Mercredi 20 Juin – En mer   – 60°10.4′N 027°46.7′E    – 19.60mn     – 382.60total – M

Belle journée aujourd’hui…  À Haapasaari! Nous resterons au quai ici toute  la journée avant de partir vers 20:00 pour St-Petersbourg, à environ 100 milles nautiques et deux contrôles douaniers d’ici.

Beau soleil mais température fraîche avec une brise  légère… jusqu’à 18.3 noeuds.

Beau petit déjeuner après notre dernière grasse matinée, au moins jusqu’à après-demain. Relaxe, jusqu’à ce que le castor bricoleur se mette à l’œuvre pour finir son contenant de 750 ml de décapant maudit! Il ôte aussi le drapeau finlandais pour installer ceux de la quarantaine et de la Russie, mais il les engaine pour ne les dévoiler que ce soir en mer à la traversée de la frontière fino-russe.

Pendant ce temps je vais faire des commissions au petit magasin, mais pas d’œufs, ni de patates avant demain, par contre j’ai pris le dernier pain  et un fromage Edam ainsi que de la crème glacée pour le diner! Et la jeune fille me donne le code pour Internet! Super!

Claude fera donc son bureau après le lunch, assis sur un banc de bois à l’ombre et au vent. Il est revenu frigorifié! Habille toi, me dit-il! D’accord! J’enfile mon beau chandail Dale of Norway que j’ai sorti de sa conserve cet été. Je l’avais acheté au Manoir Richelieu je crois, ou au Château Frontenac, après notre voyage en motorisé avec les enfants en Scandinavie en 1999 et je ne l’ai que rarement porté depuis l’avènement du noir dans ma garde-robe… Il avait le défaut d’être marine. Je l’avais rapporté au bateau pour l’Islande et rangé précieusement encore, il y a de celà six ans! J’avais trop peur de le sortir de son ziploc étanche… Et cette année, je me suis décidée alors qu’il fait quand même plus chaud ici que toutes ces dernières années dans les régions très nordiques que nous avons parcourues! Rien à y comprendre! Quand tu veux pas, tu veux pas!

Bref, je vais faire mon Internet sur le même banc, mais plus au soleil et dans mon gros chandail scandinave! Aaahhhh! Pas eu froid, moi! J’ai pu me rattraper avec quelques mails journaux, et j’ai enfin reçu mon blog après avoir été sans nouvelle cet été à date… Je me demandais si ça marcherait encore! J’avais oublié de contacter Tom. Eh oui! Recu enfin! Alors je l’envoie pour ceux et celles qui préfèrent le blog à mes mails au compte goutte, mais qui se déversent en débordement éhonté sur mes pôvres connaissances! Il est plus facile sur le blog d’y voir les photos sans devoir les télécharger.

Parlant de téléchargement, j’ai pu obtenir quelques éditons de la Presse, mais aucun épisode de Game of Thrones! Ça prenait trop de temps, 66 minutes et j’avais le souper à faire avant de quitter notre petit havre de paix pour la mer vers la Russie!

21:14 La paix est finie! Place à la guerre avec le vent et les vagues! Nous  sommes à voile sous des vents de 27 à 39.8 noeuds, avec deux points de ris sur la grand-voile et un petit foc, dans des vagues de plus de 2, presque 3 mètres. À 6.8 milles nautiques de la frontière russe. Nous venons de passer au Passport Kontrol finlandais. Et nous passerons la nuit à voguer. Au moins il ne pleut pas, même si j’ai failli quelquefois me faire doucher en rentrant amarres, planches et défenses au départ très ardu du quai des douanes avec ce grand vent qui nous y collait. Rien ne présageait cela dans notre petit village au fond de la baie hyper protégée, où l’on n’entendait même pas le bruit du vent!

1Le quai à gros pneus du Passport Kontrol finlandais sur l’île Haapasaari à notre départ de la Finlande.

Jeudi 21 Juin – St-Petersbourg   – 59°58′N 030°14.3′E  – 85.50mn – 468.10 total -Q

9:52 Pas encore arrivés! On n’a plus de vent! Claude hésite à remettre le moteur en marche, énervé par le bruit, dit-il… Il aime  tellement aller à voile, que même devant l’évidence, il tâtillonne!

Il a été gâté cette nuit, à voile! Des vents jusqu’à 39.8 noeuds ouest sud-ouest… De l’eau plein le cockpit car nous gitions d’un bord à l’autre! Le bonheur! Ouache! On s’est fait brasser par les grosses vagues qui ne s’entendaient pas, venant de tous les bords! Moi, couchée sur mon banc dans le cockpit, agrippée  par les mains dans le hiloir pour me rattraper en cas de chute, le dos mouillé par le bout de couverture qui traînait sur le plancher, ramassé par Claude et remis sur… mon dos! Mouillant ainsi ma queue de chemise, c’est à dire mes deux petits chandails qui dépassaient de mon court manteau d’expédition, imperméable, lui! Toute la nuit j’ai eu le dos mouillé, brrrr. Et pourtant ces deux petits chandails sont faits dans un tissu qui sèche très rapidement, d’habitude, comme la couverture d’ailleurs, mais pas cette nuit!

Pas beaucoup dormi durant la nuit, mais plus après 4h am. Et Claude pas du tout, trop dangereux de laisser le contrôle du bateau en territoire russe, surtout qu’ils nous surveillent! Incroyablement loin de toute berge, la coastgard russe nous appelle plusieurs fois pour nous dire qu’on est un petit peu trop à droite, trop à gauche, dans le chemin d’un éventuel cargo, etc…

Nous avions passé la frontière russe vers 22:30 et Claude avait appelé les douaniers pour nous identifier.

2

À minuit, nous avons fait le point… Photo de l’écran du  CHART PLOTTER comme de raison!

Vers 02:00 un S.O.S. retentit sur notre radio: un appel de détresse au 80°52′ N 90°’E!
Oh la, la, pas proche d’ici, ça. C’est à 599.5 milles nautiques du pôle nord, et beaucoup plus à l’Est, en Sibérie. Bizarre que les appels de détresse soient relayés aussi loin sans que l’on ne puisse définitivement rien faire! 1200 milles nautiques d’ici! Même si on est  pas mal dans le nord, encore à la hauteur de la mer de Baffin!

À 04:20 j’entends Claude sortir sur le pont pour hisser les drapeaux… Oups, c’est pour ça que je tiens à “dormir” dans le cockpit, pour être  prête à toute éventualité, et tout événement marquant! Mais “dormir” est un bien grand mot sur une mer aussi agitée. Ça se calmera après les drapeaux!

3Claude hissant les drapeaux de quarantaine et de la Russie. Il est 04:20 am.

Claude, cette nuit, a fait la rencontre d’au moins 15 cargos, mais moins que  l’an dernier, entre la Suède et la pointe du Danemark! Et plusieurs bateaux de croisière, dont l’un mesurait mille pieds de long, mesuré en mille nautique sur l’AIS,  “genre” 0.168 mille nautique! Et il y a plein de cargos en avant à 26 milles nautiques de St-Petersbourg! Un grand voilier, ancien, à deux mâts, vient de passer. C’est bien le seul voilier autour… Et c’est un commercial.

Et le S.O.S. vient encore une fois de retentir vers 10:30, au même endroit, quelques huit heures plus tard que le premier! Il ne doit pas y avoir grand secours dans le coin!
Ouf!

Et encore une fois vers 13:30 comme on arrive au Passport Kontrol russe, sur l’île Konstantin. Pas eu de secours encore! Les pauvres en Sibérie!

4Les portes immenses pour éviter les inondations!

5Passport Kontrol russe sur l’île Fort Konstantin.

6Nous sommes attendus par Vladimir, notre contact en Russie, sur le quai du Kontrol. Il  nous indique le quai extérieur qui s’avérera en piteux état, un peu dangereux pour Andrée Anne Rachel dont le franc-bord est bas  et arrive en dessous d’un rebord surplombant l’eau.

Toutes mes défenses tribord! Hautes et basses, et des planches!   L’équipage d’un voilier irlandais nous accueillent “Welcome in  Ireland!” et ils  prennent nos amarres. Ils sortent de la Russie mais doivent attendre que le vent baisse un peu car il leur sera de face… De plus, ça leur a pris aujourd’hui au Kontrol encore plus de temps pour les formalités qu’à l’entrée, il parait! Nous, ça a finalement pris presque deux heures de bureaucratie, douanes et immigration, vérification de toutes les armoires, planchers, etc, avec Claude, alors qu’ils me prenaient seule pour mon passeport au bureau. Puis Claude seul aussi. Attention, aucun narcotique sur votre voilier, ils peuvent vous mettre en prison pour quelques comprimés de codéine, ou même de Tramadol, même avec prescription! Ouf!

Nous sommes maintenant en route vers la marina, un bon trois ou quatre heures encore.

19:21 Nous sommes maintenant amarrés au CRYC, Central River Yacht Club, la plus grosse marina de St-Petersbourg et l’une des plus grosses de toute la Russie!

7La marina Central River Yacht Club de St-Petersbourg

Vladimir nous attend sur le quai! Et nous aide à nous installer. Il nous fait visiter les douches en nous avertissant bien que ce n’est pas trop en ordre, pas trop propre, de mettre des sandales pour la douche, mais que ça va s’améliorer avec la nouvelle administration.

8

La fameuse section douche au sous-sol ….allure Pyramiden!

Allure “Pyramiden” en effet! Un peu délabré, comme cette enclave russe à Svalbard, tout au nord de la Norvège, que nous avons visitée en 2016. Allure abandonnée, gazon en friche, ciment fissuré, murs dépeinturés et sales, bref, déprimant et un peu épeurant!

La section des douches est pourtant dans le même bâtiment que le club au second étage, chic, et sous haute surveillance, ainsi que deux restaurants, l’un abordable, l’autre cher, super bien décoré avec sofas et voilage blanc dans de grandes baies vitrées, donnant sur le mur et le parterre manquant d’entretien menant au sous-sol des douches.

Et le restaurant-bar-discothèque dans le bâtiment plus près du bateau est encore plus cher, et bondé de jeunes fêtant leur graduation. Jeudi soir, et ça fête. Vendredi soir et samedi soir, nous aurons la chance d’être aux premières loges toute la nuit! Ça se calmera vers 2:00 am et ça reprendra de plus belle à 3:30 jusqu’à 5:30 am!!! Les trois soirs, ou nuits, devrais-je dire… Au moins, on a un minimum d’Internet, mais aucune façon d’aller explorer sur le net. Juste recevoir et envoyer des courriels! Même au restaurant le lendemain soir avec l’autre réseau internet! Incroyable quand même!

