Web translation here

Vendredi 9 Juin 2017 – Veiholmen  63°31′q15′N 07°57.E – 27.10mn/572.74 -Q

10:33
Lever à 8:00 am, pressés ce matin. Je cours poster mes cartes en haut du quai à côté du Coop et y jeter mes poubelles. Puis on quitte le quai pour aller faire le plein à l’autre quai en face. Il fait beau et chaud. Déjeuner à préparer en route. Tiens! Du pain doré au sirop d’érable ce matin!

Nous quittons Sula. Peu de vent, 8-10 noeuds, du Nord-Est, dans le dos… Et un peu de houle fatigante… Et après la vaisselle, je nettoie tout de même l’arrière de mon poêle, accès difficile!

Puis, dehors! Amélie est couchée, Phil joue sur son iPad. Il tient probablement celà de sa mère! Un peu “addictable”!

L’eau est à 13.8°C! Ça doit faire six ans qu’Andrée Anne Rachel n’a pas trempé dans des eaux aussi chaudes!

Ouf! On a fini par passer les skerries, ces récifs pointillant les eaux heureusement calmes autour du chapelet d’îles où nous nous rendons. Pas de correspondance entre la vision et le chart plotter! De hautes balises rouillées aux feux et aux pancartes rouges ou vertes, alignées le long d’un passage sinueux et étroit, menaçant par les algues et rochers heureusement dévoilés par la marée basse… Phil nous servit de vigie à l’avant après qu’on eut accroché dans 5 pieds d’eau au fond rocheux! Heureusement on n’allait pas vite car le chart plotter et nos yeux ne s’entendaient pas sur le chemin!

1Philippe en vigie sur le boutehors

Finalement, l’entrée dans le port fut  plus facile, même si surprenante! Des virages à 90° dans des canaux étroits bordés de maisons avec  balcons surplombant des quais, dignes de Venise! Au bout de celà, une pièce d’eau ronde, un cul de sac, entouré encore de jolies maisons reliées par de petits ponts et des chemins asphaltés…

2L’angle droit qu’on a tourné à droite pour nous rendre devant l’auberge au bout.
On voit Andrée Anne Rachel au quai devant l’auberge

Un beau quai très long nous attend devant l’auberge, actuellement hors saison malheureusement (pas de Resto). Cependant plein de place!  Et électricité et Wi-Fi au quai, venant du Coop un peu plus loin. Super!

3Au loin le phare. Portion du chemin jusqu’à un angle droit vers la gauche pour ressortir d’ici demain!

Longue promenade de quelques km dans les rues et ruelles de ce chapelet d’îles. De belles fenêtres, de belles  façades aux décorations  ingénieuses et charmantes, un joli lapin angora aux oreilles courtes, compensées par une longue barbe et des joues gonflées!

4Une mouette de garde!

5Le lapin angora qui a l’air d’un lion!

6Jolies décos!

Petite épicerie au Coop : j’y trouve deux cartes postales, rares aussi! Il faut dire que Claude me tient loin des magasins! Les îles sont habituellement désertes ou les magasins sont fermés à notre passage! L’heure ou le jour de la semaine., mauvais timing tout le temps! De quoi être parano!

Souper de penne et sauce rosée aux simili-saucisses-italiennes-like! Mais la sauce était délicieuse. Je réussis toujours à me trouver des piments forts et du romarin frais, ainsi que du parmesan et de la crème. Mais les saucisses, c’est fort difficile à trouver! Plutot allure de saucisse hot-dog, et les boulettes ressemblent à du tofu!

Puis, la vaisselle par les jeunes pendant que je tente d’aller au Coop pour avoir une meilleure  réception wifi pour mon iPad. Mon ordi se débrouille mieux même au quai, mais demeure  lent à recevoir des mails. Il telecharge sans cesse! Quand je reviens bredouille du Coop, la soirée cinéma est annulée, trop tard, 21:27! Ooook! Je vais faire internet à partir du bateau! Et oh bonheur, une heure plus tard, un gros voilier arrivé et nous oblige à reculer, et là, oui, j’ai du Wi-Fi sur mon iPad aussi! Suuuuper!

Samedi 10 Juin 2017 – Kristiansund     – 63°07′N 07°45′E        – 32.5 mn/ 605.24-Q

Départ de Veiholmen, au lever à 8:00… Sur une mer miroir! Pas mal plus facile à sortir d’ici que d’y entrer,  surtout d’où l’on était venu hier, du Nord!

Déjeuner en route, une  grosse omelette au fromage avec échalotes et ciboulette!
Et diner avec des pains farcis de mélange de fromage Philly avec céleri, échalotes, ciboulette, persil, basilic, noix et raisins secs,

Tellement tranquille que j’ai pu lire ma Presse+ sur mon iPad, enfin redevenu fonctionnel! Hier soir, j’ai pu avoir internet sur mon iPad et mon Mac en même temps, les synchroniser pendant plusieurs heures et ainsi voir déplacer et télécharger et supprimer des mails, et fondre ma boîte vocale. Tout est alors redevenu normal pour mes courriels Yahoo qui croulaient sous les messages reçus non lus, 2500 environ, je ne sais plus combien, depuis 2011…. C’est ce qui fait que je ne captais rien d’Internet depuis quelques jours, après avoir supprimé tous ces messages, pensant que c’était la raison de mon incapacité à garder ouverte mon application LaPresse +… Mais la vraie raison pour LaPresse+, c’était en fait ma corbeille de photos que je n’avais jamais vidée  non plus et que j’avais remplie de millions de photos prises par Phil dès qu’il posait le doigt dessus pour m’agacer! Photos en rafales de 70 à 300 à la fois! Un grand cercle vicieux qui m’a compliqué la vie et ralenti la production de mon journal de bord! Retard immense…

Ensuite, étude tranquille de mon cours de navigation…

7Approche de Kristiansund

8Ferry  jaune butineur!

9Joli ferry vert

15:20 Pluie à notre arrivée au quai de la marina de Kristiansund. Très grosse ville colorée de 77000 habitants,  juchée  sur des collines rocheuses à perte de vue. Très différente de nos points de chute habituels! Plutôt de petits villages vides ou presque. Ou des îles désertes, ou des glaciers, ou des montagnes. Ici, des bateaux partout. Un petit ferry jaune qui butine rapidement d’une rive à l’autre. Et aussi le vert qui rappelle le tramway de San Francisco!

19:10 Je viens de terminera de ranger l’épicerie… Ça prend un bon 40 minutes… C’est déjà long à la maison, mais ici, encore plus, car le frigo est plus compliqué, ainsi que les rangements dans les coffres sous les coussins! Ensacher dans des ziploc, etc.

Les enfants sont partis de leur côté vers 15:50 pour la chasse aux magasins, surement fermés!

Claude et moi avons fini d’arranger le bateau, puis nous sommes partis nous promener de 16:00 à 18:30 sur les quais du port bien garnis de toute  sorte de bateaux, plein de gros voiliers du coin  et où se succèdent des musées de poisson salé ou de vieux bateaux, d’autres en réno… Le charmant petit resto Smia où l’on pourrait peut-être  aller souper demain soir, qui sait? Plus loin, de belles maisons, un magnifique cimetière, et la pluie cesse, cédant sa place au soleil qui réchauffe la vue de toutes ces couleurs pastels et d’autres  plus foncées, telles des jaunes canari, bleu presque violet et des verts de toute la palette! Tout ceci en étages sur des falaises rocheuses  envahies par une végétation luxuriante et fleurie… Des marronniers, des lilas et des rhododendrons tous en fleurs charment les yeux et l’odorat!

10Port très occupé, beaucoup de voiliers derrière  une rangée d’arbres en fleurs!

11Belle façade de maison

12Une autre, et la symétrie blanche, blanc toujours!

13Joli petit bateau bien rénové

14D’autres beaux bateaux de bois, rénovés, près du musée

15Sur l’autre rive en face, des maisons et des arbres s’accrochent sur de gros rochers et des falaises

16Magnifique cimetière, ombragé au décor chaleureux : arbres, fleurs, arbustes, bancs, murets et étages.

Nous avons croisé aussi plein de musées le long des quais, mais tous fermés pour la fin de semaine! Évidemment!

19:30
Les jeunes arrivent pour souper! Le Fish and Chips, sur le quai, est encore chaud dans mon sac à dos doublé d’un sac Thermos d’épicerie et envelopé d’une grosse couverture! Acheté chez Svensson Chips à 18:00 car  ça fermait! Oups! Bon souper, finalement suivi de cerises de France  puis d’amandes au chocolat, puis de biscuits! Phil était affamé, et les autres, nous l’avons accompagné par gourmandise!

La beauté de l’affaire, pas de vaisselle! Soirée cinéma: grand plaisir à revoir “Eddie The Eagle” avec Hugh Jackman. Beaux souvenirs de Calgary 88! Bel esprit olympique et belle histoire finalement! Tellement bon, c’est à voir et à revoir!

Claude a jasé sur le quai avec le voilier qu’on avait aidé à accoster cet après-midi, un norvégien dont le bateau est habituellement amarré à la même marina où nous nous rendons dans deux semaines, celle de Stavanger, où se trouve également le voilier Frida de Frank qui nous a conseillé sur la Norvège et les marinas d’hivernage ou d’entreposage au quai  pour l’été aussi!

Adjø (ciao en norvégien!)

