Web translation here

Lundi 4 Septembre 2017-Arkösund-58°29′N 16°56′E – 20.60mn/1625.57mn total-Q

13:17 L’heure du café pour michel et du chocolat chaud pour Amélie avec le restant du chocolat belge… Sandwiches par Michel vers midi….  Il pleut encore beaucoup…

1Mem ce matin au retour de la douche, sous la pluie… La fin du Göta  Kanal

Sortis ce matin du Göta Kanal, nous avons remis les cartes magnétiques des très  bonnes facilités  que nous avons eu tout au long du canal. Propres et modernes pour la plupart! Donc, nous avons remis nos cartes-clefs après y avoir pris nos dernières douches ce matin, Claude  et moi. Les jeunes y étaient allés hier soir. Il fallait vouloir marcher sous la pluie battante… Ce matin et hier soir!

Mem sous la pluie , on n’aime pas!

2Voici la carte du Göta Kanal depuis Sjötorp jusqu’à Mem … En tout nous avons parcouru avec nos invités 240 milles nautiques en incluant le Trollhaten Kanal entre Göteborg et Sjötorp

Pas si pire la route au vent de face à 18 noeuds du nord-est … Vraiment pas si pire à date!

Arrivés tôt à Arkösund vers 14h environ, tout y était fermé depuis le 22 Août, marina, toilettes, douches, épicerie l
On se débrouillera!

3Arkösund, ça semble prometteur au plan ville, épicerie, marina, facilités…

4Arkösund  est un très joli village avec de belles maisons anciennes jaunes et vertes… Superbe vue!

5Marina très vide de Arkösund très vide aussi! Tout y est fermé depuis le 22 Août! Même l’épicerie!  Finalement c’est un endroit de villégiature, point!

On aurait cru que la pluie aurait nettoyé le bateau! He non! Plein d’herbes mouillées et de terre apportées par nos bottes depuis deux jours maintenant. Je fais donc le lavage du pont du bateau au boyau, incluant le cockpit pendant que les autres exploraient sous pluie battante  à la recherche d’une épicerie..
Rien!

Claude prend le boyau, toujours sous la pluie torrentielle, pour faire le plein d’eau potable dans le réservoir, ainsi que les bouteilles.

Puis il a installé l’électricité … Au moins on pourra sécher! Tous les manteaux et salopettes dégouttent dans le cockpit.

Et tout le monde lit …. Super journée pour moi!

Juchée sur la montagne d’oreillers dans la cabine avant, très confo, j’ai fini de lire le roman d’Amélie “La fille de Brooklyn” par Guillaume Musso,   alors que les autres prenaient leurs aises sur les deux divans de la cabine principale…

Puis nous avons joué à cinq au jeu Hanabi, récoltant en équipe 16 et 19 pts, mention d’excellence! (13 était honorable l’autre jour!)

Ensuite, pour le souper,  Michel a cuit les tortellini farcis de prosciutto et de ricola dans le bouillon de poulet, servi avec une cuillère de pesto et du parmesan râpé. Un délice!

Suivront les desserts variés aux restants de brioches réchauffées (ça les améliore), de tartelettes au marsepian et les petits morceaux de chocolat aussi enrobés de marsepian.

Puis on joue encore au Hanabi: 16 puis 17  et 16 encore…

Et dodo tôt…

Mardi 5 Septembre 2017 – Oxelösund (midi)/Lango Natural Reserve(soir) – 28.90mn/1654.47mn total-A

Il ne pleut plus enfin! Après au moins 36 heures de pluie sans interruption!

Lever à 7:00

Début des crêpes vers 8:00, terminées vers 8:45, j’en ai fait 17,  pas pire, nouveau mélange  suédois…. Avec du bon sirop d’érable…

Et départ vers 9:30 d’Arkösund, notre si beau village fermé!

Voile sous un ciel gris,  nuageux, par vent de face à 18 noeuds.

Je reste dans la cabine comme Phil  et je m’endors! Deux heures! Je me réveille à 11:15 car Claude descend les voiles! On arrive à Oxelösund après 15 milles nautiques… Pour faire l’épicerie dans un énorme magasin, ouvert celui-ci! Nous en ressortirons avec 10 sacs, deux par personne et un sac de bouteilles de vin magasinées par Claude et Michel non loin de là…

6Nos dix sacs d’épicerie à Oxelösund

Retour à la belle marina, également fermée depuis le 20 Août! Mais au moins la ville était plus grosse et encore ouverte, pas comme Arkösund la veille!
revenu!

7Belle marina vide et fermée d’Oxelösund, mais au moins la ville était ouverte!

8On repart d’Oxelösund, belle marina vide!

Et on reprend la route… Le soleil est revenu!

Diner du bar à salades de l’épicerie pour tous et caprese pour notre italien de Michel ainsi qu’une belle baguette de bon pain  qui disparut vite à cinq finalement!

Comme le soleil qui s’effaca à nouveau en après-midi…

17:35 Nous passons un chenal à travers des iles de granit rose, décorées de pins verts, une copie des Mille Iles, sur le St-Laurent, près du Lac Ontario… Mais plein de cygnes, deux par deux,  le long des berges des îles. Chaque couple a la sienne! Summerland! C’est une Réserve Faunique. Nous allons nous mettre à l’ancre ce soir.

9À l’ancre dans Lango Natural Reserve… (Photo prise le lendemain matin au désancrage!)

Souper boulettes pommes de terre carottes
Vin rouge Beaujolais
Chocolat
Très bonne blague de Phil et la preuve de l’amour qui passe par une valise d’auto, un chien et sa blonde. (La blonde du gars). Mettez votre chien et votre blonde dans une valise d’auto et une heure et demie plus tard, quand vous l’ouvrirez à nouveau, qui pensez vous  sera heureux de vous revoir? Votre chien, qui se branlera la queue? Ou votre (ex?)-blonde? Hihihi!

21:49 Tout le monde dodo!

Smällkyss

France et Claude

Web translation here

 Samedi 2 Septembre 2017 – Norsholm, Lake Roxen 17 écluses  1 lac -27.10mn/1549.17mn  total-Q

Lever à 07:40: on passe le premier pont à 09:00 am avec notre même éclusier d’hier qui parle un bon Français!

1Notre éclusier tournant la roue pour ouvrir l’écluse

2Notre éclusier roulant à vélo d’écluse en écluse, ou pont à ouvrir!

3Une bande de canards sortant de l’eau à la queue leu leu  à notre passage

Deux séries d’écluses  en escalier de 6-7 à la fois, dont plusieurs remplies jusqu’au bord! L’enfer un peu! Car les défenses ne peuvent pas protéger ni empêcher le bateau de sauter sur le rebord de ciment quand il n’y a qu’un ou deux pouces de mur! Comme Phil et Amélie tirent le bateau, un troisième équipier doit sauter à terre pour pousser le milieu! C’est Claude ou moi. Michel quant à lui pousse avec sa gaffe.

