chainspliceR25

 

Written on June 29th, 2014 , Technical, Video Tags: ,

Dimanche 22 Juin 2014 Kinsale 51,40’N 008,30’W 54.1 mn QPL

13:33 Soleil et marsouins ce matin! Une bande d’au moins huit marsouins nous ont accompagnés pendant au moins une heure, galopant sur le flots, coupant le devant du bateau, sautant, plongeant, se dédoublant ou même en se triplant en jaillissant de l’eau collés les uns aux autres! Très sympas! À partir du bout du boutehors tout en avant du bateau, au dessus de leau, j’ai pris plusieurs photos et vidéos, mais plus ou moins bons!

————————————


Andree Anne Rachel 2014: Soleil et marsouins ce… by Boathouse_ca

———————–

image

image1

image2

image3

image4

20:50 Nous sommes arrivés à Kinsale, toujours sur la côte sud irlandaise… Mais ce soir, dans une énorme marina, Kinsale Yacht Club et nous sommes à l’épaule d’un bateau canadien de Montréal, Voilà, appartenant à des gens de Saint-Bruno qui demeurent maintenant dans leur bateau depuis août 2013… Ils sont arrivés en Irlande après avoir traversé depuis les Bermudas, puis les Acores… Ils partent dans deux heures et nous prendrons leur place au quai…
image6La vieille ville de Kinsale
image7Le fort Charles datant de 1672
 
Lundi 23 juin Toujours à Kinsale
image8Visite à vélo de Kinsale 31km
image9Beau beau temps
image10Super belle piste cyclable pour se rendre au Fort Charles
image11French Prison
image12La rue pour se rendre à la French Prison
image14
image1`3Quelques églises et caveaux dignes d’Indiana Jones
image15Magasinage dans le vieux Kinsale super!  Trouvé plusieurs cadeaux de fête et de remerciements variés!

——————-

Mardi 24 juin Crosshaven RCYC  51*48.8′N 008*16.8′W 18.80 mn QPL

Beau temps encore aujourd’hui… Arrivés à Crosshaven, tout près de Cork, au Royal Cork Yacht Club, le plus vieux club de voile au monde qui a été fondé en 1720… Un superbe héron gris, ressemblant au grand héron bleu de chez nous, était posté sur un pilier du quai… J’ai pu prendre de très belles photos, mais avec la caméra, pas mon iPad qui ne peut pas bien zoomer…

 image16

 

image17Photo du héron gris agrandie à son Max!

Le matin, nous étions partis à 12:20 de Kinsale  après Internet et diverses conversations et visites avec deux autres bateaux, dont l écossais Haersa avec Christine et Angus, très gentils qui nous ont invités à prendre leur mouillage à Plockton en Ecosse, tout près de l’île de Skye…

Et aussi le norvégien qui nous a laissés sa carte pour des infos sur les marinas en Norvège , ce sera Stavanger ou Bergen…

En route, j’ai préparé mes notes pour retrouver tous  mes itinéraires depuis le labrador 2012 pour un ami de Vickie du Nokomis, voilier rencontré aux Féroé en 2013 à Tórshavn…

Comme Yahoo m’a bloquée, je ne retrouvais plus celui de 2012 mais heureusement Michel, en bon aide de camp, avait tout gardé et m’a renvoyé mon journal et mon itinéraire 2012… Wow! Merci! Un chum, c’est un chum!

À Crosshaven nous avons pu faire une petite épicerie à pied non loin du club, juste après avoir rencontré à une cantine Fips And Chish une famille de Cork à côté de laquelle nous avions soupé la veille au resto à Kinsale… Un autre Fish And Chips mais qui s’appelait vraiment Resto Fish And Chips… Le monde est quand même petit! Nous sommes retournés vers le voilier en empruntant des rues anciennes, plus en hauteur…superbe soirée! Puis, nous avons fait le tour des quais… Un gros voilier canadien de Lunemberg, Nouvelle Ecosse était arrivé plus tôt. Cela fait plusieurs voiliers canadiens que nous voyons récemment, même plus que les américains je crois! En tout cas, nous les rattrapons en nombre!

image18Royal Cork Yacht Club

image19Une éolienne sort du décor au centre, derrière la colline entre les arbres, sur un ciel dramatiquement foncé

image20Une rampe d’escalier sur un mur bien décoré!

image21Un clocher d’église bien spécial, n’est-ce pas, Amélie?

image22Des toits fleuris! Et quelques cheminées!

Mercredi 25 juin 2014 Toujours à Crosshaven
 
Journée de visite! Nous nous sommes rendus en vélo à Cork à une trentaine de km de Crosshaven… Nuages mais quand même assez confortable, même en sandales et shorts… Le soleil semble vouloir laisser place à des jours plus gris et mouillés… Très belle piste cyclable au départ de Crosshaven jusqu’à Carrigaline sur 7 km puis la grand’route, la N28 pr 13 km… La N28 semblait sécuritaire au début, avec bon accotement, mais graduellement ce dernier s’est aminci considérablement, frôlant les haies de ronces! Il fallait choisir entre les ronces ou les autos! Et la ligne jaune surélevée était en plus ponctuée de réflecteurs eux aussi surélevés, constituant d’autres obstacles à éviter! Ouf! Vivement de sortir d’ici! Après plusieurs km, ns avons pu sortir à une entrée(sic)! Et passer par des rues normales au lieu de cette autoroute qu’était devenue notre N28 à 100km/h… Douglas, puis Cork… Nous avons d’abord tourné passablement en rond autour du quartier où devait être le Tourist Information, finalement trouvé sur Grand Parade… Pas mal de temps plus tard, j’ai réussi à obtenir des infos sur des portions de pistes cyclables, mais réellement par bribes car les dames n’en avaient pas trop d’idée! Pleines de bonne volonté toutefois, elles m’ont fait des photocopies de toutes sortes de cartes et Claude s’est débrouillé avec cela pour nous concocter un retour plus sécuritaire… Nous avons effectivement trouvé une autre piste cyclable et d’autres routes qui allongeaient considérablement notre chemin mais aussi notre vie! Pas si pressés de mourir devant une auto à plus de 100 km/h! 
 
Nous avons visité le English Market, superbe lieu si vous rentrez par une autre porte que celle des poissonniers! Nous nous y sommes trouvés de délicieux cornets de crème glacée, mangés sur un banc de Grand Parade, à la musique de plusieurs films, dont Indiana Jones! Puis nous avons visité le vieux Cork et ses rues étroites, bordées de maisons colorées, pubs, églises, escaliers rejoignant différents quartiers… J’ai aussi réussi à nous acheter le guide Michelin vert de l’Irlande! Il était temps! Pas trouvable au Québec maintenant, les Michelin et aucun sur la moitié de notre trajet irlandais! Nous avions perdu le nôtre en Irlande du Nord en 1996 sur un banc lors d’une visite près de Giant’s Caseway!
image23English Market
image24 Un pont et sa berge bien décorée de verdure…
image25Cathédrale protestante de St-Fin Barre, à Cork
image26Ses portes richement décorées
image27L’église de Ste Anne (Shandon) où les touristes peuvent faire sonner les cloches sur des airs connus!
Nous avons donc finalement fait 56 km de vélo aujourd’hui dont entre 5 et 10 km pour moi sur un guidon cassé au retour, et qui a finalement rendu l’âme complètement à  une vingtaine de km du yacht club, d’où la nécessité d’appeler un taxi, d’autant plus qu’il était tard, passé 20:30… En effet sur nos vélos pliants, le guidon est fixé à une potence articulée afin de pouvoir se replier sur elle même. Celle de Claude avait commencé il y a deux ou trois ans à montrer des signes de défaillance, bougeant sans cesse d’avant en arrière. Au salon nautique de Montréal au printemps 2013 nous avions vu un autre style de potence sur un vélo pliable fait par la même compagnie, Dahon. Le représentant du magasin qui exposait nous a expliqué qu’il y avait en effet un rappel sur nos potences et qu’on avait juste à rapporter nos vélos pour qu’ils les changent gratuitement! Super mais oups, les vélos étaient déjà en Islande… Après plusieurs tractations, il fut possible d’en acheter deux nouvelles, les apporter en Islande, prendre des photos des numéros de série et des vélos, un bout de vidéo de nous avec les vélos et rapporter le tout au magasin de Montréal pour se faire rembourser, ce que j ai réussi à faire en juin 2013 finalement. Nous n’avons changé la potence de Claude que ce printemps quand fut définitivement cassé l’un des deux piliers de la potence… Mon vélo commençait juste à bouger un peu lui aussi, alors on n’a rien changé. Mais depuis quelques semaines, les vilaines côtes très pentues à monter en tirant sur le guidon ainsi que les routes cahoteuses dans les champs irlandais ont eu raison de ma potence! Elle commençait hier à cliqueter sans cesse et bougeait de plus en plus, mais après une chute bien stupide en m’accrochant dans le sac arrière de Claude que je suivais de trop près sur une belle piste cyclable le long de l’eau. Vlan! Je me relève et la potence est pliée à l’articulation… Un pilier est cassé… Je la refixe et elle tient le coup pendant un bon 5-10 km, en poussant vers l’avant continuellement! Ça me donne des tunnels carpiens carabinés aux deux mains, totalement engourdies! On va souper sur une table de piquenique à un petit pub charmant sur le bord de la route, et finalement on doit y rentrer, car la pluie arrive après huit jours secs! Très beau décor dans ce vieux pub tenu par une dame charmante qui nous a concocté de succulents repas. Reprenant la route, avec  précaution toujours, je pousse sur mon guidon vers l’avant pour le garder déplié, et rendus à la N28, je remonte à pied une petite côte pour ne pas abîmer plus mon guidon, et en remontant sur le vélo, toujours sur le trottoir, juste avant d’embarquer sur la N28, je tombe en pleine face par dessus mon guidon qui a plié par en avant au lieu de vers moi!… Le guidon me reste dans les mains avec la potence qui ne tient plus sur la roue avant, complètement libre de toute direction! Il n’est accroché que par les fils de freins et de vitesses! Donc rien! Je patente donc un sac pour le faire tenir après mon siège et j’avance donc en marchant, pliée sur ma roue avant pour la diriger! Une chance que ce n’est pas arrivé sur la N28, grosse route passante à 100km/h que nous avions empruntée plus longuement ce matin, sur 10 km environ! 
J’aurais pu tomber devant une auto! Ouf! Rien de cassé! Pour moi, je veux dire! Nous avons donc marché à côté de nos vélos un petit bout sur la route pour rejoindre une industrie, fermée bien entendu à cette heure tardive, mais dont le proprio, on pense, lavait ses deux belles motos et son véhicule à l’extérieur à l’arrière! Il nous a appelé un taxi et nous sommes revenus au yacht club où Claude a changé ma potence… Puis bonne douche!
image28Charmant petit pub entre Monkstown et Ringaskiddy
image29On voit ici l’articulation normale de la potence sur le vélo de Claude, et on voit les deux branches qui ont cassé complètement sur mon vélo, me laissant le guidon et la potence dans les mains, ne tenant que par les fils de freins et de vitesse, rendus bien inutiles!
image30Mon vélo et son guidon en pleine forme avant le bris! Le bris est à la jonction du gris et du bleu à la roue avant…
26 Juin Great Saltee 52*07′N 006*36′W 76.40 mn A