France et Claude

Web Translation here

Mercredi 7 Juin 2017 – Sauøya (Froya)     -64°00′N 09°10.7′E      – 15.39mn/519.54 -Q

Avant-midi relaxe… Claude nous a laissés dormir jusqu’à 10:00!
Puis, après le déjeuner et la vaisselle, donc vachement relaxe, à 11:54, nous avons fait un départ musclé du quai!

15:34 Après un court trajet de 15 milles nautiques,  nous avons atteint cette petite île, Sauøya, suggestion de notre guide hier, pour voir l’église et en demander la clef si on voit quelqu’un.  Amarrage à un gros quai à planches, fait de bois neuf.

1Andrée Anne Rachel au beau quai  tout neuf de Sauøya

18:33

Retour de notre visite de l’île, à la recherche de l’église barrée… Nous avons trouvé facilement l’église, visible même de la mer! Cependant, le chemin était compliqué à trouver! Et on n’a jamais trouvé la clef! Rien! Une seule âme qui vive, cachée sur son perron au loin…

2Le chemin au début semblait bien évident!

3Mais le chemin passe en bas de l’église!

4Et finalement l’accès à l’église par cette clôture  et ce champ bien engraissé! Tout comme le perron de l’église, couvert de cadeaux de moutons et de bernaches! L’église ne doit plus servir souvent, ou bien il y a beaucoup beaucoup de moutons et de bernaches!

On a trouvé cependant  une belle douche moderne sur le quai neuf à planches… Les petits pontons de l’autre côté accédaient difficilement à ce côté-ci de l’île… Une petite passerelle de bois entre les roches ne semblait aboutir à nulle part… Sinon l’autre côté de l’île que nous n’avons pu ou su rejoindre! Chemins difficiles sur cette île!

5Phil et Amélie marchent sur une partie  recyclée d’un ancien Fish Plant, vision  fréquente le long de notre route… ces grands cercles de bois  permettent habituellement de marcher autour des Fish plant, énormes  épuisettes munies de filets, pour cultiver  et garder des poissons…  Derrière Phil  et Amélie  les pontons accessibles par la petite passerelle à droite mais qu’on ne peut rejoindre d’ici!

Pas de souper! Ou presque! La journée ayant été un peu brassante, vents variables au près de 12 à 27 noeuds, nous n’avons pas vraiment dîné, ou, en fait, trop tard! À l’arrivée après 15:30, Phil affamé a mangé le restant des pâtes de l’autre fois et nous, seulement des crudités, du fromage et des noix avant d’aller nous promener dans l’île. Finalement le souper,  après la promenade, n’a consisté qu’en restants du poisson d’hier, avec tomates fraîches pour Claude, Amélie et moi, vu que Philippe n’avait plus faim! Puis, après la vaisselle, pop corn sur le poêle au propane  dans ma casserole avec un peu d’huile de canola! Délice pour le cinéma maison! “Concussion” avec Will Smith! Super bon film. Et pop corn!

Il vente à nouveau, l’éolienne recommence à faire de gros bruits qui ont tenu Amélie et Phil éveillés la nuit dernière! Elle va finir par casser! Ça donne des coups terribles, et ça gratte!

Jeudi 8 Juin 2017 – Sula (Froya)   -63°50.7′N 08°27.8′E   – 26.10mn/545.64 -Q

Lever 9:10 Il fait beau dehors. Mais ce matin  nous avons été éveillés tôt par le tordage de bateau sur le quai et l’éolienne au grand vent!

11:01
Partis du quai à planches sous un gros vent de face, mais ça a bien été. Vagues, voile arrière, du sud est, 22-23 noeuds. On va à  6 noeuds juste avec la grand-voile. Vents annoncés 14-17, moins cet après-midi. 55°F ou 12°C.

14:00
Petit lunch aux chips, noix et amandes au chocolat, et les nouvelles noisettes caramélisées enrobées de chocolat de Kirkland… Belle découverte!
Belle journée relaxe et confo même si le vent monte à 27 noeuds.

6En approche de Sula

15:31

Nous sommes maintenant amarrés à Sula, à un quai de plaisanciers, mais aucun voilier ici, que des hors bords et des bateaux de pêcheurs.

7Au quai de Sula

Il fait chaud, 70°f ou 20°C!… L’été sur Andrée Anne Rachel: ça fait longtemps, très longtemps, des années, qu’on n’a pas ouvert notre fenêtre papillon au dessus de la table de salle à manger!

8Notre fenêtre papillon au plafond éclaire la pièce même tard!  Même à 19:45!

D’abord le Coop marked… Petite épicerie de 200$ incluant nos premières cartes postales et nos premiers timbres! Rien vu avant, i.e bureaux de postes toujours fermés à date, aux heures où nous étions là. Dame très avenante! Petit magasin de souvenirs à même le dépanneur. Belles choses, dont de superbes napkins! J’en ai fait le plein!

Puis promenade sur l’île, d’abord de l’autre côté de la baie pour aller voir le poste de diesel  pour demain matin… Ça devrait fonctionner! Puis, retour vers l’autre bout de l’île, pour voir l’église très jolie, avec son cimetière trois étages! Et finalement le phare sur son promontoire, d’où la vue s’étend évidemment sur un grandiose 360°.

9Village pittoresque

10Joli phare blanc de Sula

Beau soleil, beau vent. De retour au bateau, nous allons tous nous installer dehors sur les tables de pique nique du Coop où l’on peut surfer sur internet. Malheureusement un peu trop lent pour mon iPad.

Puis souper saumon, brocoli et pommes de terre rissolées suivis d’un bon dessert, ces fameux gâteaux à la pâte d’amande!

Puis douche pour Claude et moi sur le quai, 20kr chacune. Et je retourne tenter de recevoir mes mails dans mon iPad, rien n’y fait! Je ne peux toujours pas envoyer ma partie 2! Zut! Je suis bien en retard! Encore au 19 mai?

Mais au moins ma Presse+ est revenue! Mon application ne fonctionnait plus en raison des millions de photos faites par Phil que j’avais supprimées, mais pas ma corbeille de photos, ce que j’ai fait aujourd’hui et n’avais jamais fait depuis 2011!  C’était Elle, le probleme! Aaaahhhh! Enfin! Mais mon iPad ne prend pas ou très peu internet et est incapable de downloader ma Presse et mes courriels! À plus tard alors!
Je retourne au bateau. Il fait clair, mais il est tout de même 22:53!

Et c’est encore clair à 00:15! Quand même!

Bonne nuit!

Ciao
France  et Claude

Portrait de votre bateau par Celtianna
Your boat portrait by Celtianna
info:

.

Written on June 25th, 2017 , Info

Web translation here

Lundi 5 juin 2017 -  Setervågen    – 64°23′N 10°28.8′E    – 17.10mn/471.68     – Q

Lundi 5 Juin – 15:14 Pluie et vent  de face au début, puis tranquille entre les îlots de roches.. Et même du soleil
Mais c’est redevenu agité, assez pour que la mère et le fils sortent de leur cachette à iPad!!! Phil aurait ma maladie! Non, moi j’étudiais mon cours sur mon ordi sur la table, et Phil jouait à son jeu sur son iPad… Mais là, je suis sortie de la cabine avec mon iPad pour continuer à supprimer mes vieux mails…  Je suis rendue en août 2014! Après avoir commencé hier soir  à faire du ménage de 2011 ! Oups! J’ai espoir que ma Presse+ revienne! Mais non, elle ne veut toujours pas rester, encore.

Mais la pluie, elle, est revenue!

Arrivés à  15:00, nous n’avons pas dîné encore! On a parcouru aujourd’hui 17 milles nautiques depuis Villa Havn.

1Andrée Anne Rachel est au quai de Setervågen

Petit cocktail avec des crudités, des noix et du fromage jusqu’à 16:26 car nous allons souper à 17:00 au resto du coin! Le Kro. Fish And chips! Nous avons une réservation! Yesss!

Notre cocktail a été interrompu par l’arrivée au quai d’un gros catamaran de 39 pieds du Danemark, Mevoy, de M. Niels, marque Agoon. Très haut franc-bord,  deux moteurs, et sans pause de moteur!  Très dûr  de l’attacher avec le gros vent et le moteur, mais ça a fini par fonctionner, tous les quatre à les aider sur le quai… Et moi je faisais peur à la dame avec mon pansement au doigt imbibé de sang: l’effort de tirer sur les amarres a rouvert la coupure que je venais de me faire auparavant  avec mon beau couteau à pain! 1 mm à côté de l’autre pansement!

Pas d’électricité. La boîte est bien là, les fils et les fusibles semblent bien fonctionner, le mari de la dame du resto doit venir  s’en occuper…

De bien gros vents nous fouettent encore. Après le souper au resto, nous avons fait une longue marche de  près de 3 heures de 17:50 à 20:40 pour aller voir le phare au loin, sur un îlôt au bout de celle-ci. Magnifiques rochers au bord de la mer. Et le soleil est réapparu.

2Le phare au bout de l’île

3Un joli atelier

4Un hangar à talons hauts!

De retour au bateau, nous constatons la disparition du gros catamaran, parti du quai et remplacé par Snowball un voilier de 33 pieds, un allemand seul, qui vient d’arriver et a vu le proprio venir rajouter une longue extension pour l’électricité, mais qui ne fonctionne toujours pas. Finalement, c’est le monsieur allemand qui trouvera le problème de connection. Super! Merci!