4Voici un exemple d’écluse trop remplie dans laquelle nous avançons: à peine 2 pouces de mur, juste avant les barrières avant de descendre la prochaine écluse … Elles sont toutes bout à bout!

Pour l’heure du lunch, nous devons nous arrêter entre deux éclusages afin de permettre à l’un des quatre bateaux d’aller se chercher un diner! Et aussi l’éclusier doit avoir un break syndical! Bref nous arrêtons à 15:00! Comme nous mangeons dans le cockpit, un suédois accompagné de son fils de quatre ans vient nous parler dans un bon Français, lui aussi. Il a fait un stage à Winnipeg, Manitoba ainsi qu’à Thomson. Et en France….

Nous roulons jusqu’à 19:00, arrêtant à Norsholm et allons souper au resto Kapten Billies qui fermait à  20:00, tout comme l’épicerie. Michel, après son fish and chips, a donc couru à 19:49 à l’épicerie pour acheter lait, pain, viandes froides, concombres, raisins,  eau pétillante et  pâtisseries… Le proprio le voyant arriver à 19:55 l’avertit, je ferme dans trois minutes! Michel fera ça très vite et pourra revenir à la pluie battante finir sa bière et partager le gâteau au chocolat du resto. On complètera avec le dessert au chocolat d’Amélie  et Phil avec un bon  café au bateau…

5Souper au Kapten Billies, juste avant la course de Michel vers l’épicerie qui fermait à 20:00! Trop peur de manquer de bouffe, ce Michel!

Douches en haut du Kapten Billies. Et un petit coup de sécheuse!

Dimanche 3 Septembre – Mem, Mer Baltique 14 écluses, 1 lac – 15.80mn/1604.93mn total-Q

6Jolie terrasse sur un petit quai au bord du Canal, charmant malgré la pluie!

7Deux canards jasent sur le bord du Canal, perché sur une clôture!

8Rarissime  phénomène dans nos canaux cette année! Nous avons rencontré quelques voiliers!

16:50 Il a plu, plu, plu, bergère! Trempés, nous sommes; au moins, nous sommes branchés et avons la chaufferette électrique pour faire sécher souliers, bas et pantalons, ainsi que les linges à vaisselle et la taie d’oreiller extérieure! Michel a trop chaud, Amélie trop froid… Tout le monde est tranquille et lit chacun dans son coin… Claude dehors fait son trajet sur l’ordinateur de bord pour les prochains jours, qui ne seront plus contrôlés par l’éclusier! Finies, écluses et leur horaire strict: 3-4 bateaux à la fois, vous partez à telle heure, vous allez manger à telle heure, vous revenez du village à telle heure, on part à telle heure, on finit à telle heure, vous allez faire votre pump out ici à telle heure et pas en bas…

9Lock, Hop & Barrel, très bon petit Resto pour le midi à Söderköping

Au moins on a trouvé un beau petit resto ce midi à Söderkopöping et on y a mangé des Fish And Chips et des burgers triple bacon… Facture pour Michel, malheureux d’avoir gaffé au carré! Il venait de perdre une gaffe au fond de l’écluse, tout médusé, la regardant couler… Malheureusement,  c’était notre gaffe spéciale, longue, non télescopique, munie d’un mécanisme rajouté pour attacher un cordage à une bouée d’amarrage… Nous étions si fiers de notre gaffe, surtout ici alors que nous devrons nous amarrer “Bow to Stern”, c’est-à-dire pas le long du quai mais perpendiculaire, donc quatre points d’amarrage, deux en arrière  sur deux bouées et le devant sur le quai  (pour nous, pour pouvoir sortir plus facilement (sic) via le boute hors, ce qui serait plus difficile avec le dinghy à l’arrière)…

Mais c’est un accident… Et on s’aperçoit vite de ce qui coule et de ce qui flotte! J’ai perdu récemment une pince à cheveux, et des épingles à  linge (souvent), il y a 5-6 ans une bague, il y a 10 ans des verres fumés sans valeur. Claude a perdu ses verres (de valeur) ainsi que quelques outils (surtout des tournevis ou des pinces)… Ça arrive!

Courte visite de ce beau village avec des rues d’allure médiévale, mais sous la pluie torrentielle!

10Söderköping

11En repartant de Söderköping, belles maisons!

12Très jolie maison sous la pluie et sur le bord du canal

13Mouillés nous sommes!

Et ce soir, rien d’ouvert à Mem… Et il pleut encore le déluge! À un tel point que Michel, pourtant un assidu des douches du Canal (et en général) n’ira pas prendre sa douche ce soir (ni demain matin, car il pleuvra encore!!!).

Les enfants nous feront le souper ce soir, belle salade et tortillas!

Smällkyss

France  et Claude

Web translation here

Vendredi 1er Septembre – Vadstena/Motala/Borensberg 6 écluses, 2 lacs -33.38mn/1522.07mn total-Q

Lever de 6:30 am reporté à 7:00 am et départ à 7:30 après la remise en ordre du bateau à l’intérieur, puis petit déjeuner dans le cockpit.
Il fait gris et nuageux, mais pas  de pluie aujourd’hui…

On va visiter le château de Vadstena. Vadstena Slott… Et finalement fermé jusqu’à midi mais on va  visiter le village et l’église. Le château avait été construit de 1545 à 1620 pour le roi Gustav Vasa, début renaissance. Et le Cloître…  Ste-Birgitta…

1Amarrés juste devant le château de Vadstana

2Le château de Vadstana

3Belle rue colorée de Vadstana

Retour au bateau pour quitter le quai à midi dix, à l’arrivée des jeunes pendant que Michel et moi faisions les sandwiches au saumon mariné délicieux et d’autres au rosbiff et un peu de bière suédoise, suivie d’amandes au chocolat et  de choco noir 70% serti de pacanes et de sel de mer

Belle journée ensoleillée, arrêt de 14 à 16 h pour attendre le pont de Motala. Internet un peu sur le quai.  Comme Claude roupillait dans le cockpit, je suis allée prendre des photos de l’autre côté de la berge et comme je marchais vers les magasins, Michel me héla depuis une terrasse où il était attablé pour prendre un café! La belle vie!

