La pêche miraculeuse.

Entre Culebra et Puerto Rico, on pêche 4 poissons!!! Malheureusement, il y a deux barracudas qu’on redonne à Neptune (risque de ciguatera). Mais on garde le yellow tuna (2lbs) et un magnifique red snapper de 12 livres.

À notre arrivée à Puerto Rico, on entre en marina à Puerto del Rey, au sud de Fajardo. Selon leur dire, cette marina est une des plus grosses des Caraibes, elle pourrait contenir 2000 bateaux aux différents quais et emplacement d’entreposage. On vient nous reconduire à notre bateau en golf kart !!! On loue une voiture pour aller faire le gros ravitaillement du prochain mois. On en profite également pour aller visiter la forêt tropicale El Yunque, un autre parc National que nous n’avions pas vue à l’aller. Un mot pour la décrire….reposant!

C’est tout simplement magnifique. La végétation tropicale luxuriante, les oiseaux, les chutes d’eau, le bruit des bambous qui se frappent au gré du vent….superbe journée.

De Puerto del Rey, on se rend à Ponce pour aller chercher notre papier officiel de départ de Puerto Rico (clear out). Le lendemain, on fait un arrêt à La Parguera, et c’est le 17 mars, donc la fête à André. Avec des bateaux amis (Shaka et Irish Mist) on se rend à la brunante dans une baie luminescente pour se baigner, c’est magique, on dirait qu’on a des étincelles autour de nous! Je crois que c’est le plancton qui produit cet effet. Malheureusement, les photos n’étaient pas bonnes…Mais cette expérience reste gravée à jamais dans nos souvenirs! On a chanté bonne fête à André et mangé du gâteau au chocolat dans les annexes en attendant la noirceur.

Les filles du bateau Shaka avaient bricolé des cartes de fête et un catamaran en papier pour André. On se rendra à Boqueron le jour suivant afin d’attendre notre fenêtre météo pour le fameux Mona Passage vers la République Dominicaine.

Culebra et Culebrita

On arrive à Culebra le 23 février en après-midi. La navigation fût agréable, malgré le vent de face (encore une fois…). André a pêché un beau céro de 8 lbs!! La ville est très colorée, avec des maisons un peu partout dans la montagne, c’est charmant.

On mouille l’ancre dans la baie tout près de la ville, très bien protégée, mais près de l’aéroport….donc on a des avions (petits quand-même) qui effleurent le mât de Wind Spirit toute la journée et une partie de la soirée. Douze avions en 4 heures, André les a comptés!!! Par chance, la nuit est tranquille, donc on peut bien dormir.

Voici la plage Flamenco, une des 10 plus belles plages au monde:

Il y avait le drapeau rouge (ce qui veut dire que la mer est agitée) mais on s’est baigné quand-même, en allant pas trop loin. On s’est bien amusé dans les vagues et j’ai avalé quelques tasses d’eau salée…c’est un bon rince narine!

On laisse Wind Spirit à l’ancrage de Culebra et on part avec Marie et Claude, sur leur catamaran (Lagoon 37) pour aller passer la journée à Culebrita, à quelques miles de là. Je suis  bien contente de naviguer sur un catamaran, c’est bien agréable, superbe journée, et vent de 12-15noeuds, parfait! Voici l’entrée du mouillage de Culebrita, un peu stressant avec les vagues qui déferlent…

Voici un catamaran de location, qui a quitté l’endroit un peu avant nous…et ils se sont fait brasser en tipépére dans la vague…alors on était un peu stressés de repartir, mais capitaine Claude, habitué et prudent, a manoeuvré de main de maitre, pas eu de problème.


Un beau Cata de 47pi se fait brasser!!!  Il y a beaucoup de bateaux loués dans les îles vierges, et les capitaines ne sont pas tous expérimentés, comme vous avez pu le constater. Il ne fallait pas prendre la vague de face comme ils l’ont fait. Notre sortie a été pas mal plus douce que la leur… Merci Claude et Marie pour cette belle journée!

Sabine et André

André Lachapelle, un collaborateur de longue date au Boathouse a décidé de relâche pendant une année afin d’explorer quelques régions de notre terre. Sabine et André, à bord de leur voilier ‘Wind Spirit’ navigueront pendant un an dans les Caraïbes.

André Lachapelle longtime contributor at Boathouse has decided to temporarily hang up his Boathouse shirt to see a bit of the world. He and Sabine are currently embarking on a 1 year voyage to the Caribbean aboard their sailboat ‘Wind Spirit’ .

Follow along with their adventure here
Suivez leur aventure ici

Vagabond in the arctic

Yacht Vagabond in Arctic


Written on March 16th, 2013 , Nouvelles/News, Voyages Tags:

 

Défi : Traversée de l’Atlantique à la rame, d’Ouest en Est, en solitaire
Route : De Halifax au Canada à Lorient en France
Distance : 2700 milles nautiques
Départ prévu : la meilleure fenêtre météo disponible à partir du 15 juin 2013

Mylène Paquette se prépare aujourd’hui à relever ce défi que peu de gens ont accompli… une excursion longue et audacieuse : une véritable odyssée sur l’océan.
C’est à la rame, sans moteur et sans voile, sur l’Atlantique Nord, que Mylène Paquette parcourra les 2700 milles nautiques (5000 km) qui séparent la ville de Halifax, en Nouvelle-Écosse, de la Bretagne, en France.
Cette traversée qu’aucun Canadien, ni Américain, n’a accompli à ce jour nécessiteront près d’une centaine de jours de navigation. Sur l’Atlantique nord, l’un des océans les plus redoutés des navigateurs, des vents de 100 km/h et des vagues de 12 mètres pourraient croiser le chemin de la navigatrice.
Seule et sans assistance sur l’océan, Mylène Paquette occupera ses journées à ramer, bien sûr, mais aussi à observer cet environnement pour ensuite témoigner de l’omniprésence de la faune marine et de l’interdépendance essentielle qui existe entre l’humain et l’océan.


Vous pouvez suivre son aventure ici

Boathouse Blog is proudly powered by WordPress and the Theme Adventure by Eric Schwarz
Entries (RSS) and Comments (RSS).

Boathouse Blog

Boathouse blog