Et pas d’électricité à notre quai. En fait il y en a, mais il ne restait plus de prise pour nous, n’ayant pas d’adapteur pour  les deux  prises libres, oranges, à 5 fiches. Les deux bleues à trois fiches étaient occupées, l’une par la grosse goélette en rénovation à côté de nous, et l’autre, par le voilier allemand en face de nous. Le lendemain, vendredi matin, Claude réussira à rencontrer un employé qui fera bâtir un adapteur bleu-orange pour nous! Et ça marchera vendredi toute la journée et la nuit jusqu’à samedi matin, puis Niet! Et plus aucun employé autour. Alors, fichue pour ma douche du samedi soir, pas de séchoir pour mes cheveux qui frisoteront ainsi pour dimanche et les jours suivants! Zut! Je pourrais m’en servir mais c’est trop dûr pour les batteries du bateau sans charge adéquate jusqu’à lundi… On va tenter de s’acheter ce genre d’adapteur à Helsinki pour une autre occasion! Merci, Minou!

France  et Claude

 

Written on August 12th, 2018 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info

Mardi 19 Juin – Haapasaari/Aspö Island – 60°17.3′N 027°11.7′E – 15.01mn – 363.00total

10:13 Nous sommes partis d’un site bien protégé. Dès la sortie des protège-lames, les grosses vagues faisaient valser le bateau alors que je rangeais les dernières défenses et amarres! Presque mouillée par les clapotis en tout sens! Ouf! Pas le goût de me faire mouiller sous ce ciel nuageux sans soleil. Un peu de bleu tente de s’étendre mais demeure très limité!

13:26 De la vraie pluie! Pour arriver aux douanes finlandaises, au gros vent qui nous pousse sur un énorme quai à pneus bien neufs et foncés, d’un noir qui s’étale avec joie et diligence sur nos cordages, défenses, planches et bateau! Non, pas aujourd’hui,  pas tout de suite! Vous devez passez ici juste avant de partir pour la Russie. Donc on passera la nuit dans la même île, pas loin, ce qui ne s’avère pas du tout du chic espéré par Claude. Pas de vraie marina, donc pas d’Internet non plus, et pas trop de quai! Heureusement, pas d’autre bateau! Nous resterons ce soir sur le quai à diesel, permission de l’épicière… Un mardi sous la pluie, il risque de ne pas y avoir foule!

1Andrée Anne Rachel au quai de diesel où nous passerons la nuit et le jour suivant avant de partir vers 20:00 pour voguer sur  nos 80 milles nautiques  la nuit de mercredi à jeudi vers la Russie. La maison blanche en haut est l’épicerie.

Petite épicerie qui vend aussi du diesel, et surtout de quoi remplacer les fournitures anti-gastro: 7-Up sucré, sachets de soupe au poulet et nouilles et des petits pots de bébé à la mangue! Jamais vu ça!

Il pleut, il pleut, il pleut vraiment fort! Ça va faire du bien à la végétation!

Difficile de tenir assis le capitaine/castor bricoleur! Non, il pleut! On ne va pas dehors! Non il pleut, on NE décape pas, il faut pouvoir aérer, ouvrir les fenêtres et il pleut!

Bon,  après la pluie, …le beau temps revenu, nous sommes allés marcher sur l’île, à travers le village concentré sur la baie, sous la lumière très chaude de 18:00 qui ravive toutes les couleurs, surtout après la pluie! Belle promenade sur un sentier au plus de trois ou quatre roues! Encore aucune auto ici. Le chemin va du roc au gravois rose passant au gazon coupé jauni par la sécheresse. Il va s’améliorer avec la pluie torrentielle reçue aujourd’hui!

2La baie et le village tout

3Un nid  de grèbe et ses quatre oeufs en perdition, presque inondé et à la dérive, en cours de réparations urgentes par  ses parents qui ne cessent de récolter algues boueuses du fond de la baie et des roseaux verts

4Un oiseau fait de roseaux et de branches

5Le chenal d’entrée très étroit pris la veille

De retour au bateau, je prépare un souper de brocolli, pommes de terre et j’ai cuit dans du beurre avec de la ciboulette et du romarin de petites tranches de jambon habituellement destiné aux sandwichs! Je commence à manquer de vivres protéinées, ne trouvant que du poisson gelé en boîte dans toutes les épiceries finlandaises à date! Une seule fois des palourdes. Je garde les crevettes cuites pour la mer, et les saucisses pour faire une sauce rosée aux saucisses ital…finlandaises!

Et pendant qu’on soupe, comme il ne pleut plus, le castor applique une couche de décapant sur le plancher de la salle à diner! On mange dans le cockpit, quand même!
Il laisse le produit plus longtemps, 60 minutes. Et il commence à pleuvoir! On referme donc partiellement les fenêtres! Zut! Et il pleut par intermittence… Le résultat est quand même meilleur, plus égal. Mais il reste plus de vernis à ôter une autre fois!

Puis, va prendre l’air, mon castor bricoleur! Je fais la vaisselle seule, va t’aérer la tête!
Soirée tranquille mais encore une fois, tardive.

France et Claude

Lundi 18 Juin – Kaunissaari – 60°20.7′N 026°46.5′E   – 17.5mn  – 347.99 total – Q

11:28 On décolle du quai après que je sois allée payer une visite à la bécosse finlandaise extraordinaire… En effet,  Claude m’avait montré une video hier soir,alors que j’étais atterrée au lit par des maux de coeur et de ventre terribles. Pas le goût de veiller, ni même de me démaquiller ou prendre mes médicaments … Encore moins de regarder un épisode de Game of Thrones… Quelqu’un qui me connaît sait que je ne suis pas couchable le soir!!! Pas normal! Alors quand Claude m’a donné ma Réactine et que je me suis alors forcée à prendre aussi mes médicaments du coucher, tout mon repas est ressorti! Ces vomissements violents ont quand même soulagé mes nausées, mais ont compliqué mon mal de ventre, le décuplant malgré les diarrhées. Et un petit point à droite me brûlait tant que je me suis endormie avec la frayeur d’une appendicite! Mauvais timing avant d’arriver en Russie! Et retourner à Helsinki nous ferait manquer la fenêtre du visa russe! Merde, c’est le cas de le dire!

Finalement j’ai pu dormir malgré des éveils fréquents à partir de 04:00, mal de ventre encore pointu à droite et sueurs froides.

Au lever à 9:00 j’étais moins pire mais faible, multipliant les petites diarrhées, probablement pour le mieux (chasser la bebitte, ça a l’air plus d’une grippe intestinale ce matin que d’une appendicite même si j’ai encore le petit mal pointu à droite) et j’ai souhaité Bonne Fête à Claude en lui donnant le livre des voyages en voilier autour du monde dont il avait vu passer l’annonce dans son magazine Cruising World. Il s’était dit que ce serait un bon livre! Super! Et il a bien aimé aussi le petit livre des drapeaux du monde entier qui nous sera très utile…

Bon, petit déjeuner “malade” pour moi, banane bien mûre, soupe
Lipton au poulet que Claude m’envie! Et des Ritz. À date,  ça passe bien!

1

Et j’ai donc pu aller voir moi même cette fameuse bécosse finlandaise qui n’a rien à voir avec  aucune bécosse de la terre entière, et surtout pas du Népal ou du Tibet! D’abord, un tapis! Le trône est installé sur un escalier de trois marches, entouré de savon, de serviettes, de fleurs, d’une  poubelle et d’un panier contenant des revues! Aux murs, des cadres sont pendus, ainsi qu’un miroir et des fleurs sur la porte d’entrée! Jamais vu ça dans une bécosse!

Le soleil est absent ce matin, peut-être malade lui aussi, laissant un teint blafard au ciel gris! (Un peu de projection ici!)

15:11 Le soleil s’est pointé un peu mais est reparti! Bons vents de 15-22 noeuds aujourd’hui donc pas mal de clapotage dans mon estomac déjà affaibli par la gastro!
Donc dodo tout le long. Il ne fait pas froid par contre, l’eau était ce matin  à 20.6°C, et ici à 19.2.

2Une belle petite marina avec des quais normaux! Nous sommes choyés!

Petite promenade limitée par mes jambes faibles! Et aussi la fermeture des rares magasins! 15:00!

3Et le manque d’euros sonnants, donc on ne peut pas  visiter le petit musée: pas de caissier, donc juste une boîte sur l’honneur.

Les petites rues serpentent entre les maisons toutes ou presque de la même couleur rouge Bourgogne. Une seule est jaune pâle.

4Des clôtures entourent les jolis jardins, et quelques portes sont très originales. Des fleurs partout embaument l’air, surtout des rosiers robustes comme chez nous. Les lilas achèvent leur règne.

5Le beau restaurant détonne, très moderne, peint en noir, beaucoup de vitres, des petites cabines ici et là pour les jours de mauvaise température, et de beaux parasols bleus pour les jours plus chauds! Mais pas un client, et ça semble ouvert. Malheureusement, à notre retour en fin de journée, après une troisième partie de décapage de plancher, la clôture du resto est close comme les parasols, les lumières intérieures, éteintes et le restaurant, fermé! Misère! Je n’aurais personnellement pris qu’une soupe mais pour la fête de Claude j’aurais aimé qu’il ait un beau repas!

De retour au bateau, je lui réchauffe donc un repas de morue avec riz et pois qu’il a quand même bien apprécié, dévorant les deux portions! Et il a refusé ma petite pâtisserie avec sirop d’érable comme gâteau d’anniversaire! Trop plein! J’imagine!

Puis douche très chaude et ce soir je suis plus en forme pour notre troisième épisode de Game of Thrones saison 5.

France et Claude

 

Escale-200x400

Written on August 8th, 2018 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info Tags:

Samedi 16 Juin – Bockholmen – 60°12′N 025°55.1′E – 31.50mn – 312.09 total -A

Très belle journée de voile très tranquille aujourd’hui, sous un ciel bleu magnifique et entourés de voiles blanches partout! Le royaume de la voile ici! De rares moteurs viennent déranger notre allure et le silence!

1

La baie calme où nous sommes ancrés pour la nuit… Et le décapage!