4Amarrés à Motala en attendant l’ouverture du pont, attente de 2 heures… Promenade, internet et beau petit café sur une rue avoisinante

5Et on repart de Motala à quatre bateaux dans les écluses

6

Avec aussi quelques petites acrobaties diverses pour singer la  caméra GoPro  d’hier. Ici du yoga avec Amélie mais juste avant,  Michel tentait de reproduire la video gamnan style! Puis Amélie et moi dansant le French cancan… Mais la GoPro sur le mât aujourd’hui n’a rien enregistré de nos péripéties!  Elle préfère nous filmer à notre insu! Du spontané!

10Claude et Michel dansant pour la go pro installée sur le mât!

Puis nous avons repris la route  maritime: un escalier descendant de 6 écluses vers Borensberg.

7Canal tranquille, repos  pour l’équipage entre les périodes de travail aux écluses

8Sur la caméra en haut du mât , on peut voir ici quelques écluses en enfilade

9Amarrés pour la nuit à Borensberg

23:30 On se met au lit après une bonne douche et trois pizzas take out payées par Michel et le dessert acheté par les jeunes à Motala, de bons choux à la crème et tartelettes au citron délicieuses…

Smällkyss

France et Claude

Web translation here

Mercredi 30 Août – Töreboda, Göta Kanal  19 écluses – 10.00mn/1423.04mn total-Q

19 écluses à faire aujourd’hui…
Beau temps, frais mais ensoleillé, un peu de vent en après-midi.
On “marche” le bateau à tour de rôle, le tenant en laisse à partir du haut du mur de l’écluse, car plusieurs écluses sont en enfilade, deux ou plus à la fois.

1On part ce matin dans notre Göta Kanal et l’éclusière juchée sur la porte est en train de la fermer avec sa télé-commande.

2Amélie retenant l’amarre avant

3Petit bouillon dans l’écluse qui se remplit

4Michel et Philippe “marchant” le bateau du haut d’une écluse, d’une écluse à l’autre. Ohé, hisse!

5Joli pont vert sur roulettes!

Belle sandwich aux tomates ce midi avec le pain tranché aux graines de tournesol (en rôties ce am).

Philippe a installé sa GoPro sur le mât et sur le 110 et il prend des images aux 30 secondes de nos éclusages. On y verra tout le monde apparaître et disparaître comme des fantôme mais Michel restera longtemps en figure de proue dansant le Gamnam style…(sans le savoir, ni le faire exprès!)… Il faisait des demi-cercles en tournant sur ses pieds, d’un bord à l’autre une multitude de fois! Tellement drôle à regarder en images aux 30 secondes.

Douche pour Michel et quelques  commissions.
Marche pour Phil et Amélie.
Du vélo sur 19 km pour Claude & moi.  Visite de la ville un peu, l’église, un cimetière en labyrinthe, mais surtout du vélo le long du canal jusqu’à un camping  et un pont pour traverser le Canal. On a aussi vu un mini traversier pour les piétons et les cyclistes, gratuits, tenu par une petite cantine…

6Vue du Canal par notre caméra avant en haut du mât

7Le petit traversier en ville ou plutôt en banlieue de Töreboda

Souper chez Mendys, un resto de hamburgers à la déco des années 60, des affiches de James Dean et Elvis. Burgers “Cadillacs” (tout le menu avait un nom de vieille auto américaine) et un burger végétarien en retard pour Amélie donc elle a reçu en dédommagement un milkshake au chocolat. Très bonne viande, enfin! Moi, j’ai dégusté une salade de chèvre chaud, agrémentée de poires caramélisées. Et un Cidre de poire à la IKEA pour Michel.

Retour par le Coop: belle épicerie, activité agréable de groupe! Bouteilles d’eau gazéifiée. Petits pains. Légumes. Viande froide. Yogourts. Chips. Boulettes suédoises et canneberges: on prépare la recette de Michel! Les boulettes sont la spécialité de la Suède! Foi d’IKEA!

Jeudi 31 aout – Kärlsborg, Göta Kanal et Lac Vättern 2 écluses - 27.65mn/1488.69mn total-Q

Lever du barista tôt ce matin…
“As tu bien dormi? dit Michel.
“Je me suis réveillée trop tôt ce matin….” dit Amélie.
“Ah oui?  A quelle heure?” questionne Michel.
“À quelle heure tu t’es levé?”, répond Amélie!
Et tous de rire!

Bon petit déjeuner au pain aux raisins et canneberges en rôties ou pas.
Puis le départ sous la pluie. Moins drôle.

Journée pluvieuse, heureusement deux seules écluses, une à chaque bout du lac Viken, l’une montante, l’autre descendante et quelques ponts s’ouvrant comme par magie devant nous… L’éclusière nous suit en auto! Pas assez de staff, et heureusement il n’y a plus autant de trafic maritime qu’en saison haute…

Bon diner aux sandwichs de jambon ou de “rosbiff” préparés par Amélie et Michel…

Il ne pleut plus depuis quelques heures maintenant mais c’est assez frais. 12°C… Hier, il faisait 20°! Traversée d’un petit lac en forme de boomerang, pas très creux, bien balisé pour se rendre à de petits canaux étroits bien dissimulés dans la berge de la forêt! Des jetées décapitées bordent notre route: à fleur d’eau on n’aperçoit que le bout des pieux d’anciens quais. Un sentier court tout le long des canaux, un petit pont de bois branlant et on continue! Des arbres tombés flottant sur le côté sont enchaînés sur la berge pour éviter qu’on n’aille le long des petits rochers à peine recouverts d’eau, alternant avec des roseaux et des nénuphars. Des éoliennes égarent dans les nuages leurs pales au mouvement très lent. Vision très spéciale. De grands hérons s’envolent pour aller atterrir un peu plus loin, mais pas assez, pour mieux s’envoler à nouveau au passage du bateau…

8Canal étroit bordé de verdure

9Notre arrivée au pont levant de Kärlsborg
10L’hôtel du Canal à Karlsbörg

11Nous sommes amarrés le long du mur après l’écluse de Kärlsborg

21:26 Journée terminée! Au lit! Nous sommes arrivés à Kärlsborg vers 15:30, amarrés au quai du Göta Kanal après le pont de la ville et sommes partis marcher chacun de notre côté encore, les jeunes plus tôt, Michel à sa douche et ses commissions de garstronome et Claude et moi, après avoir arrangé le bateau, sommes partis marcher vers 16:15 vers la forteresse pour visiter le site touristique,mais quand même sur territoire bien gardé par les militaires! “Avez vous pris une photo de la barrière?”, me demande un militaire arrêtant sa voiture à côté de moi, très loin de la dite barrière… “Non, je regardais ma carte sur mon iPad!”… (orange il est vrai, très visible de loin)… moi qui croyais qu’il voulait nous aider dans notre itinéraire… Il nous a quand même aidés finalement… Et après cela, lorsque nous longions les clôtures, nous pouvions voir les petites affiches interdisant les photographies des lieux… Quand il m’a interpellée j’étais au carrefour de 2 routes, 4 directions, au beau milieu d’une zone civile, quand même, et au moins à 200 mètres de la dite barrière!

