winter_fr_560

 

  1. Vider les casiers de denrées périssables. Enlevez également les cannettes ou es bouteilles contenant des liquides qui peuvent geler.

  2. Nettoyer le réfrigérateur, la glacière et le congélateur. Gardez la porte ouverte et  laisser une boîte ouverte de bicarbonate de soude à l’intérieur pour absorber les odeurs.

  3. Retirer les voiles, le bimini, capote de roof et toile, inspecter et faire réparer si nécessaire. suggestions

  4. Vérifier le mât et son  gréement. Assurez-vous que rien n’a été endommagé lors de l’utilisationréparer les pendant l’hiver. suggestions

  5. Vérifier les écoutes et les drissest Assurez-vous que rien n’a été endommagé pendant l’utilisationréparer les pendant l’hiver. suggestions

  6. Vérifier  le système de l’enrouleur, nettoyer et lubrifier. suggestions

  7. Vérifier les winchs. suggestions liens :Harken 46.2 winch serviceHarken 40 winch service – How to service a Lewmar Evo Winch

  8. Retirer la boussole

  9. Retirer les appareils électroniques

  10. Laisser les casiers, les tiroirs et trappes d’accès ouverts

  11. Soutenir coussins et les garder au sec

  12. Installer un déshumidificateur dans les cabines et les espaces clos pour aider à prévenir la croissance des moisissures. suggestions     déshumidificateurs électroniques

  13. Vidanger les réservoirs de rétention. suggestions

  14. Ajouter de l’antigel dans la toilette. suggestions

  15. Ajouter de l’antigel dans les tuyaux d’évacutation et d’admission. suggestions

  16. Vidanger la pompe de douche.

  17. Vidanger le chauffe-eau.

  18. Vider les lignes de propane vides, allumer un brûleur sur le poêle de la cuisine - et autres appareils à gaz - puis éteignez la vanne manuelle sur le réservoir de propane.

  19. Retirer le bouchon de vidange de cale et noter l’endroit où vous l’avez placé.

  20. Assurez-vous que les cales sont propres et secs. suggestions

  21. Vider les viviers  ou laver les pompes et les tuyaux

  22. Lubrifier les vannes de passe coque et vérifier leur fonctionnement, les fermer pour l’hiver. suggestions

  23. Contrôler et réparer tout le câblage et les connexions électriques. Assurez-vous que rien n’a été endommagé lors de l’utilisation. suggestions

  24. Retirer les batteries et les entreposer dans un endroit frais et sec. Nettoyer les pôles de la batterie. Raccorder les batteries à un chargeur intelligent ou charger les au moins une fois par mois.

  25. Vérifier toutes les anodes et les remplacer si nécessaire.

  26. Laver soigneusement la coque du bateau,  enlever toutes les taches, la saleté et les débris. suggestions

  27. Appliquer une nouvelle couche de cire. suggestions

  28. Retirer l’hélice et vérifier les dommages. (Il est maintenant le temps de remplacer ou de réparer une hélice endommagée, pas au début de la prochaine saison.)

  29. Nettoyer l’arbre d’hélice et d’appliquer une graisse protectrice. suggestions

  30. Vérifier le bourage de presse-étoupe et le remplacer si nécessaire (inboards) suggestions

  31. Vérifier la bague de l’essieu (cutlass bearing) et la remplacer si nécessaire.   Lien  Boathouse peut commander une bague de l’essieu pour vous.

  32. Changer l’huile dans le carter et dans de la boîte d’engrenage lorsque le moteur est chaud, faire tourner le moteur pour répartir l’huile dans tout le système. suggestions

  33. Changer les filtres à l’huile. suggestions

  34. Changer les filtres à essence ou à diesel. suggestions

  35. Rincer le moteur avec de l’eau fraîche et drainer. (hors-bord) suggestions

  36. Faire circuler l’antigel dans le bloc moteur et les collecteurs. (inboards) suggestions

  37. Vider le réservoir du séparateur de vapeur par le bouchon de vidange (de carburant injecté Motors).

  38. Sur les moteurs hors-bord à carburateur, vider les cuves à flotteur du carburateur.

  39. Remplacer le liquide de transmission (Inboards).

  40. Changer l’huile dans le pied du moteur hors-bord. suggestions

  41. Appliquer une peinture de retouche à moteur au besoin. suggestions

  42. Pulvériser un produit de remisage de moteur pour protéger les pièsces internes et externes des moteurs à combustion et faire tourner le moteur plusieurs fois (sans départ) pour étaler l’huile sur les parois des cylindres. suggestions  

  43. Essuyer le moteur avec un chiffon imbibé d’un produit de remisage de moteur. suggestions

  44. Vérifier les fixations du moteur, remplacer les pièces brisées ou manquantes, serrer les fixationssuggestions

  45. Effectuer un service de lubrification complète sur le bateau et le moteur. suggestions

  46. Retirer les tuyaux des pompes à eau.

  47. Vérifier la turbine des pompes à eau. suggestions

  48. Vider l’eau des silencieux.

  49. Remplir les réservoirs permanents avec du carburant pour éviter la formation de condensation.

  50. Ajouter la quantité appropriée de stabilisateur de carburant dans les réservoirs de carburant. suggestions

  51. Retirer les réservoirs de carburant portatifs vers une endroit sûr et bien ventilé. Égoutter les réservoirs en plastique et des réservoirs métallique. Vider les conduits de carburant.

  52. Placer la remorque sur des supports ou des blocs de sorte que les roues ne reposent pas sur le sol. Soulever l’avant de la remorque pour assurer  le drainage des eaux de pluie ou de neige.

  53. Retirer les roues de la remorque pour nettoyer et graisser les roulements ,a billes des roues.

  54. Sécuriser tous les hublots et trappes d’accès.

  55. Inspecter et calfeutrer les fenêtres et les trappes. suggestions

  56. Inspecter les chandeliers et les mains courantes. Sceller au besoin. suggestions

  57. Couvrir le bateau avec une bâche de haute qualité suggestions

     

 

Avertissement de boathouse.ca.

Les conseils fournis sont à titre indicatifs et destinés à vous aider à prendre de meilleures décisions au sujet de votre bateau et de l’équipement nautique . Ceux-ci ne remplacent pas les instructions du fabricant, du détaillant ou de la marina relativement à votre bateau ou aux  équipements des bateaux.

Boathouse décline expressément toute responsabilité pour les dommages à votre bateau ou de l’équipement résultant de ces conseils ou suggestions. Pour plus de détails au sujet de vos équipements ou de votre bateau, nous vous suggérons de contacter le fabricant de votre bateau ou de tout autre équipement.

Imprimez la Liste de contrôle cliquez ici 

 

Commentaires ou des corrections?


S’il vous plaît envoyer vos commentaires ou questions à info@boathouse.ca

 

 

 

 

Written on October 4th, 2019 , Info

winter_en_560

  1. Empty lockers of perishables. Also take off any cans or bottles containing liquids that could freeze
  2. Clean out refrigerator, ice box and freezer. Block door open and leave an open box of baking soda inside to absorb odors.
  3. Remove sails, bimini, dodger and canvas, inspect and have repaired if necessary. Suggestions
  4. Check mast rigging. Make sure nothing was damaged during the season’s use, have damage repaired over the winter. Suggestions
  5. Check running rigging Make sure nothing was damaged during the season’s use, have damage repaired over the winter. Suggestions  Suggestions2
  6. Furling systems:  flush all open bearings with warm fresh water and lubricate. Suggestions
  7. Service winches Product  Suggestions links :Harken 46.2 winch serviceHarken 40 winch service – How to service a Lewmar Evo Winch
  8. Remove compass
  9. Remove electronics
  10. Open lockers and drawers and hatches
  11. Prop up cushions keep them dry
  12. Install a dehumidifier in cabins and enclosed areas to help prevent mildew growth. Suggestions   Electronic dehumidifiers
  13. Pump out holding tanks. Suggestions
  14. Flush the toilet with antifreeze. Suggestions
  15. Fill discharge and intake hoses with antifreeze. Suggestions
  16. Empty shower sumps
  17. Drain the water heater
  18. Empty propane lines, light a burner on the galley stove and any other gas appliances–then turn off the manual valve on the propane tank.
  19. Remove bilge drain plug and make a note of where you have placed it.
  20. Make sure bilges are clean and dry  Suggestions
  21. Drain bait well and/or wash down pumps and hoses
  22. Lubricate and exercise the seacocks–all of them–before closing them for the winter Suggestions
  23. Inspect and repair all electrical wiring and connections. Make sure nothing was damaged during the season’s use. Suggestions
  24. Remove boat batteries and store in a cool dry place. Clean battery poles.  Place batteries on a smart charger or charge them approximately once a month.
  25. Check all anodes and replace as necessary. Suggestions
  26. Thoroughly wash the boat hull removing all stains, dirt or debris. Suggestions
  27. Repair minor gelcoat abrasions cracks and scratches Suggestions
  28. Cover the boat with a fresh coating of wax. Suggestions
  29. Remove the propeller and check thoroughly for damage. (Now is the time to replace or service a damaged propeller, Not at the start of the next season.)
  30. Clean the propeller shaft and apply a protective coating of grease.  Suggestions
  31. Check stuffing box packing and replace if necessary  (inboards) Suggestions
  32. Check cutlass bearing for wear and replace if necessary.  Link  Boathouse can order  a cutlass bearing for you
  33. Change crankcase and gear case oil while engine is warm and run the motor afterwards to distribute fresh oil throughout the power head. Suggestions
  34. Change oil filters.  Suggestions
  35. Change gas filters Suggestions
  36. Flush the engine with fresh water and drain. (outboards)  Suggestions
  37. Circulate antifreeze through engine block and manifolds. (inboards) Suggestions
  38. Drain vapor separator tank of fuel by drain screw (Fuel Injected Motors).
  39. On carburetted outboard motors, drain the carburetor float bowl.
  40. Change transmission fluid (Inboards). Suggestions
  41. Change foot oil (outboards) Suggestions
  42. Apply touch-up paint to engine as needed.    Suggestions
  43. Fog the engine by spraying fogging fluid into each of the carburetors or  inlet manifold and turn the engine over a few times (without starting) to spread the oil over cylinder walls. Suggestions
  44. Wipe down the engine with a shop towel sprayed with a little fogging oil.  Suggestions
  45. Check the motor for loose, broken or missing fasteners. Tighten fasteners and make necessary repairs. Suggestions
  46. Perform a complete lubrication service on the boat and motor. Suggestions
  47. Remove hoses from raw water pump.
  48. Check water pump impeller Suggestion
  49. Drain water lift muffler (if not filled with antifreeze).
  50. Fill permanently installed fuel tanks with fuel to prevent the formation of condensation.
  51. Add appropriate amount of fuel stabilizer to fuel tanks. Suggestions
  52. Remove portable fuel tanks to safe, well-ventilated area. Drain plastic tanks and top-off metal tanks. Drain attached fuel lines.
  53. Place the trailer on stands or blocks so the wheels are supported off the ground. Raise the bow higher than the stern to promote draining of rainwater or snow.
  54. Remove trailer wheels to clean and repack the wheel bearings.
  55. Secure all hatches and ports.
  56. Inspect and caulk windows and hatches. Suggestions
  57. Inspect and repair stanchions, grab- and handrails.
  58. Cover boat with a high-quality cover Suggestions

 

Print  Winterization check list

 

Disclaimer for boatshouse.ca.