Il est maintenant 18:36, nous sommes à l’ancre dans une belle baie dont la moitié est occupée par des roseaux. Et mon castor bricoleur veut ses jeans et essayer son décapant spécial! Dac! Il s’installe et l’odeur est si forte que j’ouvre tous les hublots! Oui ça ressemble à du miel et ça sent bon, mais je ne veux pas que mon souper goûte le décapant extra spécial même s’il est très très très cher! J’avais dit un litre pour 70$ mais en fait c’est 750 ml! Donc encore plus cher!

Une chance qu’il fait beau et chaud! Je me réfugie sur le pont au soleil en camisole! Et je finis ma note pour me replonger dans mon guide Petit Futé sur St-Petersbourg… Très intéressante jeune ville, seulement un peu plus de 300 ans, fondée en mai 1703! Plus jeune que Montréal! Mais je la pense plus belle et plus riche en architecture et trésors de toute sorte! Plein de palais et d’églises follement décorées d’or le long des canaux: la ville a été conçue sur des marécages par des architectes italiens inspirés par Amsterdam… Et on l’appelle la Venise du Nord car on s’y promenait en barque d’île en île! Commande de Pierre 1er, dit Pierre le Grand, héritier des Romanov, qui a envahi la région en prenant tout le golfe de Finlande qui appartenait auparavant aux suédois. À suivre!

Pour l’instant nous sommes toujours en Finlande!

Et il faut faire le souper entre deux bouffées de décapant! Claude rage en terminant le premier essai, bien mauvais. Il reste plein de vernis. Si ça se trouve, ce bout de plancher est plus laid qu’avant! Alors une deuxième couche de décapant s’impose avec le trente minutes d’attente!

Claude veut que je fasse le souper entre les deux! Un instant! Allons sentir la pièce! Ok, ça ne sent plus rien, mais je fais le souper tout de suite, rapidement, avec les restants du repas de poisson de l’autre jour, je sors le tout dans le cockpit et je ferme les portes pendant que tu mets la deuxième couche de décapant… On mangera pendant l’attente de trente minutes… Ah, voilà qui est mieux, bien mieux! Et le poisson recuit dans le beurre avec les autres restants, pommes de terre et brocoli rissolés, c’est très, très bon! Et à l’air frais, et sans odeur!

Le plancher n’est finalement pas beaucoup plus beau après la seconde opération et Claude est très insatisfait de son produit dispendieux. Vive le Circa1850, l’ami fidèle de mon castor bricoleur qui a décapé toute notre très vieille maison victorienne!

2Degueulasse produit même si très très cher! En haut et au milieu à gauche et à droite c’est notre bon Circa 1850… Au milieu, milieu c’est le nouveau produit sans allure! Et en bas à gauche, au pied du mât, c’est le plancher encore verni!

Il fait un temps magnifique et après notre épisode de Game of Thrones, un ciel impressionnant tout coloré de rose rouge m’attire dehors pour prendre une dernière photo! Ceci étant dit, il fait encore clair! 23:19! Toute la nuit, le ciel reste  blanc. Comme dit le Petit Futé, nous sommes dans le Nord, à la hauteur de la pointe sud du Groenland, Oslo, Stockholm, Helsinki et St-Petersbourg… Donc les nuits sont blanches! 19 heures de ciel bleu et de soleil! Le soleil se couche à 23:00 et se lève à 4:00 ces temps-ci!

3Ciel de minuit…

Dimanche 17 Juin – Svartholm   – 60°22.8′N 026°18.1′E -  – 18.4mn  – 330.49 total -Q

12:02 Ah la belle vie! Assise dans le cockpit dans mes oreillers à écrire mon journal au soleil. Voile tranquille, fenêtres du cockpit ouvertes sur un ciel bleu et il y entre une brise juste assez fraîche… Il me reste à faire la vaisselle du déjeuner pris tardivement vers 11:00, célébrant la fête des pères! La carte de Caro attendra à demain: il y est inscrit à l’arrière  “À n’ouvrir que le 18 Juin”, pour sa vraie fête!J’offre à Claude un calepin imperméable avec crayon à mine incorporé et un drapeau des Îles Åland que nous n’avions malheureusement pas en temps opportun, la semaine dernière! Qu’à cela ne tienne, ce sera un drapeau souvenir au lieu d’une carte postale! Demain, la suite pr sa vraie fête!

4Les fraises du petit déjeuner-fête des pères étaient divines!

16:08 Après-midi tout aussi relaxe! Écouter de la musique et danser dans le cockpit! Le plancher n’est pas grand mais on peut swinger quand même! Et ça ajoute même quelques pas à ma montre fitbit!

17:32 Ça fait une bonne heure que nous sommes arrivés et amarrés à un quai “normal” à l’américaine, mais tout neuf et manquant de taquet! Il y a ici un château à visiter, mais rien n’est ouvert encore malgré la superbe température des dernières semaines, comme s’en plaignent plusieurs finlandais rencontrés sur le quai. Pas de la température, mais que ce soit encore fermé! C’est qu’il y a habituellement des toilettes entretenues et un beau restaurant! Belle température chaude et en effet, ce devrait être ouvert!

18:58 Nous sommes de retour au bateau après une petite promenade dans  et autour de la forteresse Svartholm 1748-1764 construite par les suédois. Superbe site, dont l’étoile est encore visible. C’est l’intérieur qui a pâti! On entrevoit encore les cachots et certains tunnels! Brrrr!

5Beaux quais normaux tout neufs! Et vides! De bateaux et de taquets!

6
La forteresse Svartholm 1748-1764 construite par les suédois, maintenant finlandaise!

7Andrée Anne Rachel au quai ” normal”

Et Le castor bricoleur se remet à son décapant! Un instant! Tu veux souper peut-être?  Avant les odeurs? Alors, comme hier, je réchauffe des restants rapidement, des pâtes cette fois, mais avant la première couche et on attend 40 minutes! Ça n’est pas vraiment mieux  40 que 30 minutes! Aussi dûr à enlever, et pas encore d’aussi beau résultat qu’avec le Circa 1850!

France et Clause

Written on July 30th, 2018 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info Tags:

Vendredi 15 Juin – Helsinki  encore au quai!

Belle journée même si grise un peu, mais pas froide. Vélo toute la journée, environ 23-30 km… D’abord à aller magasiner dans les “chandleries”, ces royaumes d’accessoires pour les marins! Ils sont tous regroupés sur la même île, Lattasaari, un peu à l’ouest et heureusement connectée à Helsinki par un beau pont avec une voie pratiquement réservée aux piétons et aux cyclistes.

Ces magasins sont tous alignés sur la même rue, Veneentekijäntie, près d’une grosse marina, Helsingborg Segelkrubb. Maritim Oy, ProSailor et Captain’s Shop sont inscrits dans notre guide. Rendus là, il y avait plein de magasins! On  en a fait seulement quatre, trouvant un peu dans chacun! Et surtout la carte papier pour la région russe du  Golfe de la Finlande, près de St-Petersbourg au Pro Sailor. Une pinte d’huile de transmission, un litre de décapant extra spécial à 70$, et moi j’y ai trouvé dans chaque magasin  un ou deux cadeaux pour Claude et pour la fête des pères! Ouf! J’avais déjà trouvé à Hanko, je crois,  un mini hamburger fait en jujubes, très joli, car Claude a ces deux passions culinaires: les hamburgers et les bonbons! Ici, j’ai trouvé un drapeau des Îles Åland, trop tard, mais ce sera un souvenir! Un carnet de notes imperméables, un livre sur les drapeaux, et un gros livre sur des idées de voyage en voilier autour du monde, comme si Claude en avait besoin, d’idées! Hihi! C’est super!

Puis, cap sur le centre-ville avec nos sacs d’épicerie déjà remplis de “cossins”! Et la carte roulée plantée dans un sac, debout en drapeau derrière moi! Ça a bien tenu!

1Mon vélo avec la carte nautique roulée, devant la gare d’Helsinki, et sa superbe façade très  symbolique.

2Beaux bâtiments, allure Art Déco souvent, agrémentés de tourelles, sculptures, gargouilles, oriels, portes originales.

3Ici, plus classique

4Très Art Déco ici!

5Le drapeau canadien au troisième étage d’un magnifique édifice sur un coin de rue très chic donnant sur un beau parc: notre ambassade!

6Superbes mâts

7Une rangée de restaurants donnant sur les quais.

8Des cathédrales et des églises monumentales aux toits verts de cuivre oxydé. Ici, la cathédrale Uspenksin

9L’intérieur doré de la cathédrale Uspenksin

10Église catholique clocher et portes magnifiques

D’énormes rochers ici et là rappellent les îles finlandaises rencontrées à date. Un petit café original est habilement  situé des un petit pavillon blanc victorien sur un coin de rue. C’était tellement beau, mais je n’ai pas pris de photo, snif. Des promenades le long de l’eau tout le long de la ville.

11Des parcs et des bancs, des fleurs, des kiosques de crème glacée un peu partout, et même l’un d’entre eux  était accroché à un vélo, très chic.

Beaucoup, beaucoup de piétons, de touristes avec valises à roulettes, de vélos. Et des autos très civilisées qui respectent la priorité aux piétons et vélos, et même les autres autos aux coins de rue sans aucun stop! Il y a quand même des feux de circulation pour les grosses artères, et même des feux spécialement indiqués pour les cyclistes!

Retour au bateau en passant évidemment par une épicerie pour me trouver des croissants et un brocoli, mais toujours pas de plant de romarin! Misère! Je prendrai ce soir les deux dernières branches de mon plant pour faire ma sauce rosée accompagnant mes tortellini achetées ce soir. Délice dans le cockpit, au soleil, avec une vue magnifique sur le boulevard de belles maisons sur l’autre rive.

Puis bonne douche, lavage de vêtements, et cap sur le beau club pour y faire notre Internet. Claude son bureau, et moi, je réussis à terminer mon photobook Australie et le commander, yess! Mon voucher de 90% de rabais était bon jusqu’au 6 Juin dans un premier temps, puis j’avais réussi à le faire prolonger jusqu’au 26 Juin. Pas de chance à prendre, c’était ce soir ou jamais! J’ai cependant dû lui couper 22 pages car Photobook n’acceptait pas 62 pages dans ce modèle à 40 pages, contrairement aux autres modèles que j’utilise habituellement. Pas grave, ce sera la partie 1 et je dénicherai bien d’autres forfaits rabais pour la partie 2! Mais ça m’a demandé quelques courbettes ce soir! Et finalement le téléchargement a pris quelques heures! Sans compter le téléchargement de cinq épisodes de la cinquième saison de Games of Thrones! Dont on regardera le premier ce soir même!