12Un magnifique bâtiment de la forteresse de Karlsbörg

13Et un autre, l’hôpital.

11
Joli phare sur la pointe Vanäs, en face d’une résidence cossue, la villa royale.

Retour au bateau après deux heures de marche, un bon 12 km…

Souper préparé par Michel: ses boulettes suédoises avec confiture de canneberges.
Et comme dessert, une fondue au chocolat au caramel et sel de mer (de Chocolat Favori).

France et Claude

Written on September 16th, 2017 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info, Voyages Tags: ,

Web translation here

Dimanche 27 Août 2017 – Åkersvass- Trollhätte Kanal  -44.11mn/1329.06mn total-Q

9:08 Nous sommes en route depuis 08:32… Avec tout l’équipage! Il fait soleil à nouveau après le déluge depuis 21:00 hier soir… Coucher tard après la vaisselle, faire les lits, s’organiser avec les nouveaux bagages des invités… Et la pluie sur le lit de Michel. Oups! Il a passé la nuit au sec,  finalement, mais une nuit courte! À 06:15 l’arôme du café nous chatouillait le nez… notre invité est venu nous lever à 06:55 avec l’enthousiasme d’un enfant excité par son voyage! Lui qui s’était couché à minuit sur du café et des chocolats belges qu’il nous avait  apportés presque directement de Bruxelles hier… Un petit délice!

Petit déjeuner aux croissants, œufs tournés, yogourt et fromage suédois allure havarti…

10:25 On a passé quelques ponts, le premier un peu juste pour notre mât, le second ouvrait comme on arrivait, le troisième, bien haut sans problème! On remonte la rivière bordée de zones industrielles, recyclages divers, des grues, des pépines, des containers même à recycler! Des boisés, de petites montagnes basses aux flancs grugés pour les routes ou le train rapide qui passe et repasse peu de temps plus tard!

1Deux de nos trois invités sur le pont alors qu’on passe un pont pivotant

Puis, un dégât d’eau chaude sous l’évier de la cuisine… Un tuyau déconnecté… Ça permet de lever dessous! Et de jeter plein de sacs verts qui attendaient d’être recyclés, mais tant pis, pas le goût de les faire sécher! Adjø!

18:31 Nous sommes amarrés à de grosses bittes rondes de pierre d’une ancienne écluse, près de la deuxième que nous passerons demain matin. Bel endroit gazonné, avec des hostas ceinturant une jolie fontaine dans son petit bassin entouré de bancs. De grands arbres  chapeautent le tout.

2Andrée Anne Rachel au pied d’une ancienne écluse à côté d’une fontaine entourée de hostas

Claude se met à la réparation du tuyau d’eau chaude sous l’évier de la cuisine. Puis la vérification de l’huile du moteur. Ce faisant, un petit accident: bris du bouchon en le serrant! Ouf! Évidemment, on aura une pièce de rechange!

Souper de pâtes et sauce rosée aux piments forts (forts 4 sur 10 selon Michel)… Un gâteau aux carottes finit le tout.

Après que Philippe ait vidé sa  cabine pour faire leur lit, Claude récupère le bouchon neuf pour l’huile à  moteur, caché dans la réserve sous leur matelas. Et on rouvre le compartiment moteur pour changer le bouchon. Michel n’en revient pas!

Cadran 7:30
Coucher 22:41

Lundi 28 Août 2017 – Klitt Island, Lac Vänern – 43.08mn/1372.14mn total- A

Nous avons monté 7 écluses aujourd’hui et passé sous quelques ponts.
Traversé le grand Lac Vänern.

3Au bas d’une écluse profonde

4Des murs atypiques de l’écluse, des  rochers naturels au lieu de la pierre taillée!

5Un beau pont levant

6Une échelle pour s’attacher au mur de l’écluse pour Claude et Amélie

7Et un clou pour Philippe

Pour nous réchauffer, j’ai concocté avec mon cuistot Michel une soupe aux légumes et légumineuses pour diner.

Voile par vent arrière.

Grand voile mal déroulée, oups! Enrouler, dérouler, défaire au mât, remettre en fonction normale, ouf! Tout fonctionne à nouveau.

Nous avons servi notre eau de vie  achetée à Longyearbyen en 2016, une vodka que nous n’avons pu nous procurer que grâce à Amélie et Philippe, car il fallait absolument montrer un billet d’avion prouvant un départ  de Longyearbyen! Autrement dit, les locaux ne peuvent pas se procurer d’alcool dans les iles de Svalbard, ni les touristes arrivant sur leurs voiliers privés!

Souper de saumon, champignons et oignons accompagnés de fèves vertes et de chou-fleur ainsi que de pommes de terre. Puis des brownies et des restants des petits beignes fourrés de caramel, si bons de vendredi. Le tout arrosé d’un bon vin mousseux Prosecco pour notre anniversaire de mariage (no 35 Claude & moi le 28, et Sylvie & Michel le 27, no 34).

Notre réserve d’eau achève…

Phil prend encore des photos avec mon iPad, 600 ce matin supprimées, toutes celles depuis son arrivée. Puis ce soir un autre paquet de 48 et plus. J’essaie de l’ignorer, l’extinction du comportement devrait s’opérer! Un jour!

Michel, mort de fatigue, ne veut même pas de café! Il faut qu’il soit épuisé!

Dodo 22:30… Le couvre feu…

23:06 Claude fait son bureau sur Internet avec sa carte sim suédoise… Ça fonctionne!

Mardi 29 Août 2017 -  Sjötorp, Göta Kanal              -40.90mn/1413.04mn total-B/S

9:24 Nous sommes en route  à voile, depuis une heure et demie environ, ayant désancré à 8:00, bien ancrés dans de la glaise.

Levés à 7:00 par notre barista dont l’activité avait débuté à 6:15! “Le café est prêt!” Petit déjeuner aux brioches dans le cockpit juste avant de partir.

Il faisait un superbe soleil tôt ce matin mais il fait maintenant un peu gris. Le vent est passé du près au grand largue maintenant, autour de 19-25 noeuds, max 29.4. On annonçait 19 noeuds.

8Traversée du lac à la voile.

Diner à la salade et souper au tilapia pas terrible, même si cuisiné par la main experte de notre chef Michel. On n’aime juste pas le tilapia! Mais comme c’était écrit en suédois et qu’il n’y avait que ce poisson, on l’a acheté!

