Web translation here

Mercredi 16 août – Hellvik 58°28.6′N 005°52.5′E – 45mn/1028.58mn total- A

7:01 Lever et départ de Stavanger, défenses rentrées, pont “torché” (excusez-la), (il était super mouillé encore de rosée, et c’est le meilleur temps pour  l’essuyer, et encore parsemé de miettes de teinture séchée et grattée par Claude  3 jours auparavant), puis le fond du cockpit nettoyé aussi, on part!
Et à l’intérieur,  plancher lavé, tant qu’à faire!

8:22  Préparation du déjeuner, et ensuite, la vaisselle… Ça brasse un peu, pas beaucoup, plutôt une petite houle…

10:52 Lever d’un dodo bercé par la  houle de côté et la vague de face; le vent est juste de  11 noeuds du sud….

Pas de voile, on caracole… Alors je me rendors jusqu’à ce qu’un énorme BOUM me réveille en sursaut à 11:41. Ouf! L’hélice a attrapé le cordage d’une petite bouée de pêcheur et la cage au fond de l’eau nous a fait freiner sec! Très sec! À un tel point que je pensais que nous avions frappé un billot (ou un container comme dans le film de Robert Redford)… En sautant sur mes pieds, j’ai réalisé qu’on n’avançait plus et jai alors pensé que l’axe de transmission avait cassé d’un coup sec comme en 2011 entre le Labrador et le Groenland! Cauchemar bref! Claude me rassure en me disant qu’il a longé cette minuscule bouée de pêcheur qui flotte, un peu amochée, à côté de nous! On n’avance toujours pas par contre, et la tentative de reculer est aussi inefficace! Les sueurs froides commencent, mais finalement, le coupe-cordage que nous avons installé sur l’hélice  il y a quelques années aura servi aujourd’hui à nous dégager! Qu’on a eu chaud! Le bateau avance à nouveau! Et on testera le reculons en soirée à l’arrivée!

Nous sommes repartis en moins d’une minute, mais une longue, très longue minute!

12:59 Fini de diner! Sur la montagne russe! Donc, morceau froid de pizza, petites tomates cerises, cerises de France, et pour se sucrer le bec un peu plus, neuf amandes au chocolat, la portion réglementaire inscrite sur le sac! Il faut s’en garder pour nos invités Phil, Amélie et Michel! Dans deux semaines, il devrait quand même nous rester 3 gros sacs neufs d’amandes au chocolat de Costco ainsi qu’un gros sac de pistaches, quoi qu’il risque d’être entamé…. Il restera sûrement  l’un des deux  gros sacs d’arachides salées en écale rapportées expressément  du Iga, seul endroit que je connaisse au Québec qui en vend, sinon c’est en Floride.

Pour rapporter ces denrées intactes malgré les vibrations et les chocs dans les bagages en avion, j’ai tout un système! Je les coince dans des boites de préférence légères et je mets toutes les boites ou paquets divers dans de gros sacs de magasinage WINNERS, bien noués et déposés côte à côte dans les valises, qui sont des duffle bags, de gros sacs noirs d’expédition très mous qui se déforment constamment s’il n’y a que des objets lourds sans vêtements mous dedans…  Et nos valises ne comportent pratiquement aucun vêtement ou presque car tout est au bateau!  Ils contiennent surtout des outils, ou des pièces de rechange, style une éolienne dans une longue boite! On a déjà rapporté une toilette de bateau! Des pompes à eau, un chargeur, des pièces de moteur, un banc de bois, etc… Alors si je ne coince pas mes arachides et pistaches, elles arrivent partiellement en poudre à destination! Et les amandes au chocolat arrivent quant à elles toutes abîmées et usées d’allure! Encore bonnes, mais moins alléchantes!

14:27 Claude dormait, et j’ai vu un hélicoptère stagner au dessus d’un cargo… Évacuation? Ravitaillement? Tentative échouée d’atterrissage? Accompagnement?Ça a duré longtemps… Une heure au moins… Puis la libellule est repartie!

15:06 Nous sommes maintenant à voile après un changement de waypoint et donc d’angle…et donc, le capitaine a repris son poste! Le vent est moins de face, plus au près… On roule bien sur cette mer plus tranquille désormais, sans aucun bateau à l’horizon… On en a vu plein aujourd’hui, plein de cargos, plusieurs voiliers… Il fait soleil et chaud! 20 au soleil et l’eau est à 19!
Et le vent tombe à 8 noeuds.

19:25 Nous sommes ancrés au milieu d’un petit village, bien joli, planqué sur de gros rochers beiges et gris. Belles maisons, beaucoup de rouge-vin ici, et beaucoup de fenêtres! De grandes baies vitrées emplissent les façades des chalets à notre passage dans le début du petit fjord.

1Hellvik

2Chalets devant lesquels nous étions ancrés à Hellvik

Le souper est prêt! On verra si c’est bon, ces boulettes de viande mélangée. Pommes de terre et légumes garnissent l’assiette. Dessert brioche à la canelle réchauffée, garnie d’un nuage de crème fouettée nappé de sirop d’érable doux! Mmmm! Ça c’est sûr d’être bon!