Mardi 6 Juin 2017 -  Halten  (Froya)  – 64°10′N 9°24.4′E      – 32.56mn/504.24    -Q

Belle journée ensoleillée, et peu de vent au début… Nous permettant une douche! Au moteur et donc à l’eau chaude… Lavage, vaisselle, ménage de mes mails! Je suis maintenant rendue à 958 mails, en juin 2015, en fait 920 sur mon Yahoo et 38 sur mon iCloud! Je suis partie de plus de 2500 depuis 2011! C’est que ma Presse+ ne reste plus ouverte, alors je me suis dit qu’il fallait enfin que je m’occupe de libérer les mails, tâche qui traîne de longue date  sur ma liste  “À FAIRE”!

15:16 Nous sommes amarrés à un beau quai à Halten dans un petit village de quelques maisons, dispersées sur des îles de roches devant un beau phare blanc posé sur un îlôt tout près, Kvitingen. Pas d’électricité. Pas d’eau. Beau soleil et pas mal de vent…

5Le beau grand quai sur Halten en face de l’îlot du phare, sur Kvitingen

À l’entrée, nous apercevons un premier quai devant une façade remplie d’oiseaux dont les nids sont perchés sur des cadres rectangulaires faits en planches de  bois, spécialement conçus pour eux entre les fenêtres! Ce qui évite qu’ils fassent leurs nids sur les bords de fenêtres! Quand même! Nous apprendrons plus tard que ce mur est celui du musée-entrepôt de l’île, entretenu par un trust, et qui est le seul protecteur à des milles à la ronde de ces pauvres mouettes!

6La façade des mouettes! Elles respectent les fenêtres!

18:00 Nous sommes revenus au bateau après une belle promenade sur l’île des maisons et celle du phare, où nous a amenés en chaloupe à moteur le guide-gardien du musée et du phare de 1855. Nous avons pu grimper les escaliers-échelles tournoyant dans le phare jusqu’en haut, pouvant toucher les vitres de la lampe du phare! Impensable ailleurs!

7Les vitres de l’immense lampe du phare

8Au centre des vitres, trônent les deux ampoules dont l’une sert de rechange au cas où la première tombe en panne

Notre guide est un jeune homme allemand qui vit en Norvège, à 2.5 h de bateau d’ici avec sa femme et ses trois enfants, mais seulement là-bas neuf mois par année! Il s’occupe pendant les trois mois d’été  des visiteurs de l’île qui viennent visiter le musée dans l’ancien entrepôt de poisson séché et de poisson congelé du début du siècle. Il vivait ici mille personnes il y a cent ans. Maintenant, seulement quelques maisons servent encore de chalet d’été. Il organise un festival en juillet dans une salle pouvant recevoir 300 personnes dans l’entrepôt. Il s’occupe aussi d’héberger les visiteurs qui viennent coucher en moyenne deux nuits par personne: 300 visiteurs, 600 nuitées. Il entretient les bâtiments avec une équipe au printemps, mais le reste du temps il est seul ici, s’occupant aussi du pub. Il est payé, bien payé, par le trust de l’entrepôt-musée. Le tout ressemble beaucoup à Battle Harbour au Labrador.  Une île musée! Aujourd’hui nous sommes neuf sur l’île! ll nous a donné le fruit de sa pêche qu’il préparait à notre arrivée en de superbes et délicieux filets de pollock, un poisson blanc que j’ai apprêté simplement, sans fruits, juste de la farine que j’ai assaisonnée d’épices à poisson, poivre, sel et persil, cuits avec des oignons rouges dans le l’huile de canola-like (impossible de lire l’étiquette!) et du beurre. Un délice, vraiment!

9La vue d’en haut du phare: on voit Andrée Anne Rachel sur son long quai d’en face

10La suite de l’île d’en face: on voit à gauche les bâtiments rouges du trust qui servent de musée et d’auberge. Derrière, la grosse maison blanche sert de pub et de domicile pour le gardien de l’île, notre guide.

Puis soirée cinéma! Le film de Disney, Moana, sur le iPad d’Amélie branché sur mes petits haut-parleurs boules! Super.

Demain sera une journée plus difficile, avec de gros vents de face jusqu’à 29 noeuds sur une distance de 15 à 20 milles nautiques. Amélie se prépare à dormir et moi peut-être, en tout cas je ne ferai probablement pas de iPad, ni mon cours de navigation sur mon ordi! L’examen de certification internationale s’en vient! Ça nous prend cela pour le Canal Gota en Suède… Misère! Comme si plus de 36 ans de voile sur quilllard ne suffisait pas, ni notre carte de CPS, Canadian Power Squadron. Dommage que tous ces cours que nous avons suivis au cours des années ne soient pas reconnus!

Ciao!
France et Claude

pur_fr_560Cliquez sur l’image pour en savoir plus

Web translation here

Samedi 3 juin – Rorvik -

Arrivés hier soir vers minuit, nous avons eu de la difficulté à nous trouver un quai, et finalement Claude a réussi à se faufiler dans un étroit espace pas très creux devant un gros voilier écossais qui nous servait à Phil, Amélie et moi de contrôler l’avance du bateau! Notre profondimetre en avant de la quille indiquait 5’6″ et notre tirant d’eau est 5’8″!!! C’est qu’en fait Claude a un peu modifié d’un pied le profondimetre, qui en fait indiquerait un pied plus bas la profondeur de l’eau. Quand même énervant!

1Dans le racoin où nous nous sommes faufilés, dans 6’8″ d’eau à marée basse, sur le bout du quai à Rorvik, devant un voilier écossais… C’était plus apeurant à marée basse, car on voyait les roches plus près sur notre babord (à droite d’Andrée Anne Rachel sur la photo, ici à marée plus haute!)

Le matin venu, nous sommes partis faire des commissions, très bienvenues! Pendant que Phil et Amélie partaient à la chasse aux cadeaux alcoolisés, claude et moi sommes partis à pied faire deux épiceries! I.E un retour au bateau entre chaque épicerie! Trop de sacs! Et on a visité trois magasins pour avoir de la boulangerie fraîche! Un Rema 1000, un Coop et un Kiwi!

On a pu faire du Wi-Fi, j’ai enregistré ma fitbit mais je n’ai pas pu la réinvitiez vraiment selon ma grandeur, mon poids et mon pas… Malheureusement. Et aussi, je suis  tout à fait incapable de downloader ma presse, elle ne reste pas du tout! L’application ne colle même pas! Ménage de mon iPad à faire! Trop de mails non lus je crois, et trop de photos! Je dois vraiment faire du classement!

Pour souper, afin de faire de la place pour l’épicerie nouvelle, je cuisinerai les restes de pâtes et sauce Alfredo chou-fleur. Et le reste des boulettes inconnues! Et un Gâteau au choco succulent avec crème fouettée

Et nous regarderons la suite du film “Hotel Transylvanie 2″… Encore bien cute!

2Pronenade en ville, dans le vieux Rorvik

3Aimeriez vous que votre gouttière ressemble à celle-ci?

4Ou à cette toiture? Les oiseaux intérieur envahi la ville!

5Les oiseaux nichent partout sur les toitures, les bords de fenêtres

Dimanche 4 juin – Villa Havn – 64°32′N  10°42′E      – 26.43mn/454.58   -EpauleQ

Partis de Rorvik ce matin nous avons parcouru 26 milles nautiques par vent arrière, tranquille comme avant-hier vers Rorvik. Beau ciel bleu. Chaud aujourd’hui!

Un seul petit quai nous obligea donc à nous mettre  à l’épaule de Perly, un voilier  norvégien de 32 pieds. Très gentils, des qu’ils nous ont vu arriver ils ont mieux placé le bateau sur le quai et ont mis sur leur tribord des défenses pour nous accueillir! On leur a donné du beurre d’érable pour les remercier!

Sur l’autre minuscule quai, s’accumulaient plein de seadoo et de petits bateaux moteur, qui ne cessaient d’aller et venir, d’arriver et de repartir.

6Le seul quai du coin! Villa Havn

Promenade de 16:00 à 17:40 sur l’île avec du bon vent, jusqu’au phare, Villa Fyr, le premier à brûler du charbon en Norvège, en 1839. Serti d’un magnifique escalier de fer forgé noir, il n’est pas très haut mais large, pentagonal et et le bas est différent… Fait de grosses roches, il y a sur deux faces des  renfoncements pour y entrer le charbon probablement.

7Le phare Villa Fyr 1839 sur l’île Villa Havn

De superbes petites montagnes, dont la roche bien rainurée et séche rendait très  facile la grimpe même assez pentue.

8Andrée Anne Rachel au quai … Paysage extra…

9Belle roche

Des moutons évidemment…

Et Amélie a vu un aigle… Elle les voit tous de très très loin!

10Quelques maisons d’été bien entretenues, rouge brique, et encore barricadées.

11Nous avons fini  de souper et  de faire la vaisselle à 20:32… Et Cinéma! Place au film Lego!

Fini à 22:10… Lits dégagés à 22:15! Couchés tôt!

Ciao
France et Claude

ray2017_fr_560Cliquez sur l’image pour en savoir plus

Web translation here

Jeudi 1er Juin 2017 -  Moyhamna  – 65°24.6′N12°07′E.    – 37.45mn/384.45  -Q

Nuit de vents forts, de pluie forte et de grêle!
Il semble faire beau entre les averses de grêle, alors, après un bon déjeuner de crêpes, nous partons marcher sur l’île Hjatoya avant de lever l’ancre. Des moutons, beaucoup, des ruines de  deux maisons de 1902 environ, des tombes viking de l’ère 500-1000 et deux aigles tournoyant autour de leur nid, harcelés par des corneilles. Beau temps, mais de la grêle encore par nuage.

1Vue de Andrée Anne Rachel à l’ancre pendant notre petite excursion sur l’île aux Moutons!