Journée misérable…Pluie pour débuter et temps frais, adieu sandales et shorts… Même le dos de mon polar a été aspergé par une vague insolente lavant le pont et s’introduisant sous le Dodger alors que je sortais avec le dîner, des chips que je voulais surtout garder sèches!  Vents de face autour de 17 noeuds au début tombant en après-midi à 12-13 mais le mal était fait Grosse mer avec vagues de face et de deux mètres de haut… Je dé-tes-te! Mal au cœur garanti!  Perdu ma journée! Même si je suis sortie du lit à 5:00 ce matin pour lever l’ancre,  j’ai dormi ou sommeillé toute la journée, terrassée par le mal de cœur et la somnolence.  Mieux après douze à treize heures de route, c’est long longtemps! Il est maintenant 18:50. Et j’écris sur mon iPad seulement depuis 15 minutes environ…Ce matin, déjeuner aux croissants et yogourt et fromage, pas d œuf ni de café …

Dîner chips et carottes, collations de clémentine et pomme. Et le souper ce sera à l’ancre vers 21:00 à Great Saltee au sud de notre destination première, Kilmore Quay. Trop tard et inutile d’aller dans une marina pour repartir avant l’aurore!

Vendredi 27 juin 2014  Dún Laoghaire    53,18’N 006’07’W 88.7 mn QPL  


10:00 Aaaahhhh! Je me sens revivre! Enfin je peux écrire en roulant! Même si les conditions étaient bonnes ce matin, je n’étais pas encore revenue dans mon assiette! Hier, l’assiette à été trop brassée. 
Ce matin nous nous sommes levés encore plus tôt, et je dois dire que je n’ai pas trop bien récupéré! Le roulis intense par moments, même si brefs, style dizaine de mouvements bruyants des défenses roulant sur le pont, me réveillaient… Le seul point positif dans l’affaire est que je me disais :”ah! Il est juste 01:00 am ou 1:30 am ou 2:00 am, il n’est pas. Encore 04:30! Je peux encore dormir! Et je me rendormais, mais pas longtemps…
image31Lever de soleil derrière la côté irlandaise…
image32
Et au large, beau ciel coloré par le lever de soleil…On aperçoit à droite Great Saltee que nous laissons derrière nous, nous faufilant entre les Great et Little Saltee…
Donc après le lever à 04:30 et le désancrage, les photos du lever de soleil (le seul avantage direct de se lever si tôt, à part éviter les marées”), puis le déjeuner et la vaisselle, j’ai pu faire un peu de lecture sur le meilleur chemin à prendre entre le passage intérieur ou la mer à partir de la pointe sud jusqu’à Arklow car la côte est bordée de bancs de sable presque jusqu’à  Dublin! On dirait le Cap Hatterras le long de la Caroline du Nord! Aussi j’ai pu apporter les corrections d’édition dans le “Cruising guide to Ireland, North And East, Sailing Directions”… C’est fou comment en cinq ans ils changent la localisation  de bouées, leurs lumières, portance et fréquence de scintillement! Il faut être à date!
Puis! Dodo! Encore, vous me direz, surtout Claude, le pauvre! Hier il était essentiel que ce soit lui à la barre, car les vents forts changeaient souvent, au près serré,  les voiles faisaient des caprices dans cette grosse mer houleuse et le bateau cognait! Belles conditions, vraiment! Alors il a fait un bon seize heures, entrecoupé de très brefs remplacements par moi… Alors là, pour qu’il dorme, je viens de prendre la barre et mon IPad! Yeeeesssss! Petite mer calme, de petites vagues quand même, vent stable de 10 noeuds, au grand largue, pas de pluie, bonne visibilité… Claude a décidé de rester en mer plutôt que de prendre le passage intérieur plus risqué en raison d’un fort courant de marée contraire à nous… Nous n’avancerions pas beaucoup! De plus, au lieu de nous rendre à Arklow aujourd’hui, vu que les conditions sont bonnes et qu’elles se dégraderont demain au point de ne pas pouvoir voguer, nous continuerons donc jusqu’à Dún Laoghaire. Ce sera notre point de chute pour visiter en auto la partie sud de l’Irlande, car il sera plus facile de louer une auto à Dún Laoghaire, à partir même du port je crois au lieu d’une distance de fou comme c’était le cas à Kinsale ou Crosshaven… Nous sauverons donc une journée en plus! Il y a longtemps que nous avions rattrapé notre retard du début, mais récemment, au lieu du quatre jours d’avance gagné, nous avions réduit cette avance à deux jours… Plus sécuritaire d’avoir des jours de plus, surtout en voilier!
image33
image34
image35
Plein d’éoliennes au large, plantées sur les bancs de sable! Très ingénieux…
Et voici le ciel nuageux magnifique qui s’installe juste avant la pluie, qui arrive à gauche…
image36
20:20 Nous sommes arrivés à Dun Laoghaire en plein milieu d’une course de petits dériveurs de plusieurs classes! Il y en avait partout autour de nuis et nous devions les éviter et surtout ne pas nuire à leur circuit! Pas évident! Nous avons vu Frida à un autre quai non loin ainsi que le gros voilier de 120 pieds que l’on avait aperçu du haut de notre montagne dans des îles il y a quelques semaines! Un géant! Hâte d’aller traîner le “yeuter” sur le quai! Nous resterons quelques jours  ici…
Ciao
France & Claude

English translation here

June 3rd, 19 year old Boyan Slat announced The Ocean Cleanup concept is likely feasible. To help fund the major next step of this project, The Ocean Cleanup …

Ocean Cleanup site

Written on June 24th, 2014 , Environment, Technical, Video Tags: ,

Jeudi 19 juin 2014 Bere Isl.  51*38’N 009*49’W 37.6 mn QPL

 

15:20 Encore du soleil, du temps chaud et des sandales ou même pieds nus! Nous avons lavé les panneaux de l’arrière et des côtés du Dodger! On voit plus clair! Il était temps! Je fais du lavage depuis deux jours car cela sèche super bien! Petite voile tranquille ce matin même au près serré au début! Puis le vent est tombé… Motor sailing! Nous rencontrons beaucoup plus de voiliers que les années précédentes… Pas dur à battre, rien au Labrador, presque rien au Groenland, rarement en Islande, un peu moins rare aux Féroé et aux Shetland! Pas mal plus en Ecosse et plusieurs fois par jour en Irlande, surtout dans le sud! Il faut dire qu’il fait plus chaud! Surtout de l’Irlande, bien sûr mais pas mal de l’Angleterre et aussi de la France à date. Aucun américain ces temps ci… Et encore moins de canadiens!