21:10 J’attends Claude pour notre cinéma maison! Il vient de se connecter sur son propre internet pour vérifier ses labos et mails de bureau grâce au déverrouillage que je lui ai organisé avec Koodo au Canada avant de partir (50$) et du forfait prépayé (99kr ou 15$) qu’il s’est acheté ici avec Telia en Norvège cette semaine! Wow, ça marche! Ça a pris ce soir 39mB et il en a 250 pour les deux semaines qu’il nous reste en Norvège. Des fois, il pourra prendre d’autres sources d’Internet donc on devrait être ok… Mais je n’embarque pas dans son internet, ça monterait trop vite, surtout avec les photos! Et il s’achètera une autre carte sim pour la Suède pour les quatre semaines suivantes.

Jeudi 17 août – Hellvik 58°28.6′N 005°52.5′E – 1.45mn/1030.03mn total- Q

Un petit tour de bateau, en rond! Trop, trop de vent, trop trop de face et surtout trop trop de vagues de face dès que nous avons touché la mer!

Retour sur nos pas! Nous nous étions levés vers 07:00 et avions désancré vers 7:30 am… Et nous sommes revenus au fond du fjord, mais cette fois, nous nous sommes mis à un quai d’un petit yacht-club …

8:53 am … Un peu ardu avec le vent qui nous décollait du quai et peu d’attaches solides sur ce bout de quai, donc un peu d’ingénierie, pour se patenter une amarre en  corde autour du madrier, car les petits anneaux à quatre vis ordinaires me semblaient peu fiables! On a déjà de gros vents jusqu’à 17 noeuds, et on en annonce jusqu’à 27 noeuds du sud, donc de face. Et dejà, on avait une grosse mer quand on s’est mis le nez hors de la baie très protégée… On restera donc ici jusqu’à demain matin au moins, peut-être plus car on annonce la même chose demain… La mer restera très grosse et de face!

3Encore Hellvik mais au quai  (cependant la photo fut prise le lendemain au beau soleil. Au départ, le vendredi 18 Août).

12:41 Oups!  Après déjeuner, débuté vers 09:00, pendant que Claude finissait  son café, je me suis étendue en face sur mon banc de cockpit et j’ai dormi! Et je me suis  réveillée au moins deux heures plus tard, vers midi et quart! Claude avait desservi la table! Il a dormi lui aussi… Nous nous levons et il veut diner pour aller marcher sur la petite montagne en face!

Vaisselle et diner à préparer il est midi 45!

14:28 Il pleut! Alors nous sommes cloués au bateau… Pas partis marcher encore! Peut-être plus tard!

Bonnes nouvelles cet après-midi! Caro nous a écrit que Team Canada a gagné ses matchs de footy contre l’Angleterre et contre les Américaines, et s’en va en finale samedi prochain! Wow! Super! Bravo à nos filles! Bravo à notre belle Caro!

23:57 Nous venons de gratter un $2! Et de regarder le 9ème épisode, saison 3 , super moche de Game of Thrones, où les Stark viennent d’être pris en guet-apens dans une salle de réception d’un beau mariage arrangé! Et vlan, un autre deuil à faire! Zut!

Après souper, vers 20:00, après mes exercices fitbit, (c’est  super!), comme le déluge s’était tari, nous sommes allés nous promener  sur l’asphalte qui vite se transforma en Trail boueuse et en trous d’eau, nous conduisant vers la baie où nous voulions originalement ancrer la veille, à Gyarhavn! 1.7 km de boue! Super, en sandales pour  moi et espadrilles propres pour Claude! Et moi qui ai préparé les guêtres et les  bottes de marche cet après-midi! Et nous avons aussi  marché sans nos bâtons de marche, dont Claude a justement changé les pointes de carbone et les paniers aujourd’hui sur les miens. Je m’en serais servie quelques fois pour m’éviter de glisser dans l’eau et la boue! C’était beau quand même, mais un peu tard! Nous sommes revenus presque à la noirceur! Nous ne sommes plus habitués qu’il fasse noir la nuit au bateau! Nous sommes vraiment plus au sud maintenant, même si on est encore beaucoup plus au nord que Montréal!

Vendredi 18 Août 2017-Ytre Kalvekilen-58°12′N 006°37′E-37.31mn/1067.34mn total-A

07:00 Lever et départ du quai de Hellvik. Il fait un soleil radieux, tout est calme, pour l’instant!

08:32 Nous venons de lever la grand-voile pour stabiliser le voilier sur une mer houleuse de 1.5 m ou 4.5 pieds… Après avoir parcouru un labyrinthe tortueux d’îlots rocheux, de récifs et de hauts-fonds mouillant dans une eau parsemée d’écume, agitée par des brisants se fracassant sur les rochers bien trop nombreux à mon goût… Tout ceci en évitant bien sûr les nombreuses petites bouées que les pêcheurs ont plantées ici et là!

Nous atteignons maintenant la mer et le déjeuner sera donc très simple, sans cuisson aucune! Petits plats successifs de bleuets, noix, chips (en guise de rôties), fromage et du yogourt… Pas de café… Non, je ne rentre pas dans la cabine pour cuisiner! Vent de face de 9 noeuds pour l’instant… C’est rien, 9 noeuds, mais la mer n’est pas drôle du tout!

9:05 Ça tangue pas mal d’un bord à l’autre, et d’en avant à en arrière!  il est temps de me canter!