2Les moutons arrivent bientôt, à la queue leu leu, attirés par Amélie, notre aimant à bebittes!

Je n’ai malheureusement pas mis ma montre, car j’avais peur de l’eau, de tomber à l’eau… Et aussi je trouve qu’elle n’est pas correctement réglée! Il me faut télécharger un logiciel sûrement…

Finalement cet après-midi j’ai décidé de la porter sur le bateau. Et durant ma demi journée j’aurais fait  5863 pas… 3.7 km ???… Dans le bateau? Ça marche au bras!
Ce matin en regardant  mon cadeau et pliant le papier de soie et les sacs, etc en restant dans ma petite cabine sur place, j’aurais fait 120 pas????? Hihihi…
Et ce soir zero escalier, quand même, c’est ce que je fais le plus dans le bateau, l’escalier! Hihi. 4 marches à la fois!

3En route vers Moyhamna, un superbe pont courbé

4Magnifique pont!

Ce soir, nous sommes au quai, attachés de peine et de misère contre le vent très fort!
Sur de petits quais retenus par 2 vis rouillées ! Oups!
Phil et Claude ont fait le plein d’eau en bouteilles.

J’ai fait pour souper de belles boulettes inconnues, rôties avec oignons et ciboulette, très  bon avec brocoli carottes et pommes de terre, et la suite, de petits brownies au choco et crème fouettée décorée de perles chocolatées.

Je vide le frigo! On fera une épicerie bientôt!

Et avant on videra la poubelle!

Vendredi 2 juin 2017 –   Rorvik    - 64°51’6N  11°14′E      - 42.9mn/428.15    -Q
 
Nous sommes ce matin à Moyhamna… Et nous devons nous rendre à Rorvik ce soir… Mais avant, une excursion… 
 
Lever tard ce matin! Vers 9:30… On a fait une soirée Cinéma hier soir sur le iPad d’Amélie: “Hotel Transylvanie”… Super cute! Bande dessinée allure “Despictable Me”…
 
Déjeuner omelettes et nos deux dernières brioches… 
 
Nous nous préparons à marcher sur Moyhamna vers Torghatten, le trou dans la montagne, la légende des Six Sœurs! 
 
Et c’est un départ à 10:00 am avec ma go pro attachée sur l’arrière de mon sac! Avec photos automatiques aux 60 secondes. Vue arrière! 
 
4 km aller, 0.8 km pour monter au trou, 1.3 km pour traverser la montagne et la contourner jusqu’à l’autre Trail, 1.7 km pour monter au sommet de la montagne et 1.7 km pour en redescendre, et 4 km retour au bateau par la route. 
 
Beau ciel bleu, très peu de nuage, il fait presque chaud, en tout cas surtout en marchant et en montant! 
 
À midi nous étions rendus à la base de la Trail pour grimper au sommet et nous étions rendus à 13:00 sur la montagne de Torghatten. 
 
Très belle Trail, magnifiques vues sur un paysage harmonieux de vert forêt, bleu mer et blanc neige sur les pics de montagnes, plein d’îles partout, des petites maisons colorées pointillant le panorama. De belles fermes bien vertes dans des prairies vallonnées.

5Le trou de Torghatten: on voit les profils d’Amélie et Phil de l’autre côté du trou
6Au sommet de la montagne de Torghatten
(Mes bottes ont beaucoup voyagé! Juste deux ans qu’elles ont!)

7Amélie en redescendant, et Phil plus loin en avant.

8Au quai de Moyhamna juste avant de quitter pour Rorvik

Tout en haut, au sommet, ma montre fitbit, mon super cadeau de fête,  m’indiquait que j’avais fait 20177 pas (j’en avais 6000 hier soir et 6800 ce am au déjeuner!  Mais 0 étages… Et 3 km? En haut j’étais rendue à  103 étages et 13:92km!
Changement de journée  en descendant… Elle a repris le compte…
Arrivés au bateau à 15:00 elle était rendue à 5 km et 10000 pas…
Et maintenant, 11111 pas à 19:29 et 7.79 km et 21 étages…
11111 pas à faire le repas, la vaisselle, laver la toilette, remplir les bouteilles de Purell, trouver le savon dans les coffres, serrer les bottes, les bas alouette!
C’est que les bras activent le compte des pas!
Mais les 7.79 km par contre sont moins crédibles! Au mieux 5.3 km, peut-être 6… Enfin!

Et nous partons vers Rorvik à 15:00!

20:56 Nous sommes toujours en route, nous avons fait 28 milles nautiques et il en reste 17 à 22 milles nautiques, donc nous devrions arriver à minuit et plus!

Souper à faire… Palourdes! Et tomates… Et pommes de terre déjà cuites à rissoler…
Dessert? Fondue mars! J’ai retrouvé mes 6 barres! On est bon pour deux fois en ajoutant du choco noir!

23:27 Nous approchons! Nos 4 douches sont prises et chaudes. En route, c’est mieux, plus chaud mais moins stable!  Claude et moi avons lavé nos vêtements en plus! Le souper n’est pas encore pris, ni cuit! Les préparatifs sont faits mais nous arrivons dans 20 minutes. Nous sommes au moteur depuis deux heures maintenant. Le vent arrière nous aurait amenés seulement vers 2-3:00 am! C’est mieux ainsi, et nous sommes propres! Et finalement pas de fondue, trop fatigués!

France et Claude

Written on June 16th, 2017 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info, Voyages

prostart_fr_720

Info ici

prostart_en

Info here

Written on June 15th, 2017 , Technical

Lundi 29 Mai 2017 -  Holandsfjorden – Engen – 66°43.4′N 13°42.5′E – 0mn-Q

Longue randonnée aujourd’hui! Vers le glacier et un peu plus haut (1192 mètres) que le refuge sur la montagne à 1062 mètres.
Partis à  8:40 am nous  étions de retour à 19:54.
8 km juste sur la route pour  l’aller retour vers et du glacier.
Surement 8 km de marche en montagne à côté du glacier, et plus haut, dans la neige!
Surement un total de 16 km aujourd’hui.

image1

Nous avons grimpé  bien à gauche du glacier, (le glacier bleu est au milieu de la photo, il descend vers la mer sans y toucher), donc, disais-je nous avons grimpé jusqu’en haut de la seconde montagne à partir de la gauche que les nuages pointent!  (Environ au 1/5 de la photo à partir de la gauche!)

image2Au début de la montée

image3Première étape près du glacier

Très belle journée ensoleillée d’hiver, de vrai hiver. De la vraie neige nous attend!

image4Pendant la grimpe… On quitte maintenant la région du glacier

image5On descend un peu pour mieux continuer à monter vers le refuge encore loin derrière ces rochers. On voit Phil au loin à droite.

image6En redescendant vers la hutte… On voit le fjord d’où l’on vient!

On a pu aller manger dans cette superbe hutte, luxueuse, bien équipée,  au décor chaleureux, pouvant accueillir à coucher pratiquement 14 personnes je dirais. Et il y avait une autre hutte similaire plus loin. Quoique non vérifié!

Puis on a encore escaladé quelques rochers ardus pour une vue magnifique.

De retour au bateau, nous  avons pris notre douche avec le moteur pour chauffer l’eau… Ça prend 1.5h pr pour passer les quatre! Tout vider la salle de bain qui sert d’entreposage!

Puis souper à  21:00, le restant des pâtes! Très bienvenues!

Dodo tôt – 23:30 après la vaisselle et le ménage de la salle de bain… Mal aux jambes et fatiguée!

Mardi 30 Mai 2017 – Hansoyviken 66°36′N 13°06′E   19.82mn/302.80 -A

Lever à 8:00. Moins mal aux jambes et pas fatiguée… Malgré notre grosse journée d’hier sur la montagne près du glacier! Mais un peu, pas mal, de raideurs musculaires se feront finalement sentir durant les deux journées qui viendront, aux  quadriceps et aux mollets,  pour  tous, sauf Phil, tellement en forme! Toujours en avant de nous au loin dans les montagnes! Cependant, il dormira!

8:00 Bon petit déjeuner
Il fait froid aujourd’hui, très froid…
Voile par bourrasques!
Sinon, on se fait bercer et endormir…
Pour se réchauffer, j’ai choisi une bonne soupe pour le midi…
Mais on se glace à nouveau en allant préparer l’ancre…
Arrivés finalement autour de 15:30 après 20 milles nautiques à voile…
Pas de pluie mais un ciel gris et froid…
Et un peu de soleil pour notre marche sur l’île Renga…  Pour aller voir les stations radio des résistants norvégiens de la seconde guerre mondiale… Bien cachés mais pas très confo sous les rochers pleins de mousse!

1Sur l’île Renga

2La résistance Norvégienne

3Les cachettes de la résistance norvégienne dans ce relief de rochers et de buissons

Souper aux crevettes froides, pommes de terre et pois mange tout , puis un  gâteau nappé de crème fouettée et de sirop d’érable.

Mercredi 31 mai 2017 -    Hjartoya     -  66°00′N  12°24′E      – 44.20mn/347.00 -A

6:00 am Lever! Gris et trop froid… Même du grésil en avant midi! Les trois-quarts de l’équipage ont dormi en même temps à un moment donné sauf le skipper! Phil s’est levé ce matin, juste pour dégager son second lit, le divan babord, en remplissant sa cabine. Resté en pyjama, il ne s’est levé qu’à 11:55!