The information articles provided is for general purposes only and intended to help you make better decisions about your boat and boating equipment. Such information is not intended to substitute for instructions from the manufacturer, dealer or marina about your specific boat or boating equipment and Boathouse specifically disclaims any liability for damage to your boat or equipment arising from your following these suggestions. For more details about your equipment or application, we suggest you contact the manufacturer of your boat or other equipment.

 

Comments or corrections ?

Please send comments and questions to info@boathouse.ca

 

 

 

 

You should service your winches at least once during the preseason. However, twice a season is best if your boat lives in salt water. If you race your boat hard, you may want to maintain your winches before every regatta. Keep your winches clean and operating smoothly by flushing frequently with fresh water. Check pawls and springs, bearings, gears, and spindles for signs of wear and corrosion.

Comments Off, Written on October 4th, 2019 , Technical

You should service your winches at least once during the preseason. However, twice a season is best if your boat lives in salt water. If you race your boat hard, you may want to maintain your winches before every regatta. Keep your winches clean and operating smoothly by flushing frequently with fresh water. Check pawls and springs, bearings, gears, and spindles for signs of wear and corrosion.

1 Comment, Written on October 3rd, 2019 , Technical, Video Tags:

winch

Divers modèles ici

Various models here

 

Written on October 3rd, 2019 , Info

You should service your winches at least once during the preseason. However, twice a season is best if your boat lives in salt water. If you race your boat hard, you may want to maintain your winches before every regatta. Keep your winches clean and operating smoothly by flushing frequently with fresh water. Check pawls and springs, bearings, gears, and spindles for signs of wear and corrosion.

Comments Off, Written on October 3rd, 2019 , Technical, Video

You should service your winches at least once during the preseason. However, twice a season is best if your boat lives in salt water. If you race your boat hard, you may want to maintain your winches before every regatta. Keep your winches clean and operating smoothly by flushing frequently with fresh water. Check pawls and springs, bearings, gears, and spindles for signs of wear and corrosion.

Comments Off, Written on October 3rd, 2019 , Technical, Video Tags:

Lundi 13 mai 2019 – Travemünde, Lübeck,  Marina Baltica- Sur ber

Done! Ce soir lundi, nous sommes allés fêter la fête des mères (d’hier) au resto, comme me l’avait souhaité ma belle-fille Amélie… Très bonne idée, mais hier soir on était dans le jus, moi dans le lavage! Ce soir, donc, on s’est changé en “sport propre” pour aller déguster une délicieuse morue avec pommes de terres rissolées avec lardin, tellement bonnes, toutes, morue (Kablejau) et pommes de terres! Avec petite salade fraîche et spéciale.

1

J’ai pris une photo un peu tardive de nos délicieuses assiettes de Kabeljau (morue de la Baltique) accompagnées d’une salade colorée et décoré avec un morceau de cantaloup et une cerise de terre. Délice… On voit aussi les fameuses tranches minces de pommes de terre rissolées avec lardin!

Ce beau et bon restaurant se situe à la marina même, et je ne cessais la veille de passer et repasser (sic) avec mon linge à laver et lavé devant les vitrines derrière lesquelles plein de gens mangeaient en relaxant!  Revanche ce soir!  Au Baltic Bay Restaurant & Kneipe! Un délice!

Longue journée aujourd’hui de commissions et de tâches diverses sur le bateau.

D’abord, ce matin, Claude a terminé sur son échelle un peu courte  la teinture extérieure du bois, côté tribord. Pendant ce temps je poursuivais le rangement des vêtements, serviettes et couvertures lavés la veille.

Puis, nous sommes allés récupérer nos trois vieilles voiles, laissées à l’automne chez Haase One pour en faire réparer l’usure de la dernière saison et les dégâts causés par la  dernière tempête assez intense! Quelques déchirures! Ça nous aura coûté pas mal d’euros, 1839$ canadiens… On va coucher à l’ancre gratuitement cet été au lieu des marinas coûteuses, hihi!

Sans compter les dépenses extraordinaires supplémentaires: nouveau bateau de sauvetage SeaSafe et son support (un petit 5000$ canadien de plus, incluant la couverture pour protéger Andrée Anne Rachel dans son entrepôt hivernal bourré de pigeons!).

Il aurait aussi fallu nous acheter un nouveau dinghy, petite annexe pour rejoindre les berges quand nous sommes à l’ancre. Notre beau Zodiac n’est plus jeune, même s’il est encore bien blanc! Malheureusement, il se dégonfle continuellement! Pas pratique! Ni sécuritaire! Et comme c’est trop lourd pour rapporter dans nos bagages en avion, il faudra en acheter un ici en Europe. Mais cet été, notre vieux nous servira de grosse défense pour l’arrière du bateau dans les canaux et écluses!

Puis une épicerie complète malheureusement faite chez Lidl: je déteste ce magasin entrepôt mal organisé, en désordre total! Un peu de sauces ici, un peu par  là, idem pour les biscuits, les savons… Un ordre que je ne comprends pas! On dirait que c’est selon l’origine des produits, Allemagne, Europe, et autres? Mais je ne sais pas vraiment pourquoi! C’est pire que Costco!

De retour au bateau ça m’a pris pas mal de temps pour séparer, bien emballer et ranger la bouffe dans le frigo et… le poêle où je range pains et pâtisseries!

Pendant ce temps, Claude organisait avec le patron de la marina, Andreas, la mise à l’eau, ainsi que l’achat et l’installation du bateau de sauvetage pour le lendemain! Car on ne pouvait pas obtenir le “quatre passagers”, mais le “six”,  et il fallait donc changer le support, le nôtre étant trop petit.

Puis Claude a installé notre nouvelle antenne VHF temporairement installée sur le balcon tribord arrière… Car l’autre antenne passant habituellement dans le mât est bien entendu déconnectée! Et il manquait un pied de fil! Mais Claude a réussi à installer le tout, finalement, après bien des soupirs!

Et finir la journée avec deux autres brassées de lavage et un souper au resto! Yess!

2Voici la belle Andrée Anne Rachel revigorée! Cirée et coque repeinte, mais toujours sans son mat!

3

Belle Marina Baltica derrière Andrée Anne Rachel

Mardi 14 Mai 2019- Travemünde, Lübeck,  Marina Baltica- sur quai! – 0.03mn/0.03total -Q

Et voici la journée de la mise à l’eau!

4

Mais avant la mise à l’eau d’Andrée Anne Rachel, nous devons retourner notre jolie Ford Fiesta bleu royal, l’auto de location, à Lübeck, à 13 km en auto de la marina, mais 18.79 km à vélo, pour le retour!

En chemin, sur la piste cyclable, en sortant de Lübeck, nous nous sommes arrêtés au magasin d’accessoires nautiques tout près de la voie ferrée pour vérifier les adapteurs de bonbonne de propane! Je tiens à avoir du propane cet été, pour mes repas! Et pour le café de notre barista, Michel, qui vient nous rejoindre bientôt et qui en fait plusieurs fois par jour! Et oui, on en a trouvé un, un adapteur nord-américain pour les bonbonnes allemandes!

5Magnifique ferme à chevaux le long de notre chemin de retour, avec les odeurs, par contre!

On pourra donc aller chez Hoffman à côté du Lidl et du Penny  à Travemünde pour se procurer une bonbonne allemande repérée l’an dernier et  remplacer la deuxième de nos islandaises, qui sera vidée cette semaine et que l’on jettera , comme l’autre l’an dernier, car il est impossible de les faire remplir en Europe. Et il ne nous reste plus qu’une écossaise rouge de 5 kg! La nouvelle allemande contient  5.70 kg ou 12.5 lbs de propane… C’est vraiment mieux mais elle ne rentre pas tout à fait dans notre armoire de cockpit! Elle a une ligne de trop en hauteur, zut! Elle restera dehors dans le cockpit, amarrée au poste de commandes!

6Voici notre petite (grande) dernière bonbonne de propane, allemande, et toute seule sur son socle! L’écossaise est en usage dans son placard, non loin! On roulait toujours avec au moins deux bonbonnes de recharge, 10 lbs de chaque côté! Total de 20 lbs en réserve! Là, juste 12.5 lbs de réserve!

Je continue le plaçage de la cabine et les employés de la marina viennent installer le nouveau bateau de sauvetage. Mais il faudra faire de nouveaux trous dans le pont du bateau, ce qui ne nous plaisait guère, et finalement, le support commandé par Andreas doit habituellement être installé debout sur le balcon arrière… Non merci!

7Pendant ce temps, nous prenons une bouchée et un autre employé se pointe le nez en haut de l’échelle, pour la mise à l’eau à l’heure dite, 14:00! Descendant rapidement sur terre, nous remarquons qu’Andrée Anne Rachel est déjà installée sur le ber mobile de transport! Sans que l’on ne s’en aperçoive, nous sur le bateau! D’accord, tout  monde descend! Employés pour le life raft et nous!

8D’abord Andrée Anne Rachel va dans les airs, pour mieux amerrir!

9Puis c’est au tour du mât de quitter son ber à roulettes et de voler jusqu’à Andrée Anne Rachel déjà dans l’eau.

10Nous sommes maintenant à l’eau, le mât déposé sur son support, enfin réuni avec Andrée Anne Rachel! Nous changerons de quai et l’employé pour le life raft reviendra nous rejoindre avec nos deux supports soudés ensemble, notre vieux et le neuf! Pas besoin de faire d’autres trous dans le pont/plafond de la cabine!

Claude et lui travailleront ensemble jusqu’à 19:30 au moins, pour installer définitivement le tout! Casse-tête un peu! Je me joindrai à eux pour résoudre  plusieurs énigmes et problèmes! Trois têtes valent mieux qu’une!