Pendant ce temps, nous avons eu la chance de goûter à des chocolats fins, créés par un maître chocolatier qui vient de gagner le premier prix de toute la Finlande. C’est le collègue de Kristina, venu souper au club avec une amie qui nous l’a offert! La moitié de sa belle boîte de bois de 12 chocolats, deux de chaque sorte, vodka, fruits de passion et pralines. Exquis! Merci!

France et Claude

 

Escale-200x400

 

 

 

Written on July 22nd, 2018 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info

Jeudi 14 Juin – Helsinki – 60°08.7N 024°58.1′E – 13.20mn- 280.59 total – Q

11:20 Ahhh! Je relaxe enfin après le désancrage, qui avait suivi le balayage du plancher de la cabine, qui avait suivi la vérification du moteur (l’huile et l’antigel). Ça avait commencé par un beau déjeuner dans le cockpit chaud au soleil au pain doré avec sirop d’érable, encore! J’essaie de finir notre gros pain noir ålandais, pas mauvais seul, mais sans les bons fromages et surtout le vin, on se tanne!

Et nous voici à petite voile, au vent de travers sur un petit vent du sud sud-est de 8-9 noeuds.
Je vais pouvoir me remettre sur mon ordi et finir, je l’espère, mon photobook Australie! Et l’envoyer ce soir par Internet à Helsinki!

14:53 Nous sommes amarrés au quai de la marina HSS de Helsinki, sur lile Skifferholmen, après presque 13 milles nautiques de belle voile tranquille.

1

L’approche de la ville d’Helsinki est superbe, la ville magnifique ressemble un peu à Stockholm avec la berge aux quais peuplés de voiliers.

L’eau est à 16.3°C et dans le cockpit à l’ombre il fait 22°C. Juste parfait, avec une gentille brise.

Quelques changements de quai, nous voici enfin au quai des visiteurs, tout près de la navette, un bateau à moteur qui nous mènera au centre ville de Helsinki, juste sur la berge en face à 2 minutes, même pas!

2Kristina, la responsable de la marina HSK de Helsinki, a fait hisser le drapeau canadien en notre honneur devant le club privé

Kristina nous permet aussi, parce qu’on vient du Canada, donc de très loin, l’accès au club privé, très chic, pour aller faire notre Internet. Beaux fauteuils capitonnés en cuir, magnifique décor de bois, grandes fenêtres. À l’étage au dessous, au rez de chaussée, se trouve un restaurant super chic. Et au sous-sol, les douches et une salle de lavage, auxquels on aurait eu seulement droit!

On confirme les arrangements aussi pour y laisser Andrée Anne Rachel en Juillet et Août  pendant notre retour au travail au Canada.

3

On voit ici la navette prise pour aller en ville. Elle retourne à la marina et passera derrière Andrée Anne Rachel que l’on aperçoit au tiers de la photo à partir de la gauche, amarrée au quai et à sa bouée derrière.

Nous sommes partis marcher dans Helsinki à la recherche d’une épicerie, facilement trouvée, Alepa, à deux rues du quai de la navette, grâce à ma nouvelle application sur mon cell, maps.me, pas mal bonne car elle télécharge de grandes régions d’un pays à la fois! Une suggestion de notre ami Michel B.

Mais avant de faire le plein (de bouffe), nous avons poussé un peu plus loin dans la belle ville d’Helsinki qui ressemble à une mini Stockholm, surtout au bord de l’eau avec tous ses bateaux, mais aussi en raison de ses beaux bâtiments anciens, mais “une coche plus” Art Déco.

4Belles façades spéciales d’Helsinki, en trois  photos…

5

6

7Et encore une grande roue, très à la mode dans les grandes villes! Pas loinde la grandiose cathédrale sur sa butte

8Une autre belle marina, plus à l’Est, la NJK, sur l’île Blekholmen

Et nous avons soupé dans le charmant café Ursula sur le bord de l’eau, non loin de notre marina. Un beau hamburger, frites de patates douces et un délicieux gâteau au chocolat (qui me parlait!), tout moitié, moitié: moins cher et moins de calories! Et surtout, moins bourrés qu’à Hanko avec le gros hamburger chacun!

9Parc juste à côté de notre café Ursula, une colonie d’outardes peuple le coin avec ses bébés!

Puis, l’épicerie et la navette de retour vers Andrée Anne Rachel! Douche et Internet dans le magnifique club de la marina!

France et Claude

Written on July 17th, 2018 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info Tags:

Mercredi 13 Juin – Stora Brändö – 60°02.8′N 024°36.2′E – 22.95mn – 267.39total -A

13:00 Nous voguons à voile sur des eaux tranquilles sous un petit vent de travers de 10 noeuds, au soleil.

Il a fait chaud ce matin, 28°C dans le cockpit à notre retour de notre marche de  4 km environ dans la forêt magnifique de grandes épinettes à travers les fougères, la mousse et les bleuets (malheureusement même pas encore en fleurs, donc aucun bleuet, snif!)!

1Belle marche en forêt à moins de cinquante pieds de la berge et des roseaux

2Retour à la marina… On voit Andrée Anne Rachel au quai

3La marina est vraiment jolie, bien décorée par les nouveaux proprios qui recevaient hier leur livraison de hauts paniers d’osier mais sans les fleurs encore. Assortis aux divans, et gris souris! Très mode!

18:00 Nous sommes ancrés dans un coin paradisiaque, une réserve naturelle pour les oiseaux où nous ne pouvons pas débarquer entre le 1er avril et le 31 juillet. Accessible par un étroit couloir de bouées, de la largeur du bateau plus un pied en tout!

4Étroit couloir de bouées!

5On voit sur les côtés arrières du bateau les deux bouées marquant le chenal, très très étroit à cet endroit! Juste un peu plus large que le voilier!

Beau temps aujourd’hui, beau soleil, beau ciel bleu, belle voile tranquille comme je l’aime! Quand même pas une mer miroir, mais voile silencieuse! J’ai même pu faire du photobook sur mon ordi dans le cockpit. Super!

22:13
Vaisselle finie, après un bon souper poisson brocoli et ma fondue au chocolat Mars, petit délice…
Relaxe ce soir, pas allé marcher, pas le droit sur l’île, super, j’ai fait mon photobook et Claude ses points!

Et là, on va regarder l’avant dernier épisode de Suits!

France et Claude

 Escale 200x400

Written on July 5th, 2018 , Croisière/Cruising Tags:

Mardi 12 Juin – Jakobshamn- 59°59.85′ N 023°59.05′E – 42.4mn – 246.44 total -Q

Grisaille ce matin et vent fort du nord nord-est, donc vent de face. Heureusement, nous allons faire un peu de vélo et le vent changera au nord et faiblira en début d’après midi, et même le soleil se pointera, colorant l’archipel et la mer de ce beau bleu profond.

Belle promenade à vélo ce matin de 10 km le long de l’impressionnante rue des magnifiques villas de bois de l’époque  finlando-russe fin 19e. Chaque maison est nommée : Villa Antons, Villa d’Angleterre, Villa Maija, Villa Tellina, Villa Solgården,  , etc. Et elles font face à la plage ou des parcs ou des courts de tennis, parsemés de grands clubs très chics.

Voici six magnifiques  Villas à Hanko …

 

1

2

3

4

5

6

7Et à la plage,  un alignement, à tous les 30 pas, de petites cabines blanches pour se changer! Très “années folles”!

8Cabine privée pour se changer à la plage du Spa Park

9Ancien club privé, maintenant un casino et salles de conférence.

Retour par le Centrum et je trouve une bien meilleure épicerie que la veille, le Hanko Supermarket, où j’ai pu dénicher de bonnes pâtisseries et juste à côté, du vin! Parfait! Mon sac à dos est plus lourd par contre!

15:35 Et nous voici maintenant à vent arrière calme, de 8-9 noeuds après avoir vécu un peu d’action la demi-heure dernière, sous un vent de 20 noeuds au près serré virant de face dans un étroit dédale serpentant entre des îles, des bouées et des voiliers. Temps magnifique, je reprends mon iPad et mon écriture!

18:54 Nous venons de souper en route à voile. Le restant des tortellini a fait l’affaire! Il fait juste assez chaud et beau soleil encore à travers ces belles îles de granite, basses et couronnées de conifères et de rares maisons et quais de bois. Nous venons de rentrer le génois après qu’une dernière folie de vent nous ait fait faire un empannage! Claude était tanné des caprices du vent changeant même de 60-80°! Ainsi que de force. Pendant un bon trois heures! Quand même!

20:52 Nous sommes amarrés au quai d’une charmante petite marina avec bistro chaudement recommandée par les finlandais rencontrés l’an dernier sur notre voilier à Stockholm, endroit absolument pas répertorié dans le guide de Claude sur la Mer Baltique. En fait c’est très joli et calme actuellement mais j’imagine qu’avec le bar au quai et plus d’affluence en été, ça doit brasser un peu plus!

10Jolie marina à Jakobshamn

France et Claude

Lundi 11 Juin 2018 – Hanko – 59°48.4′N 022°57′E – 29.5mn – 202.04 total – Q

10:12 Partis du quai sans encombre et sans vent, ni autre bateau, il faut dire! Hihi!

Encore de la couture ce matin, cette fois, l’oreiller de cockpit. On trouve toujours quelquechose à faire. Et tant qu’à y être, vu qu’il fait beau et à moteur, allons-y pour le moustiquaire tribord arrière du dodger. Je dois enlever le panneau complètement et le coudre sur la table de cuisine. Plus facile pour le moustiquaire! Voilà!

Done! En trois endroits à recoudre, le moustiquaire! Pas très jolie réparation mais ça fera l’affaire pour le moment! C’est qu’il y a des moustiques, maintenant! On n’en avait pas vu depuis des années  dans le grand nord! Il faudra bientôt faire refaire le dodger  au complet en neuf!

Arrivée à Hanko sous la pluie vers 16:30…
Belle, très belle marina avec quais larges et propres mais encore amarrage au boutehors!

1

C’est ainsi qu’on sort du bateau à la mode européenne, par le boutehors, le bateau en perpendiculaire au quai. Dans ce cas, c’est facile car le quai est très haut!

On fait un peu d’Internet et on va souper sur l’autre quai dans un charmant petit bistro, recommandation hamburger!