Amarrage “Bow to Stern” à la marina du bout du Göta Kanal. Andrée Anne Rachel est attachée aux quatre coins! Les deux en avant sont amarrés au quai de face, et les deux points de l’arrière sont amarrés à deux bouées de mouillage.

9Andrée Anne Rachel amarrée perpendiculairement au quai (Bow to Stern)

10Sjötorp, la première écluse du Göta Kanal

Vidange du réservoir de la toilette.
Plein d’eau potable.
Promenade sur les berges des écluses du début du Canal.
Douche et lavage de nos vêtements dans une machine à laver gratuite.
Souper puis nous avons joué à un jeu, Hanabi, de Nicolas et Anna, apporté par Michel, un jeu collaboratif pour 2-5 joueurs. On a fait 13 points! Meilleure chance la prochaine fois! Le Max est 25, mais il semble que 22 ait été le record atteint à date par les experts!

France  et Claude

Web translation here

Mardi 22Août2017-Mer de Skaggerak-57°50′N009°55′E-82.70mn/1213.05mn total-

En Mer.

8:46 Partis de Kristiansand après avoir fait le plein, nous sommes en route depuis au moins une heure après nous être levés à 7:00 am, notre dernière nuit de sommeil dans notre lit pour les prochains deux jours! Ce soir, nous dormirons dans le cockpit en mer, traversant vers Göteborg en Suède, où nous attendrons nos invités, Amélie, Phil et notre ami Michel, pas celui de la météo, mais plutôt notre barista! Il fera surement notre café, et pas seulement celui du matin, mais trois fois par jour! Il tient cette habitude de l’Italie où il a vécu et travaillé pendant quatre ans. Et c’est depuis ce temps, que nous aussi nous aimons boire du café! Et lui aussi! Sa principale inquiétude était de savoir si on avait une machinetta et il fut rassuré de savoir qe j’en avais même deux ainsi que ma nouvelle acquisition, un mousseur à lait tout neuf de Cuisinart acheté chez Milano juste pour sa venue! Et Michel m’a dit qu’il apporterait du café Oro de Lavazza, son meilleur! Moi, idem mais décaféiné! Lavazza et Illy.

1

On va traverser de Kristiansand (à gauche) vers Goteborg (à droite) (les deux XX rouges)
La Norvège est à gauche, la Suède à droite et le Danemark en bas au milieu.
Nous allons passer le long de la ligne pointillée un peu au dessous de la ligne verte, passant juste au nord de la pointe du Danemark. (X rouge)

12:13 Toujours un beau vent du nord-est de 10-14 noeuds, mais un méchant courant de 3.2 noeuds ouest sud-ouest, incluant la dérive, nous empêche d’avancer vite. Nous roulons à 5.30 noeuds mais vraiment à 2 des fois! Il fait un chaud soleil dans un ciel bleu magnifique… Il a fait sécher ma guenille sur la filière malgré la mer humide et les embruns! C’est le sud! On ne voyait pas ça au nord!

13:46 Nous venons de sortir des eaux territoriales de la Norvège, ayant atteint les 12 milles nautiques de la côte… Belles vagues de 6-7 pieds en ajoutant la houle, dans le même sens, heureusement! Quand même assez confortable, même au près serré.

18:04 Moins confo maintenant! Après le souper, frugal par ailleurs car on gîtait quand même, petit vent de 7 noeuds  mais au près serré, donc soupe, arachides en écale et gâteau, comme le vent tombait et était en train de tourner vers l’Est, donc de face, Claude a rentré le génois… Maintenant au motor-sailing, ie au moteur principalement et la grand-voile pour aider un peu, nous commençons donc à caracoler sur les vagues et la houle… Il fait toujours beau et chaud, pas une goutte de pluie aujourd’hui! Surement la première journée sans pluie,  car même hier, fabuleuse journée, on a eu une petite bruine très brève!

Mercredi 23 Août 2017 -  Göteborg  – 57°40′N 011°50′E – 71.90mn/1284.95mn total-Q

Toujours en mer…

09:00 J’ai pris, à 05:20 ce matin, avec le soleil levant, la place de Claude, qui a tenu la barre toute la nuit au milieu d’une multitude de bateaux divers, des cargos pour la plupart, d’énormes bateaux de croisière, de gros bateaux de pêche commerciale… L’un n’attendait pas l’autre! Même moi, j’en ai vu et croisé plusieurs, mais pas autant que Claude. Et moi, au moins, c’était de clarté. À la noirceur, c’est vraiment impressionnant et inquiétant car les lumières sont trompeuses. Radar essentiel! Et encore!

2Nous sommes au large de la pointe du Danemark et on voit tous les bateaux autour de nous, les triangles gris. Beaucoup moins nombreux que cette nuit!

3Quelques gros cargos au loin à l’horizon orangé pendant mon petit quart de nuit. Claude en a vu des foisons, juste des lumières blanches partout autour de lui dans la noirceur de la nuit noire! Il faisait vraiment noir!

Il fait encore beau aujourd’hui, il fait même déjà chaud, on n’a pas eu froid cette nuit, Claude est même en sandales, lui pourtant si frileux! Les diamants brillent sur la mer bleue pâle et calme, comme je l’aime! Je vois la terre ferme au loin, la Suède, des usines, des cheminées fumantes, des clochers, des tours  et des éoliennes très lointaines. Il nous reste au moins une heure et demie  avant d’arriver vers 10:50 ce matin à notre prochain waypoint, les premières bouées nous orientant vers Göteborg. Dodo j’espère pour Claude encore jusque là! Chuuuut! Il y a peut-être la radio qui le réveillera, elle fait un bruit d’enfer sur le 16!

4Belle mer calme étoilée entre la Norvège et la Suède, au nord du Danemark.

Il faudra aussi ôter notre drapeau norvégien pour le remplacer par celui de la Suède  et le jaune de la quarantaine (attente des douanes)..

5Claude troquant le drapeau norvégien pour les drapeaux de la Suède et de la quarantaine

6Arrivée à Göteborg, en Suède, le long d’une très longue rivière qui remonte jusqu’à notre marina puis le Göta Kanal que nous prendrons dimanche avec nos invités (dans quatre jours)

14:25 Nous sommes finalement amarrés au quai de la Lilla Bommen Marina, tout à côté du vieux, très beau et très long voilier hôtel-restaurant Viking, construit en 1906 mais parqué là depuis 1954 et près d’un énorme bâtiment moderne, strié horizontalement de rouge et de blanc, allure de construction Lego.

7Andrée Anne Rachel au quai de la marina de Göteborg. On voit le gros bateau Hotel restaurant Le Viking construit en 1906 et immobilisé en 1954.