Comme nous avons été très satisfaits de cet employé, je lui ai fait cadeau d’un pot de sirop d’érable et Claude d’un généreux pourboire! Ce fut une si belle expérience de travailler tous ensemble! Et nous avons maintenant un tout nouveau life raft pour remplacer notre vieux de trente ans! Il n’en reste que le support, et l’ancienne capote et le coussin pour en faire un banc devant le mât, pour nous asseoir et relaxer ou faire la vigie. Notre ami Michel s’y tenait souvent et faisait la Reine avec ses salutations amicales de la main à tous les passants sur les rives des canaux de Suède en 2017, entre Göteborg et Stockholm.

11

Notre nouveau canot de sauvetage Sea-Safe. Grâce à l’ingéniosité de l’employé expérimenté, notre support servira de base à l’autre en les soudant ensemble! Parfait! Il ne nous restera qu’à trouver de nouvelles courroies pour solidifier le tout! En attendant on passera des cordes dans les tuyaux de notre support. 

Pour le souper,  je nous ai concocté mon repas préféré en bateau, des pâtes, genre petits sacs farcis enrobés de sauce rosée, mais sans saucisses italiennes et avec une touche de pesto! Un délice, accompagné de ma salade de champignons et suivi de chocolat 56% au sel de mer, Meersalz, de J.D.Gross, encore plus délicieux que tout le reste!!! À racheter! 

Ciao, on part demain matin pour les canaux intérieurs!

France et Claude

Written on May 28th, 2019 , Uncategorized

Allo tout le monde!

Andrée Anne Rachel reprend du service et moi aussi, à écrire mes mémoires au fur et à mesure, pour ne rien oublier! Alors, voici un résumé de ce qui nous attendra comme périple pour cet été! Si vous voulez encore me lire! Sinon, c’est ok, dites le moi et je retirerai votre nom de ma liste!

Andrée Anne Rachel sur le Rhin et le Danube- Été 2019,  partie 1, du 10 Mai au 21 Juin 2019

Samedi 11 Mai 2019- Travemünde, Lübeck,  Marina Baltica- Sur ber

Nous avons pris l’avion vendredi le 10 Mai pour Vienne puis Hambourg le 11, pour nous rendre en voiture à Lübeck où nous attendait sagement Andrée Anne Rachel, entreposée depuis Septembre 2018 sans son mât dans un énorme hangar de la Marina Baltica à Travemünde, Allemagne.

1

Claude devant Andrée Anne Rachel sortie du hangar à notre arrivée le 11 Mai 2019. Remarquons le dinghy désoufflé! Et l’absence du mât… On voit la bôme couchée sur le pont!

2Et voici le mât tel que nous l’avons laissé en Septembre 2018, avec son nez de clown rouge (bouée pour protéger dans les canaux et écluses!),  sur son support à roulettes dans un hangar de la Marina Baltica, Travemünde, Lübeck, Allemagne.

Pendant quelques jours nous préparerons, laverons et cirerons le bateau pour la mise à l’eau  le 14 Mai  afin de prendre les voies navigables intérieures d’Europe à partir de Travemünde, sur le bord de la Mer Baltique: des rivières et des fleuves, des canaux et des écluses pour  descendre l’Elbe et remonter le Rhin et la rivière Mainz puis redescendre le Danube, donc  73 écluses  jusqu’à Vienne. Nous monterons jusqu’à 406 mètres, environ 1320 pieds au-dessus de la mer, un sommet record pour Andrée Anne Rachel!

Le 9 Juin nos amis Sylvie et Michel prendront un vol Montréal Munich et le 10 Juin ils  viendront nous rejoindre à Passau (pas sûr encore où, ni comment) afin de terminer notre périple sur le Danube jusqu’à Vienne pour 11 jours et nous reprendrons tous ensemble le 21 Juin le même vol de retour pour Montréal!

Total 6 semaines en bateau de Lübeck à Vienne.

Nous resterons 8 semaines au Canada pour repartir autour du 16 Août pour un autre 6 semaines afin de descendre le Danube à partir de Vienne jusqu’à la Mer Noire,  prendre le Détroit de Bosphores, rejoindre Istanbul en Turquie, entrer dans la  Mer de Marmara pour  finalement hiverniser Andrée Anne Rachel à la West Istanbul Marina.

On passera cet été par plein de pays, notés ici dans un possible désordre: Allemagne, Autriche, République Tchèque  (probablement pas), Slovaquie, Hongrie, Slovénie (probablement pas), Croatie, Serbie, Roumanie, Bulgarieet finalement la Turquie.

Ciao

France  et Claude

Written on May 27th, 2019 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info

Written on March 13th, 2019 , Technical

Written on March 13th, 2019 , Technical

Written on March 13th, 2019 , Technical

Written on February 13th, 2019 , Video

 

Written on February 13th, 2019 , Video

Written on February 12th, 2019 , Video

Written on February 12th, 2019 , Uncategorized

Written on February 12th, 2019 , Video

Lundi 20 Août – Tallinn, Estonie-  -59°26.5′N 024°45.6′E – 47.71mn-   715.74 total – Q

Nous voici enfin partis d’Helsinki, notre port d’attache des derniers mois en Finlande! Nous y étions arrivés le 14 Juin pour deux nuits, avions quitté le 16 pour nous rendre en Russie à St-Petersbourg du 21 au 25 Juin et y étions revenus le 28 Juin pour y rester amarrés jusqu’à notre retour du Canada le 17 Août.

Le temps a passé vite au Canada à travailler fort au bureau et à la maison, à l’intérieur, comme à l’extérieur, rénovations de la salle de bain (céramique murs et plancher, toilette et bain), lavage, couture, ménage du printemps du premier étage, peinture extérieure, platebandes de hostas, gazon à couper, pavé uni à désherber! Quelques réunions familiales, la fête de notre belle-fille (officiellement maintenant depuis Mai!) et la même  date de fête, le 23 juillet que tante Mado, dont on a fêté en grand les 90 ans: toujours aussi en forme, grâce à son jardin!??

De retour le samedi 18 Juillet  à Helsinki, en Finlande, nous retrouvons Andrée Anne Rachel flottant bien à son quai des visiteurs, mais le dinghy un peu amoché, dégonflé, pend au bout du Davit, son support à l’arrière du bateau, quelques  attaches arrachées…

Les amarres du voilier ont tenu, mais la blanche dans l’eau est devenue verte d’algues! Il fait beau et frais, un vent assez fort nous refroidit. Il ne fait plus chaud comme en juin!

On défait les valises, on va faire l’épicerie, revenir pour un souper léger et rapide au bateau (pain, fromages et fraises), prendre notre douche et nous coucher à 20:30. Record pour moi, si tôt. Et si longtemps, de 20:45 jusqu’à 13:00, plus de 16 heures! Yes!

Il faut dire qu’on n’a que peu dormi dans les sièges si peu confortables du 777 d’Air France devant nos écrans de cinéma-avion! J’ai visionné “A quiet place”, film d’horreur, parfait à voir en petit écran, bien moins épeurant! Puis, après un court petit somme, “Monsieur-je-sais-tout” , excellent film à voir: un coach de football avec des problèmes  d’engagement doit s’occuper de son neveu autiste. Vraiment bon! C’était un court vol de 5 heures et demie.. Puis, la course au deuxième vol Paris-Helsinki, et là, dodo dans des sièges larges et confortables sur Finnair, deux de large seulement au lieu des trois sardines de largeur dans le premier vol! Court dodo, deux heures et demie, peut-être, mais profond!

Et c’est la raison de notre très long dodo au bateau!

Dimanche 19 juillet fut donc une journée plus courte, mais non sans travail! Claude a réussi à décaper tout le plancher intérieur de teck avec notre excellent décapant Circa 1850… 3  contenants et demi. Ça en aura pris  7.5 en incluant le décalage de mai. Belle job! Tellement plus beau, plus rapide et efficace que le décapant International acheté à Helsinki. Un beau bois blond maintenant qu’il faudra protéger le plus tôt possible! Oups on n’a pas de Thinner pour le vernis Polyuréthane Compass de la marque Infernational! Zut.

Nous avons soupé vers 21:00, fait la vaisselle des deux jours, un peu d’Internet, un épisode de Game of Thrones saison 6 et nous nous sommes couchés vers 00:30 pour nous lever à 6:30. Et Claude n’a que peu dormi: insomnie initiale et intermittente, rêvant qu’il décapait encore! Il faut dire qu’il a décapé longtemps la veille, de 15  à 20:00! Pendant ce temps, de 15 à 17:00 , j’ai fait trois épiceries pour trouver ce qui nous manquait, du poisson blanc, un plant de romarin, de l’huile d’olive, du brocoli, des épinards, du fenouil, des choux de Bruxelles, des pois mange-tout, des fèves, des concombres, des pêches, des poires, des yogourts, des bonbons pour Claude, deux gros Pepsi, du Windex-genre, tout ceci dans mon sac à dos de 33 litres rempli à ras bord, et des croissants et autres petites viennoiseries et le surplus dans deux  sacs Thermos à main,  en plus des 8 rouleaux d’essuie-tout  dans un sac Alepa!

1 Ma belle promenade dans les belles rues Art Nouveau d’ Helsinki, d’épicerie en épicerie, et de porte en porte.

24356Belle journée, mais fraîche, j’aurais dû mettre une petite veste sur ma chemise très  légère et sans manche!

Et aujourd’hui, lundi 20 Août, moins beau! Ma belle-mère fête ses 85 ans et mon frère 48! Ça me rajeunit!? Il pleuvasse, il fait gris et on a eu pas mal de vent de face et des vagues tannantes. Qui ont mouillé le plancher de teck pas encore protégé contre l’eau, en passant par l’écoutille papillon (puits de lumière au dessus de la table) qui fuit! Vite, il faut lui mettre sa cagoule! Claude enfile son imper et la ceinture de flottaison, et se rend  à la fenêtre papillon sur le pont, accroché à la ligne de vie, afin d’habiller la dite écoutille que l’on n’a jamais réussi à rendre complètement étanche!

Ça s’est calmé vers 14:00 et on a pu mettre les voiles au près.

On ne croise que des traversiers, plusieurs, entre Tallinn et Helsinki! Dont le Tallink (quel beau jeu de mots!) Et des bateaux de passagers. Un voilier.

Et il pleut à verse une partie de la longue journée de 48 milles nautiques, et encore à notre arrivée en Estonie, à Tallinn,  à 18:30 à un quai “normal” (sans bouée à s’accrocher à l’arrière!). Yes! Nous sommes à la marina de la vieille ville, Old City Marina. Nous irons visiter la vieille ville demain.