Très bons, très gros! Je ne finis même pas mes frites. Il faut dire que j’avais demandé une salade au lieu des frites! Va, elles sont bonnes! Mais trop grosses portions de burger et de frites! Même Claude n’en peut plus!

2Groooos hamburger! Et très bon! Ça fait deux semaines que Claude cherche des hamburgers!

3Joli petit bistro Bryggan sur le quai de Hanko

Puis petite marche en ville pour aller faire une petite épicerie. Et digérer!

Grosse ville très propre avec des tours un peu disparates!

4Clochers divers et une tour étrange au début! Le réservoir d’eau de la ville est camouflé dans une belle structure rouge avec observatoire ouvert au public. Bonne idée! C’est mieux que nos citernes d’eau en métal! Haute de 65 mètres au dessus de la mer.

Et il y a plein de belles villas de la fin du 19e siècle, alors qu’était fondée Hanko en 1874 et très fréquentée par la haute classe russe, comme en témoignent les rues avoisinant la plage.

5Magnifique villa du 19e siècle, l’une des villas données aux russes en 1940 mais redonnées à la Finlande en 1956.

6Claude a attrapé la maladie de notre ami Michel qui grimpait tous les lions qu’il voyait au Göta kanal et à Stockholm l’an dernier! Ce monument de La Liberté avait été érigé en 1920 en souvenir du débarquement allemand à Hanko en 1918 et sa libération à la fin de la guerre. Quand les citoyens de Hanko sont revenus après la période de contrôle par les soviétiques de 1940-41, le monument avait disparu. Il fut remis en place en 1960.

Et belle douche chaude à la marina…

France et Claude

rigging_instaServices de sertissage Boathouse  ici

Boathouse rigging shop here

Written on June 30th, 2018 , Croisière/Cruising, Uncategorized Tags:

Dimanche 10 Juin – Vänö – 59°52.1′N 022°11.5′E – 19.49mn – 172.54 total – Q

14:26 Nous voguons à voile sous très peu de vent après avoir décollé magnifiquement du quai, à la mode européenne. Pour partir, ce fut notre meilleure fois! Nous venons de diner avec une salade de champignons et salade iceberg, accompagnée de mini quiches achetées avec les pâtisseries à Mariehamn. Spécialité finlandaise, comme les mini tourtières. Et nos vieux biscuits à l’avoine Bixit de l’an dernier, encore très bons.

Ce matin nous avions déjeuné avec nos fameux pains ålandais et fromages, mais avec du café au lieu du vin, donc un tantinet moins bons!

Puis nous sommes allés marcher environ 7. 30 km  sur l’île de Jurmo selon ma montre fitbit!

 

1Jolie chapelle entourée d’un cimetière pittoresque, encore agrémenté de belles croix de fer ouvragé.

2Croix de fer ouvragé dans le cimetière de Jurmo

3En face, un moulin de bois de grange nous avait attirés et, surprise, cinq alpagas en liberté y montaient la garde, prenant des poses pour nos photos!

4Cet alpaga bien rasé ressemble plutôt au paresseux dans “Ère de glace”!

Notre marche nous a conduits à Munkringar, site historique de l’autre côté de la forêt et de l’île, par un sentier à travers des cercles de roches et des labyrinthes pas très clairs, dont l’origine pas très claire non plus remonterait peut-être à l’âge de bronze. Pas très convaincant! Donc, pas de photo!

Puis en route, couture du Dodger, encore! Celui-là même qu’on avait rapporté à la maison pour faire réparer et refaire les … coutures… Pas celle là, par contre, il semble! Et tant qu’à être sur le toit, pourquoi ne pas recoudre aussi la grande couture du zipper du panneau solaire sur le même panneau! Mais là, ce n’est pas la faute du réparateur! C’est la partie restée ici en Suède!

22:18 Un record! Nous sommes au lit pour regarder notre “Suits”! Et pourtant longue journée! Une marche ce matin et encore ce soir après notre arrivée de 19:00 à Vänö!
Nous sommes allés visiter la Chapelle très rudimentaire à 1.2 km d’ici puis une petite Trail dans la nature! Très bien marquée et diversifiée!

5Chapelle rudimentaire sur Vänö au bout d’un sentier magnifiquement préparé, passant des champs de foin frais coupé à une belle  forêt sombre

6On dirait un jardin botanique derrière la chapelle

France et Claude

Escale 200x400

 

Written on June 27th, 2018 , Croisière/Cruising Tags:

Vendredi 8 Juin – Husö – 60°03.9′N 020°48.2′E – 19.01mn – 128.88 total – A
Et Kökar (Sandvik) – 59°56.3′N 020°53′E – 9.55mn – 138.43 total – Q

12:56 Nous arrivons bientôt à un ancrage à Husö. Il fait beau et chaud ce matin, autour de 24°C dans le cockpit. Peu de vent. Grand voile pour la forme!

Bons croissants achetés chauds hier. Départ calme et dodo pour moi, même à 10:30! Fatiguée, je suis! Après trois ou quatre jours de douleurs articulaires aiguës intenses à la main gauche, particulièrement en faisant difficilement la pince, il m’est poussé hier soir une bosse sur l’articulation proximale de l’index gauche. Claude pensait que c’est un kyste synovial. Je pense plutôt que c’est mon articulation qui a grossi, comme les autres au fil des dernières années, après des jours de douleur à chaque fois. On verra! Trop d’humidité et de travaux manuels durs (“forcés”, les travaux, hihi) au bateau! Bon, Claude ce matin est convaincu finalement comme moi que c’est plutôt, comme je disais, de l’os nouveau, un ostéophyte! Arthrose et vieillesse!

Je viens de finir de ranger le dernier sac (mes tiroirs et tablettes de la chambre)… Le poivre de Cayenne, entre autres, et le vernis doré qu’on cherchait l’autre jour pour peindre les égratignures sur le nom du bateau en lettres dorées sur fond rouge vin).
Et j’ai trouvé un dernier racoin de moisissures dans la salle de bain! Zut zut zut!

Petite promenade sur l’île de 3.45 km puis retour au bateau. On décolle encore! Il est 18:00!

1

2L’ancrage à Husö, car l’immense quai est privé et nous est interdit

21:27 Nous sommes finalement amarrés  au quai d’une charmante petite marina, dans le village de  Sandvik, le plus intéressant de tous à Åland, sur Kökar, la communauté alandaise la plus au sud qui comprend aussi deux autres villages.

Beau quai, mais amarrage sur le boutehors. Plein de bateaux! En fait, juste 5 avant nous, mais c’est foule ici à date! On est vendredi quand même!

3Belles installations de la petite marina de Sandvik, sur Kökar. Sur un immense rocher! Au bout du quai on voit la petite épicerie qui fait office de bureau de la marina aussi; au centre le Café et à gauche les toilettes, douches et salle de lavage.

Le petit magasin de la marina était bien nanti de très bonnes choses, deux sortes de pain de Åland, du fromage aussi de la région. J’y ai aussi trouvé des fraises, des bananes, un piment et un citron. L’épicerie mesure 6 pieds par 12 pieds, quand même!

Demain, nous irons à vélo, ou à pied pour visiter une église du XVIIe bâtie sur un site d’un vieux monastère franciscain fondé au XVe. Et un village de l’âge de bronze!

Bon souper aux pétoncles, mais je suis allée un peu fort sur le sel! Oups! La fondue au chocolat a ramené les choses en ordre après le bon ciabatta d’hier et les pois mange-tout!

Après la vaisselle, une bonne douche dans les belles installations de la marina.

Et peut-être que demain midi on pourra manger au petit café s’il est ouvert. On y annonçait un Fish And chips à 12 euros!

4Vue à partir du rocher des installations de la belle marina de Sandvik

Samedi 9 Juin – Jurmo – 59°49.7′N 021°35′E – 24.62mn – 153.05 total – Q

Jour de l’indépendance des Îles Åland! En 1917! 25000 habitants dont presque la moitié vit à Mariehamn (11000)… Et seulement 245 à Kökar où nous sommes maintenant.

Il fait encore beau et chaud au soleil mais le vent nous rafraîchit juste assez. Après déjeuner aux croissants, nous partons marcher un petit 2 km.

5L’église de 1784 (et non du 17ème décrit partout!) bâtie sur le site d’un monastère franciscain du 15e (vraiment bâti en 1400).

6

Il en resterait la chapelle au fond du cimetière dont  un coin est rempli dune quinzaine de hautes croix de fer rouillé, et dentelé, quand  même, en guise de pierres tombales, vieilles de 1900-1932 environ. Site très intéressant, sur un promontoire de granit au nord de la mer. Très bel endroit.

Puis nous nous dirigerons vers une Trail de 7 km…

7site très ancien, 1000 av.J-C, datant de l’âge de bronze. En fait c’est une vallée étroite bien protégée, adossée à d’imposantes masses de granit. C’était l’abri de huit huttes de pêcheurs de phoques. Les huttes sont marquées par les cercles de roches.

Le chemin pour nous y rendre était marqué de pierres peintes de blanc, qui à l’occasion étaient absentes et on méprenait des plaques de lichen blanc pour de la peinture. Mais en général belle Trail très diversifiée et facile (sans pluie, car mouillées, ces belles roches en pente pourraient s’avérer fort glissantes et dangereuses pour l’orgueil et les genoux!).

Alternance de granit en terrasses ou en blocs à escalader, pointillés de petits bouts de sentiers  sur fond de Peat Moss, et de petites forêts embaumantes dont le sol est couvert de fougères et de muguet. Le tout passant à côté de  lacs d’un bleu profond comme le ciel, strié de nuages étirés en minces filaments blancs…

Belle journée encore… Pas encore de pluie depuis deux semaines pour nous, mais quatre pour les  gens d’ici qui ont hâte d’en avoir après ce temps très sec. Il semble qu’il pleuvra bientôt, d’ici lundi ou mardi prochain.

Retour au bateau après 10 km de Hiking.

Achat de Fish And chips  pour la route! En fait pour le cockpit finalement, où Claude m’attendait en faisant son bureau sur Internet.

Et on part vers 16:20 finalement. Très bien été pour se détacher en avant du quai et de la bouée arrière. Et hop, en  route vers Jurmo en Finlande!

17:50 Nous avons passé la longitude de 021°07′E… Nous sommes donc officiellement en Finlande. Vent arrière au début, maintenant au près mais tranquille, 10 noeuds environ. L’eau est à 15.2°C et le cockpit à 24!