Ça a été un peu compliqué de s’amarrer car le staff ne voulait pas que l’on reste au quai sur notre pleine longueur…. Obligés de changer de place, nous ne pouvions plus décoller du quai en raison du vent qui nous y plaquait. Avec l’aide de plusieurs mains, nous avons réussi à le tourner et le mettre au quai de côté, juste où les traversiers énormes reculent… Juste de l’autre côté du garde-fou qu’ils ont déjà plié et à moitié arraché… Rassurant, et comme ils entrent et sortent plusieurs fois par heure, c’est un peu alarmant!

Il a fait super beau avant d’arriver en ville, tout le long de la rivière en longeant le port tres long… Donc je me suis fait griller bras et jambes sur le pont… J’étais tellement blanche: ça fait quelques étés que je passe en pantalons en raison de nos périples dans les eaux nordiques, Labrador, Groenland, Islande, Faeroe, Écosse, Norvège, et Svalbard.

Nous avons marché pas mal, j’ai même  fait 20761 pas à date aujourd’hui  sur ma montre fitbit, Caro! Pas mal, hein?

Et j’ai réussi à faire du lavage! Laveuse et sécheuse gratuités, hum, incluses dans le prix assez élevé du quai!

Nous attendons maintenant Phil, Amélie et Michel qui vont arriver dans 3 jours, samedi. On est mercredi. Puis on partira faire les canaux vers Stockholm.

Pour l’instant, il faut régler les douanes. Le garçon de la marina nous assure qu’on n’a aucune obligation de nous rapporter. Mais nous en doutons, car nous voulons prouver notre date d’entrée et régulariser notre situation, en fait celle du bateau que nous laisserons ici sortis de l’eau pour au moins 10 mois.

On part donc vers des bureaux d’immigration à pied, un bon trente minutes, pour Se faire dire par le gardien qu’il n’y a là que des salles de conférence pour l’immigration! Il nous donne une autre adresse pour demain matin, à l’autre bout de la ville!

Adjø à la Norvège
Smällkyss à la Suède

Jeudi 24 Août 2017 – Göteborg

Douanes trouvées après l’immigration à l’autre bout de la ville! Finalement à côté de notre centre d’achat! Tout près du bateau! La dame de l’info touristique au centre d’achat nous l’a indiqué tout de suite! Alors que le gardien de l’immigration hier, ainsi que deux agents d’immigration ce matin, n’avait même aucune idée où se trouvait les douanes! On aurait dû commencer par elle! Mais le kiosque était fermé hier!

Et le douanier, lui, n’avait aucune idée de nos obligations! Très gentil, il nous a aidés et s’est renseigné. Mais le tout demeure nébuleux! Il faudrait entreposer le bateau dans une marina certifiée… Claude va vérifier avec notre marina déjà organisée s’ils sont accrédités par la douane.

Comme nous n’étions pas loin de la gare centrale, nous avons acheté les billets de bus pour aller chercher Michel, Phil et Amélie. Et nous avons soupé au resto à la gare.

De retour au bateau, j’ai fini de nettoyer les défenses, vidant ma bouteille d’acétone. Et j’ai lavé les fenêtres de vinyle du Dodger au Klear-To-Sea, pas les fenêtres de Lexan.

8Vue de la marina de Göteborg  et d’Andrée Anne Rachel à partir du pont du beau bateau-hôtel-restaurant Le Viking

9Vue de l’opéra toujours à partir du boutehors du Viking

Vendredi 25 Août 2017 -

Ce matin nous avons ciré le pont et le cockpit au Awl Grip. Puis nous avons fait notre épicerie pour les invités.

Nous avons ensuite fait du vélo vers Sjosport, magasin de voile, pour nous acheter une Fender Step, une bouée escalier pour mettre à l’avant du bateau.
Nous n’avons pas trouvé le fameux dispositif vu sur le bateau allemand, soit une échelle fixée sur lancre de soc de charrue… intéressante mais hors de prix et non vendue ici… 500 euros ou 1000$, amovible. Modèle de Niro Petersen.

10La fameuse échelle amovible fixée sur l’ancre soc de charrue. Modèle de Niro Petersen

11On voit ici la barrure sur l’ancre. Modèle de Niro Petersen.

Un autre système que nous avons vu sur un voilier était rétractable sous le boute hors…. 2500  euro… Selon le monsieur allemand qui les avait magasinées.

Un autre s’est mis une planche de pirates à l’arrière, ingénieux et pas cher, mais ça prend un derrière de bateau pour ça! Ce que nous n’avons pas!

Bref, un système de quaiage difficile ici, sur le boutehors. Ou l’arrière. On a vu plusieurs échecs, même de bateaux européens habitués!

Samedi 26 Août 2017- Göteborg toujours…

Invités à moitié arrivés!  Claude passera la journée à l’aéroport! Cosy, une chance…
Nous sommes arrivés à 10:15 par le bus de 9:45 pour l’arrivée de nos invités à 11:20 et 11:25… En chemin, Wi-Fi sur le bus, j’apprends de Michel que son premier vol étant en retard, il a manqué sa connection à Bruxelles, et donc arrivera plutôt vers 18:30, via Lufthansa et Francfort, lui qui voulait éviter les escales!

12La journée de Claude sera devant ce panneau d’arrivées à l’aéroport de Göteborg pour y attendre Michel dont le vol fut retardé (deux fois) de plus de 7 heures!

Nous avons donc reçu d’abord Phil et Amélie et avons dîné avec Claude au bar à salades du 7-Eleven de l’aéroport sur de belles tables chic de bois foncé devant le Café Espresso. Claude nous a reconduits à l’arrêt d’autobus et je suis repartie avec Phil et Amélie jusqu’à Andrée Anne Rachel. Philippe en plus de son gros sac à dos devait tenir à bout de bras son gros sac rouge de 45 livres, dont plusieurs kilos d’amandes au chocolat (3 sacs de 1.5 kg) et deux pots de beurre d’arachides de 1 kg.

Déposant le tout au bateau, nous repartons pour visiter la ville et magasiner des costumes de bain pour Phil et Amélie. Ce faisant, j’ai brisé dans la foule d’un magasin ma sandale droite, dont une ganse a arraché à un point d’ancrage. Mais comme je ne voulais pas m’en acheter des neuves ici, nous sommes sortis dans la rue… Et on nous a demandé à Amélie et moi de participer à un vidéo YouTube, une danse au pied d’un monument historique. Puis, un second point d’ancrage a cédé… Impossible de continuer: ma sandale de Hiking était devenue un pichou, une flip-flop! Je change donc de direction, et retourne au centre d’achats, laissant les jeunes visiter le vieux Göteborg!