10:49 Fini le dodo… Mais je reste étendue pour plus de sécurité!

12:05 Encore étendue, sans dormir toutefois, juste à perdre mon temps, juste penser! Impossible d’écrire, de lire…

13:05 Diner aux petits plats… Encore! Chips, petites tomates jaunes, cerises de france. Et debout  dans l’escalier! Et là, je peux écrire ces lignes! Ça sera tout!

Il vente maintenant à 14-16 noeuds et il ne fait plus soleil… Mer agitée! On rajoute quand même du fromage et peut-être des amandes au chocolat, si je m’y rends!

4En route vers Ytre

13:48 Oh la! TROP TROP de pluie! Il pleut si fort tout à coup qu’il faut mettre le radar!

13:52 Et la pluie finit, et le soleil revient se pointer le nez timidement dans la masse nuageuse grise, plus pâle désormais. Et le vent,  tombé de moitié, reprend de plus belle! Comme les vagues, en plus de la sempiternelle houle de quatre à cinq pieds, qui, elle, ne change pas du tout!

16:32 Nous sommes amarrés à Ytre  Kalvekilen, l’un des dix plus beaux ancrages du sud de la Norvège, tout petit endroit, au bout d’une étroite entrée entre des murs de roches magnifiques. Il ne pleut plus, nous soupons rapidement  et partons en dinghy pour grimper un peu cette belle nature environnante! Et faire des pas fitbit! Hihi! Sinon, je n’ai fait aujourd’hui que 2585 pas sur le bateau! Encore beau, considérant la journée plutôt allongée! Allongée en terme de position, pas en termes temporels!

5Entrée très camouflée du long passage étroit vers Ytre

6Le passage s’ouvre!

7Nous passons très proche des rochers dans l’entrée d’Ytre

21:13 Ahahah! Une bonne douche chaude très nécessaire après cette excursion mouillée et glissante sur les beaux petits sommets autour de notre ancrage. Nous n’avons grimpé que 300 pieds environ, mais pas mal à pic en montant,  et sans Trail, évidemment! Un petit peu dangereux par instants, mais heureusement on a trouvé au sommet quatre ou cinq énormes cairns qui nous ont mené à une vraie Trail marquée de peinture bleue pour redescendre plus sagement et en sécurité! Car les roches sont glissantes, pentues, et s’il y a de la mousse dessus, cette dernière est tellement mouillée comme le reste du sol, c’est une chute assurée! Très très glissant après la pluie des derniers jours! Même Claude a chuté quelquefois  en montant et aussi en descendant, se heurtant le coude et la hanche du côté gauche. Heureusement, ce n’était pas sur les falaises du début! Il se serait rendu en bas! Et il ne s’est pas fait mal, ouf! J’ai eu peur qu’il se cogne la tête sur le gros rocher juste à côté!

8Andrée Anne Rachel au fond de notre paradisiaque et très caché ancrage à Ytre
(Vue du haut de la falaise tout près, vraiment près de l’eau, mais pas en hauteur!)

1On aperçoit ici l’entrée fort étroite et très longue vers l’ancrage qui sera à droite de la photo.

2Succession de cairns au sommet de 300 pieds… Ça nous aidera à descendre plus sécuritairement  qu’à la montée par la falaise!

3De la jolie mousse en petites boules à mes pieds

Et nous avons été chanceux, la pluie n’a recommencé qu’à notre arrivée au dinghy. Il ne nous restait qu’à enlever nos guêtres boueuses et changer nos bottes de marche mouillées pour nos bottes de voile avant de sauter dans le dinghy et revenir au bateau ancré au milieu de ce beau bassin enchanteur bien caché de la mer!

Et ma montre fitbit ne s’est rendue qu’à 7410 pas, mais quand même 31 étages!

Adjø
France
et Claude

Web translation here

Lundi 14 Août 2017 -Stavanger, Engoy Marina -58°58′N 05°43′E -0 mn/983.59-Q

En fait, Rennesoy Marina, à Engoy!

Nous sommes de retour depuis samedi le 12 août, ayant quitté encore une fois maison, famille, amis et travail au Canada pour revenir en Norvège, sur Andrée Anne Rachel, notre voilier, un Bayfield 36 qui nous attendait sagement au quai de la marina Rennesoy à Engoy, petite île en face de Stavanger.

1Photo de Andrée Anne Rachel  de la part de  NORDYS (bateau inconnu de nous) via notre blog de Boathouse

2

Et celle de NORDYS par Frank!

Petit résumé de notre périple à date et à venir:

Voici notre aventure, sur Andrée Anne Rachel,  de plusieurs années! Depuis 2011…

À l’été 2009, nous avions longé toute la côte du Labrador jusqu’à Nain (le plus au nord qu’on peut aller sans fusil ou sans avoir un gardien armé avec nous, re : ours polaires)… Et nous avons préparé notre périple en tâtant le terrain, trouvant ainsi un endroit d’où traverser au Groenland, et surtout où sortir le bateau de l’eau pour l’y laisser tout un hiver, soit à L’Anse-au-diable près de L’Anse-au-loup, au Labrador.

À l’automne 2010 nous avons quitté définitivement Gananoque, où nous avions notre voilier depuis 1993 aux Mille Îles,  en aval du Lac Ontario.