21:11 Amarrés à Jurmo! Sur le boutehors encore, à la mode européenne. Un finlandais nous aide avec les amarres! Très apprécié car il faut sauter du boutehors sur le quai, un bon quatre pieds, et j’avais oublié d’installer la bouée escalier, que j’avais pourtant sortie au préalable! Mais oubliée dans le cockpit d’un dans la foule d’opérations tout autour du pont, défenses des deux côtés, amarres des deux côtés en avant, l’amarre arrière spéciale à installer à quatre pattes presque au-dessus de l’eau et la fameuse gaffe crochet à installer au bout de la dite amarre! Et ouvrir le Dodger au coin arrière pour que Claude puisse tenir la dite amarre, peut-être! Deuxième fois cette année qu’on s’amarre ainsi, après quelques premières fois l’an dernier… On sera meilleurs à la troisième fois!

Bon mini souper à 22:00 après notre amarrage. Bons fromage sur les pains spéciaux achetés à Sandvik sur Kökar. Un pain noir allure gâteau, un peu sucré meilleur qu’il en avait l’air, et l’autre, aux pommes, en fait pas vraiment sucré et fait d’énormes tranches rondes genre biscotte! Diamètre de 8-9 pouces, de la grandeur d’un gâteau! Faits sur les Îles Åland. Le proprio de la marina nous avait heureusement expliqué comment les déguster! “Avec du bon beurre, de bons fromages et du bon vin”. J’y ai ajouté les petites confitures de figues et de pommes. Ce fut en effet divin!

8Les fameux pains ålandais : le “noir” sur la planche au centre, et  les biscottes énormes dans l’assiette de gauche sont vendues toutes empilées dans la boîte de carton à droite dans le cabaret.

France et Claude

Escale 200x400

Written on June 25th, 2018 , Croisière/Cruising Tags:

selden

Written on June 24th, 2018 , Technical Tags: ,

Mercredi 6 Juin – Mariehamn, Åland – 60°06′N 019°56′E- 34.30mn – 89.17 total-Q

Départ à 6:16am ! Peu de vent à l’abri…
Mais en route, il se lève autour de 15-18 noeuds  (max de 20.3? Depuis hier soir) avec une bonne allure de travers comme moi!!!

Oups position couchée dans le cockpit avec des oreillers après avoir fait le déjeuner en route, la cabine et le tangage me donnent chaleurs et mal de cœur…

10:50 On arrive bientôt dans ce territoire indépendant  entre la Suède et la Finlande à 30 milles nautiques de là Suède. Entièrement composé d’îles,  ce sont les Îles Åland dont la capitale et l’île principale est Mariehamn. Elles font partie, avec d’autres îles finlandaises, de l’archipel le plus dense du monde.

Il y a en Finlande et à Åland 50 000 îles (il y en avait 24000 dans les Skärgård en Suède, l’archipel autour de Stockholm). C’est ici qu’il y a le plus d’îles au mille carré dans le monde! Et 180 000 lacs en Finlande!

Belle journée mais fraîche, très fraîche et le soleil se cache bientôt! Chaufferette obligée aujourd’hui au quai!

Mais avant, passons par le quai de service! Pump out! Rare dans le coin! Et gratuit!

Puis du  Diesel, pas gratuit, lui, 3$ le litre. Heureusement on n’en prend que pour 210 euros, ou 300$… Notre voisin, un pilote suédois de gros cargo, venait de s’acheter en Finlande un gros bateau moteur, et avait un réservoir  de 1200 litres! Et la machine automatique n’acceptait que des paiements de 120 euros Max à la fois! Nous avons dû passer la carte de crédit deux fois, et même pas pour le plein complet, on avait le réservoir assez plein et on a surtout rempli des jerrycans de réserve! Style 120 litres! 10 fois moins que lui! Et il ne fait que 300-400 milles nautiques Max en roulant à 25 noeuds et peut-être jusqu’à 600 en roulant à 9 noeuds. Alors que nous avons une autonomie de diesel de 600 milles nautiques avec notre réservoir de 200 litres et les jerrycans de 100 litres. En plus de ce qu’on peut faire à voile! Andrée Anne Rachel est plus économe! Donc nous faisons à notre mieux  2 milles nautiques au litre et lui 0.25 milles nautiques au litre! Oups!

Puis, direction notre quai. Comme il n’y a que peu de bateaux encore, la saison étant encore jeune, nous avons eu la permission de nous mettre le long du quai au lieu de se mettre en perpendiculaire et descendre par le boutehors!

1Andrée Anne Rachel au quai de Åss Marina, West Harbour, Mariehamn, Åland

Beau quai, bel endroit calme, beau restaurant au toit vert et aux sculptures blanches viking, belles toilettes, douches et sauna tout ensemble, belle salle de lavage que je suis allée essayer à 8 euros la brassée! En fin de soirée!

Mais avant, promenade en ville vers le bureau de poste, l’info touristique et les deux épiceries… Et la marina du côté est… Nous sommes au quai de la marina ouest.

2Une vieille Oldsmobile Calais  avec la plaque d’immatriculation ålandaise…

Cette île n’est ni finlandaise ni suédoise et a ses propres timbres! Puis retour au bateau avec une petite épicerie pour la placer et faire un peu d’Internet! Claude fait son bureau, moi je télécharge mes Suits, série télévisée achetée sur iTunes avant de partir. Chargement hyper rapide de 10-13min  contrairement à l’heure par épisode que je passais à télécharger à notre arrivée, quand le bateau était au sec.

Puis douche pour moi et préparation du lavage pendant que Claude finit ses courriels et labos… Ensuite en route vers 19:30 vers les burgers de Claude, qu’il avait repérés en après-midi ! Genre McDo… Finalement, fermé à notre arrivée à 20:02! On se rabat sur le Resto de l’autre marina, côté est, où Claude avait aussi vu des hamburgers… Mais non, ça fermait aussi à 20:30. Alors nous avons abouti chez son voisin, un super beau Resto, Angbåtsbryggan Live, pas mal meilleur souper! Et pas mal plus cher, 89 euros ! 144$… 10 fois plus cher que nos hamburgers! Mais tellement meilleur! J’ai pris des joues de porc si tendres et si goûteuses, accompagnées d’une purée de pommes de terre crémeuse et bien assaisonnée, du chou grillé et une sauce délicieuse. Claude a choisi un steak avec grelots. Le tout suivi d’un très bon dessert, crème brûlée et café.

Bon choix, Minou! Hihi!

De retour au bateau, il fait moins froid mais la chaufferette est encore bienvenue. Lavage et Internet.

3Notre quai au soleil couchant vers 23:00 in And out de la salle de lavage, passant devant le beau Resto du coin…

Jeudi 7 Juin – Degerby – 60°01.8′N 020°23.2′E – 20.7mn – 109.87total-Q

Lever tard, bonne omelette au fromage pour déjeuner avant de faire du vélo sur 4-5 îles sur une quarantaine de km… Après avoir changé la batterie du moniteur  de l’odomètre de Claude, non sans mal! Code à trouver pour réinitialiser le kilométrage, papier perdu, zipper figé du sac de vélo! Grrrr faisait le capitaine!  Que ça allait mal! On va manquer notre avion le 1er juillet!!!! Puis le soleil a disparu et a laissé un temps gris et venteux!

On passe par l’épicerie pour aller chercher des pâtisseries et du bon pain, qu’il n’y avait pas à l’épicerie d’hier soir! Retour au bateau, lunch à 15:00 avec des salades prêtes à manger cueillies aussi à l’épicerie! Et de bons beignets! Il vente fort, et le soleil réapparaît. Collés au quai, nous réussissons à nous dégager et partir vers Degerby, une autre île dans les Åland! Et là, nous faisons de la voile finalement tranquille au soleil à 17:16 encore. Çe qui me fait penser à aller dégeler du poisson pour le souper!

19:38 Nous sommes au quai Lotsudden de Degerby sur la côte ouest de l’île Degerö, le point central de l’archipel Föglö. Seuls, nous avons encore pris nos aises, le long du quai. On verra! Claude est parti payer et peut-être se faire chicaner!

4Et non! Ok d’être le long du quai! Et un voilier allemand nous rejoint de la même facon!

Souper rapide au plateau de fromage acheté fin Mai au très beau ICA Maxi à Nacka alors que nous étions en cale sèche à Saltsjöbaden ainsi que le ciabatta très frais acheté ce matin à Mariehamn et le moins frais, mais encore très bon, pain aux raisins trouvé il y a quelques jours  après mon souper de fête au ICA de Saltsjöbaden juste à côté de mon petit resto adoré, Mybar, où nous nous sommes régalés pour quatre soupers, pour moi à chaque fois une pizza quatre fromaggio délicieuse! J’adore les pizza quatre fromages! Ma folie! Claude, ce sont les burgers! Et la Poutine! Mais il n’y en a pas dans le coin!!!

5Nous sommes à Degerby, petit village

6Dans la cour d’une maison!

7Il y a quand même beaucoup de nostalgie de vieilles autos américaines en Europe, ici une vieille Pontiac TransAm! Hein, Michel!

8Et de très belles boites à lettres, mieux que nos boites postales au coin des rues!

France et Claude

Escale 200x400

Written on June 23rd, 2018 , Croisière/Cruising Tags: ,

 Une gracieusete de la corporation de gestion de la voie maritime du Saint-Laurent

Imprimez ce document

Visitez le site web de la voie maritime

 

Comments Off, Written on June 22nd, 2018 , Info, Technical

sg_fr

Cliquez sur l’image pour lire le guide

Written on June 22nd, 2018 , Info

sben

Click on image  Read it …be safe !

Written on June 22nd, 2018 , Nouvelles/News, Technical

Lundi 4 Juin 2018 – Villösan – 59°50.4’N 019°08.98´E – 4.5mn – 53.71 total

Nous nous promenons aujourd’hui dans l’archipel Arholma. Et il fait frette!!! Un vent fort du Nord Nord-Ouest de  25 noeuds est contre nous… Nous ne partirons pas aujourd’hui finalement! Oups, l’avion du 1er Juillet! Je fais des farces mais une journée de retard c’est pire que quelques heures!

Alors nous prenons à l’ancre un bon déjeuner et je fais quelques menus travaux dans la cabine et comme il fait soleil et qu’on ne bouge pas, j’en profite pour… COUDRE! Encore les coutures du dodger! Je dois m’habiller pour coudre le panneau solaire sur le Dodger. Puis le moustiquaire et sa fermeture éclair… Tout le tour! Plusieurs heures, pendant que Claude dort! Ouf, l’adrénaline s’est relâchée! Mais ça ne prendra pas de temps avant qu’il ne s’éveille et trouve autre chose à faire: connecter le désalinateur!