Quant aux autres, nous avons déjeuné vers 6:30 et après avoir tout ramassé, je suis partie lire le roman qu’Amélie a apporté et lu, “La fille du train”, passé en film au cinéma il y a quelques mois mais que nous n’avons pas vu, l’un des rares!

Puis à 7:45 nous avons passé le cercle polaire, à 66°32′, marqué par un monument de pierres grises et un magnifique globe en lames métalliques sur un petit îlot dans la voie navigable. Photos souvenirs de lui et de nous avec les bonbons d’été de Francine, comme on avait fait en croisant le 80ème degré de latitude Nord en août 2016… Il ne nous  manquait qu’un figurant, caché sous ses couvertures… Nous l’avons donc photographié dans son lit, caché sous une montagne de couvertures, avec les bonbons d’été!

4Le monument du Cercle Polaire 66°32′

5Amélie et moi au Cercle Polaire avec les bonbons de Francine
6Claude et les bonbons de Francine

7Philippe au passage du Cercle Polaire, hihi, avec les bonbons de Francine!

Puis retour à  mon livre, et peu après, le  sommeil me gagnant, je me suis endormie sur le divan tribord. Bien emmitouflée comme Phil de son côté, et Amélie dans le cockpit… Puis, incapable de rester juchée sur mon côté tribord en raison de la gîte, je suis partie lire dans la cabine avant qui gîtait du bon bord… Et du grésil couvrait le pont! Il avait fait un temps terrible la nuit dernière, semble-t-il, moi je dors dûr, pas entendu… Mais Amélie a eu du mal à dormir en raison des gros vents, de l’éolienne  et de la forte pluie. Selon Claude, il a même neigé sur les montagnes autour!

Diner sur la gîte. Soupe d’hier avec une autre boîte de biscuits Breton apportés par Phil et Amélie en avion, 5 Boites Costco, pas du tout émiettés à date malgré les bagagistes des trois aéroports!

Et retour à la cabine pour moi, vaisselle avec mes gants de nitryle, trop de gerçures aux doigts… Ça gagne maintenant aussi la main droite malgré la crème intensive, la cortisone ne vient même pas à bout des vieilles qui ouvrent de plus en plus grand en plus! Trop froid, il faut que je mette des gants tout le temps! Alors depuis ce matin je me crème les mains, enfile mes gants minces ARC’TERYX (liners)et je les recouvre de petits gants de nitryle si je mange, cuisine ou fais la vaisselle! J’espère que ça marchera!

16:00 Nous sommes maintenant ancrés dans une baie profonde et étroite, bordée de grosse roche solide, avec plein de vent et de pluie et de grêle même! Profonde aussi en pieds de profondeur! Après une heure de recherche et de manœuvres, nous avons réussi à trouver un point d’ancrage à 32.9 pieds

17:45 Je viens de terminer le roman! Super bon thriller! Commencé hier après midi, il m’a obsédée! Vraiment! Je suis maintenant rentrée me chauffer les pieds devant le conduit de chauffage de la salle à diner alors que Phil et Amélie, en fait surtout Amélie, regardent  “La belle et la bête”  en dessins animés, et surement pas la première fois pour Amélie qui chante toutes les chansons!

22:42 Nous nous mettons au lit après une belle journée  tranquille de lecture! C’était ma fête en plus! Parfaite fête! Il pleuvait et faisait super froid, alors pas de promenade ce soir et en plus, Amélie aidée de son sous-chef Phil a préparé le souper et lavé la vaisselle! Des tortellini nappés de sauce Alfredo faite de chou-fleur en purée avec parmesan, ail et ciboulette. Puis un délicieux gâteau au citron nappé de crème fouettée saupoudrée de perles de chocolat. Et comme cadeau de la part de Claude et des enfants, Caro, Philippe et Amélie, une superbe montre noire fitbit! Qui compte les pas! Mon rêve! Super! Je suis en train de la charger et je vais l’essayer demain! Aujourd’hui n’aurait pas été une bonne de démonstration de pas! “PAS” bougé beaucoup aujourd’hui! Hihihi….

France et Claude

speedpuck_720

More info here

 

Written on June 14th, 2017 , Technical

Web translation here

Samedi 27 mai 2017  Bodø encore…

Lever à 8:00, finalement 8:15 pour nous préparer à recevoir Phil et Amélie, qu’on va aller chercher à l’aéroport, leur vol arrivant à 12:10. Entre-temps, vélo en ville pour faire une plus grosse épicerie au Rema 1000 plutot qu’au Coop d’hier soir. Il ne me manque que le beurre d’arachides et le lait écrémé en poudre! À rapporter de chez nous en août,  plutôt!

Le magasin Volvo Penta étant fermé, nous ne pourrons pas retourner les pièces achetées en trop la veille, les adapteurs pour les tuyaux d’air.

Un peu d’Internet à l’aéroport pour regarder le YouTube des Slow Mow Guys, video des souricières armées et étalées sur la trempoline où sautera un brave fou! 4 heures d’installation des souricières pour 4 secondes de video! Super drôle!

https://www.youtube.com/watch?v=ewGAmiLuYCw

Et les jeunes arrivent! Un peu fatigués après leurs trois vols, Montréal Newark, Newark Oslo, et Oslo Bodø.

Un petit repas au bateau pour le lunch du midi. Puis promenade en ville et pour finir sur le grand quai du port de Bodø.

Port de Bodø… Remarquez les poissons à sécher sur le bateau de bois typique d’ici.

1Grand quai du port de Bodø, la place devant la nouvelle bibliothèque hyper moderne (à gauche, construite depuis 1.5 ans, elle n’était pas là il y a deux ans!)

2Belle fresque murale dans la ville : comment faire une aurore boréale!

La cathédrale de Bodø.

Retour au bateau, souper à faire et dodo tôt surtout pour Phil, qui n’a pas dormi en avion, préférant regarder les films! Il tient ça de sa maman!

Claude et moi avons terminé notre Suits 6e saison, snif! Mais au moins ça finit assez bien, contrairement à d’autres saisons et d’autres séries! Peut-être n’y aura-t-il pas de suite à Suits?

Dimanche 28 mai 2017 – Holandsfjorden – Engen – 66°43.4′N 13°42.5′E -59.90mn/282.78- Q

14:15 Nous sommes à moteur et à voile malgré Claude. Le vent attendu aujourd’hui ne s’est pas confirmé… Un beau petit vent arrière ce matin jusqu’à 16 noeuds, mais plutôt inconstant et diminué à 10kn et maintenant 5kn depuis notre passage près de la grosse montagne.

La nuit dernière les vents étaient déchaînés et la pluie s’abattait fort sur le bateau, heureusement bien amarré au quai. Au départ ce matin, à 10:00,  les manœuvres furent un peu compliquées par le fort vent résiduel, heureusement sans pluie.

Le soleil ne se pointe pas, comme hier! Frisquet aujourd’hui.

Nous sommes maintenant à  67°N. On va repasser le Cercle Polaire à 66°36° N après demain, dans 24 mn! On va fêter cela avec les bonbons d’été 2017 de mon amie Francine, dont les bonbons de l’an dernier, 2016, ont servi à fêter le 80e degré de latitude Nord…

19:50 Pas encore arrivés… Nous avons soupé par contre en route: saumon aux mangues, ciboulette et romarin…

22:00 Enfin arrivés après 60 milles nautiques… Superbe fjord bordé de majestueuses montagnes couronnées de neige bien blanche. Nous sommes amarrés à un quai avec vue sur le glacier Engebreen sur le mont Svartisen 1584m qu’on ira voir de près demain, à pied, à 4 km d’ici.

4Amarrés au quai, on voit au loin le glacier Engebreen.

France  et Claude

0001000036Kit de réparation de gelcoat

Cliquez sur l’image pour en savoir plus

Written on June 14th, 2017 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info, Voyages

Web translation here

Mercredi 24 mai 2017 -    

Bodø     67°17′N      14°23′E      

-59.97mn/222.87 – Q

Lever 6:00  am .
Je me suis habillée, j’ai mis ma go pro sur le mât, mais Time Lapse q 5 sec… Pas le temps de modifier la fréquence  à “moins souvent”!
Il est presque 7:00 maintenant.
Je rentre après avoir levé l’ancre, mis ma GoPro sur Time Lapse 30 sec, remis le cockpit en fonction et il me reste le déjeuner à faire….

En route vers Bodø à 60 milles nautiques aujourd’hui.

1En route vers Bodø

8:12 Claude se couche dans le cockpit. Déjeuner et vaisselle finis. Il pleut, mais il ne fait pas trop froid, juste un peu… Il fait 40°F ou 5°C dehors au vent! L’eau est quand même à 10.4°C!  Nous sommes encore à moteur, vent toujours de face, 8.5 noeuds.

2Bodø

19:47
Belle journée … À moteur et un peu de voile au près sur 60 milles nautiques vers Bodø où nous sommes maintenant amarrés de façon plus centrale qu’en 2015, plus près du centre ville… À peine… Mais pas les quais du bout du monde! Près de la sortie en 2015 et près des vagues! Cette fois-ci, au quai de diesel! Permission d’un autre visiteur, un gros voilier allemand, allure Ada… Infinity.

3Au quai à Bodø

Ma go pro accrochée au mât m’a donné de belles images et plus d’expérience! Au début je l’avais mise aux 5 sec, puis aux 30 sec, quand même encore bien lent en voilier! Je l’ai rechargée et mise aux minutes mais je ne l’ai pas partie, ce dont je me suis rendue compte juste avant l’arrivée à Bodø, ce que j’ai donc corrigé avant d’entrer dans le port. J’aurai peut-être quelques images…

On a fait le plein de diesel, 45 litres et nous sommes branchés à l’électricité… 1 kr le kWh… La chaufferette fera du bien, il faisait 40°F toute la journée dehors malgré le soleil en après-midi !