13Beau monument dans la ville de Göteborg, dont  les marches ont servi de podium à plusieurs vidéos concours de danse! Amélie et moi y avons été recrutées! Et c’est juste après que ma sandale de marche est devenue un flip-flop

Pauvre de moi, je n’aime pas magasiner! Alors, des sandales pour moi, finalement de belles Merrell noires et grises, pas super solides par contre, mais féminines. Des chandails manche courte pour Claude car l’été est arrivé! Puis le souper! D’abord une belle tarte aux amandes, de l’eau pétillante, des fèves magnifiques à l’épicerie, puis un saut à la poissonnerie pour y pêcher de la morue!

Retour sur Andrée Anne Rachel vers 17:30, suivie par Phil et Amélie 30 minutes plus tard vers 18:00. Ils vont prendre leur douche pendant que je prépare le souper et la table… On apprend que le vol de Michel est encore retardé! Claude et Michel reviendront finalement vers 20:10 sur Andrée Anne Rachel.

Bon souper suivi des chocolats belges apportés par Michel de Bruxelles  avec un bon café, concocté par Michel  après que nous avions faits les lits, et que les gars aient pris leur douche, revenus à la pluie battante! Redouchés! Et pauvre Michel, il pleut dans son lit! La moulure pleure! On lui fait donc une couche pampers faite d’un sac vert doublé d’essuietout, collé au plafond et aux armoires! C’est le divan tribord où je protège habituellement mes sacs d’ordi la nuit… Il n’y pleut jamais, aucune condensation d’habitude! Et le bateau est nettement plus petit, avec la cabine arrière vidée de son contenu, (deux vélos, une voile de rechange, toiles de remisage, barre de flèche, grand étui d’artiste pour les fenetres de dodger, sacoches de vélo, batons de marche, nos valises d’avion), contenu maintenant empilé avec les valises et tous les sacs à dos de tous! Il reste trois lits pour 5 personnes! On pouvait coucher 7 aux Mille Iles!

Et on met le cadran 07:00 am…
Dodo à minuit! On part demain!

France et Clause

Web translation here

Samedi 19 Août 2017- Uvår -58°00′N 007°44′E -47.90mn/1115.24mn total -A

15:04 Bon! Il fait super chaud et soleil! Depuis très peu!  Quelle journée dégueulasse qui a bien mal commencé! Le désancrage à Ytre a été spécial, avec plein, je dis bien: “plein”, de roseaux venus de nulle part, accrochés à la chaîne sur toute sa longueur, et par ce fait même, au balcon du bateau! Pire que juste de la boue ou même que les algues, qui, d’habitude, se prennent en tas (les fameux sapins de Noël!) autour de la chaîne mais qui par contre se dégagent facilement! Mais de longues herbes qui n’en finissent plus de se coincer partout ne se délogent pas facilement! Tellement pas, que je n’ai même pas pu les enlever toutes avant d’aller au plus urgent, soit de fixer l’ancre, la télécommande du windlass et le boyau d’arrosage d’eau de mer… Je n’ai que fourré le reste dans le puits d’ancre car je me trouvais dans une situation très précaire, obligée de me tenir accroupie et accrochée aux filières des deux mains afin de ne pas tomber par dessus bord! C’est que le joli petit couloir étroit de la veille n’était pas bien calme à la sortie en entonnoir ce matin! Plutôt infernal! D’énormes vagues ainsi que la houle de 6 à 9 pieds s’engouffraient dans ce petit entonnoir et faisaient monter et descendre le bateau à toute allure en plus de le faire ballotter d’un bord à l’autre! De plus, les vagues et les embruns salés m’éclaboussaient cheveux et lunettes! Un plaisir!

Plaisir qui s’est poursuivi toute la matinée et une partie de l’après-midi… Des murs de 9 pieds à grimper et redescendre en montagnes russes, je dé-tes-te ça! Il a venté très fort et il a plu aussi. On se faisait mouiller de temps en temps dans le cockpit…fermé, imaginez s’il était ouvert! La seule bonne chose dans l’histoire est que, peut-être, mon ancre et le pont seront propres de tous ces morceaux de roseaux! Avec tous ces gallons d’eau qui ont déferlé sur le pont et la cabine, j’ai été chanceuse de ne pas devoir aller récupérer des défenses à l’eau!

Mais j’ai dû par contre aller faire du ménage plusieurs fois dans la cabine, renversée quelquefois… Armoires de la chambre et de la salle de bain, porte du four, s’ouvrant tour à tour pour déverser sur le sol le contenu de quelques tablettes! Mon  panier à l’avant s’est retrouvé par terre à l’envers ,  même  les bâtons de marche sont sortis de leur cachette sous les vélos! Et le comble, c’est mon plant de romarin qui a sauté dans l’évier une fois, pas trop pire, mais la seconde, un triple périlleux pour atterrir dans la cabine arrière au milieu de nos bottes de marche, y parsemant sa terre, et  dans les bottes de Claude surtout! Mais aussi dans l’escalier, et sur les tapis de cuisine et de cette chambre! Je ne trouvais même pas la plante au début, juste ses pots! Et finalement, je l’ai aperçue sous les filets dans le coin, tout au fond! Elle avait honte de son escapade et de tous les dégâts semés sur son passage! Mine basse, elle ne s’en est jamais remise!

A part celà, une journée perdue à être étendue pour éviter de vomir! C’est maintenant très calme, par vent de travers babord amures, au milieu d’une région peuplée de récifs, par contre évidents ou alors bien indiqués sur carte, et sur mer par l’écume autour d’eux, ou des amers perchés sur quelques uns… Il est 16:58. Il était temps que ce soit calme… Nous sommes rendus à la pointe sud de la Norvège. Même la houle est maintenant réduite à 3 mètres, comme le vent, pratiquement d’un coup il y a quelques minutes! La vie me revient! Et Claude dit : “Ce serait le fun s’il ventait un peu! ” … Hihihi, ça fait juste 12 heures qu’il vente, même jusqu’à 33.8 noeuds! Moi, j’en ai eu assez! Et même ça fait trois jours! Assez, c’est assez!

1

Belle mer!

18:00 Enfin du repos! Nous sommes ancrés dans une jolie petite baie entre des rochers nus ou presque, aucun arbre, que des buissons et des quais! Un parc récréatif avec une petite toilette! Allure bécosse moderne et chic… Sur la rive en face, une douzaine de petites cabines d’été colorées, très petites,  bordent le littéral.

Et… Il vient de se mettre à pleuvoir! Pour faire changement! On a hâte qu’Amélie arrive, ainsi que Michel! Tous les deux promettent d’emporter du soleil avec eux!