7Très belles installations modernes à la Old City Marina de Tallinn et de l’espace! (Photo du lendemain ensoleillé! Hihi)

France et Claude

Written on September 20th, 2018 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info Tags: ,
Vendredi 29 Juin – Helsinki au quai…

Journée pluvieuse en intermittence, et pas mal de vent… On voulait aller magasiner “bateau” pour nous procurer une roulette à cordage d’amarrage comme tous les bateaux ici… Pour faciliter la technique! Mais à vélo pas mal de vent et de pluie!

Alors on fait de l’entretien mineur intérieur et extérieur si possible. Et préparation des valises.

Et finalement en après midi, on part à vélo malgré les petites averses occasionnelles. Il faut bien aller acheter de quoi occuper le castor bricoleur!

On trouvera donc une roulette à cordage d’amarrage, une plaque d’aération en métal pour un cabinet au dessus du hiloir intérieur tribord et une grille de sortie ajustable pour le système de chauffage neuf de l’an dernier dont les tuyaux plus gros n’acceptaient plus notre belle grille de laiton dans le salon-salle à diner.

Il ne nous manquera qu’un adapteur pour l’électricité en Russie, mais ils n’ont pas le même système ici, donc si on en a besoin dans un autre pays, on en cherchera dans ce pays.

1Voici le joli café, petit pavillon fleuri sur le trottoir du pont vers l’île aux magasins de bateau!

2Beau dans les deux sens!

Souper encore aux restants presque finis… salade, parmegiano, prosciutto, poire, pâtes restantes,  le tout accompagné de carottes et pommes de terre rissolées.

Et… Fondue au chocolat Mars!

Promenade sur les quais du yacht club, l’île avoisinante où nous découvrons un beau restaurant accessible lui aussi par navette seulement… On reviendra souper ici avant de partir pour l’aéroport… Car je veux vider le frigo au déjeuner de demain matin!

3Notre drapeau canadien  flotte au Club de voile!

Samedi 30 Juin 2018 – Helsinki, à la marina HSS

Et voici la dernière journée de la première partie de l’été 2018 en mer Baltique!

1

Nous avons erré à vélo dans les rues de Helsinki, rencontrant une parade très colorée et très longue!

2Puis fouiné au marché, magnifique endroit rempli de boiseries et de bonnes  choses!

3Collectionnant des photos de portes  “art nouveau”

45Celle-ci est plus classique.

6Et on a vu l’Ampera, la version américaine de notre Volt 2012!

7

Et avant de partir pour l’aéroport nous sommes allés souper au restaurant sur l’île devant notre marina HSS.

Et nous quittons Andrée Anne Rachel, bien amarrée à l’européenne !

Nous avons donc parcouru 668 milles nautiques en Mai Juin 2018!
La suite en Août Septembre 2018 sur la mer Baltique, dans les trois pays baltes, l’Estonie????, la Lettonie ????et la Lituanie ???? ainsi que la Pologne  ???? pour finalement atteindre l’Allemagne ???? où nous laisserons Andrée Anne Rachel pour l’hiver prochain, mât baissé pour faire le Rhin et le Danube l’été prochain vers la Turquie! La Méditerranée à l’été 2019!

Itinéraire  Mer Baltique Partie 1 -   Mai-Juin 2018

V 25 Mai Vol Montréal-Stockholm

S 26 Mai -Saltsjöbaden (Sune Carlsson Båtvarv)

-59°29.5’N  018°29.2’E    – cale sèche jusqu’au 30 Mai

- 0.12mn        – 0.12 total – Q

V 1erJuin- “”                                             – 0mn            – 0.12 total – Q

S 2 Juin  -Lindö  – 59°34’N  018°41.5’E – 27.9mn     – 28.02 total – A

D 3 Juin  – Idö    – 59°48.2’N 019°06.9′E   – 21.19mn. – 49.21 total -A

L 4 Juin  – Villösan- 59°50.4’N 019°09´E     – 4.5mn  – 53.71 total -A

M 5 Juin – Arholma- 59°50.5’N 019°07.3´E  – 1.16mn – 54.87 total Q

M 6 Juin – Mariehamn, Åland – 60°06′N 019°56′E

-  34.30mn- 89.17 total-Q

J 7 Juin   – Degerby   – 60°01.8′N 020°23.2′E- 20.7mn-109.87total-Q

V 8 Juin  – Husö                       – 60°03.9′N 020°48.2′E  – 19.01mn     – 128.88 total – A

- Kökar (Sandvik)     – 59°56.3′N 020°53′E     – 9.55mn       – 138.43 total – Q

S 9 Juin  – Jurmo                     – 59°49.7′N 021°35′E      – 24.62mn     – 153.05 total – Q

D 10Juin – Vänö                       – 59°52.1′N 022°11.5′E    – 19.49mn      – 172.54 total – Q

L 11 Juin – Hanko                     – 59°48.4′N 022°57′E     – 29.5mn        – 202.04 total – Q

M12 Juin -Jakobshamn          – 59°59.9′N 023°59.1′E   – 42.4mn        – 244.44 total- Q

M 13Juin – Stora Brändö        – 60°02.8′N 024°36.2′E   – 22.95mn     – 267.39 total – A

J 14 Juin – Helsinki                 – 60°08.7N 024°58.1′E     – 13.20mn      – 280.59 total -Q

V 15                    ”           ”

S 16 Juin – Bockholmen        – 60°12′N 025°55.1′E        – 31.50mn      – 312.09 total – A

D 17 Juin – Svartholm            – 60°22.8′N 026°18.1′E     – 18.40mn      – 330.49 total -Q

L 18  juin  – Kaunissaari          – 60°20.7′N 026°46.5′E   – 17.50mn       – 347.99 total – Q                M 19Juin  – Haapasaari          – 60°17.3′N 027°11.7′E      – 15.01mn       – 363.00total -Q

M20 Juin – En mer                  – 60°10.4′N 027°46.7′E    – 19.60mn       – 382.60total -M

J21  Juin  – St-Petersbourg   – 59°58′N 030°14.3′E       – 85.50mn       – 468.10 total -Q

V 22Juin -    ”                    “

S 23Juin -    ”                    ”

D 24Juin -    ”                    ”

L 25Juin -  En mer                  – 60°11.7′N 027°39′E        – 84.71mn       – 552.81 total -M

M26Juin -  Haapasaari          – 60°17.3′N 027°11.7′E

Ulko-Nuokko       – 60°27′N 027°13.4′E        -24.40mn       – 577.20 total -Q

M27Juin -   Sävtäktet             – 60°17.1′N 026°08.3′E      -38.73mn       – 615.93 total- A

J28Juin -   Helsinki                – 60°08.7N 024°58.1′E      -52.10mn        – 668.03 total-Q

V29Juin -   ”          “

S30Juin -   ”          “

Nous avons donc parcouru 668 milles nautiques en Mai Juin 2018!
La suite en Août Septembre 2018 sur la mer Baltique, dans les pays baltes, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie et la Pologne  pour finalement atteindre l’Allemagne où nous laisserons Andrée Anne Rachel pour l’hiver prochain.

France et Claude

 

 

Written on September 19th, 2018 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info

Mercredi 27 Juin – Sävtäktet – 60°17.1′N 026°08.3′E – 38.73mn – 615.93 total- A

11:08 Ça fait 18 milles nautiques qu’on roule, alors que nous sommes partis à 7:10 ce matin sur ventre vide! Nous avons 40 milles nautiques à faire pour une dernière île avant Helsinki.

Il fait beau et chaud à l’abri du vent, vent de face de 11 à 15 noeuds maintenant, donc une petite vague de face! Grande surface d’eau, donc la température de l’eau a chuté à 16°C à lieu du 20° d’hier soir.

15:44 Repos à l’ancre et au soleil dans une jolie baie un peu étroite, bordée de beaux chalets et quais privés. Encore au vent de face, mais seulement 7 noeuds maintenant.
Et l’eau est encore à 16.7°C, quand même!

Souper de restants! Soupe “bateau” et riz aux crevettes avec moult oignons et échalotes! Vidons le frigo!

Après la vaisselle, Claude met  le dinghy à l’eau et nous allons faire une promenade sur l’eau dans les méandres de ces jolies îles rocheuses remplies de conifères et de roseaux, et seulement quelques beaux chalets épars.

Bonne nuit! C’est la dernière avant Helsinki, à quarante miles nautiques d’ici, donc huit heures environ. Lever tôt demain matin encore!

1Aucune photo aujourd’hui… Alors voici une carte maps.me de notre périple depuis 2011… Du Labrador à St-Petersbourg, Russie, en passant par le Groenland, l’Islande, les îles Faeroe, l’Écosse, l’Irlande, la Norvège “vers le nord”, Svalbard, “vers” le pôle nord, la Norvège “vers le sud” la Suède, les Îles Åland, la Finlande…

Jeudi 28 Juin – Helsinki, Marina HSS-60°08.7N 024°58.1′E – 52.10mn -668.03 total-Q

10:07 Bon café dans le cockpit pour terminer le déjeuner de pain doré au sirop d’érable… Pas encore fini le pain d’avant les Îles Åland! Il y a un peu plus de trois semaines… Bon frigo! Et bonne rotation!

Désancrés au lever ce matin, vers 9:00. Ménage de la cabine en route et déjeuner ensuite. Une chance qu’il n’y a pas de vent ni de vague! Il fait beau et chaud aujourd’hui encore. Vraiment, nous avons eu cinq belles semaines dont deux jours de pluie Max, peut-être trois. Mettons qu’à St-Petersbourg ça en valait deux!

15:25 Ouache! Vent de face de 18 à 24 noeuds maintenant. Grosses vagues de 1 à 2 mètres. Il aurait fallu partir plus tôt ce matin donc avoir mis un cadran hier soir, comme les derniers jours! Le “cadran capitaine” ne fonctionne plus! Il dort maintenant, au lieu de guetter l’heure aux demi-heures!

Mais ça ne tape pas trop, on a gardé la grand-voile. Le vent est à 25-30°…

Aujourd’hui j’ai blanchi mon ipad! Il m’ avertissait continuellement que mon stockage était presque saturé! J’avais de la difficulté depuis une semaine à prendre des photos, mais j’en supprimais et j’en prenais d’autres! Même chose quand j’écrivais mes mails, et surtout quand j’y ajoutais mes photos… Et la, j’étais pas mal avancée! Tous mes mails étaient préparés, et pour les photos j’étais rendue au 22 Juin, St-Petersbourg, quand l’écran est devenu noir et impossible maintenant de ne rien voir dans Mail! Aucun courriel d’aucune sorte, ni réception. Ni rien! Tout est blanc maintenant ! J’espère que je pourrai récupérer le tout! Au moins, mes notes sont encore accessibles! Jusqu’à aujourd’hui! Hâte d’avoir Internet ce soir pour vérifier tout ca! Brrr… Peur un peu!