21:40 En arrivant à cette jolie marina familiale très bien tenue, nous avons d’abord rencontré Rachel Anne qui a particulièrement bien aimé le nom de notre voilier! Elle était toute fière de me dire que son prénom Anne incluait un “e” tout comme nous! Charmante et vive, elle nous a aidés à mettre le bateau au quai et nous a vendu du diesel au quai… C’est la seule marina sur la côte ouest ou sud, je ne me souviens plus, à avoir une pompe à diesel sur les quais! Effectivement, la grosse marina de Dingle fournissait le diesel en jerrycans! Puis, nous l ‘avons suivie au bureau qui comprend également un cafe internet gratuit, un choix d’artisanat magnifique et une odeur parfumée indescriptible! Cela sentait tellement bon! Quand je lui ai demandé ce qui sentait si bon dans la boutique-bureau elle m’a montré des sachets de pot-pourri et j’ai aussi trouvé un peu plus loin une variété de sels de bains ensachés dans de la jute habilement décorée! Elle m’a dit en riant que sa belle-mère s’occupe des achats avec succès et beaucoup de goût, sachant ce qui plait aux gens! Effectivement, la boutique est tellement jolie… En plus, j’ai pu faire un échange de livres, un roman échangé à Troon l’automne dernier et que je viens de terminer… Super, ce système!

Wi-Fi sur le banc dehors à côté du bureau puis ballade en vélo sur Bere Island: 13 km sur de jolies routes bordées encore une fois de feuillages magnifiques et de fushia dans un décor bucolique… Belle campagne verte, joli village ancien…

imageVillage ancien… Notez l’ombre de la cheminée voisine sur le mur de l’autre cheminée

image2La fameuse ombre de la cheminée!

image3Route de campagne étroite et bordée de verdure et de fushia (clochettes rouges à droite)

image4Un autre voilier à l’ancre dans le port voisin

image5Notre marina Lawrence Cove sur Bere Island

Vendredi 20 Juin 2014 South Harbour, Cape Clear 51,26’N 009,30’W 45.5 mn A

16:20 Bon! On repart! Nous avons tenté de nous mettre au quai de North Harbour sur Cape Clear Island, mais, peine perdue! Pas assez d’eau sur un mur pour nos 5 pieds 8 pouces de tirant d’eau et pas assez d’attache sur ce mur rond! On ne pouvait pas fixer la proue du bateau! Alors on rentre planches, amarres et défenses, on ressort les voiles et on va faire le tour de l’île pour s’ancrer dans South Bay de la même île, tout près de Fastnet Rock…

Fastnet Rock a été notre point fort de la journée! En effet, nous avons fait un détour au large pour aller faire le tour du célèbre rocher où est construit un magnifique phare du même nom qui résiste aux intempéries, aux vagues et le sel depuis longtemps au milieu de nulle part dans la mer… C’est le point le plus au sud de l’Irlande  et c’est le “turning point” de la fameuse course de voiliers, Fastnet Race, entre Cowes et Plymouth, longue de 608 milles nautiques! En 1979, une catastrophe marine a assombri  l’événement lorsqu’une importante dépression de 979mb a levé une tempête qui a fait sombrer 23 bateaux et noyé 15 coureurs des mers…

image6Fastnet Rock

 

Belle journée encore aujourd’hui quoique nuageuse au début et plus fraîche, mais néanmoins nous sommes encore en sandales mais moi j’ai encore mes shorts! Avec un polar par contre! Mer un peu agitée pas tant par le vent mais par les vagues de face un peu pas mal tannantes! Donc dîner facile aux pour ongles, noix, navet et amandes au chocolat! Équilibré, n’est-ce-pas? C’est pour le pied marin! Et cela garde le cœur à la bonne place! Et le moral!

19;39 South Harbour …. Ahhh! Bien soupé avec du saumon aux mangues/échalotes/persil/vin blanc… Du chenin blanc… Et brocolis et Butter Cream Buns comme dessert…. Après avoir tenté sept fois, oui sept! Donc, sept fois de mettre l’ancre! Probablement que le sol est du sable dur et que notre bonne ancre,  un soc de charrue, habituellement bonne, ne mord pas et ne fait que glisser! Alors nous restons ce soir au bateau pour le surveiller et nous reposer de notre journée de voile sur 45.5 milles nautiques… Surtout des vagues de face… Il fait frisquet ce soir, nuageux, venteux et nous sommes frileux… Nous visiterons l’île demain et resterons à coucher ici demain soir ou bien 5 milles plus loin, Horseshoe Bay avant d’aller à Kinsale… Qui semble un endroit vraiment pittoresque où nous resterons possiblement quelques jours en louant une voiture pour se promener et peut-être aller visiter l’île de Skellig avec un tour… On verra! Bonne nuit!

image7A l’ancre, enfin, dans la baie de South Harbour, Cape Clear Islamd

image8Un français vient de se mettre à l’ancre juste derrière nous, sans vérifier si son ancre a mordu ou pas! Ça lui épargne les échecs et essais à nouveau! Espérons qu’il est bien ancré!

Samedi 21 Juin 2014 Horseshoe Harbour sur Sherkin Island 51*28N 009*24′W 6.40 mn A

14:00 Belle journée ensoleillée encore aujourd’hui… Un peu de nuages de temps en temps… Mais parfait pour randonnée à vélo d’un bout à l’autre de cette île, Cape Clear, très vallonneuse! Beaucoup de côtés vraiment trop abruptes seront montées à pied à côté de nos vélos! Petit musée de l’île et de Fastnet Rock, intéressant, un camping de yurt, ces tentes d’origine mongolienne, un petit café au Ñorth Harbour avait à vendre du coke diet! Ouf, sauvée! Je m’étais trompée et avais acheté l’autre jour trois coke sucrés! Et pourtant après avoir choisi minutieusement!

image9Route étroite descendant vers North Harbour
image10 Route étroite descendant vers South Harbour

image11Nous adorions l’annexe de la maison!

image12La baie où nous étions ancrés à Cape Clear, South Harbour

19:00 Nous sommes ancrés dans une minuscule baie ronde ouverte sur le sud, espérons que le temps calme persistera, surtout que les vents actuels sont du sud-ouest… Quoiqu’actuellement, il n’y ait plus grand vent! Qu’un léger roulis… Et du beau soleil chaud! L’eau est à 17*C! Mais cela ne me tente quand même pas! Sudoku couchée sur le pont! Une première!

image13

Plus tard après souper, un phénomène stupéfiant s’est produit à fleur d’eau autour du bateau… Des poissons par centaines frétillaient sur l’eau, probablement en fuyant un prédateur comme un phoque sous l’eau… Quelques mouettes surveillaient une prise potentielle avec attention  tout en se tenant sagement à l’écart! Un grand héron bleu faisait lui aussi le guet pas trop loin… Ceci s’est répété une dizaine de fois tout autour de nous!

France & Claude

 

 

English translation here

Dimanche 15 Juin 2014  Kilbaha Bay (Loop Head) 52,34’N 009,51W 48.94 mn A

Dimanche 15 juin,  fête des pères! Mais pas d’enfant autour! Snif! Ni de pères, il va sans dire, double snif… Mais nous pensons à eux… Je fêterai Claude ce soir au souper à l’ancre!

Aujourd’hui il fait très chaud encore, et soleil, peu de vent grand largue mais suffisamment pour faire un peu de voile tranquille…. Nous sommes partis vers 8:00 ce matin, après avoir tant bien que mal dégagé Andrée Anne Rachel de sa bouée de mouillage, à partir du bout du boutehors à l’aide d’une gaffe tentant d’attraper les boucles de tierap faites la veille sur nos mousquetons à grande  ouverture…. Pas évident comme système! Il faudra trouver mieux! Surtout pour nous y attacher, encore pire! On verra! Première expérience pour nous avec Andrée Anne Rachel!

Nous avons vu quatre dauphins caracoler autour du bateau, dont un bébé… Ce fut amusant!

18:55 Ancrés dans la baie de Kilbaha, sous un beau soleil chaud si on reste à l’abri du vent frais dans le cockpit! Bonne nuit, on part à 6:00 demain matin!

