Web translation here

 Samedi 2 Septembre 2017 – Norsholm, Lake Roxen 17 écluses  1 lac -27.10mn/1549.17mn  total-Q

Lever à 07:40: on passe le premier pont à 09:00 am avec notre même éclusier d’hier qui parle un bon Français!

1Notre éclusier tournant la roue pour ouvrir l’écluse

2Notre éclusier roulant à vélo d’écluse en écluse, ou pont à ouvrir!

3Une bande de canards sortant de l’eau à la queue leu leu  à notre passage

Deux séries d’écluses  en escalier de 6-7 à la fois, dont plusieurs remplies jusqu’au bord! L’enfer un peu! Car les défenses ne peuvent pas protéger ni empêcher le bateau de sauter sur le rebord de ciment quand il n’y a qu’un ou deux pouces de mur! Comme Phil et Amélie tirent le bateau, un troisième équipier doit sauter à terre pour pousser le milieu! C’est Claude ou moi. Michel quant à lui pousse avec sa gaffe.

4Voici un exemple d’écluse trop remplie dans laquelle nous avançons: à peine 2 pouces de mur, juste avant les barrières avant de descendre la prochaine écluse … Elles sont toutes bout à bout!

Pour l’heure du lunch, nous devons nous arrêter entre deux éclusages afin de permettre à l’un des quatre bateaux d’aller se chercher un diner! Et aussi l’éclusier doit avoir un break syndical! Bref nous arrêtons à 15:00! Comme nous mangeons dans le cockpit, un suédois accompagné de son fils de quatre ans vient nous parler dans un bon Français, lui aussi. Il a fait un stage à Winnipeg, Manitoba ainsi qu’à Thomson. Et en France….

Nous roulons jusqu’à 19:00, arrêtant à Norsholm et allons souper au resto Kapten Billies qui fermait à  20:00, tout comme l’épicerie. Michel, après son fish and chips, a donc couru à 19:49 à l’épicerie pour acheter lait, pain, viandes froides, concombres, raisins,  eau pétillante et  pâtisseries… Le proprio le voyant arriver à 19:55 l’avertit, je ferme dans trois minutes! Michel fera ça très vite et pourra revenir à la pluie battante finir sa bière et partager le gâteau au chocolat du resto. On complètera avec le dessert au chocolat d’Amélie  et Phil avec un bon  café au bateau…

5Souper au Kapten Billies, juste avant la course de Michel vers l’épicerie qui fermait à 20:00! Trop peur de manquer de bouffe, ce Michel!

Douches en haut du Kapten Billies. Et un petit coup de sécheuse!

Dimanche 3 Septembre – Mem, Mer Baltique 14 écluses, 1 lac – 15.80mn/1604.93mn total-Q

6Jolie terrasse sur un petit quai au bord du Canal, charmant malgré la pluie!

7Deux canards jasent sur le bord du Canal, perché sur une clôture!

8Rarissime  phénomène dans nos canaux cette année! Nous avons rencontré quelques voiliers!

16:50 Il a plu, plu, plu, bergère! Trempés, nous sommes; au moins, nous sommes branchés et avons la chaufferette électrique pour faire sécher souliers, bas et pantalons, ainsi que les linges à vaisselle et la taie d’oreiller extérieure! Michel a trop chaud, Amélie trop froid… Tout le monde est tranquille et lit chacun dans son coin… Claude dehors fait son trajet sur l’ordinateur de bord pour les prochains jours, qui ne seront plus contrôlés par l’éclusier! Finies, écluses et leur horaire strict: 3-4 bateaux à la fois, vous partez à telle heure, vous allez manger à telle heure, vous revenez du village à telle heure, on part à telle heure, on finit à telle heure, vous allez faire votre pump out ici à telle heure et pas en bas…

9Lock, Hop & Barrel, très bon petit Resto pour le midi à Söderköping

Au moins on a trouvé un beau petit resto ce midi à Söderkopöping et on y a mangé des Fish And Chips et des burgers triple bacon… Facture pour Michel, malheureux d’avoir gaffé au carré! Il venait de perdre une gaffe au fond de l’écluse, tout médusé, la regardant couler… Malheureusement,  c’était notre gaffe spéciale, longue, non télescopique, munie d’un mécanisme rajouté pour attacher un cordage à une bouée d’amarrage… Nous étions si fiers de notre gaffe, surtout ici alors que nous devrons nous amarrer “Bow to Stern”, c’est-à-dire pas le long du quai mais perpendiculaire, donc quatre points d’amarrage, deux en arrière  sur deux bouées et le devant sur le quai  (pour nous, pour pouvoir sortir plus facilement (sic) via le boute hors, ce qui serait plus difficile avec le dinghy à l’arrière)…

Mais c’est un accident… Et on s’aperçoit vite de ce qui coule et de ce qui flotte! J’ai perdu récemment une pince à cheveux, et des épingles à  linge (souvent), il y a 5-6 ans une bague, il y a 10 ans des verres fumés sans valeur. Claude a perdu ses verres (de valeur) ainsi que quelques outils (surtout des tournevis ou des pinces)… Ça arrive!

Courte visite de ce beau village avec des rues d’allure médiévale, mais sous la pluie torrentielle!

10Söderköping

11En repartant de Söderköping, belles maisons!

12Très jolie maison sous la pluie et sur le bord du canal

13Mouillés nous sommes!

Et ce soir, rien d’ouvert à Mem… Et il pleut encore le déluge! À un tel point que Michel, pourtant un assidu des douches du Canal (et en général) n’ira pas prendre sa douche ce soir (ni demain matin, car il pleuvra encore!!!).

Les enfants nous feront le souper ce soir, belle salade et tortillas!

Smällkyss

France  et Claude

Boathouse Blog is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Boathouse Blog

Boathouse blog