Revenus  en bateau à Montréal pour l’y entreposer comme d’habitude pour l’hiver 2010-2011, nous sommes repartis l’année suivante  (été 2011) vers le Labrador pour y laisser cette fois-ci Andrée Anne Rachel loin de Montréal pour la première fois, tout l’hiver suivant (2011-2012).

Puis à l’été 2012, nous sommes partis du Labrador pour traverser au Groenland, puis traverser en Islande où le bateau a hiberné à Reykjavik (hiver 2012-2013).

L’année suivante (été 2013), nous avons fait le tour de l’Islande pour nous rendre ensuite aux Îles Faeroe, puis à  Fair Isle et  aux Shetland (Écosse) et laisser le bateau à Troon, en Écosse, pour les 2 hivers suivants.

Après le premier hiver écossais, 2013-2014,  nous avons fait le tour de l’Irlande (été 2014).

Et dans la deuxième partie de l’été 2014,  nous avons visité d’autres grosses îles écossaises (Outer Hebrides et Oarkley) (été 2014).

Après le second hiver écossais, 2014-2015, nous avons fait avec notre fils et sa fiancée le Canal Crinan et le Canal Calédonien (été 2015).

Et dans la deuxième partie de l’été 2015, nous sommes partis pour Fair Isle et les Shetland en Écosse pour traverser vers   Bodø, Norvège (été 2015) et remonter la côte norvégienne au delà du cercle polaire (66°32′N) vers Tromsø.
Nous avons laissé Andrée Anne Rachel deux hivers en Norvège à Tromsø.

Après  le premier hiver norvégien, 2015-2016, nous avons monté encore plus au nord, au 80e degré de latitude Nord, vers le Pôle Nord, dans les îles Svalbard…. Et nous sommes revenus passer l’hiver à Tromsø.

Cette année (été 2017), après notre second hiver norvégien (hiver 2016-2017), nous nous dirigeons plein sud pour longer la côte occidentale norvégienne jusqu’à Stavanger, où nous laisserons fin juin 2017 notre voilier pour 6 semaines afin de revenir travailler au Canada.

Nous reviendrons mi-Août 2017 pour longer la pointe sud norvégienne jusqu’à Kristiansand et traverser jusqu’à Göteborg en Suède et parcourir le Göta Kanal pour laisser le voilier à Stockholm, en Mer Baltique, pour l’hiver prochain (2017-2018).

Au cours des années qui viennent, nous découvrirons sur la Mer Baltique la Suède, la Finlande, peut-être la Russie et prendrons le Rhin en Allemagne jusqu’en Suisse pour y laisser Andrée Anne Rachel un hiver (pour éviter la taxe européenne, soit 30% de la valeur du bateau!) avant de nous diriger vers la Méditerranée!

3Notre chemin depuis 2011… Mais il y manque toute l’Écosse et l’Irlande. (Dont les waypoints ont été sacrifiés cet été pour quelques bits de mémoire! )

Revenons au Samedi 12 Août 2017 -

Arrivée en fin d’après-midi au bateau après avoir récupéré à l’aéroport  notre auto louée, une petite, toute petite Volkswagen Up!,  dont nous avons rempli l’arrière jusqu’au plafond et jusqu’à nos bancs avec nos quatre énormes et longues valises, nos deux sacs à  dos et nos sacs d’ordi, surmontés  d’une petite épicerie pour  survivre la fin de semaine sans magasin ouvert (ce que l’on croyait, comme à  Tromsø, mais finalement nous avons su lundi que le Coop Mega de Stavanger était ouvert le dimanche )…

En avion, durant les deux vols complets, nous avons dormi, dormi et encore dormi! Du rattrapage de sommeil! Vols trop courts! On va moins loin, moins au nord, moins de vol (juste deux au lieu de trois!) Pas pu visionner de films… Malgré la fatigue, je m’en tape toujours deux ou trois au moins! Et je dors plutôt à l’aéroport un peu! Il faut croire que j’étais  plus fatiguée qu’à l’accoutumée! Je retombais endormie en sommeil profond entre chaque annonce des agents de bord!

C’est que nous étions épuisés des dernières semaines de travail au bureau comme à la maison, des obligations diverses tout autour, comme encore vendredi après midi, juste avant de partir, la teinture encore de la façade de la maison par Claude (toujours non terminée) pendant que je coupais les fleurs  fanées des hostas des platebandes donnant sur la rue, au moins, ce qui a pris quand même deux heures!  (Et non terminée non plus, il en reste plus loin!) Hop la douche et on décolle!