Lundi 16 Juin 2014 Great Blasket Isl. 52,03’N 010,15’W 44.30 mn

Belle journée de soleil et de brise par vent arrière sur une mer calme… Dix heures de route puis promenade sur l’île de Blasket où un village abandonné de maisons en ruines, étalées sur la côte vert irlandais, sert de base à un camping improvisé pour un groupe de plongeurs… Nous avons grimpé au sommet de l’île, juste après avoir vu une tour effondrée ainsi qu’un cercle de pierres plates encastrées dans le gazon entourant une dépression au centre duquel une pierre dioptre s’élevait sur deux pierres plates espacées par un fente noire rectangulaire… Stonehenge??? Moutons, ânes, lièvres, un phoque… Des falaises, de multiples sentiers striant la montagne rasée de près… Des clôtures de pierre enveloppées de gazon vert quadrillent la surface…

image4Vue du village à partir de Andrée Anne Rachel

image5Vue des clôtures de pierre enveloppées de gazon

image6Andrée Anne Rachel à l’ancre devant l’île de Blasket

image7Vue de Andrée Anne Rachel à partir de l’île

image8Les falaises du côté sud de Blasket

17 Juin Mar  Dingle 52,06’N 010,15’W via Inishvickillane 5.85 mn total 24.20 mn A et QPL

Très très très belle journée encore! Tout à fait incroyable pour ici! Shorts de mise une autre journée! Belle randonnée sur Inishvickillane, l’île voisine de Godzilla! Sans farce, Inishvickillane sert à l’élevage de “red deers”, une cinquantaine sur cette grosse île qui a déjà appartenu à un premier ministre irlandais… Une seule maison sur l’île semble meublée avec goût et d’antiquités blanches… Superbe vue à travers de larges baies vitrées donnant sur un grand patio de pierres plates. L’escalier pour se rendre sur l’île est un peu apeurant, plusieurs marches se sont effondrées avec la falaise qui les soutenait! En réparation, heureusement! Mais l’échelle pour grimper du dinghy et se rendre à l’escalier en question est longue et très droite, ayant allongé avec la marée basse à notre retour! Et morveuse avec cela, remplie d’algues pas très  affriolantes !

image9Godzilla! Ou son vrai nom Inishnabro…

image10Encore Inishnabro ou Godzilla!

image13Le fameux escalier de Inishvickillane…

image11La côte escarpée et magnifiquement fleurie de Inishvickillane

Puis nous nous sommes rendus à Dingle, belle petite ville très touristique qui, la première sur la cote sud ouest de l’Irlande, s’est dotée d’une belle marina moderne en 1976. Effectivement beau setting! Sauf la douche à jetons! En rentrant de notre souper très cher mais très bon en ville (du pollock, un poisson blanc d’ici ressemblant à de la morue), nous sommes arrêtés à la douche pour prévisionnel l’affaire, mais en revenant prendre notre douche, la fameuse clef magnétique fonctionnait encore mais le mécanisme de déverrouillage ne débarrait pas la porte! Zut alors!
18 Juin 2014  Derrynane 51*45′N 010*08′W 47.50 mn A

Belle journée encore pour les 55 ans de Claude! Je lui ai fait des négrillons (barres nanaimo): le résultat est sucré et goûte l’essence d’amande et le chocolat mais le glaçage fondant coule et remplit le vide! Et aussi mon cacao était moisi, ma belle boîte que je conservais précieusement! Alors j’ai remplacé  le cacao par deux enveloppes de chocolat chaud! Niet! La chapelure Graham a gagné et gardé sa couleur beige… Rien de brun chocolat n’a transpiré de l’affaire! Mettons que c’est tout de même fort sucré!
La journée avait quand même débuté un peu mal! La porte des douches a daigné s’ouvrir ce matin! La fameuse douche de la marina qui fonctionne à jetons… Un pour 5 minutes, supposément! Prenez vous en deux la prochaine fois! Pas eu le temps de rincer mes cheveux à peine démêlés après le shampooing et le conditionneur! Le petit peigne ne suffisait pas! Il faut dire que je garde mes cheveux bouclés en bateau car de toute façon, même étirés, ils frisent à un train d’enfer et sont toujours dans le vent humide! Bref, ils font des noeuds comme les cordes! Hihi! Ainsi donc, j’entends la douche de Claude s’arrêter et Claude gémir “oooohhhh nooooon” et deux secondes après lui, la mienne coupe l’eau également! Pas fini de nous laver, pleins de savon, nous avons terminé les ablutions dans l’évier! Ggggrrrrr! Mais le restant de la journée fut agréable, le départ  enchanteur de Dingle sur des eaux miroirs. Puis des vues spectaculaires, particulièrement en tournant autour de deux îles collées, Little Skellig et Great Skellig (Michael). La première héberge 30000 couples de Fous de Bassan…. Ce site constitue donc la deuxième plus grosse colonie de fous au monde… C’est une île magnifique, conique, à l’allure d’un château médiéval à plusieurs tourelles, ou bien une belle montagne enneigée, ou encore un beau gâteau recouvert de glaçage et de sucre en poudre!
image14Little Skellig couverte d’oiseaux
image15Little Skellig au premier plan et derrière, à gauche, on aperçoit Great Skellig
Great Skellig est, quand à elle, un site historique mondial de l’UNESCO… Des vestiges du 6e siècle, un monastère haut perché, relié à la base par un mur de pierres qui fait un demi tour d’île à partir du quai peu approchable, et en fait, réservé maintenant aux bateaux de tour qui déposent les touristes pour une partie de la journée afin qu’ils gravissent la montagne jusqu’au monastère et peut-être les 600 marches coupées dans le roc jusqu’aux cinq huttes de roches en forme de ruches qui servaient de refuge aux moines… L’un d’eux pouvait aussi grimper plus haut encore et s’isoler dans une cellule encore plus haut s’il trouvait  la    vie trop trépidante en bas! Oups!
On y voit aussi un joli phare haut perché entre les rochers… Nous aurions bien voulu aller voir tout cela de près mais les conditions d’ancrage sont précaires… 100 pieds d’eau au moins creux…
image16Great Skellig
Nous avons terminé la journée à Derrynane à l’ancre dans une jolie petite baie bien protégée avec de multiples voisins d’amarrage, des pêcheurs, des bateaux moteurs, des voiliers, un seadoo, des barques, etc… Courte promenade à pied au village pour vérifier si on pourrait embarquer sur un tour vers les Skellig, mais non, c’est complet! Il fait trop beau! En tout cas, beau petit village, plutôt de beaux emplacements de villégiature, on dirait! Belles demeures, beaux jardins, route étroite bordée de bouquets énormes de glaïeuls à venir et de fushia en arbre…
image17
Puis souper avec penne et saucisses irlandaises pour remplacer les saucisses italiennes dans ma sauce rosée, basée sur de l’ail, du romarin frais, un beau piment fort rouge et des tomates incroyablement rouges! Il ne manquait que de la crème que j’ai remplacée par du vin! Donc sauce pas très rosée! Hihi
France & Claude

English translation here

Jeudi le 12 juin 2014, 22:15

Toujours à Inishbofin Belle journée à terre aujourd’hui, finalement malgré un ciel gris blanc… Heureusement pas de pluie… Partis en dinghy, nous nous sommes promenés sur l’île de Inishbofin une bonne partie de la journée à travers champs et collines, par dessus clôtures de pierres et de barbelés, sur du peat moss moelleux ou des mini, très mini cèdres rasant le sol parsemé de petites fleur roses et jaunes, des fougères et des iris jaunes bordant des marécages couverts de nénuphars jaunes, et ce, à partir du cimetière et des ruines de l’abbaye, jusqu’au bout est de l’île pour aller luncher. Puis, de l’asphalte jusqu’au Harbor Shop, pour faire une petite épicerie… Avant d’aller souper au petit resto local sympa “The Beach” où nous avons pu faire un peu de Wi-Fi, avant de retourner porter l’épicerie au bateau. De là, nous sommes repartis en dinghy sur Port Island, l’île d’entrée du port où se trouvent les baraques de Cromwell. Nous y avons rencontré notre voisin anglais , Philip, qui nous à invités à prendre un apéro (pour nous un digestif!) sur son voilier de 38 pieds, Festina Lente, avec sa charmante épouse Lynda. Nous avons échangé sur la voile, nos voyages respectifs passée et à venir, nos enfants sensiblement du même âge, nos professions communes (!)… Belle soirée achevée par de l’endormitoire sur notre série Bones! Bonne nuit!

imageLa fougère omniprésente en Irlande

image1Notre lunch en haut de la montagne avec vue lointaine sur le port d’Inishbofin

image2Des moutons avec vue sur l entrée du port et les ruines de Cromwell, noires sur le bout de l’île devant laquelle nous sommes à l’ancre. Derrière nous on voit le ferry rouge arriver.

image3Une antique pierre tombale et l’abbaye en ruines derrière, au loin

 