Souper à faire, now!

20:47 Eh non! Pas de souper encore! Tout est prêt par contre à cuire! Il ne manque que le propane! L’alarme ne cesse de couper l’alimentation en propane! Après une longue journée de moteur??? Je commence à noter les circonstances! Ça fait deux fois, longues fois cette année!

Douche chaude au moins! Sur Andrée Anne Rachel, après avoir vidé tout le bain! Il est rempli de réserves de diesel, nos bottes, nos sacs de douche, les ceintures de sauvetage des invités, les sacs Thermos d’épicerie et Costco pour le lavage! Et les bouteilles vides de Pepsi pour remplir d’eau fraîche! Toute une activité avant et après la douche!

Jeudi 25 mai 2017 – Bodø

Bon, le propane ne fonctionne pas encore ce matin! Ça fait trois fois que le propane me lâche, dont deux que je ne peux même pas cuisiner du tout! Ça va faire, Trident Marine! Ton système de sécurité de propane est tellement sécuritaire qu’on ne peut même pas cuisiner!

Nous avons donc déjeuné froid. Partis nous promener sous la pluie froide. Tentative de payer le quai, la machine ne veut pas!  On cherche le bureau du quai! Barré, comme en 2015! On monte au resto de l’étage supérieur et on y cherche et trouve une dame qui nous annonce qu’aujourd’hui est un jour férié, et que tout est fermé! Sauf un petit dépanneur plus loin, et l’aéroport qui nous remplit l’oreille de temps en temps!
Elle contactera par téléphone le responsable de la marina qui nous ajoute un 100 kWh d’électricité par ordi… Toujours pas payé, ni le quai! Peut-être demain?
Il ne sait pas non plus où l’on pourrait trouver des tuyaux d’air pour notre système de chauffage… Peut-être que demain à la “chandlery” ils pourront nous informer!

On retourne donc au bateau chercher nos ordis et, hop, en marche vers l’aéroport, vraiment pas très loin, 1 km à  pied, pour y surfer sur internet! Mails, téléchargement, etc!

En retournant vers 14:00 au quai, nous nous sommes arrêtés à un petit dépanneur et j’ai pu me procurer un début d’épicerie et aussi des boulettes de viande à réchauffer pour faire ma sauce rosée, non pas aux saucisses italiennes, mais aux boulettes non identifiées… Mon Berlitz ne reconnaît pas les termes sur le paquet! Bof, j’ai fait ce soir un gros repas de penne dont les restants serviront pour un repas rapide avec Amélie et Phil samedi.

Cet après midi Claude a fait différents travaux encore sur le voilier, repartir le désalinateuren sera , peindre en noir  la bouche blanche du tuyau d’air dont on a enlevé la trappe dans la salle à diner… Remettre en fonction le système de propane…

Moi j’ai fait sécher le linge lavé hier soir après nos douches et qui a égoutté dans le cockpit la nuit et ce matin.

Et j’ai étudié un autre vingt pages de mon cours!
L’examen sera finalement le 1er juillet! Le lendemain du déménagement de Caro chez nous! Oh la!

Vendredi 26 mai 2017 -Bodø

4Toujours au quai de Bodø

10:27 Et voilà, on remet ça! Claude est dans la cale encore une fois! J’ai tout vidé la cabine arrière, le divan babord, coussins et coffres et nous allons changer encore une fois cette année les tuyaux que nous avions installés trop gros – 4 pouces- il y a deux semaines! Nous les remplaçons par du 90mm, du 75 et du 55, trouvés au magasin de bateau juste à côté! Très chanceux, ils en avaient, pour la modique somme de 500$! Et sans voyager en avion de plus! Dans des valises je veux dire! Quel travail ça avait été de rentrer tous ces bouts de tuyaux fragiles dans nos valises! De les remplir de petits effets légers et d.e sécuriser les bouts pour qu’ils n’écrasent pas. Bien “tapés” en bon français ils ont découragé les douaniers qui n’ont ouvert que la boîte de carton contenant les mèches rondes énormes métalliques.

Et là,  quel travail décourageant de défaire ce qu’on vient de faire pendant 12 heures l’autre journée!

5Au resto Gatsby, en terrasse, en face du port de Bodø

19:45 Nous sommes assis au resto, sur une terrasse au soleil, attendant un burger pour Claude et une salade mangue et fêta pour moi… Chez Gatsby en face du port. Frisquet un peu mais superbe soirée après une longue journée de labeur sur les tuyaux, prise 2… Un autre neuf heures! Pour rapetisser les tuyaux! En fait on les a doubles, insérant les plus petits bien isolés à l’intérieur! Puis on a tout remis en place, les cabines au complet, et trouvé un espace de rangement de le garde-robe avant pour les tuyaux de 55mm pour se rendre à la salle de bain et la cabine avant… On les installera l’an prochain! Assez pour cette année! Puis j’ai changé deux tapis, enfin revenus sur le côté Caffe! Usés, je les avais changé de bord il y a quelques années, et là ils étaient dus pour être remplacés et prendre le bord du padding automnal…

Fin de la soirée à l’aéroport pour le Wi-Fi Puis à 22:30 épicerie en route vers Andrée Anne Rachel.

6Ciel magnifique à travers les superbes  balcons vitrés des condos de Bodø

7Fin de soirée à Bodø, vers 23:00

France et Claude

Written on June 12th, 2017 , Croisière/Cruising, Voyages

Web translation here

Lundi 22 mai 2017   Hamaroya – Straumhamn 68°06′N  15°23′E – 27.2mn/162.9-A

Midi quarante…  Je file mieux! Malade ce matin au lever, mal à l’estomac et au ventre, pas d’appétit, goût de dormir, ce que j’ai fait pendant la préparation du déjeuner  et après le rangement de la cuisine après déjeuner, et pendant le plein de diesel.

Puis j’ai aidé Claude à partir du quai, et après le rangement des défenses et des amarres, la seule position confortable s’avéra être encore la position couchée en position fœtale dans le cockpit sous la grosse couverture  bleue en feutrine, toute habillée encore de mon manteau et mes gants!

Je viens de renaître et de tout enlever après quatre heures de repos, entrecoupées d’un mal aux côtes extraordinaire et la prise d’Advil et de Tylenol… Fraîche comme une rose, je peux sortir mon iPad!

Ce matin, très gris encore, il y a encore un vent de face plus fort qu’hier, à 17-18 noeuds, amenant ainsi des eaux agitées, très agitées. C’est maintenant un peu plus calme, même si on a l’impression d’être au galop, montant et descendant constamment sur notre monture!

La vue est encore grandiose, faite de grosses montagnes vertes, noires et couvertes  de neige. Moins de blanc sur les rives deja hier, moins de blanc sur les montagnes proches aujourd’hui, nous sommes définitivement plus au sud! Mais il ne fait pas plus chaud! L’eau est tout de même à 9.8°C, mais Michel nous annonçait hier qu’il ferait 2°C aujourd’hui! Et des averses éparses! Pas encore plu ce matin, le bateau est plutôt mouillé par la mer déchainée qui nous lançait des vagues en pleine face! Hihi… Moi je n’ai rien vu, je dormais! Et j’étais sur le bon côté du cockpit, semble-t-il! Pas reçu une goutte!

1En route

16:30 Nous sommes ancrés dans une petite baie invisible de loin! Il faut savoir qu’il se trouve ici un ancrage possible! L’entrée est camouflée dans des murs de roche. Superbe! S’il y avait moins de nuages, on aurait une vue extraordinaire!

2Entrant dans notre petite baie d’ancrage bien camouflée

Pour aller mettre l’ancre, j’ai mis mes bottes, car au large, on brassait pas mal… Mais pas eu besoin en ancrant, mais juste pour me rappeler de mettre des bas de laine en double la prochaine fois, pas juste une paire! Insuffisant! Trop froid! J’ai les pieds gelés!

Et ça m’a rappelé de mettre un petit thermomètre dehors! Celui du sac à dos de Claude fera l’affaire, le pauvre montrait 50°F ou 10°C dans la cabine avant et le thermomètre du salon indiquait 55°F ou 13°C… Pas trop chaud de jour dans le bateau, pas de chauffage évidemment… Dehors, 40°F!

Oups! Un visiteur! Un bateau de l’Armée Norvégienne! Des militaires sont venus nous jaser, ils sont en exercice, et viennent ancrer dans le racoin trop petit pour nous!

3Notre visiteur militaire venu nous dire bonsoir avant d’aller se cacher encore plus loin au fond de la petite baie trop petite pour nous.

22:22 On grelotte pour entrer au lit pour regarder Suits! Première fois cet été qu’on regarde une série au bateau! Toute la semaine dernière, ce ne furent que des soirées de travail sur le bateau et/au lavage, ou de l’étude pour notre ICC, carte internationale de compétence… Depuis vendredi, on voguait tard le soir et soupait passé 21:00, même 22:30! Ce soir, on s’est ancré à 16:30 et repos! Étude et souper et étude, mais du repos! J’ai même fait ma première vraie note de journal… Avant ce n’était que des brouillons!