Puis une promenade de 4km environ sur l’île, qui a tellement l’allure des Mille Îles du lac Ontario, avec son granit gris et rose, la  mousse, les conifères et les rochers qui descendent en pente douce dans l’eau…

1Île Villösan

2Belle mousse épaisse cachant le granit.

Mardi 5 Juin – Arholma – 59°50.5’N 019°07.3´E – 1.16mn- 54.87mn total Q

Voici le froid du Groenland avec le vent du nord encore!

Et la lumière d’Islande!!! 4:38 am on se réveille avec un gros bruit! Bon! On décampe!!! Le câblot  d’ancre force trop sous les grosses vagues et le vent fort qui s’annonce même jusqu’à 40 noeuds aujourd’hui!

Il fait clair comme en plein jour! En fait je l’avais remarqué depuis  le début des vacances: le soleil se lève à 3:00 am et le ciel bleu nous trompe! On se croirait à 10:00 ou 11:00 am chez nous!!! Et il fait soleil tard! Jusqu’à 23:00! Ça ramène des souvenirs!

Donc on se lève et on va s’ancrer un peu plus loin à l’abri du vent … passant par un chemin qui ne s’avérera pas assez profond!!! On accroche! On finit par passer lentement et on va s’ancrer en face d’un quai du parc… et surtout on se recouche à 5:39!!! Jusqu’à 11:09!!!!

Crêpes pour déjeuner-dîner! Vraiment, mon poêle est une merveille! Ca prend tellement moins de temps, et il y a tellement moins de boucane à faire des crêpes qu’avec son ancêtre!

Puis on désancre  pour aller nous mettre au quai où une place s’est libérée !
Mais là aussi on accroche! Aidés par deux suédois, nous réussissions à nous rapprocher. On apprendra plus tard que l’eau est à son plus bas cette année, que ça  fait quatre semaines qu’il ne pleut pas et qu’il fait chaud ainsi à ce temps-ci aussi longtemps pour la première fois en 400 quelques années!

On pourra aller marcher sur l’île à partir du quai… Un bon 10 km sur cette île encore une fois aux allures des Mille Îles, celle-ci ressemblant étrangement  à  Grenadier.

3

4

Petite église et moulin

5

On va déguster une crème glacée à l’épicerie unique…

Où nous sommes rentrés par infraction. L’affiche indiquait que ça fermait à 14:00 mais il était 14:50 et la porte était ouverte… Allo! Allo? Il y a quelqu’un??? On fait le tour en appelant encore et encore… Finalement une gentille dame surgit, s’excuse, elle aurait dû barrer, on s’excuse, elle nous donne quand même la permission de faire le tour et nous achetons un contenant de 500ml de crème glacée qu’on dégustera sur sa terrasse au soleil, pendant qu’elle part en véhicule tout-terrain  porter le courrier aux habitants de l’île. Aucune auto sur cette grande île. Et pourtant des touristes, un centre de villégiature…

Retour au bateau à 18:00

Et nous souperons avec nos restes de poisson-pommes de terre-fèves et un délicieux dessert aux pacanes, encore meilleur nappé de bon sirop d’érable canadien, qui fait toujours partie de ma cargaison d’avion!

Il a donc fait frisquet aujourd’hui : 55°F environ, 14-15°C, soit la température normale ici habituellement, au lieu des 2 dernières semaines de chaleur incroyable que nous avons vécue. Au moins, il ne pleut pas!!!

Bon, demain une marina!

France et Claude

Escale 200x400

Written on June 21st, 2018 , Croisière/Cruising Tags:

Vendredi 1er Juin – Saltsjöbaden (Sune Carlsson Båtvarv)-59°29.5’N  018°29.2’E  – 0mn- 0.12 total – Q

map

Journée de Claude à décaper de petites portions de plancher. Les trois contenants  de décapant étaient bien insuffisants! Claude n’a pu faire que la cabine arrière (à peine quatre  pieds carrés), la toilette (aussi environ 4.5 pieds carrés), notre cabine avant (environ deux ou trois pieds carrés) et un petit bout de corridor (six pieds carrés)… Le teck  est magnifique, a retrouvé son blond d’antan et il attend que Claude  finisse tout le plancher avant d’être protégé à nouveau.  Donc en août!

1

Voici le plancher avant et après le décapage… Il en a grand besoin!

Aussi la journée à peaufiner nos préparatifs finaux de départ du lendemain! Dernier lavage, dernière douche, dernière épicerie, dernier internet entre autres, derniers téléchargements de quelques épisodes de ma série “Suits” et un dernier souper à notre petit centre d’achat, où le café Mybar confectionne une délicieuse pizza Quattro Fromaggio!

Samedi 2 Juin -Lindö – 59°34’N  018°41.5’E – 27.9mn – 28.02 total – ancré

Nous avons rapporté l’auto ce matin en ville et sommes revenus à vélo.
Belle promenade! Les marronniers en fleur embaumaient l’air qui, par la suite, tour à tour, sentait le parfum des lilas ou les effluves de conifères verdoyants.

C’est un départ sous le soleil, l’eau est à 19.6°C, la température à 27! On n’a pas vu ça souvent depuis les dernières sept années!

On se promène dans une région qui ressemble tellement aux Mille îles du lac Ontario , mais par contre, par moments, ce sont des  Mille îles trop, trop densément peuplées! Il y a plus de maisons que d’arbres!

Petit dodo pour moi! Un peu mal au coeur!

Au réveil: On n’est pas loin de Vaxholm, n’est ce pas? C’est Vaxholm ! Je reconnaissais la tour du phare maison en ville! Si spécial!

J’essaie de laver le pont du bateau, car j’ai enfin de l’eau! Sous la coque! Mais, non! Pas de boyau d’arrosage! Le commutateur dans le puits d’ancre  est encore oxydé! Fini une autre fois!!

On s’ancre mal et on doit remonter l’ancre pleine de belle boue!  Zut, pas de boyau!

Je prépare donc le souper (poisson, pommes de terre, fèves  et fondue chocolat) sur mon  beau poêle neuf qui fonctionne à merveille! Mais non! Panne de propane! On avait changé la bonbonne de propane écossaise la dernière fois le 21 Juin 2017 pour  mettre la norvégienne de 3.9 kg… Claude ce soir devra mettre celle de  2 kg d’Islande!
Mais dans le processus il a perdu un peu  de propane car la  poignée de la valve avait été brisée par le jeune homme  en Norvège!  Zut! Mais la fondue au chocolat a finalement été dégustée après un poisson blanc un peu sec à mon goût mais délicieux selon Claude! Tant mieux!

Dimanche 3 Juin 2018 – Idö – 59°48.2’N 019°06.88´E – 21.19mn -  49.21 total -ancré

17:28 Ancrage à Idö après une très belle journée de petite voile aujourd’hui! Max de vent 20.8 noeuds. Beau soleil.

Ce matin lever à 9:30!

2

Une première pour mon  poêle pour le  café et le mousseur à lait, c’est super efficace!

3Tellement plus rapide grâce à la céramique du brûleur je crois.

Et j’ai fait du pain doré! Mais malheur, ma grille toute neuve en acier inoxydable est déjà brûlée! Snif!

Claude a pu faire ce matin la réparation de la “switch” de la pompe à eau du lac pour mon boyau d’arrosage! Et j’ai donc pu faire, en voguant, mon lavage de bateau, enfin! Au soleil et peu de vent, temps parfait!

Tout propres, le pont et le cockpit. J’ai aussi pu nettoyer les vitres en Lexan du dodger avec Klear to Sea puis les protéger avec le nouveau produit RainX… à suivre!  En vaporisateur manuel, au lieu du Plexus, seulement en aérosol, et interdit en avion!

Mais Claude a encore peur de manquer son avion à Helsinki! Le 1er juillet! Il Est sur un horaire! On n’est pas assez vite pour descendre le dinghy et aller se promener! Moi je relaxe ici, mais lui il est encore sur l’adrénaline!

On est allé se promener sur l’île, étrennant nos guêtres neuves OR! Service incroyable! L’an dernier, j’ai décidé de les contacter pour acheter  des courroies de cuir au lieu des élastiques qui s’usent de plus en plus rapidement. Au bateau ce sont nos vieilles guêtres de 1999 avec des élastiques sur des œillets pour maintenir la guêtre sur la botte de marche… Et la qualité des élastiques diminue d’année en année! Auparavant je changeais les élastiques une fois par 2 ans, puis après quelques fois, c’est devenu annuel et récemment, c’était quelques fois par saison….Et l’an dernier, à chaque sortie! C’est pourquoi j’ai voulu changer le système sur nos guêtres du bateau, comme celles que nous avons à la maison avec une lanière de cuir, la dernière génération. Mais je n’en trouvais nulle part! Alors sur le site OR (Outdoors Research) je leur ai demandé s’ils pouvaient me vendre des lanières.
Ils m’ont répondu: “Pas de problème, renvoyez-nous vos guêtres et nous vous en enverrons des neuves!” Abasourdie, je leur ai répondu, le problème c’est que mes guêtres sont en Suède et que je ne pourrai vous les renvoyer qu’en juillet 2018, soit dans 9 mois”. Ils m’ont répondu qu’ils m’envoyaient les neuves tout de suite et qu’ils attendraient le retour par la suite! Incroyable garantie! Nos guêtres avaient quand même 18 ans!  Et on a eu deux paires toutes neuves!

4

Nos guêtres neuves! Garantie OR et service incroyables!

5

Nous avons fait 5,6  km de marche tout autour de l’île, rencontrant un troupeau de belles vaches bien curieuses!

6
Et avons soupé aux pâtes et sauce rosée autour de 22-23:00…

Et regardé un Suits !

France et Claude

 

Written on June 19th, 2018 , Croisière/Cruising

Samedi 26 Mai -Saltsjöbaden (Sune Carlsson Båtvarv)-59°29.5’N  018°29.2’E  – en cale sèche jusqu’au 30 Mai …

1
Andrée Anne Rachel cachée sous son shrinkwrap! Dans son enclos sur terre!

Retour en Suède sur notre  bateau qui a passé l’hiver dans son enveloppe de plastique soufflé! Shrinkwrap! Première fois que l’on fait ça en voyage… Agréable, propre et sans effort pour nous: pas de toile à installer, à monter dans l’échelle, à remiser! Non, pas à remiser… En fait, la véritable toile prend encore pas mal de place dans la cabine arrière, en trois morceaux! En plus, le plastic shrinkwrap a servi de protection pour la belle asphalte propre sous le bateau pendant la peinture de la coque. Par contre, aucune protection pour la tête de Claude lors de sa chute de l’échelle lundi 28 mai!