Vendredi 13 juin 2014 Inishmore, Kilronan , 53,07’N 009,37’W 43.80 mn Mooring
21:00 Nous sommes au mouillage devant la ville de Kilronan, centre d’une région habitée par 800 habitants… Nous avons été aidés par un autre plaisancier qui nous a souhaité la bienvenue en Irlande en nous fixant sur la bouée d’amarrage réservée aux visiteurs, avec huit autres voiliers, plusieurs anglais et deux français… Belle journée aujourd’hui après beaucoup de pluie cette nuit, j’ai donc pu nettoyé au Plexus les fenêtres de Lexan du Dodger, d’abord dessalées cette nuit! Il nous reste une seule bouteille de Plexus, ce nettoyeur miracle que nous avons d’abord commandé par internet à grands frais, mais, vu que ce sont des aérosols, il nous est interdit de les transporter en avion. Et les frais pour les envoyer depuis Montréal  jusqu’en Angleterre étaient faramineux! 600 à 800$! Nous qui trouvions que 90$ était déjà un prix excessif pour deux petites canettes de 15$ chacune! Peut-être les faire livre directement en Angleterre nous coûterait moins cher via internet? À vérifier! Pour l’instant les vitres sont claires! On dirait qu’il n y rien ente nous et le ciel! Cela a fait grand bien! Nous avons rencontré plusieurs voiliers en route aujourd’hui… La visibilité était pauvre par moments, au large… Un peu brumeux!  Vive l’AIS! Et le radar!
Toujours aucune baleine ni dauphin!
image6
Nos voisins au mouillage à Inishmore

Samedi 14 Juin 2014 Toujours sur Inishmore

 

15:00 Dún Aonghasa, site historique

Nous faisons une longue randonnée à vélo depuis le port jusqu’au bout de l’île remplie de touristes eux aussi à vélo mais aussi à pied, en calèche ou en petits autocars qui sillonnent les routes étroites qui montent et descendent les vallons du coin! Paysages magnifiques, étendues de roches blanches plates quadrillées d’anciennes clôtures de pierres empilées de façon très artistique!

image7Clôtures, champs et roches plates

image8Le limestone si fameux ici

image9Chaumière ancienne

Il fait de plus en plus chaud… J’attends au soleil ardent avec nos deux vélos que Claude revienne de sa visite du fort Dún Angheus, vieux de 2500 ans!

 

Dimanche 15 juin 16:40

 Ouep! Belle visite hier moi aussi de ce vieil emplacement, incroyablement vieux sur le nord des falaises!

image10Si hautes ces falaises, que les plus intrépides s’y tiennent debout à 4 pieds ou couché, le nez au dessus!

image11La vue des fortifications  à travers la porte

Et moi j’ai un beau coup de soleil sur les bras qui ne s’attendaient pas à cette chaleur ce matin!

Nous avons fait 37 km à vélo hier, la dernière partie en shorts, vive les pantalons zippers! Après avoir rapporté en dinghy les vélos au voilier, nous sommes repartis en dinghy au port pour remplir nos bouteilles d’eau et faire des provisions à la grosse épicerie du coin! Du diet coke et du rhum, des scones maison et des pâtisseries délicieuses, du vin, des chips, du saumon et de la morue, des légumes, des cerises et des bleuets, plein de puddings irlandais (Christmas pudding et irish fruit puddings, très lourds gâteaux aux fruits auxquels je n’ai pas su résister!) Ouille, grosse épicerie, terminée par deux barres de crème glacée enrobée de chocolat aux amandes, dénichées par Claude affamé, et dégustées sur la table de pique nique à la sortie de l’épicerie fort prisée et très fréquentée encore à cette heure tardive par toute sorte de touristes, jeunes et vieux, pour de la bière ou autre! Puis retour au voilier pour y serrer les victuailles et prendre nos ordis et retourner, toujours en dinghy, souper en ville, au bar local… Pas de Wi-Fi mais au moins nous avons bien mangé, encore du Fish And Chips, mais flanqué d’un succulent mélange de légumes frits… Et devant la préparation du spectacle qui devait suivre à 22:00, une heure trop tard pour nous! Mais c’était prometteur, ces sons graves de guitare et de basse double(?)… En tout cas, très bon!
image12Cette longue guitare aux sons graves, à droite
France & Claude

 

10 juin 2014 Inishkea, 54*8′N 010*9′W mn A

9:50 Claude rentre les voiles car le faible vent de 5-6 noeuds est maintenant tombé… Mer miroir, tellement beau…

image

10:50 Je viens de terminer mon lavage, celui des vêtements d’hier et j’ai les mains blanches, trop blanches!

image1La corde à linge!

Ce matin nous réservait toute une surprise! La levée du corps à 6:10 fur moins ardue que d’habitude et pas mal moins que celle de l’ancre! En effet, il a fallu nous reprendre à plusieurs reprises pour déloger notre ancre du fond! La chaîne semblait bloquer, le windlass hésitait et travaillait fort, sautant même par gros coups… Le bateau en vibrait! Nous avons finalement réussi à remonter deux ancres! La nôtre et une antiquité! Probablement vieille de 500 ans, d’un modèle extra large, une croix épaisse, toute rouillée et incrustée de mollusques, et qui devait bien peser mille livres! Nous avons réussi à dégager notre ancre en redescendant rapidement l’ensemble crochu… La gravité nous a aidés! Chanceux que nous sommes, le mastodonte n’est pas retombé sur notre ancre soc de charrue, ni sur notre chaîne, ni sur la corde de notre bouée d’ancrage… Ce dernier cas aurait été le moins horrible des scénarios, Nous l’aurions bien gardée cette belle vieille ancre mais elle aurait fait excéder notre limite de bagages, en poids et en grandeur! Elle devait bien mesurer cinq pieds de largeur sur six en longueur! Et sur le bateau elle aurait rouillé le pont et la coque! Et je ne suis pas certaine que les douanes nous l’auraient laissée! Un tel artefact relève d’un musée! Elle aurait belle figure dans la ville de Killala, centre historique de la région… Malheureusement pas de photo! Pas eu le temps d’aller chercher la caméra car nous dérivions dangereusement vers les hauts fonds, avec nos ancres relevées!

17:47 Nous arrivons bientôt à Inishkea pour nous y. ancrer. Super belle journée comme je les aime: soleil, peu de vent, mer miroir, tout le lavage est sec!

18:53 voilà! Ancrés! Nous avons parcouru 56.8 milles nautiques aujourd’hui , gros Max en vitesse de bateau, quand même! Nous sommes près de plusieurs îles basses couvertes d’herbe verte rase, de galets ou de sable sur les plages, et de vieux bâtiments et des clôtures de pierre… Beau soleil chaud sur petite brise fraîche!

image2

image3

Mercredi 11 juin 204 Inushbofin 53*36.3′N 010*13.5′W 51.2 mn A

18:55 Nous sommes finalement arrivés après bien du louvoyage, 51.2 milles nautiques  avec un beau vent de 12 -14 noeuds au près serré mais sans trop de vagues contraires… Donc j’ai ou fier plusieurs heures de couture, encore, mais cette fois la toe neuve de l’an dernier, faite expressément pour enrouler notre enrouleur de grand voile, et qui n’a survécu à l’hiver écossais qu’avec des déchirures multiples surtout près du mât, et ce, malgré la toile de protection par dessus! Il a dû venter beaucoup! Et maintenant ce sont mes doigts qui sont troués par le poussage d”aiguille à travers le tissu épais en multicouches, dont une couche de tissu collé! Toujours pire avec la colle!

Nous sommes à l’ancre dans le port de Bofin car il y a peu de place aux quais…

image4À l’ancre nous avons deux voisins

image5Et des ruines à l’entrée du port de Bofin

France & Claude

Vendredi 6 juin 2014 Tory Island, Irlande, 55*15′N 007*51′W 64.40 milles nautiques  Quai des pêcheurs  QPÊ

16:25… Nous sommes à l’épaule d’un beau bateau de pêche, Whispering Dawn dans le petit port de Tory Island à West Town dans la baie de Camusmore… Nous avons fait un long périple aujourd’hui de 64.4 milles nautiques pendant 11 heures, étant partis à 5:00 ce matin… Beau temps, beau ciel bleu, beau vent de 15 noeuds en moyenne, avec des pointes à 22, mais surtout arrière, avec une bonne houle au début de 1 à 1.5 mètres…

image

image2

Au port de West Town, Tory Island

On voit notre drapeau irlandais que Claude a déployé aujourd’hui

Dîner légumes enfin! Car nous avons fait deux épiceries hier à vélo à Portrush! Des légumes, des fruits, des œufs, du poisson, du vin, du diet cola marque maison pour essayer de payer moins cher! Et il est aussi bon que le Pepsi Max! Super! Aussi du porto, on devrait être bon pour les vacances! Et il faut dire que Claude à re-réparé le frigo qui n’arrêtait plus de fonctionner et gelait tout! Il a remis à l’endroit la pièce que le réparateur avait installée à l’aveugle il faut dire! Car l’endroit sous le coffre du cockpit, au fond de la tablette, est fort limité! Très exigu pour ce grand monsieur de 6 pieds 1 po, qui a ragé un peu contre “That damned place, impossible!” . Depuis le temps que Claude se plaint lui aussi de l’accès super difficile aux batteries, moteur, chauffage, Cruise Control! Il faut dire qu’il y a pas mal de stock aussi… Mais il rêve de bateaux mieux conçus avec atelier debout autour du moteur!  Ça existe! Mais pas en Bayfield! Bref, le frigo fonctionne maintenant comme un charme, après une saison “off”!