19:40 Bon! Je suis à préparer le souper! Nous sommes arrivés il y a peut-être une heure à Helsinki, Claude voulait profiter de faire un peu de voile devant Helsinki et a coupé le moteur… Qui ne voulut plus repartir! Problème, oups! Finalement il est reparti sur une autre batterie! Ouf pour les hauts-fonds!

Puis au quai de diesel pour un plein de 100 litres et finalement à notre quai pour les sept  prochaines  semaines!

Et souper aux tortellini restants aussi et fondue au chocolat avec mes trois derniers kiwis qui ont quand même survécu pendant au moins trois ou peut-être même quatre semaines de voile… Vive les plats Tupperware et les essuietout! Et mon super frigo tombeau à trois étages! Bonne technique!

1Beau club privé du Yacht Club.

Puis douche et Internet au beau club privé du Yacht Club. J’ai retrouvé mes messages  au complet! Ouf! Mais ils veulent toujours que je gère mon stockage! Et j’ai déjà le plus gros forfait de stockage… Donc je dois jeter des choses! NoooooN! Photos et voyages… Je tente de rationaliser! Et je télécharge deux épisodes de Game of Thrones ainsi que mes données Fitbit, exceptionnellement hautes! J’ai même dépassé ma fille qui marche tant! Super!  Et on se couche à 01:34!

2Notre drapeau canadien est hissé de nouveau à la marina HSS de Helsinki

3Comme il l’était à St-Petersbourg à la marina Central River Yacht Club, le plus gros club de voile de la Russie et fondé en 1860

4Comme j’ai peu de photos aujourd’hui, je vous envoie aussi une photo prise près de la marina St-Petersbourg, une maison abandonnée devant laquelle nous devions passer soir et matin pour aller en ville… Le pire était aux heures sombres tard le soir!

5Et aussi un coucher de soleil en mer en revenant de la Russie.

France et Claude

Written on September 16th, 2018 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info Tags:

Lundi 25 Juin – En mer – 60°11.7′N 027°39′E – 84.71mn – 552.81 total -M

Départ à  06:00 -
Le moteur a bien parti, même si les batteries  n’ont pas eu beaucoup d’électricité! Une seule journée de charge sur le 220 pour 4 jours au quai, puis avant-hier la rallonge faite par les trois employés de la marina juste pour nous avait cessé de fonctionner, donc samedi après une seule journée de fonctionnement!

Peu de vent, du sud surtout, un peu de l’ouest, 6-10 noeuds jusqu’à 14 noeuds.
10:00 Passport Kontrol russe… Trois bateaux dont un russe…

Ça a pris une heure et demie, plus le temps de remplir à nouveau la cabine arrière, vidée au complet par le douanier plus courageux que le jeune de l’autre jour, qui n’avait que lancé un coup de lampe de poche sans plus!

Et l’étampe n’est pas à la bonne date dans mon passeport! Excusez moi, madame… 25 Juin, pas le 26! Ouf mon sourire ne m’a pas été reproché, sauf par Claude qui le trouvait dangereux ici! Mais pas la bonne date de sortie, ça peut aussi nous donner du trouble!

Pas de pluie , pas de vent, pas de gîte, on va faire de la soupe!

14:21 Dodo pour Claude. Moi, j’avais dormi de 7:30 ce matin jusqu’à 10:00 (après le déjeuner et la vaisselle… jusqu’aux douanes). Bonne soupe, vaisselle encore et journal. Petite routine reposant les ampoules!

Mais c’est au tour de Claude de s’assoupir! On aura une longue nuit à passer dans le cockpit en mer avant de passer les douanes finlandaises dans 70 milles nautiques maintenant…

Ce qu’il nous reste des 105 milles nautiques au total entre les deux douanes. On n’a pas le droit d’arrêter à nulle part en Russie avant la Finlande. Sauf si urgence extrêmement grave!

En tout cas, aujourd’hui, il fait beau et aucun vent violent à l’horizon météorologique!

1

Peu de vagues, mer presque miroir, mais parsemée de cargos tout autour de nous, arrêtés en mer ou en route, dans tous les sens! Il faut regarder tout le tour, et surtout derrière nous au cas où un gros cargo nous rattraperait!

15:31 Bon! Ça n’aura pas dûré longtemps le dodo du capitaine! “Je ne m’endors pas! Je reprends la barre!” Après quoi? Vingt minutes, trente gros max!

22:36 Peu de vent, toujours, pour le capitaine malheureux!

Mardi 26 Juin – Haapasaari          – 60°17.3′N 027°11.7′E  (douanes finlandaises)
– Ulko-Nuokko      – 60°27′N 027°13.4′E  -24.40mn- 577.20 total -Q

03:09  Nous sommes amarrés au quai des douanes finlandaises. Espérons qu’on pourra dormir un bout, surtout Claude, car moi j’ai dormi entre 23:30 et 02:00, jusqu’à l’arrivée près du chenal de bouées, tout près de Haapasaari pour les douanes finlandaises.
Nous avons passé vers minuit trente la frontière russo-finlandaise.

09:30 Les douanes finlandaises sont passées, moins de 15 min!  Ils ont cogné à notre porte à 09:09 et nous ont donné le temps de nous habiller! Nous dormions tellement bien! Ils nous laissent une heure pour déjeuner et quitter le quai. Très gentils. Belle journée sans vent.

2

Beau ciel bleu et le vent ne souffle pas assez pour déployer notre drapeau finlandais!

13:42 Délicieux croque monsieur  aux poires inspiré par mon écriture de tout à l’heure sur nos aventures des jours passés! (Juste encore pour vous mélanger!)

14:13 Vaisselle à faire… Nous allons ancrer pour les deux prochaines nuits, et serons à la marina HSS de Helsinki jeudi soir et quitterons la Finlande pour la maison samedi soir car nous prenons l’avion à 06:10 am… Comme la ville n’est accessible que par bateau ou navette à partir de la Marina, et comme il faut être à l’aéroport au moins à 3:00 am, nous quitterons en soirée et errerons à l’aéroport durant la nuit! Trop court pour une chambre d’hôtel…

Oups, rappel à l’ordre, nous arrivons dans 10-15 min! 3L’approche de notre amarrage pour la nuit

15:07 Amarrés par le boutehors au quai d’un parc où plusieurs petits bateaux à moteur hors-bord sont aussi attachés de la même façon. Des enfants jouent sur le bord de l’eau, c’est un bel endroit calme, sous un ciel magnifique. Il fait chaud et aucun vent. Nous irons marcher sur l’île.

4Superbe endroit très prisé, semble-t-il …

17:54 Superbe île dont le pourtour n’est que rochers, en pente douce comme une plage figée sur la moitié de l’île, ou bien en gros blocs détachés d’énormes murs-précipices. De la mousse partout, des conifères qui sentent meilleur que les petits sapins dans les autos! Des fleurs, de minuscules lupins osent pousser dans les crevasses plus ou moins profondes. On a sauté de roche en roche sur 2.55 km sans bâtons de marche et avec ampoule au talon! Ça amortit le choc, vous croyez?

5Le rocher-plage!

6Beaucoup de rochers!!!  Les blocs de ce côté !

Superbes installations du parc, quais tout neufs en bois encore blond, beaux  abris de pique-nique avec foyers et cheminées, belles bécosses neuves mais pas aussi bien décorées que l’autre jour! Ça sent le bois neuf!

Souper salade et féta, fondue au chocolat avec une pomme! Je vide le frigo!

22:15 Dodo! Mais il fait tellement clair! Pas le goût de dormir!

France et Claude

Escale 200x400

Written on September 10th, 2018 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info

Dimanche 24 juin- St-Petersbourg au quai…

Nous aurons marché aujourd’hui 24.59 km  ou 38 710 pas sur ma montre Fitbit!
Et ce, malgré mon ampoule qui se clonera! Deux en fin de journée! Et une pluie battante!

On sort quand même! Pas chaud!

1Et nous arrivons trempés après 2 heures trente minutes  de marche au brise-glace Krassin.
Mais pas de visite en anglais, juste en russe à 15:00 et pas moyen de visiter seuls comme on avait fait sur le beau Sankt-Erik à Stockholm!

2Mais, bon arrangement, nous avons obtenu un tour guidé privé  avec le capitaine finalement!

Ça nous a fait remonter l’estime des attractions touristiques russes! Comparé à hier, c’était une agréable découverte! Pour ne pas dire un superbe redressement!

Très intéressant et très beau bateau qui ressemble en plus gros au brise-glace suédois Sankt-Erik. Même bois pâle à l’intérieur, même style Art Nouveau, même salle à manger! 1916 au lieu de 1912, construction en Angleterre, plus de 100 m de longueur. Exposition sur le sauvetage de l’expédition italienne en dirigeable dirigée par Nobile en Arctique en 1928. Ils ont sauvé 8 personnes sur 16.

3Le téléphone à crinque pour communiquer avec la salle des machines, trop bruyante  donc ça sonne et ça flashe!

4Cathédrale Saint-Isaac

Puis nous repartons sous une pluie réduite maintenant et arrivons à la cathédrale Saint-Isaac qui s’avérera plus un musée qu’une église. Énormes colonnes de marbre foncé. Encore ici, indications mélangeantes à l’extérieur : ils nous font faire le tour dela cathédrale au complet sur la rue pour trouver le kiosque afin d’acheter les billets! On aurait pu juste tourner le coin à gauche au lieu de partir dans le sens de la flèche vers la droite! Et entrée compliquée! Deux entrées possibles, aucune écrite “église”, juste “musée” ou “colonnades”, alors que la dame nous a dit “billet pour l’église”… Finalement c’était l’entrée musée! Grandiose intérieur mais malheureusement c’est vraiment juste un musée et ses magasins à l’intérieur! Il faut regarder en haut, c’est plus beau!

5Puis nous arrivons aux Champs Elysées russes sur la Perspective Nevsky (ou Nevsky  Prospekt). Plein de monde! Plein de restos et de magasins très chics. Et d’églises!