Dimanche 20 Août 2017 -Kristiansand-58°08′N 008°00′E-15.11mn/1130.35mn total-Q

13:00 Il pleut pour de vrai actuellement! C’était on and off toute la matinée, belle matinée de farniente, au lit jusqu’à 11:00 puis un bon petit brunch, toujours à l’ancre…
La vaisselle, puis nous avons décidé de lever l’ancre pour déplacer le bateau de vingt pieds en arrière, pour nous mettre au quai du parc, pendant qu’il n’y a personne encore, on est quand même un dimanche, mais zéro vie autour! Le vent fort et les roseaux, encore, nous compliquèrent un peu la vie, et la pluie a mis fin à la suite des manœuvres… C’est-à-dire que nous sommes au quai, mais l’ancre n’est pas rangée, ni rien en avant, tout plein de boue et de roseaux arrachés! Nous attendons la fin de la pluie avant de sortir finir la job puis aller marcher sur les îlots rocheux dont le sommet est à 42 mètres. Pas très vertigineux!

En attendant, nous appelons ma belle mère pour sa fête, il est 07:00 am à Montréal et nous appellerons mon frère plus tard un peu pour sa fête aussi!

Nous avons eu des nouvelles de Caro aussi. Par texto.  Notre équipe canadienne féminine de football australien (footy) a battu les Anglaises et les Américaines, s’est rendue en finale ce samedi 19 août, mais elles ont perdu devant les Irlandaises par 4 points, ce qui est très peu, bataille très chaude… Je ne sais pas le score final exact mais ça joue souvent autour de 37-40 environ, des fois 158-0! Il semble que l’Irlande a compté un but à 7 minutes de la fin et que ces dernières 7 minutes ont été très stressantes… Imaginez, le Canada menait tout le long avant et a perdu à la fin! Zut , mais quand même une seconde place! Prochain tournoi mondial en 2020! En 2014 le Canada était champion mondial pour les filles, quand même… Donc on a descendu! Snif. Par contre les gars ont remonté cette année en septième position…

Caro dit qu’elle partira visiter la Gold Coast, Sidney, continuant son tourisme en Australie jusqu’à son congrès de psycho fin septembre à Melbourne à nouveau. Ensuite, elle part le 2 octobre pour San Francisco pour sortir de l’Australie (le premier visa sera fini) pour une autre compétition de footy, le US National, le 19 octobre.

Puis, elle reviendra en Australie fin octobre 2017 à Perth pour son deuxième visa, mais d’études cette fois, pour son stage de psycho jusqu’à  la fin avril 2017.

17:11 Nous sommes à voile tranquille, au soleil, ayant quitté notre petit paradis rocheux rempli de belles petites plantes basses roses, de la bruyère … Nous sommes allés marcher sur les petits sommets avoisinants, tout autour de notre ancrage, faire le tour des petites cabines et avons grimpé 42 mètres! Nous avons dû évidemment nous asseoir à l’abri d’une petite falaise le temps de laisser passer de la pluie!

2Au quai de Uvår

3

18:14 Bonne soupe-bateau! Il fait un temps superbe… Beau soleil chaud, petite brise très légère de 11-20 noeuds par vent arrière. Nous sommes toujours en route vers Kristiansand, la 5ème plus grande ville de Norvège, après Oslo, Bergen, Trondheim, et Stavanger… Nous sommes à la pointe sud de la péninsule norvégienne.

5En route vers Kristiansand

Nous y resterons deux nuits pour traverser vers la Suède et attendre à Göteborg nos invités Phil et Amélie, ainsi que Michel! Mais pas le vélo de route de Phil. Trop cher à emporter par KLM, genre 350$ aller retour, contrairement à British Airways en Écosse, où c’était gratuit pour les articles de sport.

19:50 Nous sommes amarrés au quai, branchés sur l’électricité sur un beau long quai, ouf, pas encore amarrés par les deux bouts comme nous le serons bientôt en Suède, quoiqu’ici, ils sont aussi installés comme ça, la proue sur le quai et la poupe sur une bouée. Chanceux pour ce soir, il y avait plein de place encore sur le long quai, mais en fait nous avons pris l’avant-dernière et le bateau derrière nous, la dernière! Donc pas tant de place après tout!

4Chanceux, nous avons pu nous mettre le long du quai!

Lundi 21 Août 2017

14:55 Nous sommes à vélo dans Kristiansand et Claude est actuellement dans le BestMarin ou West Marine ! On dirait le même magasin! Superbe et cher!

6Magasin nautique à Kristiansand: BestMarin

Ce matin, lever tard… 10:30

Bon petit déjeuner. Puis du vélo pour faire notre épicerie pas loin. Retour au bateau pour placer le frigo, ensuite on repart à vélo pour visiter la forteresse et la ville, faire du shopping au BestMarin puis dans les rues piétonnières du Sentrum pour y dénicher un crayon souvenir de la Norvège pour Amélie et ça m’a donné l’idée de me trouver un carré de laine que j’avais regretté d’en avoir acheté seulement en cadeau pour plusieurs personnes à Longyearbyen, Svalbard, en 2016, mais pas pour nous… Un carré à l’effigie d’une empreinte d’ours polaire pour s’asseoir dessus en hiking sur des roches froides ou de la neige  … Et j’en ai enfin trouvé un!  Beau magasinage, réussi!

Ensuite, le sentier montagneux du parc jouxtant la ville. Multiples sentiers dans une forêt luxuriante trouée de petits lacs munis de quais, de descentes pour s’y baigner, de bancs et de petits gazebos… Sentiers nombreux en gravois pour la marche ou la course à pied. Puis, retour au Sentrum pour nous rendre sur la péninsule Odderøya, où les allemands avaient planté leurs batteries et canons pour dominer la région.

7Forteresse entre les deux marinas, celle des visiteurs à l’ouest et l’autre à l’Est !

8Le MacDonald du coin! À Kristiansand. Chic!

9Andrée Anne Rachel  au long du quai des visiteurs de Kristiansand

Et finalement, retour au bateau pour se préparer et aller souper au M Bar, tout à côté des marinas de la ville, où nous avions fait de l’internet sans y manger la veille. Ce soir, nous y avons soupé avec de vrais bons hamburgers de viande Angus, de la vraie viande pour la première fois en Norvège en 3 saisons! Super bon, et toujours de plus en plus cher! 95$ pour deux! Juste une liqueur et un cafe régulier avec ça! Mais une belle terrasse au soleil et de beaux divans confortables … Et du Wi-Fi! Ça se paie!,

10Fontaine originale en forme de carré de pierre

Dernière journée en Norvège, à terre je veux dire! Nous serons les deux prochains jours, donc la nuit prochaine en mer vers la Suède… Nous mettrons pied à terre le 23 à Göteborg…

Adjø

France et Claude

Written on September 7th, 2017 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info

Boathouse Blog is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Boathouse Blog

Boathouse blog