Samedi 7 juin 2014

11:15 Nous sommes en route vers un autre port irlandais, Teelin, sur la côte nord-ouest. Il fait un beau vent léger de 10-12 noeuds de travers et des pointes à 17, sur une mer calme et vide!

Nous nous sommes levés à 6:30 ce matin sous la pluie pour partir de cette charmante île, Tory, dont nous avons parcouru la moitié ouest vers les falaises si grandioses et au découpage dentelé si particulier que l’on admirait en approchant à voile… Nous avons marché 90 minutes après avoir vérifié avec un passant et la dame de l’hôtel en face du port si l’on pouvait rester à l’épaule du bateau de pêche… Et si l’on pouvait souper à son resto… “Bien sûr”, qu’elle nous dit, “et à quelle heure voulez vous votre repas, 19:00?” Et son fils nous a indiqué la direction du plus beau site à aller voir, au bout de l’île… Et c’était vraiment beau, sauf la petite pluie qui nous a humidifiés sans plus en revenant… Au retour on pouvait voir de loin le phare noir et blanc, bas, sur l’autre extrémité, au sud…

 

image3
image4
image5
Et un si bon souper! Un peu cher, mais savoureux pain brun allure gâteau, délicieuse soupe aux légumes, tendre poisson, tarte aux pommes pour Claude et Cheesecake pour moi, le tout suivi de café pendant que l’on profitait du Wi-Fi… Quelle surprise d’apprendre que plusieurs des photos que j’envoie avec mon journal de bord arrivent à l’envers dans les ordis étrangers! C’est une bonne amie férue de photographie qui me l’a appris hier soir! Et Claude a confirmé sur son ordi! J’ai l’impression que cela dépend de la façon dont je prends ma photo avec mon iPad, si la lentille est à gauche en haut ou à droite en bas… Je vais faire le test au prochain Wi-Fi et en attendant je prends mes photos en double! Hihi! Pas pensé hier soir à l’hôtel de lui envoyer les photos tests! Zut! Merci MJ!
Nous venons de passer l’île d’Arranmore! Une superbe vue d’un phare sur un fond de ciel bleu dégradé… J’adore voir de tels paysages en superposé… J’aimerais tellement en faire une aquarelle! Un jour!

 image6

 Si elle est à l’envers, regardez la prochaine et dites moi laquelle est à l’endroit! La no 1 en haut,  ou la no 2, ci bas?

 

image7

Dimanche 8 juin Teelin encore

 19:30 Le souper est à réchauffer, les restants du poisson d’hier soir! Car les sandwichs au pub se faisaient attendre! Nous sommes arrivés au pub à 16:30 pour notre bière avec des chips et du Wi-Fi et surtout de la musique traditionnelle jouée par plein d’amateurs! Super bon! Petit vidéo ci bas pour démo!

 

image8

The Rusty Pub, à Teelin

———————————–


Andree Anne Rachel 2014: The Rusty Pub, à Teelin by Boathouse_ca

————————————-

Nous avons marché tout l’après-midi à travers champs, marécages et montagnes pour aller voir de près la tour de signal vue hier de la mer… Un peu de pluie, beaucoup de moutons et une route asphaltée neuve pour revenir jusqu’au village.

image9

image10

image11

 

 

Ciao
France & Claude

Mercredi 4 juin 2014 21:52 Portrush, Irlande du Nord, 55*12.3′N  6*39.8′W 18.5 milles nautiques 

Journée de voile difficile par vent et vagues contraires , pas très hautes mais dérangeantes en pleine face, pour le voilier, le capitaine et le second qui en a dormi quelques heures cet après-midi…

 

Nous sommes finalement arrivés vers 19:00 à notre second port d’Irlande du Nord, Portrush,au lieu de Inishtrahull à 20 milles nautiques plus loin… Ce sera demain! Ou vendredi si le temps ne permet pas au capitaine de près derrière la mer demain! Pas content de son retard de deux jours sur l’itinéraire  prévu! Nous devions être à Inishtrahull le 3 juin… Et on n’y sera pas avant le 5 ou le 6… 

Mais pour l’instant nous avons profité de la belle ville de Portrush, un beau port bordé de belles maisons style townhouse, toutes alignées, mais dans une palette de couleurs pâles assorties et des formes bien agencées… Très joli  centre-ville fort animé, tout près des quais… Nous avons dû atteindre 30 minutes au Harbour Bistro Ramore mais cela  a valu la peine, même si la salade qui m’a fait choisir le resto n’était pas disponible (épinards, poires, pancetta, noix de pin, etc…). Le décor était chaleureux et original, rempli d’antiquités anciennes et modernes! Ainsi que des lampes de mécanicien suspendues en guise de lampadaires sur un mur de brique, de petites tables disparates en forme,style et couleur! Des têtes de boeuf au mur, la pénombre, etc! Super ambiance! Mais pas de wifi! Snif! Mais de très  bons desserts! 

image

Petite table pour deux au Harbour Bistro Ramore de  Portrush 

image2

 

 Le port de Portrush

image3

 Andrée Anne Rachel au quai de Portrush

 image4

Le port, un endroit très prisé pour sortir prendre un verre ou souper

Ciao!

France & Claude

2 Juin 2014 17:56 Sanda Island 33.5 mn A
15:00 Bon! Nous roulons depuis 11:00 ce am, maintenant à voile, dans le North Channel, vers l’Ile de Sanda, toujours en Écosse, en fait notre dernier point en Écosse, car nous devrions atteindre demain l’Irlande, l’Île de Rathlin, sur la pointe nord.
Et, bonnes nouvelles, notre frigo fonctionne à nouveau après une saison off! Une fuite de liquide refrigerant à la jonction des tuyaux de cuivre! Un peu de liquide, un petit ajout électrique (résistance), quelques conseils judicieux par l’expert du coin et 220$! Rien dans le frigo par contre! Pas d’épicerie en vue avant quelques jours! On mangera des deshydratés de hiking! J’ai quand même des épices, des oignons et échalotes pour les améliorer!
17:56 Nous avons eu pas mal de vent cet après-midi! 20 noeuds de vent, vitesse du bateau jusqu’à 8 noeuds, ciel gris mais pas de pluie… Et maintenant, à l’ancre, le soleil éclaire les buttes vertes de l’île peu habitée… Un autre voilier y était déjà, tentant plusieurs fois de s’ancrer comme nous dans cette baie large et mal protégée!
Mardi 3 juin 2014  Rhatlin Island, Irlande du Nord, 55*17′N 6*13′W 20.8 milles nautiques QPL
22:00 Bonne journée occupée… Nous sommes maintenant arrivés en Irlande du Nord depuis 19h environ, après une route facile sous petit vent. Beau ciel bleu… Belle marche ce matin sur l’île de Sanda vers Trig Point, 1.6 km pour se rendre au phare, typique des Stevenson’s… Une petite collation sur le petit sommet et notre lunch à côté du dinghy sur la rampe de pierre….tout près de l’hôtel malheureusement pas encore ouvert… Pourtant celà aurait été charmant! Les vieux bâtiments près du port ont été rénovés et transformés en hotel restaurant chic, à l’intérieur! Selon ce que nous avons pu apercevoir par les fenêtres sans rideau… Car l’extérieur ne paie vraiment pas de mine!
Puis, avant notre départ de 15:00 avec le début de la marée haute alors que s’amenuise et s’inverse le courant nous menant vers l’ouest, Claude à réinstallé les moustiquaires réparés à la maison cet hiver pendant que je nettoyais la moisissure sur nos ceintures de sauvetage et un harnais… Fantastique ce produit!
image
Avant!
image1
Après!
image2
Puis pendant notre traversée, j’ai évidemment recousu encore le dodger! Puis j’ai cousu des courroies pare des attaches pour la toe, attaches achetées à la Cordée sur le modèle de cells de la toe… Rare mais c’était un fit!
Ensuite, la douche! Et le lavage! Nous sommes arrivés à Rathlin Island vers 19:00 sur de superbes quais de plaisanciers. Mais trop tard pour le souper au McCuaig’s Bar! Alors, souper aux pommes de terre, carottes, oignons, échalotes dans une belle petite huile d’olive assaisonnée, accompagnant… Du thon! Il est temps de faire une épicerie!
image3
Un superbe arc en ciel au coucher de soleil!
Mercredi 4 juin 2014
Nous sommes en train de dîner au McCuaig’s Bar! Fish and chips et wifi! Super! Il fait beau et frais, nous avons fait quelques réparations encore ce matin, des pinouches sur le dodger pour Claude et des moisissures pour moi! Sur le quai  j’ai nettoyé les vieux impers jaunes simples ainsi que nos vieux mustang! Pas de miracle pour ces derniers! 30 ans de moisissure! Pire cette année! Puis nous sommes allés marcher dans le village et faire une petite épicerie, des achats de timbres et de cartes postales…. Nous partirons cet après-midi pour une île au nord ouest de l’Irlande…
image4
La petite église de Rathlin
image5
Nous sommes maintenant trois voiliers au quai!
image6

La poignée de Porte du Visitor Center!