Mardi 23 mai 2017 -

Nous n’avons pas quitté notre ancrage aujourd’hui: c’est le farniente selon Claude!
Lever tard, 9:30!
C’est donc le temps de faire des crêpes! Une trentaine, ça m’a pris presque deux heures! Ce fut à midi notre déjeuner dîner accompagné de sirop d’érable!
Puis nous sommes partis en dinghy pour aller faire  du Hiking sur les petites montages environnantes. 4 ou 5 petits sommets, de petits arbres menus, un sol rempli d’herbes  sèches,  des roches couvertes de mousse cachant d’énormes trous à éviter… Mais une promenade assez facile somme toute, longue de 3.5 heures, au soleil, et au vent par contre! Très belle journée!
Petit Lunch à 478 pieds au premier sommet, le suivant à 469.
Vue grandiose sur les Lofoten enneigées  au loin, l’une des plus belles régions de la Norvège.

4Claude remonte le moteur du dinghy pour qu’on puisse remonter aussi le dinghy plus au sec! Grosses marées ici…

5Notre Trail dans la forêt

6L’un de nos 4 petits sommets

7Et on redescend vers Andrée Anne Rachel…. on aperçoit à l’horizon la chaine de montagnes des Lofoten enneigées

De retour au bateau, j’ai réchauffé les restants #2 de notre repas de poisson d’il y a quelques jours. Meilleur encore! Avec du brocoli, suivi  d’une fondue au chocolat! Et notre petit vin des Côtes de Gascogne.
Puis j’ai organisé ma camera go pro,  installé mon couvercle étanche, rechargée, fait le ménage de mes photos depuis août  2016, tout ceci afin de l’installer sur le mât demain matin!

Puis nous sommes allés nous coucher tôt car nous devons partir tôt demain matin, 6:00 am…. Le farniente a un prix!  À payer le lendemain matin!

On a quand même eu le droit de visionner le 3ème épisode de Suits,  sautant le no2 resté par erreur dans  le iCloud! …

ciao

France et Claude

Vendredi 19 mai -       Straumsnes (Senja) 69°25.2′N 17°57.6′E -32.31mn/32.37 – A

Despina partie! À minuit hier elle était encore sur terre sur son ber. Mon cadeau pour leur anniversaire de mariage trône dans la cabine! Du sirop d’érable canadien dans un joli sac-cadeau “SAIL AWAY”, sa carte assortie et, comme papier de soie, deux napkins de Ny Alesund, la communauté la plus nordique de la planète, à Svalbard, presque 79° Nord, que nous avons visitée l’an dernier…

11:25  Nous sommes à l’aéroport pour porter l’auto et repartons à vélo vers la marina. Ciel gris, pas de pluie encore mais ça regarde mal!

22:28 Nous sommes à l’ancre et découragés par notre système de chauffage qui a boucané la cabine… Sonnant l’alarme en plus! Ça chauffe trop près du fibre de verre sous le lit arrière juste avant le garde-robe sous lequel passe notre gros tuyau non isolable… Il faudra  remplacer ce bout là par un autre style de tuyau isolé par l’intérieur, comme l’ancien mais plus gros, mais  plus petit que le nouveau… Pour qu’il ne frotte pas sur le fibre de verre!

Cet après-midi, au retour à vélo,  on  a finalement trouvé Despina,  au quai derrière nous! J’ai pu leur donner leur cadeau, et Sibylle a bien apprécié le “papier de soie”, connaissant elle même ces napkins et Ny Alesund! à Svalbard.

2a1Notre départ de Tromsø, avec de la neige jusqu’à la mer!

2a2On passe devant le musée Polaria, des blocs de ciment blanc, allure d’icebergs sur lesquels grimpent des jeunes!

 Peu de voile aujourd’hui, par petit vent de face de 4-7 noeuds. Nous avons parcouru 32 milles nautiques. J’ai pu faire du ménage dans mon armoire de plats de plastique que j’ai lavés, triés. J’ai jeté les couvercles ou plats orphelins… Nettoyé mon magnifique couteau à pain, hérité il y a 26 ans des anciens proprios d’Andrée Anne Rachel mais dont je ne me servais pas vraiment! J’ai enlevé la rouille du bout car cet hiver il avait trempé dans un peu d’eau accumulée dans l’armoire (condensation). J’ai donc dû changer ma façon d’entreposer mes plats! J’en garde moins mais chacun bien fermé avec son couvercle, comme Geny au chalet! Ou Caro chez elle! Et j’ai mis mes beaux couteaux dans le support au dessus du frigo, des rouleaux de carton d’essuietout en guise d’étuis temporaires pour mes trois beaux couteaux de cuisine…

Crevettes pour un souper froid et rapide à l’ancre. On a manqué de passer au feu car notre nouveau tuyau de 4 pouces est trop gros sous la couchette arrière et il frotte sur le fibre de verre… Oups! On baisse la température au minimum! À changer! Zut!

 Samedi 20 mai -   Engenes (Andorja)   68°55.5′N 17°07.5′E – 51.20mn/83.57 -Q

Ciel gris. Moteur all day jusqu’à 2030… 51 milles nautiques aujourd’hui, tranquilles…

J’ai lu toute ma presse, plusieurs éditions téléchargées de plusieurs jours. J’ai aussi un peu travaillé! Jai confectionné deux taies d’oreiller avec une doudou en polyester d’un orange douteux, pêche, mais la seule couleur disponible!

Il fait sombre plus tôt à 80 milles nautiques  plus au sud! Pas noir tour de même.

Souper à 22:00: Poisson et mangue, Patates ont attendu à mi-cuisson en raison de l’alarme de propane! Ça a pris une bonne heure et demie, la chaufferette devant la chambre des machines et le ventilateur de cale avant de fonctionner à nouveau!

2a3 Au quai à Engenes

Dimanche 21 mai 2017 – Lodingen        – 68°25′N    15°59’8E – 52-13mn/135.7- Q

Petite bruine et grisaille ce matin. Lever 9:00. On a pu déjeuner chaud car le propane fonctionnait ce matin!

 Mais nous pas trop! Au départ du quai, Claude n’avait pas enlevé l’amarre bâbord! Une chance que je suis sortie! Habituellement, il attend que je les enlève! Il était trop pressé ce matin et n’a pas attendu que je sorte et n’a pas regardé à babord! Moi, je n’avais pas mis mon bracelet à puce Life Tag…

Pour le diner, j’ai fait chauffer une soupe en sachet  à laquelle j’ai ajouté une conserve de pois chiches et mon basilic en feuilles… Et comme dessert, des Noix du Costco et aussi des amandes au chocolat!

On a fini vendredi nos pistaches 2016 un peu ramollies, un fond de sac … Et hier et aujourd’hui les arachides salées en écale restantes de 2016, encore bonnes de façon surprenante! Sac déjà entamé quand même! Vraiment bien!

Superbes montagnes de neige tout autour de nous tout le long de notre passage intérieur près des Lofoten que nous avions longées à l’extérieur en 2015

2a4En route vers Lodingen, le long  des Lofoten, chaîne d’îles montagneuses magnifiques

19:24 Nous sommes arrivés à Lodingen, au quai de diesel, mais la carte de crédit n’y fonctionne pas… Claude est parti chercher quelqu’un

2a5Au quai de Lodingen

Personne, nulle part! Nous coucherons donc au quai de diesel pour en acheter demain à l’ouverture…

Et douche dans le beau bâtiment neuf au fond de la baie, près des campeurs…

Je suis rendue à la page 32 sur 342 de mon cours de certification de navigation pour une carte internationale…. Et en anglais svp! Pas évident tous les termes de bateau déjà difficiles en français, il faut les connaître en anglais! Oups! Ça nous prend celà pour passer le Canal entre la Norvège et la Suede… Pire, il faut aussi passer des cours théoriques et pratiques ou un examen seulement théorique et un test pratique à Québec … En juillet, il le faut!

Ciao

France et Claude

Written on June 10th, 2017 , Voyages

Written on June 9th, 2017 , Technical, Video

Web translation here

23:48 Samedi 13 mai 2017 -Tromsø, Skattora marina

Enfin je me couche dans un lit! Je ne me suis pas couchée au retour du travail après ma journée du jeudi 11 mai que j’ai terminée vendredi matin aux aurores, avec un ciel bleu clair à 5:30 quand je suis arrivée à la maison! Pas nécessaire de se coucher! Ça m’a fait penser à nos gardes en médecine et en résidence, on partait travailler le lundi matin et après la journée de travail ordinaire, la garde nous tenait souvent éveillés une partie de la nuit ou même au complet, et le mardi matin on reprenait une journée normale qui se terminait souvent dans la jeune soirée des 19:00! Avec deux  patientes en psychothérapie d’orientation analytique pendant une heure chacune, deux soirs semaine pendant 4 ans… Mettons que tu penses que tu les écoutes et que tu as les deux yeux ouverts, mais ça ne parait peut-être pas tant que ça! Tu ne montres en fait  qu’une petite fente oculaire à travers laquelle tu penses tout voir mais le relâchement musculaire du sommeil insidieux peut te trahir à tout moment, en cognant des clous….