Bonne plaie, lacération de 5-6 cm et surtout, bonne commotion: étourdissements pendant deux jours. On a changé d’échelle, laissé de côté l’échelle pliante, seulement utilisée en guise d’escabeau par la suite et moi je cirais le haut du bateau à partir d’en haut, donc du pont à la place. Et Claude, dans l’escabeau,  en bas de la ligne rougevin… Puis la teinture du bois, très sec cette année pour la première fois après 8 ans de voyage dans les pays nordiques froids, humides et pluvieux!

En effet nous reprenons le voyage ici en Suède, que nous avons traversée l’an dernier entre Göteborg et Stockholm via le Göta Kanal, en Août 2017 avec nos équipiers Amélie, Philippe et Michel L.

Auparavant nous étions partis en 2010 de Gananoque, au lac Ontario, où Andrée Anne Rachel a passé 17 saisons estivales de voile, et hibernant à Ste-Catherine, sur la rive sud de Montréal.

Partis de Longueuil, bref port d’attache pour un mois en 2011, nous avions alors laissé le voilier à L’Anse-au-loup au Labrador pour l’hiver.

En 2012, nous avons quitté le Labrador pour nous rendre en Islande via le Groenland.

En 2013, partis de Reykjavik en Islande, nous en avons fait le tour pour nous rendre d’abord aux Îles Féroé, puis à Troon pour son premier hiver en Écosse, passant par les Îles Shetland et Fair Island.

En 2014, nous avons fait le tour de l’Irlande puis des Îles écossaises Orkney et  Hébrides et encore laissé Andrée Anne Rachel en Écosse à Troon pour un second hiver.

Puis, en 2015, nous avons refait les Canaux Crinan et Calédonien deux autres fois, une avec Amélie, Philippe et son vélo,  et la seconde, seuls, pour quitter définitivement Troon pour traverser à Bodø (prononcez “Bouda”), en Norvège et nous rendre à Tromsø en passant par les magnifiques Lofoten. Premier hiver à Tromsø.

En 2016, une grande aventure vers le pôle nord! On se rend aux Svalbard à Longyearbyen pour y prendre nos équipiers Philippe & Amélie (sans le vélo qui aurait été bien superflu sur les glaciers et montagnes),  et remonter jusqu’au 80ème parallèle Nord, à moins de 600 milles nautiques du Pôle Nord!

Nous laisserons à nouveau Andrée Anne Rachel pour un second hiver à Tromsø, très au nord de la Norvège continentale, bien au delà du cercle polaire, que nous retraverserons en 2017 en descendant la côte norvégienne avec Amélie et Philippe,  embarqués  cette fois à Bodø. Ils reviendront à Göteborg pour la seconde partie de l’été avec notre bon ami Michel pour le Göta kanal.

Nous laisserons alors le bateau à Saltsjöbaden, en banlieue de Stockholm pour l’hiver dernier. Et nous voici revenus pour visiter les Îles Åland (territoire semi-indépendant de la Finlande), la  Finlande, la Russie (en fait St-Petersbourg, surtout pour sortir de l’union européenne afin de remettre à zéro l’horloge fatidique des douanes européennes qui nous réclameraient 30% de la valeur du bateau si l’on restait dans les eaux européennes plus d’un an).

Et nous voici donc revenus fin Mai après un mois extrêmement occupé et fort en émotions! Travail au bureau et à la maison, à l’intérieur, comme à l’extérieur (peinture et branches dehors, rénovations majeures de la salle de bain des chambres), congrès de 5 jours, bref retour de notre Caro d’Australie et le mariage de notre fils Philippe avec son lot de préparatifs, majeurs pour nous, l’habit et les souliers de Claude! L’amener magasiner! Et les valises, toujours un défi! Nos quatre sacs noirs immenses remplis cette fois d’un plancher de dinghy en deux morceaux! Tout neuf, refait par Claude, superbe, mais lourd et long! Mais ça rentre! Il ne reste qu’à le protéger lui, et les deux sacs concernés! Car les morceaux doivent rester partiellement ouverts et ne pas se replier sur eux-mêmes! Et plein de produits liquides à bien sceller pour éviter les fuites sous la pression aérienne! Et protéger aussi pour éviter les bris! Et la journée folle du départ, rendez-vous médicaux, bureau de poste, facturation, dernières commissions et arrosage de mes nombreuses plantes! Oups, j’ai oublié de nourrir les fourmis! (Poison)!

Et c’est ainsi que deux vols d’avion plus tard, (seulement deux maintenant car nous allons moins loin!), nous sommes arrivés au bateau vers 16:00… Car habituellement c’était trois vols avec une arrivée tardive en soirée vers 21:00! Par contre, ça nous oblige à travailler plus le jour de l’arrivée! Pas juste de laver les moisissures et refaire le lit et de se coucher! Non, vider les valises aussi! Pas évident de jouer à la valise musicale ou l’espace musical, devrais-je plutôt dire! Car toutes les surfaces sont occupées par tout le stock habituellement caché dans les armoires, les garde-robes, et les bancs, sans compter tout le stock qui vient de dehors! Dodger, chaise de pilote, coussins extérieurs, tablette rallongeant le banc de cockpit en couchette, anémomètre fragile, ceintures de sauvetage, etc… Il n’y a vraiment qu’un sentier tortueux, étroit et court où l’on peut marcher! Aucune autre place pour s’asseoir que le siège de  la toilette! Hihihi! Ouf, le frigo fonctionne! Et tout le reste! Mais pas d’eau! Réservoir vide et pas d’eau courante dans le coin! Demain on remplira aussi le frigo!

Travaux terrestres du  dimanche 27 Mai au mercredi 30 Mai, date de l’inspection pour les assurances! Petit deadline! Travaux de nettoyage, peinture, cirage et remise en fonction de tous les recoins du bateau! Pas trop de surprises! Heureusement!

2

Voici Andrée Anne Rachel, encore dans son enclos, mais  toute prête à la mise à l’eau, quille repeinte, coque cirée, bois reteint, Dodger remis, bateau de sauvetage réinstallé

Jeudi 31 Mai  – Saltsjöbaden (Sune Carlsson Båtvarv)-59°29.5’N  018°29.2’E  – 0.12mn- 0.12 total – Q

C’est le jour de la mise à l’eau!

3La petite remorque!

Magnifiques machines pour nous mettre à l’eau ici!  On n’avait jamais vu la remorque fantastique  de la même compagnie que le Travel Lift, lui, bien connu par contre. La remorque est plus étroite mais hydraulique elle aussi. Elle peut se faufiler entre les bateaux, qui sont donc plus collés dans l’enclos! Elle vient nous chercher et nous amène au Travel Lift qui nous prend en charge (c’est le cas de le dire, 23000 livres!) pour nous mettre à l’eau.

4La petite remorque vient nous porter au gros Travel lift auquel nous sommes habitués!

Et de ma belle surprise livrée par Claude à notre quai! Une énorme boîte de carton que l’on a peiné à rentrer par le Dodger! Un nouveau  poêle au propane Force 10 pour remplacer le mien de la même marque mais qui avait trente ans bien sonnés! Et qui me faisait peur régulièrement car les trous de conduction étaient partiellement bloqués, donc il chauffait croche et léchait dangereusement les parois de bois, quand je posais ma grosse poêle ou mon gros chaudron. Et le four n’était pas très efficace non plus. Donc un superbe cadeau, commandé par Claude à Québec et livré  directement ici, en Suède, à notre marina! Pour la modique somme de 600$ (juste le transport!)… Très belle surprise pour moi! Mon cadeau de fête! Et Michel appréciera aussi s’il revient faire son barista ou son chef dans le coin! Il n’aimait pas beaucoup mon vieux poêle!

5Mon cadeau de fête de la part de Claude, un beau poêle au propane tout neuf!

L’installation de mon poêle neuf, Force 10, a pris toute la soirée! Jusqu’à 23:00! Mais, c’est tellement fantastique! Je ne m’y attendais pas, apres toutes ces demandes depuis des années! Super!

6
Mon vieux poêle!

7Et mon neuf, tout rutilant, installé!

Merciiiiiii!

Ciao
France et Claude

boat_sale_fr_560

boat_sale_560

Written on June 16th, 2018 , Croisière/Cruising info

Underline-System-Animation-web-v2-640x360

Scrubbis disponible chez Boathouse  Info ici

Scrubbis available at Boathouse: info here

Written on April 16th, 2018 , Info

nav

Télécharger la publication du Système canadien d’aides à la navigation 2011 Publication [Format PDF - 3.6 Mo] ici

Télécharger la carte du Système canadien d’aides à la navigation [Format PDF - 1.7 MB]: ici

Written on April 5th, 2018 , Croisière/Cruising, Info, navigation

nav

Download the Canadian Aids to Navigation System 2011 [PDF - 2.5 MB]  here

Download the Canadian Aids to Navigation System Map [PDF - 1.7 MB] here

Written on April 5th, 2018 , Info, navigation

 

navion_frAppelez-nous pour en savoir plus 514-631-8503

 

navion_en

Call us to find out more: 514-631-8503

Written on April 3rd, 2018 , Info Tags:

Le meilleur dériveur au monde pour les jeunes et les équipes parents / enfants ! Une classe internationale avec des événements internationaux, le RS Feva est en croissance rapide dans la plupart des pays du monde. Choisi par les familles, les clubs et les autorités nationales pour permettre aux jeunes de progresser, le RS Feva offre une alternative à la navigation en double et un tremplin vers la performance. C’est le secret de cet immense succès. Le design moderne et les caractéristiques pratiques le rendent irrésistible.

Feva01

feva1

Info ici

Written on March 5th, 2018 , Uncategorized

A top level single-handed skiff with performance equalization that allows winners to be big or small. The RS700 has refined systems for user-friendliness and competition on the fantastic RS Racing Circuits. It’s not for the faint hearted but this Class has a cult following and it’s easy to see why.

rs700

Info here

Written on March 5th, 2018 , Regattas

Boathouse Blog is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Boathouse Blog

Boathouse blog