Ciao!

France & Claude

Lundi 2 juin 2014 9:15

Voici enfin notre réparateur de frigo! Nous sommes au quai à Lochranza depuis ce matin, alors que nous nous sommes ancrés vendredi soir vers 21:30 dans cette jolie petite baie au nord ouest de l’île Arran, elle même au sud ouest de Glasgow… Nous étions partis de Troon vendredi vers 14:00 au beau soleil, sur une mer calme avec peu de vent, pour une longue  traversée de 29.1 milles nautiques… Ceci m’a permis de placer le restant de mes sacs dans le hillier babord, sous la banquette babord et nos vêtements dans la cabine avant… Le bateau fait du sens maintenant! Hier samedi il pleuvait et nous avons dormi jusqu’à 11:00! Puis Claude a installé de nouvelles lumières un peu partout dans le bateau… Une au dessus du microondes, une au dessus de notre lit, une pour remplacer un néon fini à côté de la main courante tribord et la dernière au dessus de la table! Quel luxe! Pendant ce temps, j’ai lavé les taches de moisissure au plafond! La veille, en roulant, j’avais trouvé le nid principal sous la table à cartes! Noir,noir, noir! Brrr! Dire que les enfants tout petits jouaient là! Puis, en fin de journée, vers 16:30 dimanche, nous sommes allés en dinghy pour visiter à pied ce beau petit village en longueur, composé de beaux cottages blancs et noirs se détachant sur une belle végétation verte ponctuée de superbes rhododendrons mauves, roses et blancs. Nous avons marché tout le long d’une petite rue qui longeait le bord de mer… Et un golf habité par vingt chevreuils! Une église toute simple datant de 1712 au centre d’un magnifique cimetière peuplés par de hauts monuments anciens et moussus! Et un beau petit château sur une presqu’île au milieu de la baie, à moitié effondré…

image

image2
image3

image4

image5

image6

Et là, je suis prête,ainsi que mon iPad, bien protégé dans son étui waterproof et flottant, orange de surcroît!

image7

image8

Cartes du voyage Andrée Anne Rachel Écosse Irlande 2014

Cartes marines! Juste pour nous situer!
Route depuis Montréal vers le Labrador en 2011,
Puis vers le Groenland et l’Islande en 2012,
Puis le tour de l’Islande, et la route vers les Feroe, les Shetlands et l’Écosse en 2013.
Nous sommes maintenant en Écosse, entre Arran et Sanda Islands et nous nous dirigeons vers l’Irlande, plus précisément Rathlin island…

image.2jpeg
imageSur les cartes de l’ordinateur de bord, ou “chart plotter”, on voit la ligne verte avec au bout, en haut et à droite, deux vecteurs, jaune et bleu, sur un triangle noir qui représente Andrée Anne Rachel, notre voilier. La ligne verte est notre direction actuellement, tous les x rouges sont les positions anciennes et futures de notre route… Les écritures bleues sont les noms des endroits marqués par Claude mais sont malheureusement illisibles car l’échelle est trop grande maintenant.Depuis Troon, au sud est de Glasgow, nous nous sommes d’abord rendus à Lochranza sur l’Île de Arran

Puis nous nous dirigeons maintenant vers l’île de Sanda

Puis nous atteindrons l’Île de Rathlin, à la pointe nord de l’Irlande pour en faire le tour dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Afin de revenir à Troon, à la mi-juillet…

image3

 

image3
Journal de bord du 23 au 31 mai 2014

Mardi 27 mai 2014, Troon Yacht Haven,en cale sèche…

Nous allons bien et travaillons fort!  il ne fait pas beau… Nous avons mal à la gorge! Il pleuvasse on and off, avec de beaux nuages gris bleu tirés, on dirait, du tableau de Monet pendu dans notre salle de bain, des voiliers sur un lac! Tellement beau!

Andrée Anne Rachel, samedi 24 mai 2014, 18:16, heure de Montréal,  23:16 à Troon, Écosse…
Il vente, êtes-vous étonnés? Et il pianote de la pluie fine, pas trop mouillante, depuis peu… La toile sur le bateau tenait toujours, mais trouée à plusieurs points de friction… Le bateau est sale sale, et nous aussi! Heureusement nous avons de belles douches dignes du plus bel hotel! Il faut dire que Troon Yacht Haven est une marina super chic!

Et moi, je suis brûlée.. J’ai tout de même dormi en avion car mon deux heures dans la nuit de jeudi à vendredi a épuisé le petit restant d’énergie qui me tenait les yeux ouverts! Bonne nuit!

Troon, en cale sèche toujours, minuit 26, dans la nuit de dimanche à lundi…

Dimanche a passé vite! Il faut dire que l’on s’est levé tard, 13:45! Heure de Troon, Écosse… Donc 8:45 am chez nous… Mais nous avons vraiment dormi pendant 14 heures! Nous avons renfloué nos batteries, fort affaiblies par les dernières semaines de travail fou, au bureau comme à la maison, et chez Caro!

Au lever dimanche, donc, déjeuner diner dans le  cockpit sale et encombré avec nos petites provisions achetées hier et conservées au frais dehors cette nuit dans le cockpit, car vous vous souviendrez, nous n’avons toujours pas de frigo! Nous devons le faire réparer cette semaine, comme le chauffage! Aujourd’hui, quelques tâches ont pû être accomplies…

D’abord, des commissions au Morrisons pour me procurer des essuie-tout et des produits de nettoyage divers, surtout antimoisissures! Un petit fromage pour notre souper et des scones pour demain matin… Des tapis cheapettes pour faire un roulement! Et au retour à la marina, de la peinture anti fowling pour Claude et un produit antimoisissure spécialement conçu pour le vinyle en bateau! Je vais m’essayer sur mon imper rouge neuf 2013, tout moucheté de blanc et de noir! Eurk! Si cela marche je tenterai de nettoyer aussi ces vilaines taches sur nos combinaisons flottantes orange, allure bonhomme Michelin, mais souffrant de la picote noire cette année… Dégueu, car ces manteaux coûtent les yeux de la tête… Et ils vont sentir le moisi! J’avais eu le même problème avec ceux de M et Mme Leduc, les rouges, et après plusieurs années de nettoyages divers et de tergiversation (pas sûre de ce mot!), je les avais jetés l’an dernier… Et là, Claude a trouvé ce produit à 22$ le 750 ml  que j’ai appliqué sur mon imper rouge pour tester, ainsi qu’une petite “touch” sur la tête de notre mascotte “go, navy, go”, petite poupée bourrée de son, donnée par Mme Bibeau pour le premier voilier de M et Mme Leduc… Ça l’a un peu pâlie! Mais bon! C’est mieux que les taches noires de dalmatiens!
image

Notre vieille mascotte 

juchée sur la petite armoire

“Go, Navy, Go”

“Go, Habs, euh, Navy, Go”

34 ans d’âge quand même!

image2

Lundi 26 mai

Je joue encore au sac musical, au banc musical, à  la cabine musicale, ne pouvant rien placer avant de nettoyer toutes les armoires! Car il y a de la moisissure… Pour l’entreposage d’hiver, finalement, je pense que je préfère le froid canadien  à l’humidité constante de l’Europe!  Heureusement, ce fameux produit miraculeux qui remet le tissu vinylé à neuf fonctionne à merveille! Il coûte cher mais moins que des manteaux neufs! J’ai passé 1 1/2 bouteille et la journée à frotter, rincer, appliquer, et puis faire sécher! J’ai aussi sauvé nos ceintures de sauvetage à gonflement automatique, là aussi une petite fortune qui faisait dûr! Il me reste nos vieux pantalons jaunes canard et les vieux manteaux mustang courts de flottaison que je pourrai peut-être sauver, mais j’en doute!

Et dans la salle de bain les murs étaient tout tachés de noir, comme un dalmatien, ainsi que certaines portes d’armoire de la cuisine ou de la chambre, et même le microondes et ma belle rallonge électrique! Grrrr! Heureusement que je mets en sacs de plastique plein de choses, je n’ai qu’à jeter ces sacs! Mais quand même, j’ai passé plusieurs heures samedi à faire la navette entre le bateau et les laveuse-sécheuse pour laver l’essentiel: pyjamas, literie,  vêtements de travail de notre derniere journée en septembre!