6Palais Stroganov,  palais magnifique en rose et blanc, de style baroque

Nous tentons d’aller manger au café Stroganov, dans le palais Stroganov,  palais magnifique en rose et blanc, de style baroque, recommandation Petit Futé, mais il est devenu le café Gloss et il est fermé. Un peu plus loin je trouve un petit resto italien très animé et occupé, Micelli’s, où nous mangerons une délicieuse pizza Gorgonzola, Brie et champignons, pour moi, poulet et  bacon pour Claude. Mais j’aurais dû faire remplacer les champignons par des poires!

Ce qui me donne l’idée d’aller faire un petit croque-monsieur brie, jambon et poire si savoureux! Je reviens! Nous sommes à voile très tranquille, on avance à peine sur une mer miroir, avec très peu de vent!  (Cet aparté date du 26 juin alors que j’écris ces lignes et non du 24!!! Nous sommes rendus en Finlande après avoir passé les douanes ce matin du 26 Juin!!!! Désolée de vous mélanger! Hihi) …

7Il y a aussi plusieurs églises et cathédrales sur Nevsky! Dont  l’immense Cathédrale de Kasan, très très belle, ci-haut .

Et l’église catholique Ste-Catherine. Et l’église arménienne Ste-Catherine, et une hollandaise, et une luthérienne!

Les façades des immeubles sont très belles et originales, de tous les styles architecturaux, baroque, néoclassique,  Empire, Art Nouveau… Particulièrement celle de la Maison du Livre, dans l’édifice de Singer, chapeauté d’un globe terrestre et celle de la très célèbre épicerie fine Elisseïev  no56 Nevsky Prospekt, très  Art Nouveau à l’intérieur, deux endroits où l’on peut trouver multiples cadeaux et souvenirs gastronomiques! Et même y manger sur place!

8Maison du Livre, dans l’édifice de Singer, chapeauté d’un globe terrestre

9La très célèbre épicerie fine Elisseïev  no56 Nevsky Prospekt, très  Art Nouveau à l’intérieur

10Le Passage est aussi un très  vieux et très beau centre d’achats.

Puis une longue  marche de retour ponctuée de photos, mais pas de pluie, sous une lumière ocre  extraordinaire sur un ciel bleu acier … Effet dramatique!

Retour à la marina, toujours à pied, sur mes ampoules… Nous aurons marché aujourd’hui près de 25 km! En tout pour les trois jours, ça nous fait un total à pied de 73.8 km. Pas mal pour en parler et avoir des ampoules, en tout cas moi!

De nouveaux drapeaux sont hissés à côté de ceux du Canada et de l’Allemagne:  un Norvégien et un Roumain! Notre nouveau voisin de quai!

Dodo à minuit… On quitte la Russie demain matin 06:00! Internet est toujours  aussi limité alors je dois recevoir sur mon cell la météo de Michel, car même notre téléphone satellite iridium était bloqué!

France et Claude

Written on September 1st, 2018 , Croisière/Cruising info

Samedi 23 Juin – St-Petersbourg au quai…

Ahhhhhhh 41 469 pas et 26.95 km, too much! Trop, trop, trop! Et une journée éprouvante! Sur les nerfs et les pieds!

Partie déjà avec une énorme  ampoule sur le talon gauche causée la veille par mes espadrilles, j’ai décidé, comme il faisait beau et chaud aujourd’hui  et comme on allait parcourir l’asphalte de Nevsky Prospekt, les Champs-Elysées russes, de partir avec mes belles sandales de marche, dont les courroies font le tour de la dite ampoule. En cours de route, changement de plan, on va aller voir les jardins du Palais d’été Peterhof, à 29 km de St-Petersbourg, distance que l’on fera en hydrofoil, ou hydroglisseur, l’un de ces multiples engins fous qu’on avait croisés sur l’eau dans tous les sens en arrivant à voile à St-Petersbourg. À vitesse folle, ils nous dépassaient ou nous rencontraient ou  bien nous croisaient à très peu de distance du bateau, heureusement sans créer de grosses vagues, mais épeurant quand même de les voir émerger de la brume dense!

 

1

Hydroglisseur sortant de la brume et nous dépassant à une vitesse folle à notre approche de St-Petersbourg le 21 Juin.

Jusque là, les sandales, ça va! Mais dans les jardins, les sentiers de gravois sont un peu détestables, et salissants de poussière… Mais pas trop pire! Ça va!

Et les billets à date, ça va! Nous avons payé, en face de l’Ermitage, nos billets aller-retour  en hydroglisseur vers Peterhof. Voyage rapide, trente minutes, bien été.

Ça a commencé à se gâcher là-bas! Tout d’abord, une longue, longue filée sur les quais pour accéder aux guichets de la Kacca (caisse)… Les guichets sont extrêmement mal placés, en ligne, donc il faut dépasser ceux de la caisse 5, puis la 4, la 3 etc. Et attendre, compressés entre la clôture et ceux qui ont payé et ceux qui se cherchent un bout de file de caisse!

Et surtout, sur aucun panneau, il n’y a aucune explication en anglais de ce que l’on prend comme billets! On prend le Max, 900 roubles chacun, donc 35$ en tout.

2Bon, on entre sur le terrain, magnifique, marchant sur les berges d’un très beau et long canal, entouré de splendides  pavillons jaunes un peu partout, des jardins incroyables, des cascades partout, des fontaines dorées, des parterres en dentelle, sur deux étages, surmonté du Grand Palais qui s’étend très largement tout en haut de grands escaliers majestueux.

3Édifices majestueux du Palais d’été à Peterhof

Nous cherchons d’abord le restaurant Peterhof à l’entrée occidentale du jardin inférieur, bien caché au milieu d’un beau bois bien manucuré à la française. Plus cher que prévu, bien ordinaire, c’est plutôt une cafétéria, où l’on achète tout à la pièce. Mais très correct et surtout, les gâteaux sont délicieux, le mien aux mûres, crème vanillée, graines de pavot, et celui de Claude aux amandes et noisettes. Il fait un temps superbe, on mange au gros soleil à une belle table, tout près finalement du vrai restaurant qui en partage la terrasse.

Et voilà où ça va se gâcher! Nous montions au Grand Palais qu’on a le droit de visiter. Mais toutes les entrées sont inscrites, au moins en anglais cette fois, “Museum only”… Nous savions qu’il fallait payer pour les musées plus que pour le Grand Palais… Donc on passe à l’autre porte, et l’une après l’autre, elles sont toutes inscrites “Museum”…

Donc on fait le tour! Juste avant de passer la guérite orientale “exit”, je dis à Claude que ça me semble louche, que j’ai peur de ne pas pouvoir revenir, que c’est bizarre… On y va quand même, on veut visiter le Grand Palais, on en cherche la porte, par la cour arrière. Je tente de demander à la dame au tourniquet, elle ne parle que russe et très rude! Par là, par là… Nous indiquant la guérite. D’accord!

On fait le tour, on se fait refuser à toutes les portes, “Non, par là!”, nous montrant de faire le tour! “Montrant”, je dis bien, car presque personne sur le terrain ne parle anglais! C’est un site hautement touristique pourtant!

Bon, on fait le tour et on arrive à une autre guérite, l’occidentale, avec le même  contrôle de bagages que les aéroports, doublé de militaires, comme de l’autre côté. Et une autre lionne enragée russe et encore plus rude! Une touriste  lui lance ses quatre billets en quittant, et en fulminant! Suivie de ses enfants. Et la lionne enragée ne veut rien savoir de nos billets non plus, “information, information, information”,  nous lance-t-elle, le seul mot anglais qu’elle ne connaisse, on dirait, avec un signe de la main vers les caisses et leurs filées!

Nous nous rendons donc à l’”information” et on nous dit que nos billets n’étaient valides que pour une entrée, et qu’on ne peut pas revenir en arrière pour aller prendre notre bateau! On lui explique que ça ne fait pas de sens, qu’on ne savait pas, rien n’y fait, et elle nous répète inlassablement “administration, administration, administration”!, nous indiquant la sortie et des édifices très lointains! Pas question, on retourne de l’autre côté pour essayer de passer! Impossible!! La même chose: “Information, information, information”, puis, “administration, administration, administration”! … Oh la la! Je n’aurais pas aimé vivre ici il y a cinquante ans, ça aurait été pire encore! On capotait!

On a été obligé de se racheter de nouveaux billets d’entrée, un autre 35$, pour pouvoir sortir de la visite! C’est fou, fou, fou! Devant nous au guichet de la caisse, plusieurs autres visiteurs se plaignaient comme nous! L’enfer! Enfin, on passe, et on ressort! Presque en courant, pour être certains de reprendre notre bateau avant le dernier passage de 19:00. Donc avec tout ça, nous n’avons vu que les cascades et les jardins, jamais pu voir l’intérieur du palais et les musées auxquels on avait droit finalement. Ce qu’on a compris en haut, aux guichets pour les gens de la terre ferme! Car là, il y avait un peu d’anglais sur les pancartes, avec les noms des musées auxquels on avait droit! Seulement deux musées n’étaient pas autorisés sur nos billets, mais tout écrit en russe! “Vous auriez dû savoir, vous n’auriez pas dû faire le tour, vous n’auriez pas dû sortir!” Oui Madame, on le sait maintenant, mais rien d’écrit en anglais sur les billets ni sur les pancartes aux caisses du quai, do you understand?)… Retour en hydrofoil, mais pas par le même chemin, au début énervant, est ce qu’on a pris le bon hydrofoil? On ne repasse pas par notre chenal près de notre marina? Ouf, mon appli Maps.me me montre que nous sommes sur un autre Canal qui se rend bien à l’Ermitage! Ouf!

On arrive en face de l’Ermitage et on débarque!

Nous partons vers la grandiose Église du Saint-Sauveur-sur-le Sang-Versé  (ou Église de la Résurrection-du-Christ), aux formes baroques et colorées, allure lollipop orientale! Construite à l’endroit même où l’empereur Alexandre II a été assassiné en 1881.

Nous déambulons d’abord sur le quai tout le long de l’Ermitage vers l’Est, bifurquons vers les canaux derrière la Place du Palais et sa colonne Alexandre, érigée en 1834 en l’honneur d’Alexandre 1er,  très bel endroit qui ressemble tant à Venise.

image4.JPG
La rue des Millionaires

Les barrages policiers commencent. Et en fait font tout le tour de notre but! La fête de la FIFA (lire Folie du Soccer!) se tient devant cette église, et donc le quartier est entièrement bloqué à toute circulation, même pédestre! On comprend, ça prend des billets… No problem, on prend une photo et on repart vers notre marina sur une rue parallèle au quai de  l’Ermitage, la fameuse rue du Millionnaire…

4Photo malheureuse de la fameuse église  en rénovation et dans un endroit interdit à tout autre personne qu’un adepte du soccer!  L’église du Saint-Sauveur-sur-le Sang-Versé  (ou Église de la Résurrection-du-Christ), aux formes baroques et colorées, allure lollipop orientale! Construite à l’endroit même où l’empereur Alexandre II a été assassiné en 1881.