Enfin! Sept semaines de retour à la maison, et de préparatifs pour la seconde partie du voyage, saupoudrées d’un déménagement complet d’un logement 4 1/2 (rentré dans notre sous-sol et le garage de ma belle-mère!) et de la préparation pour le départ de Caro en Australie pour les prochains dix mois, dont trois de football australien au sein de l’équipe canadienne Team Canada (training et  tournoi international à Melbourne, puis compétition aux USA en Californie  à San Diego le 19 octobre, le “US National de footy”) agrémentés d’un congrès de psycho fin septembre à Melbourne ainsi que du tourisme en Australie (Sydney entre autre) puis en Californie, avant de revenir fin octobre  à Perth, Australie pour son stage de recherche doctoral en psycho pour les derniers 6 mois avant de revenir au Canada en mai 2018!
Beaucoup d’action pour Caroline (et moi car elle a cassé son bail après 6 ans à Montréal!)
Puis, pour moi, le fameux examen de certification à Lévis le 1er juillet… Le lendemain des trois jours de déménagement dans la semaine du retour du bateau… Catastrophe pour moi, partie pratique, j’ai coulé! Alors que j’ai eu 89% en théorie malgré le manque de sommeil, d’étude et de chapitres lus… Trois lus le matin mm de l’examen. Et en anglais! Deja que les termes nautiques sont ardus en français! Alors je suis quand même fière de mes résultats! Je m’attendais à pire, même au plan pratique. Je m’étais quand même assez bien débrouillée sur un bateau inconnu, à une barre au lieu d’une roue comme gouvernail, à reculer pour sortir le bateau de son quai, l’y  rentrer, diriger le bateau pour mettre l’ancre puis la retirer, aussi pour récupérer un homme à la mer (une défense jetée par dessus bord)… Mais j’ai raté, oh damnation, mon noeud de chaise, pas pratiqué depuis des lustres alors que j’étais si bonne il y a une vingtaine d’années! Hihihi! Et j’aurais donc dû pratiquer ça, au moins! Zut!  Et aussi, l’examinateur a trouvé que je n’étais pas assez sure de moi en dirigeant le bateau sur les amures, au près, au travers, au grand largue et au vent arriere, regardant constamment la girouette en haut du mât, faute d’instruments visibles du cockpit (ils étaient dans la descente d’escalier, dans l’ombre, donc pas très visibles pour ma vue de myope profonde!!!  A reprendre la partie pratique en octobre pour moi! Claude a réussi évidemment sa partie pratique! Après 30 ans de capitainerie!  Et sa théorie.

Ensuite, visites chez le médecin, le dentiste deux fois pour moi (énièmes visites pour ma fameuse couronne pour ma dent cassée en… mars?) (en fait je tentais d’étudier sur la chaise du dentiste le 29 juin), prises de sang, garage et antirouille pour les trois autos, dont plusieurs de tout ceci dans la première semaine de retour du bateau, une vraie course à obstacles se terminant par l’examen de six heures le samedi à Levis, à trois heures de route de chez nous!

… Puis les commissions pour la maison et le bateau, quelques soirées de réception pour six fêtes! Et du travail au bureau aussi… Sans compter le ménage à la maison, à l’intérieur comme à l’extérieur (mauvaises herbes envahissant le pavé uni, coupe des branches de nos multiples arbres, teinture des portes, escaliers et façade)… Bref on ne s’ennuie jamais!

À l’arrivée au bateau, nous étions heureux de retrouver notre Andrée Anne Rachel en bon état malgré  les sept semaines au quai de Rennesoy marina, (Engoy), Stavanger.
Notre ami Frank est même allé remplir notre bonbonne de propane pour nous!!!
Et son bateau est parti, donc aucun moyen de lui laisser de l’argent ou notre sirop d’érable rapporté juste pour lui!

On savait le bateau en sécurité grâce à la surveillance de Frank…
Et un bateau voisin, inconnu de nous auparavant, le NORDYS, nous a envoyé en juillet  une superbe photo d’Andrée Anne Rachel au quai de Engoy/Rennesoy Marina  via le blog de Boathouse! Tellement drôle, et Frank nous a envoyé la photo du bateau qui a pris la photo de notre bateau! Qu’on a renvoyée au proprio de NORDYS via notre même blog, Disant que les canadiens avaient les norvégiens à l’œil aussi! Et le monsieur  était bien content d’avoir une photo de son NORDYS! À notre arrivée ici on a bien vu le voilier NORDYS, mais on a manqué le proprio! On aurait voulu aller le voir pour rire un peu!

En soirée du samedi soir, donc, comme à notre habitude, nous n’avons pas chômé, et pendant que je vidais les  valises sur les divans pour en trier le contenu, Claude vérifiait le bateau et préparait la nouvelle éolienne sortie de nos bagages, heureusement intacte! Puis, j’allais oublier, quand j’ai ouvert le lit pour nous coucher,  j’ai vu qu’il fallait le refaire  avec  les draps rapportés et lavés à la maison…
On se souvient: pas de laveuse à cette marina!

Dimanche le 13 août -

Sans surprise, ou presque, nous avons passé près de quinze heures au lit! Nous nous sommes levés à 13:30! Ça valait la peine d’y remettre nos draps propres! Hihihi!

Puis, nous nous sommes mis au travail!
Éolienne posée!
Coffres remplis!
Bois de décoration extérieure  tout gratté en vue de reteindre.
Il faisait super beau, soleil et peu de vent! Très chanceux pour faire les travaux extérieurs, bois et éolienne, surtout celle ci, juchée sur le petit mât arrière, pas facile d’y travailler!
Et j’ai pu faire sécher le linge sale de juin que j’avais laissé ici… que j’ai dû laver à la main aujourd’hui … On se souvient: pas de laveuse à cette marina! Même pas de toilette n’ai de douche!