Mercredi 28 mai…

Nous ne sommes toujours pas dans l’eau, pas avant vendredi. Claude a réussi à peindre la coque au complet lundi malgré quelques petites averses fines. Cela fait longtemps qu’Andrée Anne Rachel n’avait eu une peinture antifowling complète au rouleau! Habituellement, on ne fait que retoucher les parties dépeinturées sous l’eau. Alors, la coque a l’air moucheté d’un gamin à picote! Nous avons remis les voiles… Le moteur du dinghy est en place… Mardi soir, Claude a réinstallé le système de chauffage qui a été vérifié cet hiver par des experts, sauf qu’ils ne nous avaient pas remis le tuyau de raccord! Heureusement, le proprio de West Coast Marine, ici à la marina, en avait un, quoique trop petit… Il nous en a soudé un plus gros… Claude n’en avait pas dormi la nuit de lundi à mardi, après s’être aperçu du manque!

Le bateau est à douze ou quinze pieds dans les airs, alors une chute peut être fatale, ou, n’exagerons pas, en tout cas mauvaise! Et le pont encombré est glissant et souvent mouillé! Et nous sommes tout le temps dans les échelles. Les bras chargés de toute sorte de choses!  Nous avons ciré le bateau  lundi et mardi (un côté par jour, courant les temps sans pluie!)… Et mardi Claude a fait une pirouette d’échelle! Tu sais, une longue échelle mince à rallonge, en bois, vieille des temps médiévaux…(j’exagère!)… qui a pivoté sur un pied! Une chance qu’il se trouvait à l’arrière du bateau, près du panneau arrrière. Ainsi il a pu se rattraper par l’échelle du bateau, celle pour descendre à l’eau, qui ne rejoint pas le sol! Courte de cinq pieds, mettons… Il en manquait quand même au moins 6-7! Je nettoyais le dinghy au loin et je n ai vu que l’échelle balancer! Oh la! Nous sommes acrobatiques! Il était en train de teindre le bois, toutes les moulures extérieures… Encore là, il n’a pu faire qu’un bord de bateau, cette fois, le babord!

Et aujourdhui, il fait gris blanc, venteux et je pourrai m’avancer peut-être dans la cabine, mais en fait je dois aider Claude pris dans les coffres pour changer la pompe de diesel de la quille! Et le pire, c’est que la neuve n’est pas assez forte! Claude va donc voir si Neil de West Coast Marine Services peut reconditionner la vieille! Un peu décourageant!

Mais Neil à date nous a bien aidés… Lundi, j’ai pu me procurer du Awl Care, la cire nettoyante expressément conçue pour notre peinture Awl Grip et qu’on avait oublié de rapporter de la maison… Il ne s’en vend pas au magasin de la marina mais Neil s’en sert et ils ont pu remplir ma bouteille! Et m’en commander un deux litres de South Hampton! Nous l’aurons aujourd’hui mercredi! Super!

Jeudi 29 mai 2014 22:53

Claude fait ses emails dans le cockpit au vent! En effet il a teint tout le bois du cockpit, du pont et du côté tribord aujourd’hui entre 9:00 am environ et 14:45… Pour ce faire, il a fallu lever tous les panneaux du dodger afin de libérer toutes les parties en teck… Pendant ce temps, j’ai fait trois brassées de lavage,  encore, puis complété un peu de plaçage… La cabine arrière est complète! Toile d ‘hivernage en trois morceaux, foc de rechange, longues pièces métalliques de rechange (barre de flèche, enrouleur de grand voile, tangons d’hivernage, planche de mât, grand étui  à cartes marines, sacs d’avion, oreillers pour la visite, vélos et leurs sacoches et casques, ceintures de sauvetage, bâtons de marche, sac de survie …) Nous ne partons pas à pied!
Hier soir, nous avons terminé notre journée vers 23:00 après que Claude eut terminé de réinstaller la pompe à diesel qui finalement fonctionnait mais c’était le tuyau qui était bouché, d’où la panne en mer au beau milieu de la nuit l’an passé… C’est Neil qui a trouvé le bobo! Merci, merci… Nous avons maintenant une pompe de rechange! Claude a réinstallé tous les panneaux d’insonorisation sous le lit arrière et serré toutes les pièces de rechange.  Aussi il  installé une nouvelle veilleuse dans le cockpit, près de la clef de moteur. Bel éclairage bleu hi-tech coordonné à la petite lampe au dessus des instruments… Il a aussi changé les feux avant sur le boute-hors… Pendant ce temps, j’ai profité du fait que la cabine arrière était complètement vide (j’avais même ôté le gros matelas pour laisser la place à Claude pour mieux y travailler… Et en même temps le débarasser de ses draps possiblement mouillés d’humidité… En fait seulement un drap avait un peu de moisissure…): j’ai pu dévisser les neuf longues lattes de bois sur le mur extérieur de la cabine afin de laver le fibre de verre en dessous… Comme j’avais fait l’an dernier dans la cabine avant, notre chambre… Cette fois-ci, aucune trace de moisissure, que de la poussière et des coulisses de teinture! Une bonne douche fut bénéfique par la suite! Après avoir rempli la cabine, il va de soit!

Vers 15:00 cet après-midi jeudi, nous nous sommes rendus en auto, notre Kia Cee’d, munie d’un gps que j’ai nommé Samantha, du nom de l’intelligence artificielle dans le film Her, visionné par bouts de non-endormitoire dans le second vol, New York-Glasgow… A Glasgow nous avions deux commissions: la teinture pour le teck Sikkens Cetol 1 (nous avons acheté du Cetol HLS Plus couleur 006 chêne clair au lieu du 005 chêne naturel) et le cinéma! Godzilla! Revenus par une petite route, la A737, qui a abouti sur un incident de traffic, comme disait Samantha! Et pas n’importe quoi! La A78 était complètement bloquée et les affiches de Diverted Traffic nous menaient en rond dans les roundabout (ronds-points)… Nous avons finalement dû recourir à mon plan sur IPad… Pour bifurquer dans la campagne! Et finalement Samantha a adopté mon idée!

Vendredi 30 mai 2014, midi 50

Claude est actuellement sur Skype avec Michel… Nous n’arrêtons pas le progrès! Gratuit quand nous  aurons Wi-Fi… Et en mer ou sans Wi-Fi, nous reviendrons au Iridium, téléphone satellitaire instable! Et cher! Il fait toujours gris mais aucune goutte de pluie depuis hier! Et nous sommes à l’eau depuis 30 minutes! Ce matin, nous avons remonté le dinghy sur son David, préparé le voilier pour sa descente dans l’eau! Claude a repeinturé les dessous de pads et voilà, dans l’eau!

image3
Sur le travel-lift modèle anglais, avec portion agrandissante en sous-marin 

Samedi 31 mai 2014, Troon

Nous sommes maintenant dans l’eau depuis hier midi, sur un super beau quai et le bateau est propre, surtout à l’extérieur, mais l’intérieur avance! Hier, était ma journée lavage de bateau… Le pont, le cockpit, et même un bout de mât…puis à la brosse sur les quais j’ai frotté la vieille toe qui entourait la bôme de grand’voile cet hiver ainsi que les tapis dégueu qui protégeaient le pont, le cockpit et le plancher intérieur  du bateau car nous étions sur un terrain rocailleux et bouetteux…

Puis nous sommes allés faire une dernière épicerie chez Morrison’s avec l’auto, notre jolie Kia Cee’d que nous sommes allés rapporter à l’aéroport local de Prestwick à 9km. Nous en sommes revenus avec nos vélos pliants, que Claude a dû réparer au préalable… La potence de son guidon était craquée… Heureusement que je m’étais procuré l’Angleterre dernier ces nouvelles pièces en rappel par Dahon! Ce matin pour ma fête, Claude m’a amenée bruncher au “Scott’s”, le resto chic de la marina… Et là,  je suis à ma dernière brassée de lavage (et première ce matin, quand même!) et nous quitterons Troon pour nous rendre à l’île du frigo! Arran, je crois! C’est que le seul et “the best” réparateur de frigo d’Écosse vit et travaille sur cette île à 26 milles nautiques de Troon, et nous le rencontrerons lundi matin 9:00 sur son île… Sinon nous devions lui payer le transport et sa journée, donc 400£ ou 800$! Nous retardons donc de trois jours notre départ pour faire le tour de l’Irlande… Mais celà vaut la peine! Et il fait un temps splendide ici depuis deux jours! Gros soleil dans un ciel bleu, rayé d’un peu de nuages blancs floconneux! Magnifique!

image4

2014-06-03

2014-06-04

2014-06-02

Written on June 8th, 2014 , Photos

Boathouse Blog is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Boathouse Blog

Boathouse blog