Bref depuis jeudi matin 6:00 que je suis levée!  J’ai travaillé au bureau de 8:30 jeudi matin jusqu’à vendredi matin 4:30 am, Puis retour à la maison! Arrivée à 5:30, pas couchée, partir le lave-vaisselle, les poubelles à vider, le compost, faire des paperasses, du courrier, ma facturation à poster, me changer pour l’avion,  départ à 7:20 pour RV médical à Montreal à 8:00 am, retour à la maison vers 10:00 pour fermer les valises déjà remplies dimanche, lundi  soir et mardi soir, et repartir à 10:30 avec notre chauffeur Nicole vers l’aéroport pour y arriver vers 11:10 et attraper notre vol de 13:35, le premier de trois vols. Mtl-Newark puis Newark – Oslo , et finalement Oslo Tromsø… Que nous manquerons d’ailleurs! Re: retard du vol précédant le nôtre de Newark -Oslo … Il n’y avait qu’une heure entre l’arrivée prévue à Oslo et le départ d’Oslo pour Tromsø! Bravo, les compagnies aériennes, c’est pas très brillant, en plus une connection entre un vol international et un vol domestique, tu dois changer de terminal! Et en plus dans ce cas-ci, la file d’attente aux passeports, deux contrôles de corps et de bagages aux deux gates! Faut le faire! Impossible, chère compagnie SAS ou expedia.ca, de faire transiter un voyageur en si peu de temps, même en temps normal sans que le vol n’arrive en plus avec 40 minutes de retard, nous laissant un bien maigre 20 minutes pour nous rendre au troisième avion!  Au moins ils nous ont surclassé en classe affaire, mais c’était pas une grosse affaire! Pas un gros changement de la classe queue, en fait 3 passagers de large, sur des banquettes droites et sans télé! Bon petit lunch gratuit tout de même et une Kit Kat comme dessert!

J’ai donc pu m’endormir dans le premier vol Montréal Newark vers 13:35! Donc après presque 30 heures à travailler et courir! Mais pas très long, une heure Max! Puis dans le second vol, oublie le dormage, avec le souper et un bon film, Assassin’s Creed, pas si bon en fait, mais l’un des seuls que je n’avais pas vus et que je tenais à voir enfin! Puis encore un autre film, “The Street Cat named Bob” : tellement bon que je veux acheter le roman de ce livre autobiographique écrit par le personnage principal en fait (pas par le chat, non!) ! Et c’est l’histoire des événements menant à ce roman en fait! Après celà, dodo! Un petit éveil pour le déjeuner et hop dodo encore! À partir de ce moment là, je m’endormais sur demande! Même sur les banquettes droites du troisième vol!  Jusqu’à notre arrivée à Tromsø! Une vue magnifique des montagnes norvégiennes blanches à perte de vue! Tellement beau!

Arrivés à Tromsø à 13:40, sans neige au sol tout de même, seulement sur les montagnes avoisinantes, nous avons pris possession de notre Ford Fiesta blanche de location chez hertz et sommes allés faire une petite épicerie de base : fraises, bleuets, cerises, pain, croissant, viennoiseries, carottes, margarine, yogourts, fromage cheddar et liqueur! De quoi survivre un peu!

 6Andrée Anne Rachel dans son corset d’hiver à Skattora Marina devant un panorama enneigé

Dès 15:00 nous étions à l’œuvre, à travailler sur et dans le bateau, enlevant la toile en trois morceaux, la pliant pour la ranger au sec, chanceux que nous sommes, pas de pluie! Ni de couture à faire! Puis reposer le Dodger pour nous garder au sec et au chaud! Car fermé! Nous avons soupé brièvement aux croissants, au fromage et aux fraises! J’ai dégagé un divan pour dégager et  refaire le lit, lavé la salle de bain, y ai remis les produits de nettoyage et de toilette , lavé le plancher… Et nous nous sommes couchés sept heures plus tard, minuit… Donc pas mal travaillé!

Dimanche 14 mai 2017 – Tromsø

La fête des mères! Une belle carte à semer des fleurs! Dormi jusqu’à 10:30, Claude s’est levé un peu plus  tôt pour dégager le cockpit…

Déjeuner puis Claude s’attaque aux valises laissées la veille dans l’auto par manque de place! Vidé tous les recoins des tuyaux d’air en aluminium… Pour trouver toutes les pièces de remplacement pour la bôme de mât, en fait l’enrouleur  de la grand voile dans la bôme!

Souper hamburger 276 couronnes ou 46$can après une grosse journée de travail!
Le gros morceau de la journée fut surtout de changer l’attache de la bôme sur le mat puis de remettre la bôme en place… Ça a fonctionné!

Autres tâches faites aujourd’hui:
Nos vêtements  à serrer dans l’armoire
Ménage du Divan tribord…
Lavé et séché la cale du divan tribord, un bac plein d’eau ! Oups! De la condensation, mais beaucoup! Une chance que je vide les coffres à l’automne !
Épicerie… Les sacs restés cet hiver! …
Garde-robes tous propres…
Pas de moisissure sur les combinaisons oranges et les ceintures de sauvetage, tous ensachés cette année dans des sacs de toile et dans un sac de plastique incolore…
Un peu de moisissure par contre sur le sac de toile de nos bottes de bateau…
La pose du moteur du dinghy…
Support de caméra…
Super belles photos des montagnes blanches sous l’éclairage rosé de 23:00…

2Les belles montagnes éclairées en rose par le soleil de minuit…

Lundi 15 mai 2017 – Tromsø

Épicerie aujourd’hui car c’était fermé hier dimanche…
Fouiller le linge lavé de septembre pour trouver le linge de peinture de Claude…
Peinture de la coque pour Claude…
Cirage du bateau…
Sacs de serviettes, linge  et  draps à rentrer dans les divans  bâbord et tribord.
Pause pour rédiger enfin ma plainte sur les  Ziploc, devenus trop minces et peu résistants depuis quelques années! Mais aujourd’hui je prends le temps de faire ma plainte! Six  Ziplocs neufs m’ont lâchée aujourd’hui! C’est assez! Les tests de qualité ne sont plus ce qu’ils étaient!

Mardi 16 mai 2017 – Tromsø

3La réception du camping où nous allons faire notre lavage!

Partis du lavage Mardi soir à minuit 47!
Il reste 3 serviettes mouillées…
Nos pyj sont un peu humides mais ça ira!
Les bas sécheront suspendus…
Pas pire!
Arrivés à 20:30, lavage de trois laveuses jusqu’à 22:30…
Le séchage a pris 2heures15 à une sécheuse pour 3 laveuses grâce au séchoir et une supervision intense! Sortir souvent les morceaux chauds et humides à finir de sécher sur le séchoir …

Mercredi 17 mai – Tromsø

Encore du lavage au camping en soirée, retournés au bateau à 2:00 am!
Nous étions entrés au lavage à 23:00. Sortis à 2:00 am!
Couchés à 2:24 après avoir lavé le plancher, suspendu le linge humide…

Et en fait, ce fut une grosse journée, mercredi, de tuyaux de chauffage toute la journée de 9:00 am jusqu’à 21:00!

4Position confortable pour travailler dans les coffres pour changer les tuyaux d’aération

Puis, tri et  ménage car l’espace dans les coffres ayant perdu du volume au profit des plus gros tuyaux, ne permet plus de tout garder et surtout pas dans la même configuration!
Souper 22:30! Puis, comme je le disais, depart à 22:50 pour le lavage!

Jeudi 18 mai – Tromsø

Lever à 7:00 pour mise à l’eau à  8:00 AM.
Les étais à relâcher  avant la mise à l’eau, Puis tout  resserrer.
Journée relaxe finalement.

5Le transport vers la mise à l’eau… Et Despina à l’arrière.

6La mise à l’eau

Ce matin Claude a donné un lift à Markus, de Despina.
Pendant ce temps, j’ai lavé l’extérieur du bateau.
Puis nous sommes allés en auto diner près de l’aéroport au Return House, pizzeria sous le Burger Mom…
Nous avons mangé dehors sur une table de pique-nique au frais car à l’intérieur cest juste pour attendre avec un bon café notre commande à emporter…

Puis nous sommes allés magasiner pour acheter un nouveau tournevis plat moyen pour remplacer celui passé par dessus bord ce am…

Et nous avons acheté du vin au VinMonopollet…
Et fait une épicerie de 300$…
Et je n’ai pas acheté mon Shampoo  Redken, car il aurait coûté 289 kr ou 48$ pour 250-300 ml. Oups!

De retour au bateau, nous avons levé les voiles, et avons eu bien du plaisir avec les écoutes, passées du mauvais bord, pas dans la poulie et avec une serviette mangée par l’autre poulie! Et c’est pas moi!

Puis Claude a installé les lignes de vie pendant que je préparais le souper, avec un bon rhum and coke, notre premier de la saison pour fêter la mise à l’eau!

Puis cap sur le lavage et le Wi-Fi! Dernière soirée!

Nous sommes entrés au lavage vers 19:00 et en sommes ressortis à 22:00…

23:25 Claude prend sa douche après la mienne et après une conversation avec les suisses Markus et sa femme  Sibylle qui frottent encore leur bateau, muni d’une nouvelle hélice superbe. Ils vont fêter le 25 mai 2017 leur 10e anniversaire de mariage cette semaine à Tromsø. L’assurance vient le 23 mai pour l’incident au quai de Longyearbyen de l’an dernier, quand le traversier a causé une  vague énorme arrachant  son chaumard et tordant sa rail… Et envoyant par dessus bord  l’épicerie de l’autre bateau! Nous avons été chanceux, étant plus lourd, rien n’est tombé dans le bateau contrairement à Markus qui a vu ses coupes de cristal et son ordi se fracasser sur le plancher de la cabine… À l’automne , Claude a quand même constaté que deux vis avaient été cassées fixant notre chaumard arrière…

France  et Claude

webwhip_fr_560

Written on June 3rd, 2017 , Croisière/Cruising, Croisière/Cruising info

 

0001000030

0001000036

Written on June 3rd, 2017 , Info, Technical, Video

Boathouse Blog is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Boathouse Blog

Boathouse blog