Lundi 14 août -

Encore dormi pas mal, mais moins, juste neuf heures! Un luxe rarement atteint! Ma montre fitbit n’en revenait pas! En fait, elle a compté mes heures de sommeil faramineuses de la veille, mais n’a pu déterminé aucune phase de sommeil, comme lorsque je dors moins de 3 h!!! Et aujourd’hui elle m’a félicité d’avoir dormi en deux jours plus que ma semaine entière, concluant avec raison que je devais être en manque de sommeil! Hihihi!

Soleil toute la journée ou presque avec une légère bruine occasionnelle lors de brefs ennuagements!

Pendant que Claude teignait son bois, puis changeait le détecteur de propane, je me suis attaquée, sur le quai, aux défenses très négligées depuis … un an? Peut-être plus!  Blanches à l’origine, elles étaient (et six sur dix le sont encore par manque d’acétone et de temps) tachées de jaune, rouille, noir et rouge, traces des diverses peintures de quais ou de bateaux sur lesquels Andrée Anne Rachel s’est frottée! Incluant son propre rouge-vin! Manque d’acétone! Qui fonctionne partiellement, de plus! Donc juste 4 de propres! À continuer!

Puis, en fin d’après-midi, les vraies commissions, et bravo, les magasins sont ouverts tard ici! Jusqu’à 20h ou même 21h! Pas comme à Tromsø et les villes du nord qui fermaient à 16:00! Épicerie, VinMonopollet pour du vin et du rhum, et une
Carte sim pour le cell de Claude, achetée dans un phone store au centre d’achat… Oups j’ai oublié le no de confirmation de déverrouillage sur ma liste restée au bateau! À compléter plus tard! Vérification des prix des Shampoo Redken, encore 289 krones la petite bouteille de 250 ml ou 48$ canadiens! Comme à Tromsø! Donc vraiment à rapporter du Canada!

Et de l’Acétone chez Ogg Byggs, genre Rona, pas chez JULA genre Canadian Tire…
Pour bien finir la journée, un bon petit souper wifi en mangeant une super pizza aux fromages (custom, ajout de féta sur peu de sauce tomate, pur délice) chez PB, Pizza Bakeren, chaîne de pizzerias découverte à Tromsø…

Mardi 15 Août -

Dodo 8h … Encore félicitée par ma montre fitbit d’avoir dormi suffisamment trois nuits d’affilée, un record pour moi! Hihi…  Ma montre me chicanait tous les matins depuis quelques semaines, quatre heures c’est insuffisant, disait elle, et moins que trois c’est de la folie, “je ne peux pas fournir vos phases de sommeil en dessous de trois heures! Il vous faut dormir plus longtemps! ” Cette montre est un cadeau de mes enfants et de Claude qui se sont trouvé ainsi une alliée pour me répéter de dormir! Je dois dire qu’en voyant mes cycles de sommeil et le récapitulatif de mes nuits de sommeil, ça me “réveille”! (sic) hihihi… Ils ont tous raison!

Il pleut à boire debout ce matin… Et on doit aller porter l’auto et revenir de l’aéroport en vélo! Quel plaisir! Finalement, après le trajet vers l’aéroport à Sola et un peu d’Internet sur place, il ne pleuvait plus vers 15:30 à l’heure du retour à vélo! Quelle chance!

Nous avons pu, sur le chemin du retour, sur 29 km à vélo, trouver et photographier les fameuses Trois Épées, faites de pierre, majestueuses, hautes de 30 pieds environ, plantées en 1983 par un artiste dans le roc sur la berge d’un petit lac à Madla.
4The Three Swords à Madla, en banlieue de Stavanger

Non loin de notre centre d’achats de la veille, où nous avons pu retourner à un dépositaire Telia pour faire installer internet via sa carte sim, car il fallait donner un no d’identification que nous n’avions pas! Il fallait que ce soit la carte d’assurance sociale de la Norvège! Oups! Ils nous ont arrangé ça…

Puis, visite de Stavanger, toujours à vélo, le Sentrum et sa vieille ville magnifique, remplie de vieilles maisons de bois, semées sur des ruelles de vieux pavés et ornées de fleurs et de plantes grimpantes de toute sorte… Un magnifique labyrinthe de 170 maisons environ… Tout près du port, très animé, bordé de jolies terrasses et de bars bruyants… Tout près de la belle cathédrale du 12ème siècle, malheureusement en rénovation du côté des tours…

1La maison symphonique de Stavanger, Konserthus, au début de la Blue Promenade, une magnifique piste cyclable de 4 km longeant le port, les vieux quartiers et le Sentrum.

2Rue du Vieux Stavanger

3Ruelle du Vieux Stavanger descendant vers le port

4On arrive au port

5La rue la plus colorée de Stavanger, Øvre Holmegata

6Kiellandshagen, la  cathédrale du 12ème siècle, vue de la place devant le Burger King!

À cause des vélos, nous avons dû souper au Burger King, sur ses tables de pique-nique sous l’auvent… Mais pour d’autres raisons aussi! J’avais le goût de manger du vrai bœuf haché, ce qu’on ne trouve pas en épicerie ici, la viande et les boulettes ressemblant et goûtant plus à du tofu que de la viande! Remarquez que j’ai fini par manger de la salade au poulet grillé et j’ai goûté au délicieux hamburger de Claude, tout ceci pour 45$ pour deux… Et aussi, au lieu de payer un minimum de 50$ par personne en terrasse de restaurant (qui était bondée, il faut le dire), on garde nos sous pour aller souper avec notre chic et cher Michel qui insistera pour les grands restos dans deux semaines et pour deux semaines! Hihihi ;)

7La belle fontaine au milieu d’un petit lac au Sentrum, Reiavatnet.