Et soudainement, blocus aussi. Et pourtant des gens en viennent, et nous on ne peut pas entrer… Pour sortir encore une fois du site de la fête! D’accord, on rebrousse chemin vers l’est puis vers le quai tout au long de l’Ermitage  que l’on prend donc en direction ouest, cette fois, vers notre marina… Presque arrivés à notre pont pour sortir du centre-ville, “non”,  blocus par vingt policiers en ligne… Nous leur expliquons qu’on veut sortir du centre ville, “non, c’est barré”! Il faut dire qu’encore ici, ils ne saisissent pas trop l’anglais! Ils nous disent d’aller prendre les canaux derrière l’Ermitage  C’est que, monsieur le gendarme, c’est barré aussi! On en vient!

On repart donc, vers l’Est , PAS DU TOUT VERS NOTRE MARINA, sur le même quai devant l’Ermitage vers un autre pont… Et on rencontre encore un touriste FIFA, que j’avais remarqué en le croisant auparavant, dans l’autre direction! Lui aussi faisait du va-et-vient, et maintenant avec une pression effarée, alors qu’il était très relaxe et joyeux la première fois! De loin, le pont a l’air levé! Eh oui, et de proche aussi! Barré! Alors on demande à d’autres policiers qui barrent des rues perpendiculaires vers le quartier de la fête, si le pont suivant est aussi barré! “Oui, oui, mais rentrez dans le quartier barré et allez prendre le métro!” Que comprenez vous là dedans? N’est ce pas plus dangereux le métro que des piétons qui veulent sortir de la ville?

On repart donc, encore vers l’Est , PAS DU TOUT VERS NOTRE MARINA, encore une fois, pour aller rejoindre un pont plus loin, qui n’était pas barré, Monsieur l’agent! Incroyable! On finit par sortir de la fête! Contrôle de la foule assez bizarre! D’accord de ne pas laisser entrer beaucoup de gens, mais svp, laissez nous sortir!

Et c’est ainsi que finalement, nous passerons, sur l’autre berge, non loin de la forteresse Pierre et Paul, en passant par le croiseur Aurora, qui aura envoyé le coup de semonce pour lancer la révolution sur l’ordre de Lénine en 1917!

5Le croiseur Aurora, et on voit la région folle des blocus sur la rive de l’Ermitage en face!

Et c’est ainsi que nous irons souper au Burger King! Je n’en pouvais plus des blocus russes! Plus capable! Un resto occidental va me faire du bien! Même si le Wi-Fi m’est encore limité,  barré pour recherche sur internet!

Apres tous ces détours à n’en plus finir, c’est là que mon ampoule est devenue coulante toute seule! On se souviendra qu’elle ne touchait en aucun cas mes courroies ni rien! C’est là qu’une sensation mouillée sur mon pied me la fait regarder! Elle avait triplé de grosseur et a explosé! Ok! Petit arrêt pansements! Et nous ne sommes pas rendus!

Finalement nous aurons fait 41469 pas Fitbit et marché 26.95 km! Au moins il faisait beau!

Arrivés au bateau, l’électricité ne fonctionnait plus, des fils sont probablement déconnectés! Ça va bien! Et les nôtres sont en train de se toucher, nos fils, faire des étincelles, dans notre cerveau! Hihihi!

On part prendre notre douche, au sous-sol de Pyramiden! Ville russe  fermée et en décomposition avancée à Svalbard, visitée en 2016, que j’avais trouvée très déprimante, pas Svalbard, mais Pyramiden était déprimante! Comme ma douche, ou plutôt l’après douche. La douche était chaude, mais  l’endroit, lugubre et vieillot, au sous-sol, sale, et l’odeur d’égouts par la suite te fait sortir vite de l’édifice! Il n’aurait manqué que des rats! Ouste!  Étrange, car tout le reste de la marina et de cet édifice est propre, moderne et rénové, sauf peut-être le troisième étage vu par erreur le matin  à la recherche du yacht club pour aller payer. De beaux condos au premier et au second, puis l’escalier monte vers un plafond tout écalé, montrant des bouts de métal rouillé et menaçant même une chute de plâtre, ou pire, de ciment!

Journée haute en émotions! En montagnes russes, c’est le cas de le dire!

France et Claude

Written on August 23rd, 2018 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info Tags:

Vendredi 22 Juin – St-Petersbourg au quai…

22:30 Ahhhh… 34 447 pas marchés aujourd’hui sur ma montre  Fitbit ou 22.26 km  de la marina jusqu’au centre ville historique et en revenir!

Belle journée venteuse, de la pluie qui se terminait juste au moment où l’on se pointait dehors ce matin vers 11:00. Après une nuit en mer sans dormir avant-hier, on avait bien besoin de se reposer la nuit dernière! Claude qui se réveille 50-60 fois par nuit dit-il, ne s’est réveillé ce matin qu’à 6:20 au bout de huit heures, et s’est rendormi jusqu’à 9:20! Donc un total de onze heures! Un record!

Partis avec nos impers, au cas où (de la pluie était annoncée hier) et aussi pour les poches! Vladimir, notre conseiller russe, nous avait dit d’être prudent car des pickpockets s’en donneraient à cœur joie avec tous les touristes en ville pour la Coupe du Monde de Soccer. On avait mis tous nos trésors dans nos poches et je n’avais en bandoulière qu’un petit sac à main pour y mettre chandail, casquette, gants, pommes, tylenol et advil qui nous furent bien utiles, ainsi que mes deux batteries de recharge pour cell et iPad! Aussi utilisées!

Nous avons d’abord parcouru notre île d’un bout à l’autre pour nous rendre en ville, soit un bon 3-4 km, passant d’abord près du stade de soccer, sous haute surveillance policière!

1Nous avons visité une première cathédrale, celle du Prince Vladimir, sur l’île Petrogradsky.

2Puis, sur l’Ile aux Lièvres, la forteresse Pierre et Paul, datant de la fondation de St-Petersbourg, 1703, commandée par Pierre le Grand, incluant la grandiose cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul et le bastion Troubetskoï qui a tenu emprisonnés bien des révolutionnaires d’avant et après la révolution de 1917! Fermé en 1924, pour devenir un musée.

3Ensuite nous sommes allés luncher  dans un chic restaurant “The Flying Dutchman”,  sur l’eau, une réplique d’ancien voilier près du pont donnant sur la forteresse et l’Ermitage (ou Palais d’Hiver) sur l’autre rive.

Magique et délicieux, salade de poires et de fromage bleu, crêpes au caviar rouge puis poulet à la Kiev déposé sur un très bon toast et accompagné d’une délicieuse petite sauce et de pommes de terres savoureuses, suivi de deux cafés, le tout pour le prix de $55, ce que nous coûtaient nos hamburgers en Norvège dans des petits fast-food. Et ici, le décor était d’un chic incroyable, un lustre immense se balançait au dessus de la table centrale, entourée de chaises recouvertes de tissu lacé. Tout était beige et chic, même le plancher de bois reproduisant des motifs d’écritures sur des bouchons de liège. Et la vue immanquable sur la rivière Neva aux pieds de l’Ermitage, le palais grandiose de Pierre le Grand. Et un gros ballon de soccer flottait sur le côté, bouée arrimée au fond de l’eau comme l’un des nombreux clins d’œil en ville à la Coupe du Monde de Soccer 2018! Il y aura partout en ville des ballons de soccer, décorants des murs ou des vitrines d’épicerie, de magasins de souvenirs, ou de jouets, ou de livres, de restaurants ou même  de bijouteries luxueuses! La folie FIFA est en ville!

4Visite de l’Ermitage,  époustouflant, absolument exceptionnel, surpassant le Louvre, et même Versailles…
Plus de 28 Rembrandt, une dizaine de Rubens tellement beaux et délicats, un seul Goya et un seul El Greco, par contre, quelques DaVinci,  de multiples portraits par Van Dick tellement précis qu’ils trompaient même la caméra de Claude, qui les prenaient pour de véritables visages!

Malheureusement les galeries des impressionnistes étaient fermées pour rénovation! Les salles elles-même étaient encore plus magnifiques que les trésors qu’elles contenaient, tellement d’or, de lustres en cristal, de tapisseries, de bois sculpté, de couleurs harmonieuses ou osées, tellement de beauté incroyable. Une richesse très grande, et nous n’en avons vu que pour deux heures, suivant la visite suggérée par notre guide Le Petit Futé, courant les salles numérotées, comme une chasse aux oeufs de Pâques! Magnifique et fatigant!

5Le fameux escalier Jourdain dans le palais d’hiver – musée Ermitage

6Mon coup de coeur, un Rubens fort différent de ce que je connaissais, moins de rouge et du petit blanc en délicates touches

7La Grande Salle du Trône

Retour au bateau bien fourbus et tard, trop tard pour aller se doucher! Et entrer dans ce couloir lugubre! Demain! Nous avons soupé au yacht club par contre, le moins cher des trois restos! Des shish  kebab, en regardant un match de soccer entre la Serbie et la Suisse… La Serbie a gagné!

France et Claude

Written on August 17th, 2018 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info Tags:

Mercredi 20 Juin – En mer   – 60°10.4′N 027°46.7′E    – 19.60mn     – 382.60total – M

Belle journée aujourd’hui…  À Haapasaari! Nous resterons au quai ici toute  la journée avant de partir vers 20:00 pour St-Petersbourg, à environ 100 milles nautiques et deux contrôles douaniers d’ici.

Beau soleil mais température fraîche avec une brise  légère… jusqu’à 18.3 noeuds.

Beau petit déjeuner après notre dernière grasse matinée, au moins jusqu’à après-demain. Relaxe, jusqu’à ce que le castor bricoleur se mette à l’œuvre pour finir son contenant de 750 ml de décapant maudit! Il ôte aussi le drapeau finlandais pour installer ceux de la quarantaine et de la Russie, mais il les engaine pour ne les dévoiler que ce soir en mer à la traversée de la frontière fino-russe.

Pendant ce temps je vais faire des commissions au petit magasin, mais pas d’œufs, ni de patates avant demain, par contre j’ai pris le dernier pain  et un fromage Edam ainsi que de la crème glacée pour le diner! Et la jeune fille me donne le code pour Internet! Super!