Au retour, j’ai réussi à nettoyer le Lexan de la fenêtre tribord du Dodger où l’affiche du du numéro de téléphone de Frank avait laissé plein de colle de duct tape… Incroyable, mais ça a parti en criant ciseau avec le Plexus! Un autre miraculeux produit! Moi qui pensait devoir frotter avec de l’essence à briquet ou bien du Varsol, ou de l’acétone, tous des produits défendus pour  le Lexan! Simplement du Plexus! Seul problème, il ne me reste qu’une petite bouteille de Plexus, et c’est en aérosol, et c’est interdit en avion!

Puis nous sommes allés au lit pour  visionner nos 2 épisodes de Games of Thrones saison 3. Ensuite, nous avons gagné $10 avec un gratteux (rare, très rare depuis 2 saisons! Même pas gagné deux dollars pendant les six premières semaines de mai-juin 2017!

Adjø
France et Claude

 

SANYO DIGITAL CAMERA

Sur le pont à vélo vers Stavanger

Dimanche 25 Juin 2017 !  La fin de la première partie de l’été!

20:35 Ah! Tout est fini de préparer pour partir demain matin 5:30 pour prendre notre avion de 8:00… 17 km d’ici, en auto, mais y aura-t-il du traffic un lundi matin?
Il faut faire le plein et remettre l’auto…

Valises gigognes terminées! Deux valises vides dans deux pleines à la moitié habituelle! Environ 24 lbs chacune, mais il manque nos draps et nos pyjamas à rapporter pour les laver à la maison, vu que je n’ai jamais l’occasion de laver ici, sauf en fin de saison et au début quand je mets mon pied à terre! Durant la saison, ou bien il n’y a pas de machine à laver, comme ici! Ou bien il y en a, j’en ai vu plein, mais jamais le temps! Ni le bon moment!

Et quelle mauvaise surprise ce matin quand j’ai enlevé mes grosses serviettes bleues de coton qui recouvrent les divans. Humides. Toujours, et c’est pourquoi j’avais décidé de cesser de les utiliser et les remplacer par les douillettes bleues en peluche jolie qui seche rapidement! En enlevant la serviette de coton du coussin tribord, j’ai voulu faire sécher le tissu du coussin car le côté qui longe le mur était humide. Muni d’une fermeture éclair, il est facile de l’ouvrir pour faite sécher plus vite! Oh misère!

Plein de moisissures sur les foams, l’intérieur, la forme du coussin, côté dessous, côté de la cuirette, pas dehors, dedans! Aaahhh! Alors, j’ai décidé sur l’avis très éclairé de Claude d’appliquer mon produit miracle Mildew Remover de StarBrite. Super, pas besoin de frotter, ni de rincer, tout disparaissait! Mouillé, par contre…

Alors, par une habile suspension dudit coussin à l’aide de plusieurs  bungees et de 2 crochets-pince-à-linge, accrochés aux mains courantes du plafond, ainsi que de petits plats de plastique à l’intérieur de la housse pour en garder les côtés et les bouts dégagés, j’ai fait sécher TOUTE LA JOURNÉE le même coussin en faisant la rotation avec la chaufferette juchée sur des coffres à outils sur lesquels j’avais empilé de gros bouquins, et même, pour finir,  postée directement  sur le coussin  dans la tente constituée de sa housse! Suite la prochaine fois! Pour le coussin babord!

Et voilà, finie la première partie de notre été 2017, près de 984 milles nautiques ou un peu mois de 2000 km , de Tromsø, très au nord de la Norvège, environ au 69ème nord, jusqu’à Stavanger, au 58ème, où Andrée Anne Rachel nous attendra sagement jusqu’au 12 Août 2017!

Voici notre itinéraire de la partie 1 de l’été 2017:

V  12 mai    Montréal  -NEWWARK
NEWARK- OSLO
S  13/5        OSLO-TROMSO
D 14/5        Tromsø  – Skattøra marina – 69°41′N 19°01′E
L  15/5        ”           ”
M  16/5       ”            ”
M  17/5       ”            ”
J    18/5      ”            ”                          MISE A L’EAU.        – 0.06mn/0.06
V   19/5          Straumsnes (Senja) 69°25.2′N 17°57.6′E -32.31mn/32.37 – A
S   20/5          Engenes (Andorja)   68°55.5′N 17°07.5′E – 51.20mn/83.57 -Q
D  21/5           Lodingen                   68°25′N    15°59’8E – 52.13mn/135.7- Q
L   22/5          Hamaroya – Straumhamn 68°06′N  15°23′E – 27.2mn/162.9 – A
M  23/5          ”                      ”
M  24/5          Bodø                         67°17′N      14°23′E       -59.97mn/222.87 – Q
J   25/5          ”                      “.
V  26/5           ”                      ”
S   27/5          ”                      ”
D  28/5     Holandsfjorden – Engen – 66°43.4′N 13°42.5′E – 59.90mn/282.78- Q
L  29/5        ”     (Svartisen glacier)
M 30/5       Hansoyviken                   – 66°36′N 13°06′E       – 19.82mn/302.60 -A
M 31/5       Hjartoya                           -  66°00′N  12°24′E      – 44.20mn/346.80 -A
J 01/6.       Moyhamna (Torghatten)- 65°24.6′N12°07′E.    – 37.45mn/385.25  -Q
V  02/6       Rorvik                             – 64°51’6N  11°14′E      – 42.9mn/428.15    -Q
S  03/6           ”                                              ”
D 04/6         Villa Havn                      – 64°32′N  10°42′E      – 26.43mn/454.58   -EpauleQ
L 05/6         Setervågen.                   – 64°23′N 10°28.8′E    – 17.10mn/471.68     – Q
M 06/6         Halten  (Froya)            – 64°10′N 9°24.4′E      – 32.56mn/504.24    -Q
M 07/6         Sauøya (Froya)            -64°00′N 09°10.7′E      – 15.39mn/519.54 -Q
J   08/6      Sula (Froya)                   -63°50.7′N 08°27.8′E      – 26.10mn/545.64 -Q
V  09/6       Veiholmen                     -63°31′q15′N 07°57′E    – 27.10mn/572.74 -Q
S  10/6        Kristiansund                  – 63°07′N 07°45′E        – 32.5 mn/ 605.24-Q
D 11/6          “.      ”
L  12/6        Ona                                  -62°51.9′N 06°32.7′E  -  40.7mn/645.94-Q
M 13/6         Finnøya(Harøyfjorden)  -62°48.1′N 06°30.4′E  -  3.85mn/650.79-Q
M 14/6         Ålesund                          -62°28′N    06°09′E     – 32.33mn/683.12-Q
J   15/6        Runde                             -62°23.85′N 05°39.7′E – 18.4mn/701.52  -Q
V  16/6       Måløy                             – 61°56′N 5°07′E            – 40.6mn/742.12 -Q
S 17/6         Hennøysundet (Frøysjøen) -61°48.7′N 05°12.9′E – 12.42mn/754.54-A
D 18/6         ”      ”
L  19/6        Askvoll (Granesund)             -61°20.7′N 5°04.3′E  – 50.82mn/805.36 -Q
M  20/6      Veitre Eidsvik (Grunnesundet) -60°40.57′N 5°05.3′E-46.6mn/851.96-A
M  21/6       Bergen                              -60°24′N  05°19′E -25.76mn/976.01Qplanches
J    22/6     Karmsund                         -59°22′N 05°17′E   -78.38mn/954.39 A
V  23/6      Stavanger, Engoy Marina -58°58′N 05°43′E  -29.2mn/983.59 Q
S  24/6      ”                    ”
D 25/6      ”                         ”                                ”
L 26/6   RETOUR   Stavanger-Montréal

Légende  mn: milles nautiques parcourus ce jour  Q: au quai  M: en mer  A: à l’ancre

Nous avons donc parcouru 984 milles nautiques cette première moitié de la saison 2017  depuis notre départ de Tromsø  le 19 Mai 2017.

En tout, donc, nous avons finalement parcouru  12 492 milles nautiques
depuis notre départ de Montréal en juin 2011:

Été 2011  1475 mn  vers le Labrador
En 2012   2362 mn  vers le Groenland et l’Islande
En 2013   1555 mn  autour de l’Islande, les Iles Féroé,
les Shetlands et Troon, en Écosse
En 2014   2159 mn  autour de l’Irlande,
ainsi qu’aux Hébrides et Orcades en Écosse
En 2015   2006 mn  d’abord en Écosse en juin
et vers la Norvège en août et septembre
En 2016   1943 mn  Svalbard jusqu’au 80ème Nord et le nord de la Norvège!
En 2017     984 mn  La côte norvégienne de Tromsø jusqu’à Stavanger

Pour un grand total de 42 962 milles nautiques sur Andrée Anne Rachel depuis 1991… A suivre!

Nous nous rendrons en Suède en août 2017 pour y laisser Andrée Anne Rachel à Stockholm pour l’hiver 2017-2018… Puis la Mer Baltique (la Suède, la Finlande, la Russie) pour aller prendre le Rhin  en Allemagne pour nous diriger ensuite vers la Suisse pour un autre hiver… Et plus tard, beaucoup plus tard, la Méditerranée!

Adjø!

France et Claude

Un voilier Freedom 28 passe sous le pont des écluses de Sainte-Anne de Bellevue au Québec de façon créative. Une échelle a été utilisée pour faciliter la gîte de plus de 30 degrés nécessaires pour éviter l’accrochage du mat. Bravo aux capitaines et aux membres du CVSYC de Senneville pour le travail d’équipe.

Freedom 28 creatively clears a low bridge at Saint-Anne de Bellevue locks in Quebec. A Ladder ridged to the main mast was used in order to list the boat over 30 degree to ensure mast clearance. Congrats to the captains and great teamwork from many members of the CVSYC Yacht club in Senneville.

Written on August 17th, 2017 , Video Tags:

Written on August 17th, 2017 , Video

Boathouse Blog is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Boathouse Blog

Boathouse blog