Claude fera donc son bureau après le lunch, assis sur un banc de bois à l’ombre et au vent. Il est revenu frigorifié! Habille toi, me dit-il! D’accord! J’enfile mon beau chandail Dale of Norway que j’ai sorti de sa conserve cet été. Je l’avais acheté au Manoir Richelieu je crois, ou au Château Frontenac, après notre voyage en motorisé avec les enfants en Scandinavie en 1999 et je ne l’ai que rarement porté depuis l’avènement du noir dans ma garde-robe… Il avait le défaut d’être marine. Je l’avais rapporté au bateau pour l’Islande et rangé précieusement encore, il y a de celà six ans! J’avais trop peur de le sortir de son ziploc étanche… Et cette année, je me suis décidée alors qu’il fait quand même plus chaud ici que toutes ces dernières années dans les régions très nordiques que nous avons parcourues! Rien à y comprendre! Quand tu veux pas, tu veux pas!

Bref, je vais faire mon Internet sur le même banc, mais plus au soleil et dans mon gros chandail scandinave! Aaahhhh! Pas eu froid, moi! J’ai pu me rattraper avec quelques mails journaux, et j’ai enfin reçu mon blog après avoir été sans nouvelle cet été à date… Je me demandais si ça marcherait encore! J’avais oublié de contacter Tom. Eh oui! Recu enfin! Alors je l’envoie pour ceux et celles qui préfèrent le blog à mes mails au compte goutte, mais qui se déversent en débordement éhonté sur mes pôvres connaissances! Il est plus facile sur le blog d’y voir les photos sans devoir les télécharger.

Parlant de téléchargement, j’ai pu obtenir quelques éditons de la Presse, mais aucun épisode de Game of Thrones! Ça prenait trop de temps, 66 minutes et j’avais le souper à faire avant de quitter notre petit havre de paix pour la mer vers la Russie!

21:14 La paix est finie! Place à la guerre avec le vent et les vagues! Nous  sommes à voile sous des vents de 27 à 39.8 noeuds, avec deux points de ris sur la grand-voile et un petit foc, dans des vagues de plus de 2, presque 3 mètres. À 6.8 milles nautiques de la frontière russe. Nous venons de passer au Passport Kontrol finlandais. Et nous passerons la nuit à voguer. Au moins il ne pleut pas, même si j’ai failli quelquefois me faire doucher en rentrant amarres, planches et défenses au départ très ardu du quai des douanes avec ce grand vent qui nous y collait. Rien ne présageait cela dans notre petit village au fond de la baie hyper protégée, où l’on n’entendait même pas le bruit du vent!

1Le quai à gros pneus du Passport Kontrol finlandais sur l’île Haapasaari à notre départ de la Finlande.

Jeudi 21 Juin – St-Petersbourg   – 59°58′N 030°14.3′E  – 85.50mn – 468.10 total -Q

9:52 Pas encore arrivés! On n’a plus de vent! Claude hésite à remettre le moteur en marche, énervé par le bruit, dit-il… Il aime  tellement aller à voile, que même devant l’évidence, il tâtillonne!

Il a été gâté cette nuit, à voile! Des vents jusqu’à 39.8 noeuds ouest sud-ouest… De l’eau plein le cockpit car nous gitions d’un bord à l’autre! Le bonheur! Ouache! On s’est fait brasser par les grosses vagues qui ne s’entendaient pas, venant de tous les bords! Moi, couchée sur mon banc dans le cockpit, agrippée  par les mains dans le hiloir pour me rattraper en cas de chute, le dos mouillé par le bout de couverture qui traînait sur le plancher, ramassé par Claude et remis sur… mon dos! Mouillant ainsi ma queue de chemise, c’est à dire mes deux petits chandails qui dépassaient de mon court manteau d’expédition, imperméable, lui! Toute la nuit j’ai eu le dos mouillé, brrrr. Et pourtant ces deux petits chandails sont faits dans un tissu qui sèche très rapidement, d’habitude, comme la couverture d’ailleurs, mais pas cette nuit!

Pas beaucoup dormi durant la nuit, mais plus après 4h am. Et Claude pas du tout, trop dangereux de laisser le contrôle du bateau en territoire russe, surtout qu’ils nous surveillent! Incroyablement loin de toute berge, la coastgard russe nous appelle plusieurs fois pour nous dire qu’on est un petit peu trop à droite, trop à gauche, dans le chemin d’un éventuel cargo, etc…

Nous avions passé la frontière russe vers 22:30 et Claude avait appelé les douaniers pour nous identifier.

2

À minuit, nous avons fait le point… Photo de l’écran du  CHART PLOTTER comme de raison!

Vers 02:00 un S.O.S. retentit sur notre radio: un appel de détresse au 80°52′ N 90°’E!
Oh la, la, pas proche d’ici, ça. C’est à 599.5 milles nautiques du pôle nord, et beaucoup plus à l’Est, en Sibérie. Bizarre que les appels de détresse soient relayés aussi loin sans que l’on ne puisse définitivement rien faire! 1200 milles nautiques d’ici! Même si on est  pas mal dans le nord, encore à la hauteur de la mer de Baffin!

À 04:20 j’entends Claude sortir sur le pont pour hisser les drapeaux… Oups, c’est pour ça que je tiens à “dormir” dans le cockpit, pour être  prête à toute éventualité, et tout événement marquant! Mais “dormir” est un bien grand mot sur une mer aussi agitée. Ça se calmera après les drapeaux!

3Claude hissant les drapeaux de quarantaine et de la Russie. Il est 04:20 am.

Claude, cette nuit, a fait la rencontre d’au moins 15 cargos, mais moins que  l’an dernier, entre la Suède et la pointe du Danemark! Et plusieurs bateaux de croisière, dont l’un mesurait mille pieds de long, mesuré en mille nautique sur l’AIS,  “genre” 0.168 mille nautique! Et il y a plein de cargos en avant à 26 milles nautiques de St-Petersbourg! Un grand voilier, ancien, à deux mâts, vient de passer. C’est bien le seul voilier autour… Et c’est un commercial.

Et le S.O.S. vient encore une fois de retentir vers 10:30, au même endroit, quelques huit heures plus tard que le premier! Il ne doit pas y avoir grand secours dans le coin!
Ouf!

Et encore une fois vers 13:30 comme on arrive au Passport Kontrol russe, sur l’île Konstantin. Pas eu de secours encore! Les pauvres en Sibérie!

4Les portes immenses pour éviter les inondations!

5Passport Kontrol russe sur l’île Fort Konstantin.

6Nous sommes attendus par Vladimir, notre contact en Russie, sur le quai du Kontrol. Il  nous indique le quai extérieur qui s’avérera en piteux état, un peu dangereux pour Andrée Anne Rachel dont le franc-bord est bas  et arrive en dessous d’un rebord surplombant l’eau.

Toutes mes défenses tribord! Hautes et basses, et des planches!   L’équipage d’un voilier irlandais nous accueillent “Welcome in  Ireland!” et ils  prennent nos amarres. Ils sortent de la Russie mais doivent attendre que le vent baisse un peu car il leur sera de face… De plus, ça leur a pris aujourd’hui au Kontrol encore plus de temps pour les formalités qu’à l’entrée, il parait! Nous, ça a finalement pris presque deux heures de bureaucratie, douanes et immigration, vérification de toutes les armoires, planchers, etc, avec Claude, alors qu’ils me prenaient seule pour mon passeport au bureau. Puis Claude seul aussi. Attention, aucun narcotique sur votre voilier, ils peuvent vous mettre en prison pour quelques comprimés de codéine, ou même de Tramadol, même avec prescription! Ouf!

Nous sommes maintenant en route vers la marina, un bon trois ou quatre heures encore.

19:21 Nous sommes maintenant amarrés au CRYC, Central River Yacht Club, la plus grosse marina de St-Petersbourg et l’une des plus grosses de toute la Russie!

7La marina Central River Yacht Club de St-Petersbourg

Vladimir nous attend sur le quai! Et nous aide à nous installer. Il nous fait visiter les douches en nous avertissant bien que ce n’est pas trop en ordre, pas trop propre, de mettre des sandales pour la douche, mais que ça va s’améliorer avec la nouvelle administration.

8

La fameuse section douche au sous-sol ….allure Pyramiden!

Allure “Pyramiden” en effet! Un peu délabré, comme cette enclave russe à Svalbard, tout au nord de la Norvège, que nous avons visitée en 2016. Allure abandonnée, gazon en friche, ciment fissuré, murs dépeinturés et sales, bref, déprimant et un peu épeurant!

La section des douches est pourtant dans le même bâtiment que le club au second étage, chic, et sous haute surveillance, ainsi que deux restaurants, l’un abordable, l’autre cher, super bien décoré avec sofas et voilage blanc dans de grandes baies vitrées, donnant sur le mur et le parterre manquant d’entretien menant au sous-sol des douches.

Et le restaurant-bar-discothèque dans le bâtiment plus près du bateau est encore plus cher, et bondé de jeunes fêtant leur graduation. Jeudi soir, et ça fête. Vendredi soir et samedi soir, nous aurons la chance d’être aux premières loges toute la nuit! Ça se calmera vers 2:00 am et ça reprendra de plus belle à 3:30 jusqu’à 5:30 am!!! Les trois soirs, ou nuits, devrais-je dire… Au moins, on a un minimum d’Internet, mais aucune façon d’aller explorer sur le net. Juste recevoir et envoyer des courriels! Même au restaurant le lendemain soir avec l’autre réseau internet! Incroyable quand même!

Et pas d’électricité à notre quai. En fait il y en a, mais il ne restait plus de prise pour nous, n’ayant pas d’adapteur pour  les deux  prises libres, oranges, à 5 fiches. Les deux bleues à trois fiches étaient occupées, l’une par la grosse goélette en rénovation à côté de nous, et l’autre, par le voilier allemand en face de nous. Le lendemain, vendredi matin, Claude réussira à rencontrer un employé qui fera bâtir un adapteur bleu-orange pour nous! Et ça marchera vendredi toute la journée et la nuit jusqu’à samedi matin, puis Niet! Et plus aucun employé autour. Alors, fichue pour ma douche du samedi soir, pas de séchoir pour mes cheveux qui frisoteront ainsi pour dimanche et les jours suivants! Zut! Je pourrais m’en servir mais c’est trop dûr pour les batteries du bateau sans charge adéquate jusqu’à lundi… On va tenter de s’acheter ce genre d’adapteur à Helsinki pour une autre occasion! Merci, Minou!

France  et Claude

 

Written on August 12th, 2018 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info

Boathouse Blog is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Boathouse Blog

Boathouse blog